Les Salons de la Cour

28Septembre, 2021, 03:45:10
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1] 2 3 ... 8   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: NordSeeStrasse  (Lu 4528 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 540



WWW
« le: 18Février, 2021, 11:29:53 »

Quand Gönul a appuyé sur l'accélérateur, la patrouilleuse a bondi. Malgré son imposante masse, due à son blindage et aux équipements qu'elle transporte, la voiture se fait rapidement une place dans le trafic, se faufilant entre les autres véhicules.
Gönul suit les indications de Mark, qui la guide au mieux. A cette heure de la journée, le trafic n'a pas encore atteint son maximum, mais reste dense.

La radio crachote un nouveau message :
- A toutes les unités... urgence absolue ...une unité GIF sur place... les suspects tentent de sortir... échange de tirs !

Quelque peu secoué par la conduite sportive de sa jeune collègue, Goldberg passe néanmoins son appel. Le nom du Sergent Derry lui vient à l'esprit, presque naturellement. En échange du petit coup de pouce que lui a filé Mark la veille, il accepte de se rendre chez Calderon et de surveiller l'individu. Par contre, faute de mandat, il hésite à l'interpeller.

Journalisée

estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 670


« Répondre #1 le: 18Février, 2021, 14:51:20 »

Nouvel ascenseur émotionnel chez Gönul qui est soudain grisée par la sirène qui hurle et qui lui donne le sentiment de pouvoir conduire comme une barbare.

Elle fera quand même attention de ne pas atterrir directement dans la fusillade.
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 540



WWW
« Répondre #2 le: 19Février, 2021, 11:23:57 »

Gönul s'en donne à cœur joie et dirige la patrouilleuse dans le trafic au mépris du danger. A ses côtés, Mark pâlit lorsqu'elle arrache un rétroviseur sans s'arrêter, avant de forcer une petite berline à freiner violemment. La sirène hurle mais il est certain d'avoir entendu les jurons des autres conducteurs.

C'est une question de minutes, maintenant, pour qu'ils soient sur place... à condition qu'ils ne tombent pas dans un embouteillage. Mark frémit, ne sachant pas trop comment Gönul va réussir à les emmener sur place en toute sécurité. Derrière, Goldberg s'accroche comme il peut et se demande ce qui s'est passé : il y a quelques jours, il était tranquille dans son bureau, oublié de tous et le voilà dans le feu de l'action.
Journalisée

Marcello
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 318

alias Dougal / Gunther Goldberg


« Répondre #3 le: 21Février, 2021, 22:30:10 »

Goldberg a signalé à Derry que Swen était en route - pas besoin d'embarquer Calderon donc, mais bien le tenir au chaud.

Ensuite, le Doktor souffle un grand coup, rassuré d'être dans un véhicule blindé - en cas de collision, c'est l'autre qui morflera le plus. Son bureau était plus tranquille, oui, mais bon sang ça fait du bien de se remuer les méninges. En revanche, il n'a aucune d'envie d'éponger l'hémorragie d'un des bleus, comme hier... Il va falloir les couvrir, surtout Gonül qui pourrait être un peu trop téméraire.

Comme le GIF est arrivé avant eux, il ne s'agit pas de jouer aux cow-boys en arrivant, d'ailleurs. Goldberg décroche la radio et signale donc l'arrivée prochaine de son équipage - 3 personnes, gilets pare-balles, 1 fusil à pompe. Le GIF a-t-il des instructions pour leur déploiement ? Une issue à bloquer par exemple ?
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 540



WWW
« Répondre #4 le: 22Février, 2021, 09:48:10 »

Gônul braque brusquement, avant de donner un violent coup de frein, qui fait voler tout ce qui n'était pas solidement attaché dans l'habitacle. Trop occupé à s'accrocher, Mark ne peut retenir le dossier qu'il tenait et dont des feuilles s'échappe. La pensée qu'il va devoir tout classer s'impose à lui, totalement incongrue dans la situation actuelle.
Ils sont dans NordSeeStrasse, où la circulation est bloquée.
Devant eux, un camion du GIF et, plus loin, une autre patrouilleuse bloquent la circulation. Un officier du GIF est en train de s'entretenir avec un Koss. Derrière eux, se trouve sans doute le théâtre des opérations.
Journalisée

estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 670


« Répondre #5 le: 22Février, 2021, 11:42:24 »

Vu qu'en EUROPA on conduit à droite, Gönul a braqué à gauche en s’arrêtant, la ou il y avait le plus de place. sur la chaussée.

