Origine des Orques

Pour discuter de l'œuvre de Tolkien et des jeux des Terres du Milieu (y compris Tiers Age).

Modérateur : Le Guet

Répondre
Uodano
Double solde
Messages : 51
Inscription : 10 août 2022, 19:16
Jeux pratiqués : Gamme Chibi, jeux de l'Ours, Würm.

Origine des Orques

Message par Uodano »

Bonjour, il y a quelques temps, j'ai voulu créer un système de règles et remodeler des suppléments JRTM, que j'ai appelé "les Histoires Perdues des Terres du Milieux". En réfléchissant sur les orques, j'en suis arriver à la conclusion suivante pour comprendre leur origine:

L’origine des orques, ou orcs, est obscure. Le professeur Tolkien est revenu plusieurs fois dessus. Je propose ici une théorie qui sera appliquée dans ce supplément.
Tout d’abord, au niveau physique, les orques sont trapu, laid, voir horrifiant et la bouche garni de grandes dents ou de crocs. Leur carnation est jaunâtre.
Selon Tolkien lui-même, dans une de ses lettres à Forrest J. Ackerman, il rapproche les orques « d’une version dégradée et repoussante […] des types mongols. »
Loin d’y voir du racisme, il faudrait plutôt faire le parallèle entre les orques et les peuples d’Attila et de Genghis Khan. Il faut y voir une version des Terres du Milieu des suivants du « Fléau de Dieu », surnom donné à Attila par les chrétiens, ou des hordiers du seigneur de guerre sanguinaire. C’est sur cette réputation de violence, de cruauté et de malédiction divine qu’il faut placer les orques.
En quenya, le mot pour « orque » est « urko » signifiant « esprit maléfique », soit quelque chose d’effrayant (cf. Wikipédia).
Les elfes représentent l’éternelle jeunesse d’un monde sain. On peut se poser la question : « qu’est-ce qui, dans les orques, effraie tant les elfes ? » Essayons d’y répondre.
La vision des elfes sur le monde est un regard qui trouve la beauté dans tout ce qui l’entoure. Hormis dans la vision des orques, car ils sont contre-nature, effrayants.
Tolkien réfute l’idée que les orques ont été créés par Morgoth à partir d’elfes corrompus et torturés, car sinon, les orques devraient être immortels, ce qu’il ne sont pas.
Cependant, serait-il possible que Morgoth utilise le corps d’elfes mort récemment, pour y accueillir des «esprits maléfiques». Des Maïar corrompus.
On sait que Sauron est un nécromancien et qu’il est le meilleur élève de Morgoth. Il est donc possible que ce dernier soit lui-même un nécromancien. De la puissance d’un Valar, et du plus puissant d’entre eux, qui plus est !
Dans cette idée, il est possible que les premiers orques soient des corps d’elfes transformés et habités par des Maïar corrompus.
Seul Illuvatar peut créer la vie. Morgoth lui jalouse ce pouvoir et les orques sont le plus proche résultat qu’a pu atteindre le Valar Noir dans le but de copier le pouvoir d’Illuvatar.
Puis au fil des expérimentations, des croisements, les orques sont devenu une espèce à part entière.
Morgoth, n’a pas créé la vie, il l’a corrompue, tordue et déformé.
Les orques sont donc, à l’origine, des sortes de morts-vivants : voir en cela leur peau jaunâtre, couleur que prend la carnation d’un cadavre en décomposition. Tolkien ayant participé à la guerre, il a vu son lot de cadavres.
De plus les Orques sont totalement sous le contrôle de Morgoth, puis de Sauron et des Nazguls, comme peuvent l’être des zombies contrôlés par un nécromancien.
Dans cette optique, on pourrait aussi rapprocher les orques des Draugr de la mythologie scandinaves. Littéralement « Re-venant », selon Regis Boyer. Ce sont des créatures maléfiques, des esprits avec une réalité physique. Totalement néfaste, « capables de toutes les déprédations imaginables, lacérant, brûlant... » (Régis Boyer).
« Urko », en somme.

Tels sont les orques dans les Histoires Perdues des Terres du Milieu. Une espèce de cadavres mû par la volonté d’esprits maléfiques et potentiellement asservi par une volonté plus terrifiante encore.
Nous sommes loin des gobelins des contes de fées.
Chef d’œuvre de Morgoth, qui a su créer une forme de vie à partir de la mort, effleurant par là le pouvoir même d’Illuvatar. Un acte si unique et blasphématoire mais d’une puissance telle que le plus sage des Istari, Curunir/Saroumane, en a été fasciné.

Autres infos sur les orques :
• Ils ont le sang noir (comme celui d’un cadavre).
• Ils ne pratiquent pas le cannibalisme.
• Ils aiment chanter.
• Ont l’humour cruel
• Ont une bonne connaissance des soins.
• Morgoth et Sauron ont créé des orques spécialisés.
• Il existe des orques femelles.
Tout ce passera bien mais rien ne se passera comme prévu.
Avatar de l’utilisateur
Usher
Chambellan
Messages : 101
Inscription : 09 août 2022, 22:51
OEUVRES : Tiers Âge
Te Deum pour un massacre

Re: Origine des Orques

Message par Usher »

A noter que Tolkien n'a pas inventé le mot "orc" ; il l'a emprunté au vieil anglais. C'est un hapax (mot dont on ne connaît qu'une occurence) qui apparaît dans le vers 112 de Beowulf.

Dans les commentaires qui accompagnent la traduction qu'il fit de l'épopée, Tolkien composa une note très intéressante à propos de ce fameux vers 112. Je vous la cite (dans la traduction française de Christine Laferrière) :
112 "fantômes de l'enfer" ; *112 orcnéas
Ce mot vieil anglais n'apparaît qu'ici. Il se trouve qu'orc reprend le latin Orcus [l'Enfer, la Mort]. neas semble certainement être né-as, pluriel du vieux terme (poétique) , "cadavre". Ce terme apparaît dans né-fugol, "charognard". Son radical d'origine en germanique était nawi-s : gotique naus (pluriel naweis), vieux norrois na-r.
La "nécromancie" suggère quelque chose des associations horribles de ce mot. Je crois que ce qui est signifié ici, ce sont ces terribles personnages scandinaves imaginaires auxquels je me suis hasardé à donner le nom d' "êtres des Galgals". Les "non-morts". Ces effroyables créatures qui habitent des tombes et des tertres. Elles ne sont pas vivantes : elles ont délaissé l'humanité, mais elles sont "non-mortes". Douées d'une force et d'une méchanceté surhumaines, elles peuvent étrangler les hommes et les déchiqueter. Dans l'histoire de Grettir le Fort, Glamr en est un exemple célèbre."
Cela accrédite ton hypothèse que l'orc originel, mythologique, était dans l'idée même de Tolkien une créature très proche des draugar.
Uodano
Double solde
Messages : 51
Inscription : 10 août 2022, 19:16
Jeux pratiqués : Gamme Chibi, jeux de l'Ours, Würm.

Re: Origine des Orques

Message par Uodano »

Merci de partager ces informations !
Dans mes réflexions, je n'ai pas du tout pensé aux Êtres des Galgals. D'après ce texte, il semble qu'il se soit directement inspirer des Draugr pour créer ses créatures des tombeaux.
Tout ce passera bien mais rien ne se passera comme prévu.
Répondre