[Conseils d'auteurs] Faire jouer ses créations à d'inquiétants inconnus

Vous avez créé votre jeu et voulez en discuter ? Par ici !

Modérateur : Le Guet

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Eunostos
Double solde
Messages : 83
Inscription : 10 août 2022, 10:54
OEUVRES : "Le Musée de la solitude", "Dialogue mystique des amants magiciens"
Contact :

[Conseils d'auteurs] Faire jouer ses créations à d'inquiétants inconnus

Message par Eunostos »

Et donc voilà, vous avez créé un jeu de rôle. Après de longues heures à phosphorer sur l'univers, à affûter votre style, à traquer les plus belles illustrations et à coller tous les petits bouts de la maquette, vous avez mis en ligne votre beau petit navire, qui vogue désormais sur la mer d'informations de l'Internet, où des gens l'ont téléchargé et le lisent...

... et c'est bon, non ? C'est un jeu de rôle pour les grands, il est clair, sans doute court, il va vivre sa vie et chaque groupe en fera ce qu'il voudra. Mais non, des gens commencent à vouloir des parties de présentation !

Que faites-vous ?

C'est bête, mais, j'ai beau bien aimer bricoler des créations rôlistiques et en faire profiter les autres, et j'ai beau exercer à côté de ça un métier qui m'amène à avoir affaire à des inconnus chaque année (prof), dans le reste de la vie je me contente en général de jouer avec mes amis-zet-amies, et j'ai un peu de mal à m'imaginer prendre en charge tout un groupe d'inconnus complet pour leur faire jouer une partie. A vrai dire, je rechigne peut-être d'autant plus à le faire que mon métier m'amène déjà à devoir prendre en charge des groupes de gens (qui ne sont inconnus qu'en début d'année, mais même). Je n'ai jamais fait ça avec un jeu du commerce, alors, avec un jeu dont je serais l'auteur, c'est encore plus impressionnant. Je ne sais pas pourquoi cette perspective m'inquiète, alors que je présente ce que je fais comme un travail d'amateur et que je joue bel et bien à mon jeu avec mes amis (ce qui fait que ce n'est pas une pure construction en l'air). Mais, pour diverses raisons, je joue globalement très peu (trois parties par an, c'est déjà le Pérou) par rapport à certains rôlistes historiques qui jouent toutes les semaines ou plusieurs fois par semaine.

(Notez que le problème se pose quel que soit le support de la partie par ailleurs, de vive voix ou en ligne.)

Je suppose que j'ai peur :
- de tomber sur des gens pas aimables.
- de décevoir les attentes si un énorme défaut du jeu, problème de règle, obscurité dans l'univers, etc. surgit en cours de partie.

Avec le temps, je me suis rendu compte que j'avais tendance à tomber dans le cercle vicieux suivant :
1) avoir peur que la partie se passe mal.
2) préparer encore plus de matériel.
3) du coup, le jeu a l'air encore plus pro et abouti et rutilant.
4) avoir d'autant plus peur de décevoir si la partie se passe mal => retour au numéro 1 et boucle du diable.

Bref, puisque ce forum accueille plusieurs auteurs de jeux pros et/ou amateurs qui ont dû faire tester leurs créations : avez-vous déjà rencontré ce genre de problème ? Comment avez-vous surmonté l'éventuelle timidité en question ? Auriez-vous des conseils pour savoir bien présenter les choses ? (Voire des trucs spécifiques pour encadrer les parties avec des inconnus ?)
Kosmos (jeu de rôle amateur sur la mythologie grecque)
Avatar de l’utilisateur
Cuchulain
Double solde
Messages : 133
Inscription : 10 août 2022, 10:20
Jeux pratiqués : Ynn Pryddein, Pendragon, Terre des Héros, Aberrant, Château Falkenstein, DD5
Contact :

Re: [Conseils d'auteurs] Faire jouer ses créations à d'inquiétants inconnus

Message par Cuchulain »

J'ai fait jouer d'abord des amis à Ynn Pryddein, puis d'illustres inconnus en convention. Ma première partie en conv' à YP remonte à 2009 je crois. Les conventions sont, à mon sens, un bon moyen de faire tester le jeu à des gens différents de ton cercle habituel qui pourront le cas échéant aussi avoir des avis intéressants d'ailleurs. Que ce soit un avis qui te fait changer un détail, un point de règle, fait évoluer la fiche de perso... Ou un avis qui te conforte que : ça ne lui plait pas mais TOI tu aimes cet aspect (et ça pousse aussi à s'interroger sur pourquoi c'est important).

L'avantage des conventions : c'est que si tu tombes sur une table désagréable eh bien tu n'es pas amené à les revoir souvent ? Ce n'est pas comme un club ou tu recroises les gens régulièrement.