Sa main est passé dans le même mouvement du frein a main serré au pompe qui était entre elle et le Doc. L'instant suivant, elle est sortie du véhicule. Elle regarde la scène, sa main  libre posée sur le toit de la patrouilleuse. Si elle est trop loin pour voir quoi que ce soit de plus, elle ira à la rencontre de l'officier du GIF.
« Dernière édition: 22Février, 2021, 12:00:27 par estrella » Journalisée
olivier legrand
Ours Rôliste
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 209


Ours Rôliste


« Répondre #6 le: 22Février, 2021, 13:10:57 »

Gönul est alors rejointe par Schelling, Marxmen en main, qui semble sortir de nulle part... Il les a manifestement devancés de quelques minutes.

Avec un petit sourire et des yeux étrangement absents :

- We've gotta stop meeting like this... (souvenir d'un vieux film ou d'un vieux tube d'avant la guerre, va savoir...)

Il cherche bien entendu à repérer visuellement les braqueurs. Son idée : que Gönul le couvre avec son fusil à pompe pendant qu'il fait un carton... mais tout est une question de ligne de mire, de champ d'action et de marge de manoeuvre. Donc : nécessité d'analyser la situation en mode express.

Journalisée
Marcello
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 318

alias Dougal / Gunther Goldberg


« Répondre #7 le: 22Février, 2021, 13:18:24 »

Goldberg s'extirpe de la patrouilleuse, avec sa trousse de secours sous le bras.
Avisant l'homme du GIF, il s'avance pour aller faire le point.
Il jette à ses trois collègues :
" Si ce sont nos trois suspects, j'espère qu'on pourra en récupérer un en état de parler...
Junge, n'oublie pas ton brassard de Falk !
Avec ta tête de voyou tu risques d'être visé par un Koss... "
Journalisée
Winchester
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 208



« Répondre #8 le: 23Février, 2021, 08:15:10 »


Junge un peu perturbé par le commentaire du FalksDoctor commence a se retourner vers la voiture chercher son brassard avant de remarqué qu'il est déjà autour de son bras.
Il déverrouille maladroitement la sécurité du Marxmen. Il hésite entre suivre Gonül ou Goldberg, repense aux procédures et suis le médecin.
Il attend les ordres d'un supérieur directe, mais guette du coin de l’œil la scène. Une balle perdu serait mal venu.
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 540



WWW
« Répondre #9 le: 23Février, 2021, 09:21:48 »

Goldberg tend sa plaque, mais l'officier du GIF hoche la tête à son approche, semblant le reconnaître. Les yeux bleu acier sont tout ce que le FalkDoktor distingue de son interlocuteur, qui porte une cagoule sombre.
- Salut, Doc'... ça faisait longtemps.
Cette voix... puis, Goldberg se souvient : Mikks Schönberg, un grand gaillard qui a fait ses preuves dans le groupe d'intervention, pour devenir Lieutenant, finalement.
Le Koss à ses côtés décrit rapidement la situation :
- Ils sont deux ou trois braqueurs. Rentrés dans l'établissement il y a une vingtaine de minutes : l'alarme silencieuse a été déclenchée.
Schelling et Gönul examinent la devanture de la banque, à une centaine de mètres, et doivent reconnaître qu'ils ne distinguent pas grand chose. Les véhicules garés devant l'établissement bloquent une grande partie du champ de vision.
Pendant ce temps, le Koss a continué son exposé :
- Ils auraient ouvert le feu à l'intérieur de la banque, plusieurs fois.
- J'ai envoyé des hommes en approche, mais ils ont ouvert le feu. On ne sait pas s'ils sont sortis ou non
, complète Schönberg.
Journalisée

estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 670


« Répondre #10 le: 23Février, 2021, 15:17:29 »

Gönul n'exhibe pas sa plaque et n'arbore pas non plus son brassard police.

Elle suppose que le fait qu'elle sorte d'une patrouilleuse avec le gilet pare balle de la maison et le pompe réglementaire suffit à l'identifier.

Elle s'approche du groupe qu'elle salue d'un bref hochement de tête.

"A priori s'ils ouvrent le feu, c'est qu'ils sont toujours dedans lâche t'elle à mi-voix avant de poursuivre légèrement plus fort, vous savez s'il y a une autre sortie genre à l'arrière du bâtiment? "

Plus qu'au lieutenant du GIF qui selon toutes vraisemblances débarque, la question s'adresse au Koss. Si ça fait un moment qu'il est dans le coin il est possible qu'il connaisse la réponse.

En attendant la Falk, regarde à nouveau l'établissement. Elle cherche à voir l'enseigne sur la devanture. Il est possible que le nom de la banque ait été donné par radio mais si c'est le cas, elle n'a pas mémorisé l'information.
« Dernière édition: 23Février, 2021, 15:21:19 par estrella » Journalisée
Marcello
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 318

alias Dougal / Gunther Goldberg


« Répondre #11 le: 24Février, 2021, 22:11:24 »

Goldberg fait un geste vers ses 3 collègues, et s'adresse à Schönberg :
" Notre équipe était partie appréhender deux frères, membres d'une bande de trois braqueurs. On les a raté de peu, on pense qu'ils venaient de monter au braquo. C'est possible que ce soit eux... On peut tenter d'établir un contact au mégaphone ? Pour gagner du temps, voire négocier une reddition ? "

Puis ee doktor ajuste ses lunettes et inspecte les alentours, en lançant à la cantonade :
" Nos suspects conduisaient une Hawk 1200 grise, vous en voyez une près de la banque ? "

Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 540



WWW
« Répondre #12 le: 25Février, 2021, 09:28:19 »

Schelling s'est approché, Marxmen en main, en passant de l'autre côté de la rue. Plusieurs passants, à genoux ou accroupis, espérant que les voitures stationnées là suffiraient à les dissimuler l'ont supplié du regard. Une femme s'est même agrippée à lui, en proie à la panique. Il a cependant pu s'approcher suffisamment pour voir deux hommes cagoulés sortir de la banque, tout en brandissant leurs armes, puis ouvrir le feu pour couvrir leur fuite.

Près du camion du GIF, le Lieutenant Schönberg toise Gönul et s'apprête à lui répondre. Mais une communication lui parvient dans le casque audio qu'il porte. Il hoche la tête, puis déclare, d'une voix blanche.
- Autorité à groupe 2, vous rejoignez le groupe 1. Equipe de secours : on a deux hommes à terre, là-bas, vous suivez le groupe 2.

Puis, il regarde de nouveau Gönul et Gunther :
- Ils sont sortis de la banque et ont tiré sur mes hommes.
Gönul jette un oeil sur les lieux du drame. Elle voit des silhouettes sombres, qui s'approchent furtivement de la banque, et reconnaît le logo EuroBank.

Le Koss a haussé les épaules quand Goldberg a posé la question relative à la voiture. Il se tient à l'abri derrière le camion du GIF et n'a que peu envie, visiblement, d'inspecter les environs de la banque. Le FalkDoktor, lorsqu'il regarde là-bas, ne peut l'affirmer. Il y a tant de véhicules stationnés, tant de chaos...

Mark n'a pas peur, pas encore. Il se surprend à analyser la situation : s'il s'agit bien des frères Garcia et de Rice qui sont à l'origine de tout cela, c'en est fini pour eux de leur mode opératoire habituel. Pourquoi ce changement ? Ce qu'ils raflaient à chaque fois ne leur suffisait plus ? Ou y a-t-il une autre raison ? Et ce déchaînement de violence ne cadre pas avec ce qu'ils ont montré jusque là.
Puis, il se rappelle les pilules trouvées dans la chambre.

Aucun coup de feu ne résonne plus.
L'affrontement est-il pour autant fini ?
« Dernière édition: 25Février, 2021, 11:47:01 par FaenyX » Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 209


Ours Rôliste


« Répondre #13 le: 25Février, 2021, 11:07:53 »

Schelling essaie désespérément d'avoir un "visuel" sur les braqueurs...

Où est-ce qu'ils sont, bordel ?
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 540



WWW
« Répondre #14 le: 25Février, 2021, 11:51:57 »

Schelling plisse les yeux et devine, de l'autre côté de la rue, les deux hommes qui s'éloignent, baissés, derrière les véhicules garés de l'autre côté de la rue. Il pourrait tenter de tirer, à l'aveugle, et espérer faire mouche au moment où ils passent dans l'espace laissé vide entre les automobiles. Il ne reste plus qu'à espérer qu'il n'y ait pas un civil présent dans le coin et qui passe par là
Il frémit.
Et si des passants se trouvent sur le chemin des deux braqueurs ?
Journalisée

Pages: [1] 2 3 ... 8   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: