Les Salons de la Cour

13Mai, 2021, 07:58:46
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 ... 4 5 [6] 7 8   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: NordSeeStrasse  (Lu 1952 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 476



WWW
« Répondre #75 le: 25Mars, 2021, 12:41:18 »

L'homme sort de la banque, s'appuyant à plusieurs reprises au mur. Mark se demande un instant s'il est blessé, avant de comprendre qu'il a les jambes qui tremblent : la peur, toujours elle, n'a pas disparu avec le danger.
En examinant la scène de crime, il commence à comprendre ce qui a pu se passer. Les braqueurs sont entrés dans la banque et se sont dirigés vers le guichet. Le vigile a du vouloir intervenir...
Quand Mark lui montre les photos, l'homme hausse les épaules.
- Ils avaient des cagoules, Sergent...je suis désolé.

Gunther aide la jeune femme à se relever. Elle titube en sortant.
- Ils étaient deux, officier. L'un des deux s'est dirigé vers moi et m'a demandé de mettre tout le liquide dans le coffre...il me menaçait de son arme...et il a commencé à... à me toucher.
Les larmes reviennent, et elle met quelque temps à reprendre le contrôle de ses émotions, suffisamment en tout cas pour poursuivre son récit :
- L'autre...il a fait face au vigile... il a soulevé sa cagoule avant de l'abattre.

Gönul et Hugo arrivent également devant la banque. La jeune Falk donne le change et pourrait paraître décontractée, son fusil à pompe sur l'épaule.
Schelling, par contre, est encore pâle et semble ruminer, comme souvent.
Journalisée

Marcello
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 306

alias Dougal / Gunther Goldberg


« Répondre #76 le: 25Mars, 2021, 21:45:48 »

Goldberg avise ses collègues et Mark n'est pas loin : il est temps de faire le point.

" Ils semblent qu'ils n'étaient que deux, donc Rice est dans la nature...
Swen est parti chez Calderon, et il a dû envoyer du monde au motel.
Je me demande ce qu'il leur a pris !
En tout cas je vais prendre un peu de temps pour examiner celui qui a été abattu.
Si jamais il a un téléphone... Ça pourrait nous mener à Rice ou d'autres. "


Le doktor marque une pause puis regarde les trois autres dans les yeux et se met à chuchoter en s'approchant :
" Si on prend le point de vue hiérarchique... Notre équipe était sur la piste de ces deux malfrats, et ils ont fait un carnage, dont le fils du Capitaine...
On va être les parfaits boucs émissaires, surtout si ça se sait qu'on les a raté de très peu au motel... Pas la peine de trop en dire là-dessus, ok ? "


Bien sûr, Goldberg s'en veut d'avoir raté les Garcia de justesse, mais surtout, maintenant qu'il a quitté son sous-sol, malgré le chaos et le danger, il a retrouvé le goût du vrai travail de Falk, et il compte bien s'y accrocher.
Journalisée
estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 654


« Répondre #77 le: 26Mars, 2021, 12:48:48 »

Franchement, que le fils du Capitaine soit mort, Gönul ça lui en touche une sans lui faire bouger l'autre.

Certes, un falk est mort et ça, ça lui fait quelque chose d'autant que c'est quand même le 3eme en trois jours, mais que ce soit le fils Kriegel elle s'en bat les couilles. A tout prendre d'ailleurs elle préfère que ce soit lui plutôt que Marcus, Johnny be Doc ou Oncle Hugo.

Faut dire que la Gönul elle est pas trop sur l'empathie. Par exemple Schelling qui change de couleur comme s'il était en pleine ménopause, elle s'en bat aussi les couilles, en mode RAF. Rien à Foutre.

Tranquillement, elle passe son pompe dans la main gauche pour allumer une clope.