Je fais jouer régulièrement à YP dans beaucoup d'endroits et les tables où TOUT LE MONDE était désagréable je n'ai jamais eu. J'ai eu un joueur qui ne comprenait rien, un joueur qu'il fallait calmer afin qu'il ne prenne pas tout le temps la parole, un joueur qui demandait à chaque fois "pourquoi je fais tel ou tel jet" avant d'avoir le résultat du jet et que je lui explique le pourquoi du comment, un joueur qui m'a balancé sa feuille à la fin du scénario en me disant "ah mais il servait à rien ce perso" (je lui ai gentiment rétorqué que c'était à LUI de trouver des opportunités pour son perso), j'ai eu des joueurs qui ont aimé sans plus, d'autres qui ont adoré YP et avec qui je rejoue maintenant et qui sont devenus des ami-e-s.

Les aides de jeux c'est sympa et j'en use et abuse afin d’immerger les joueurs ça me semble être une bonne idée.

Ah dernière possibilité : jouer en ligne ! Tu ne vois même pas le visage des gens ça peut être déstressant ? Et s'ils sont très cons, eh bien ton réseau internet va planter et voilà. :mrgreen:

Je dis ça mais à chaque fois que je fais jouer YP j'ai toujours le stress qui monte et qui se manifeste de la même façon. A force on apprend à le calmer un peu.

Si tu veux faire tester un de tes jeux à des gens bienveillants j'en connais cela dit ? Il y en a ici et j'ai des joueurs réguliers qui seraient ravis de tester. Promis ils sont gentils. ;)
Cuchulain l'homme qui a du chien !
Avatar de l’utilisateur
FaenyX
Le Guet
Messages : 92
Inscription : 10 août 2022, 08:33
Jeux pratiqués : Maléfices, Würm, Trucs Trop Bizarres, Things from the Flood, B.I.A.
Contact :

Re: [Conseils d'auteurs] Faire jouer ses créations à d'inquiétants inconnus

Message par FaenyX »

Cette trouille, que j'assimile à une forme de trac, je l'ai ressentie plus d'une fois et il arrive encore qu'elle vienne chuchoter à mon oreille, quand de nouveaux joueurs arrivent à ma table (virtuelle ou réelle). Le scénario va-t-il tenir debout ? Quelle idée va passer par la tête des joueurs ? Ces derniers vont-ils être bienveillants si je galère ? C'est normal de se poser ce genre de question et la maîtrise d'une partie tient de l'exposition, ce qui n'est pas toujours facile. Je compare parfois ces séances aux sessions de formation que je dispense dans ma vie professionnelle : à l'instar de la célèbre boîte de chocolats, on ne sait jamais sur qui on va tomber.
Pour autant, garde à l'esprit que ceux qui sont venus à ta table sont là pour s'amuser et que le JdR reste un hobby, intense, chronophage, dans lequel on met beaucoup de soi-même, mais un hobby tout de même. Qu'un joueur soit mécontent ou cherche à gâcher la partie, cela peut arriver (mais j'avoue n'être jamais tombé sur ce genre de troll irl). Tu es libre, à ce moment, de dire "stop, on arrête, visiblement tout le monde ne s'amuse pas".
Pour parer à toute mauvaise surprise (rare, je le répète), pense aussi à un petit temps d'introduction, où tout le monde se présente et expose ses attentes pour la partie à venir. En plus de former une sorte de "contrat ludique", cette discussion permet aussi de "sentir" un peu les gens autour de la table (virtuelle ou réelle).

Maintenant, à toi de faire jouer ! ;)
Avatar de l’utilisateur
Usher
Chambellan
Messages : 99
Inscription : 09 août 2022, 22:51
OEUVRES : Tiers Âge
Te Deum pour un massacre

Re: [Conseils d'auteurs] Faire jouer ses créations à d'inquiétants inconnus

Message par Usher »

C'est une jolie boucle perfectionniste que tu décris là, Eunostos. ;)

Ne pas forcément avoir envie de faire des parties de démo, c'est un choix comme un autre. Le cadre n'est plus tout à fait celui du loisir gratuit entre amis et on peut très bien être créatif sans se sentir l'âme d'un VRP.
Cela étant, d'après ce que tu notes, j'ai plutôt l'impression que tu crains une mauvaise réception du jeu. Bien que je n'aie pas fait énormément de scénarios de démonstration en convention, je rejoins ce que notent mes petits camarades. S'il est un peu inconfortable de ne pas savoir avec qui on va jouer, c'est une impression qui se dissipe très vite une fois la table de jeu constituée. (Un peu comme aller faire un cours de rentrée : le trac s'évanouit quand toutes les routines pédagogiques se remettent en place.) J'ai été épaté par plusieurs joueurs croisés ainsi en convention et aucun ne m'a laissé un mauvais souvenir. En outre, les retours sur le jeu peuvent être intéressants, qu'ils confirment nos idées ou qu'ils soulèvent des lièvres qu'on n'avait absolument pas vus.
olivier legrand
Fifre
Messages : 46
Inscription : 11 août 2022, 13:44

Re: [Conseils d'auteurs] Faire jouer ses créations à d'inquiétants inconnus

Message par olivier legrand »

Effectivement, faire tester un de ses JDR par des inconnus dans un contexte de convention est toujours une forme de défi ou de prise de risque... mais le jeu peut aussi en valoir la chandelle. Comme toi, je ne joue a priori qu'avec des amis ou, a minima, des gens dont j'ai déjà pu faire connaissance (amis d'amis)... mais par le passé, il m'est aussi arrivé d'initier des novices complets, sur mes propres jeux ou sur d'autres...

Le trac (je reprends l'expression très pertinente de FaenyX) est, je pense, un élément inhérent au rôle de MJ - et ne disparaît pas forcément avec l'expérience ou avec le fait de bien connaître tes joueurs. Sans vouloir jouer les vieux briscards façon conseils d'ancêtre au coin du feu, je joue depuis maintenant environ 40 ans et je mène sur une base régulière depuis environ 35... eh bien il m'arrive encore de me "mettre la pression" avant un scénario avec des joueurs que je connais bien - justement par peur de les décevoir, de ne pas être à la hauteur de telle ou telle autre partie mémorable partagée avec eux, etc.

J'ai aussi un peu l'impression que ce "trac" fait partie du plaisir de mener - tout comme, par exemple, la possibilité de pouvoir improviser en cours de scénario ou de broder à partir de tel ou tel élément de background inventé par un joueur... Si on n'éprouve plus ce genre de choses, c'est peut-être qu'on devient blasé (et en ce qui me concerne, ce n'est toujours pas le cas).

Pour en revenir aux démos en convention, je me permettrais les six conseils suivants (dont certains, j'en ai conscience, sembleront évidents) :

1) Utilise des personnages pré-déterminés, avec des objectifs clairs et "toutes les raisons du monde" de s'impliquer dans la situation de jeu proposée, pour éviter à tout prix les débuts molassons, discussions fastidieuses sur l'implication des persos, etc. Un truc que les joueurs aiment beaucoup : quand le perso pré-tiré comporte quelques touches de customisation laissés à leur choix (ex: quelques points à répartir etc.) - ça n'a l'air de rien mais ça leur permet de s'approprier le perso, avant l'entrée en jeu.

2) Utilise un scénario simple, que tu connais à fond... pour te permettre d'improviser ou de garder la tête froide et suivre les joueurs s'ils décident de faire quelque chose de totalement imprévu (ça arrive souvent...).

3) Fais en sorte que ce scénario soit court, axé sur une situation spécifique à résoudre. Appuie-toi sur des outils simples et éprouvés, comme le schéma narratif ou le schéma actanciel. Sois aussi sûr que tous les joueurs ont bien compris les grandes bases du moteur de jeu.

4) Sois sûr que chaque PJ aura un rôle à jouer, quelque chose à faire, une possibilité de briller. Mieux vaut aussi limiter le nombre de PJ à 3-4. Au-delà, ça devient difficile de gérer le groupe - y compris pour les joueurs, surtout s'ils ne se connaissent pas au préalable.

5) Sachant qu'il s'agit d'une séance de découverte, évite les trucs trop extrêmes, susceptibles de choquer / déstabiliser outre-mesure... mais sois aussi sûr que tout le monde comprend à quoi on joue. Un JDR s'inscrit presque toujours dans un genre fictionnel spécifique - et tout genre a ses lois, ses codes. Il peut être très utile de le rappeler brièvement avant de jouer (ex: "On est dans un univers à la Star Wars, pas à la Alien : n'hésitez pas à prendre des risques, à jouer les héros..." ou, à l'inverse : "On est dans un univers sombre et pessimiste - pas de place, donc, pour les héros flamboyants ou les cascades spectaculaires...". Ca n'a l'air de rien mais bien souvent, les "néophytes lambda" bloquent parce qu'on ne leur a jamais dit clairement ce qu'on attendait de leurs persos (ou qu'on leur a donné de faux bons conseils, type : "fais réagir ton perso comme tu le ferais toi...")

6) Essaie de mettre en place une dynamique de groupe, un schéma qui obligera (mine de rien...) les joueurs à se tourner les uns vers les autres autant que vers toi, le MJ. Tu ne dois pas te retrouver "seul sur scène", avec toutes les attentions braquées sur toi en permanence. Et le meilleur moyen d'éviter ça est de faire en sorte que les PJ aient des choses à discuter, décider ou même régler entre eux.

Enfin, sois aussi prêt à affronter des retours critiques (ça peut être constructif) ou des réactions peu enthousiastes (on ne peut pas plaire à tout le monde); ça aussi, ça fait partie du jeu et ça ne doit pas remettre en cause ton assurance ou ta confiance dans ton jeu ou dans tes capacités de MJ. Une session ne fait pas l'autre...

(Pour finir, j'aurais bien rappelé la citation de Nietzsche qui ouvre "Conan le Barbare"... mais bon... :mrgreen: )
Avatar de l’utilisateur
Eunostos
Double solde
Messages : 83
Inscription : 10 août 2022, 10:54
OEUVRES : "Le Musée de la solitude", "Dialogue mystique des amants magiciens"
Contact :

Re: [Conseils d'auteurs] Faire jouer ses créations à d'inquiétants inconnus

Message par Eunostos »

Un grand merci (tardif, mais d'autant plus grand) pour vos réponses rassurantes et vos conseils très complets, que je garde précieusement pour les relire et les mettre en pratique :)

Je ne pensais pas être touché par le complexe du MJ perfectionniste, mais je dois reconnaître qu'il doit y être pour quelque chose. Il faut dire que le niveau moyen des créations, même amateur, s'est beaucoup élevé depuis dix-quinze ans, je trouve. Cela en partie grâce aux outils informatiques qui permettent de faire des documents superbes pour la moindre aide de jeu, et en partie sous l'effet de la monétisation accrue du matériel de jeu, qui fait qu'on croise de moins en moins d'amateurs et de plus en plus "d'auteurs indé" cherchant davantage de reconnaissance et/ou tentant de gagner un complément de revenu à l'aide de leurs créations (ce qui est on ne peut plus légitime - et est d'ailleurs mon cas avec la page Tipeee de Kosmos, même si le jeu reste gratuit - mais ajoute une pression pour publier du matériel de qualité).

Quant aux tablées mal lunées, je retiens le truc du problème de connexion pour le jeu en ligne :D mais mon appréhension portait davantage sur les parties de vive voix, et les conseils que vous me donnez sont excellents. Même s'ils m'incitent aussi à travailler encore pour atteindre cet autre Graal qu'est le scénario de convention parfait, court, accessible et cependant varié et ouvert :mrgreen:

Je commencerai sûrement par proposer une partie en ligne à un moment donné, ce sera un premier pas avant de toquer à la porte d'un festival ou d'une médiathèque avec mon jeu sous le bras. Dans tous les cas, j'en parlerai ici, pour les gens qui seraient intéressés !

Encore merci beaucoup pour vos conseils !
Kosmos (jeu de rôle amateur sur la mythologie grecque)
A.Fontbonne
Fifre
Messages : 8
Inscription : 20 août 2022, 23:43

Re: [Conseils d'auteurs] Faire jouer ses créations à d'inquiétants inconnus

Message par A.Fontbonne »

Si je peux me permettre, un peu en retard, quelques remarques spécifiques aux crash-test conventions :
- indique aux orgas que tu crash test et quelle est l'ambiance générale de ton jeu et de ton scénar, normalement ils devraient t'envoyer les joueurs idoines.
- prévenir malgré tout les joueurs que c'est un crash-test, éventuellement leur donner une petite feuille ou ils peuvent inscrire leurs remarques, habituellement ça fait plaisir de savoir que son avis compte. Sans surestimer l'humanité, je pense aussi que les gens sont plus bienveillants lorsqu'ils savent que c'est ton bébé que tu mets en jeu.
- aucun scénario n'est trop clair et pour crash-tester un jeu il vaut mieux des scénar courts pour pouvoir en faire 3-4 en deux jours. Donc le scénario du Grand Clou Sacré avec comme personnages le Porteur du Marteau, Celui qui Voit les Clous et le Tapeur de Clous semble mieux convenir que les complots à trois niveaux.
- Il est impossible de crash-tester un "jeu", il vaut mieux choisir les aspects sur lesquels tu t'interroges le plus (un aspect des règles, un point de background) et faire en sorte que le scénario porte là-dessus. De plus cela évite les avis du genre "j'ai aimé" ou "c'est nul" et tu peux expérimenter les points précis sur lesquels tu t'interroges.
- Beaucoup d'images, pleins, vachement, plus d'images (vu le jeu ça s'y prête tellement que ce serait dommage de passer à côté)
Lord Skeletor
Fifre
Messages : 3
Inscription : 13 sept. 2022, 11:09

Re: [Conseils d'auteurs] Faire jouer ses créations à d'inquiétants inconnus

Message par Lord Skeletor »

Cuchulain a écrit : 11 août 2022, 22:30 Je fais jouer régulièrement à YP dans beaucoup d'endroits et les tables où TOUT LE MONDE était désagréable je n'ai jamais eu.
Je dirai juste : "quelle chance !" avant de retourner pleurer.
Répondre