"Tu sais Doc G. Il faut que tu te détendes un peu sinon tu vas nous faire un ulcère. Franchement... ça fait 48 heures qu'on est sur l'enquête, en 48 heures on a isolé des suspects avec un dossier plutôt solide. Les mandats sont encore chaud, ils datent de cette nuit. Ce matin à la prise de service on s'est pointé à l'adresse que nous a filé Velda. C'était pas la bonne, on s'est bougé le cul pour les loger ailleurs, ce qui à l'échelle de la mégapole n'est pas une mince à faire... Alors bien sur j'ai grave les boules qu'ils aient pas été au motel quand on s'y est pointé mais... putain on y peut quoi? C'est pas nous qui avons sorti les calibres pour braquer une banque. D'ailleurs personne ne pouvait se douter qu'ils allaient soudainement opter pour le braquage façon bain de sang. Ça colle pas avec leur CV. Ça colle pas avez les précédents braco.

Sur ce, excusez moi une seconde il faut que j'aille pisser."


Elle se dirige vers la banque, avant de revenir sur ses pas :

"Au fait, à mon avis il y en a un qui attendait dans la caisse, vu que quand ils étaient en train de fuir, je me suis fait tirer dessus. Ou alors le conducteur est vachement doué."


« Dernière édition: 26Mars, 2021, 16:34:03 par estrella » Journalisée
taillefer
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 581



WWW
« Répondre #78 le: 29Mars, 2021, 11:44:45 »

Bip bip, le portable de Hugo sonne! 
Journalisée
estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 654


« Répondre #79 le: 29Mars, 2021, 14:48:25 »

Gönul pose son cul sur les toilettes du personnel de la banque. Après tout, les braqueurs ne sont pas venus ici et il ne s'agit pas réellement d'une scène de crime.

Elle profite de cette pose bienvenue pour répondre aux deux messages qu'elle a reçu dans la matinée.

Sa mère d'abord: "Pas possible, ce soir on est en planque, si par chance on finit tôt je cours me coucher, j'ai du sommeil à rattraper.".

C'est un mensonge, c'est vrai mais Gönul ne se sent vraiment pas de taille à se frapper sa famille ce soir.

Elle enchaine avec  Zoé ensuite : "OK, 21 heures au Bauhaus ". Ça par contre pour un date, elle est partante, mais ça n'a rien à voir. Elle se dit qu'elle aurait dit non à sa mère même si elle n'avait pas eu de plan.

Bon... honnêtement elle se demande si elle n'est pas en train de faire une magnifique connerie. Zoé junkie ce n'est sans doute pas une bonne idée. Mais bon... l'un dans l'autre elle n'a pas grand chose à perdre.

Elle profite d'être tranquille pour voir  si elle n'a pas d'autres nouveaux messages, comme si tout un tas de gens était susceptible de lui écrire. Un peu de vanité ne fait pas de mal et puis sait on jamais.
« Dernière édition: 29Mars, 2021, 18:39:42 par estrella » Journalisée
olivier legrand
Ours Rôliste
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 127


Ours Rôliste


« Répondre #80 le: 29Mars, 2021, 21:44:40 »

Bip bip, le portable de Hugo sonne! 

Il décroche...

- Schelling.
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 476



WWW
« Répondre #81 le: 30Mars, 2021, 08:25:38 »

Gönul découvre dans ses messages, au milieu de plusieurs spots publicitaires envahissants, un petit mot de Brenda : "On peut se voir pour l'appart ?".

Autour des quatre Falks, qui se sont rassemblés, comme une meute se regroupe instinctivement, la vie semble reprendre son cours. Des Koss se sont mis en action et délimitent le périmètre de sécurité, interrogent des témoins, réouvrent la circulation. Peu à peu, la rue reprend vie, malgré l'odeur de la poudre et du sang, malgré les morceaux de verre et les douilles au sol. Les secours évacuent les corps et prennent en charge les blessés.
La femme qui se terrait dans la banque, probablement une employée, est assise au sol, oubliée de tous, les yeux grands ouverts devant le chaos qui s'est abattu d'un coup sur sa vie.

Goldberg s'approche du brancard sur lequel est posé le corps de Bobby Garcia et commence à le fouiller. Il trouve dans ses poches quelques poignées de comprimés, des cartouches et un téléphone portable souillé de sang.
Journalisée

Marcello
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 306

alias Dougal / Gunther Goldberg


« Répondre #82 le: 30Mars, 2021, 08:57:55 »

Peu à peu la confusion quitte Goldberg, à l'image de la scène alentour. Il y a quelque chose de rassurant dans le travail d'étude d'une scène de crime, lorsque tout est figé après l'orgie de violence.

C'est donc avec méthode que le Doktor exerce son métier : il commence par examiner le corps, pour une rapide analyse des causes de la mort et déceler des indications sur son état juste avant - il avait sûrement pris une bonne dose d'excitants.
Puis Goldberg essaiera d'identifier les comprimés et les prélèvera soigneusement dans des petits sachets plastique. Idem pour les cartouches, qui portent peut-être des empreintes digitales de complices.

Pour le téléphone, le Doktor appelle Mark ; pendant qu'il effectue son travail, celui-ci pourrait voir ce qu'il peut en tirer : par exemple, les contacts récents avec d'autres numéros, identifier le n° de son frère ou celui de Rice... Avec ça on devrait pouvoir faire une requête en urgence pour repérer où ils se trouvent...
Journalisée
taillefer
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 581



WWW
« Répondre #83 le: 30Mars, 2021, 13:56:49 »

Swen tente de prendre une voix calme et mesurée, mais la circulation nécessite son attention et il ne peut faire illusion bien longtemps face à son collègue, il est stressé, enervé, perdu.

- hugo, la bagnole des braquos a été reperé près de GalterPlatz, à l'opposé de la casse. Il est possible qu'il aient un plan B qu'on ignore.
Ecoute, je suis largué, j'ai besoin de vous! Tu penses qu'ils seraient assez con pour aller choper Vandy? Tu peux l'appeler pour voir où elle crèche? je vais demander un renfort sur la casse pour Derry, c'est quand même un point de chute possible...
...putain Bouge ta merde!...
...Pardon, heu, Galterplatz, il y a quoi dans le coin? quelqu'un que l'on a interrogé? Ca te dit quelque chose?


On entend distinctement en arrière plan la sirène, les klaxons et la radio qui crachote.
Journalisée
olivier legrand
Ours Rôliste
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 127


Ours Rôliste


« Répondre #84 le: 30Mars, 2021, 15:56:15 »

Schelling raccroche et se précipite vers la patrouilleuse, en cherchant Gönul du regard... Lorsqu'il la trouve, il gueule :

- Hey, Panzergirl !  Bouge ton cul !  On les a logés !

Puis, en direction de Goldberg :

- Ils sont près de Galterplatz !

Tout en essayant de se remémorer l'adresse exacte de Vandy, il l'appelle à partir du n° enregistré dont il dispose...

Bref, il fait trois trucs en même temps, survolté...

Journalisée
estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 654


« Répondre #85 le: 30Mars, 2021, 17:29:57 »

Panzergirl... le surnom ne déplait pas à la Falk, mais ça ne l'amène pas à se bouger le cul plus que ça. Disons qu'elle se presse avec lenteur.

Non franchement. Les braqueurs étaient sous leur putain de pif, c'était à ce moment la qu'il fallait se sortir les doigts. Pour les serrer avant qu'ils aient fait 10 mètres.

Ça rime à quoi maintenant de courir alors qu'ils sont à l'autre bout du secteur? A rien. C'est con, c'est tout.

Arrivée à la patrouilleuse, elle se colle derrière le volant, à moins que le Doc l'éjecte. Schelling saute partout comme s'il s'était pris un rail de C. Marko... ouais non elle se voit pas lui donner le volant. C'est elle ou le Doc.
« Dernière édition: 30Mars, 2021, 18:23:25 par estrella » Journalisée
Marcello
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 306

alias Dougal / Gunther Goldberg


« Répondre #86 le: 30Mars, 2021, 17:36:33 »

Goldberg fait signe avec ses petits gants de latex, pffuit pfffuit partez sans moi, il agite un petit sachet contenant une cartouche, j'ai du travail, voilà voilà...
Journalisée
Winchester
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 198



« Répondre #87 le: 31Mars, 2021, 08:37:22 »

Mark prend précautionneusement le téléphone. Il commence à regarder la liste des appels entrants et sortants du téléphone. Il note la date, la durée et le numéro pour pouvoir aussi comparer si un numéro ou contact n’apparait pas aussi dans le dossier.
Puis, il refait de même avec le répertoire.
Je ne sais pas si ce genre de téléphone existe, mais si oui, je regarde aussi les photos
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 476



WWW
« Répondre #88 le: 31Mars, 2021, 08:51:19 »

Tandis que Goldberg récupère ses pièces à conviction, qui lui en disent déjà long sur les braqueurs, Hugo pianote le numéro de Vandy sur son téléphone, tout en se dirigeant vers la patrouilleuse.
La sonnerie résonne plusieurs fois dans le vide, puis on décroche.
Quelques secondes de bruit, où Hugo distingue nettement le bruit de la circulation, et des éclats de voix, puis le téléphone est coupé.
Il se souvient que Hannah Van der Linden, la fameuse Vandy, réside sur MönhoffStrasse.
Ses neurones tournent à plein régime. S'ils sont sur GalterPlatz, les fuyards se rapprochent de plusieurs endroits "critiques" de l'enquête : la Petite Amsterdam, chez Vandy ou chez Klein, par exemple.

Au volant, Gönul a démarré et en profite pour relire le message de Brenda. Cette dernière veut sans doute récupérer ses clés. A moins qu'elle n'ait une autre idée en tête.

De son côté, Mark examine le contenu du téléphone de Bobby Garcia, en se disant qu'il enfreint plusieurs articles du Code de procédure pénale et que ce qu'il pourrait découvrir risque d'être non recevable devant un Richter. Dans les photos stockées sur l'appareil, il trouve de nombreux clichés où Bobby s'affiche, en position avantageuse, comme pour se mettre en valeur, quelques photos avec son frère, et de nombreuses autres de femmes, souvent dénudées.
Parmi les derniers messages contenus sur le téléphone, il identifie un échange avec un certain Rice.
Messages de la veille :
Rice : Prochain coup demain matin
Bobby Garcia : Ok. Où ?
Rice : Vous donne lieu demain. Prévoyez matériel et véhicule
Bobby Garcia : Ok
Messages de ce jour
Rice : EuroBank de NordSeeStrasse. On se retrouve là-bas
Bobby Garcia : Ok, on décolle.
Bobby Garcia : On y va.

Mark frémit. Il sait que l'histoire se termine dans le sang, sur le trottoir de NordSeeStrasse.
Journalisée

estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 654


« Répondre #89 le: 31Mars, 2021, 15:25:20 »

je pense qu'on n'a pas l'adresse de vandy

Gönul s'en bat complètement les couilles de Brenda. Elle sait ce qu'elle lui veut. Elle veut récupérer ses affaires. . Qu'est ce qu'elle pourrait lui vouloir d'autre de toutes manières cette connasse ?

L'appart, c'est le T2 pourri dont elle arrivait, en galérant un peu, à payer le loyer avec son salaire de Koss, C'est pas les trois sous que lui payait Brenda la pute qui vont lui manquer, surtout qu'elle va avoir une paye un peu meilleure en étant Sergent.

Très clairement, Brenda la teupu faut qu'elle arrête de la faire chier toutes les trois minutes avec ses affaires de merde. Sinon elle va lui défoncer sa sale gueule. Elle va lui mettre la main derrière la tête et vlan lui péter les dents sur la cuvette des chiottes, lui défoncer les cotes à coups de rangers et pour finir lui chier sur la gueule. Littéralement.

Brenda, elle continue à l'emmerder, elle va se retrouver dans la casse à Calderon qui va en faire du petit jus de salope.
Journalisée
Pages: 1 ... 4 5 [6] 7 8   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: