Les Salons de la Cour

30Juillet, 2021, 19:52:58
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 [2] 3 4 ... 8   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: NordSeeStrasse  (Lu 3488 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
olivier legrand
Ours Rôliste
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 147


Ours Rôliste


« Répondre #15 le: 25Février, 2021, 12:10:44 »

Rapidement, Schelling fait un signe de tête à Gönul, armée de son riot gun.

Très vite :

- Je tente le coup. Profites-en pour te rapprocher... Fais gaffe.

Il lève son arme et vise soigneusement une des deux silhouettes, dans un moment de totale pureté zen... Il tire pour tuer.
Journalisée
Marcello
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 311

alias Dougal / Gunther Goldberg


« Répondre #16 le: 25Février, 2021, 14:10:11 »

Hommes à terre. Le premier réflexe de Goldberg est de se porter en avant pour les secourir - mais le GIF a sa propre équipe, que le lieutenant vient d'activer.
Alors quand il s'aperçoit que Schelling a une cible... Il chope Junge et se met à remonter la rue, courbé en deux :
" On leur coupe la retraite, vite, et gaffe aux tirs croisés ! "

Goldberg n'est pas en grande forme physique, il n'ira pas très loin, mais il y va...
Journalisée
Winchester
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 204



« Répondre #17 le: 26Février, 2021, 07:42:19 »

Un peu déséquilibré par l'intervention de Goldberg. Mark commence à le suivre. Assez rapidement, il le rattrape, puis le dépasse. Il fait cependant attention à ne pas trop s’éloigner de lui. Il repère un quoi pour bien se poster et être au minimum couvert.
Journalisée
estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 663


« Répondre #18 le: 26Février, 2021, 14:56:05 »

Gönul, pas contrariante pour une fois, suis les directives de Schelling.

Elle se rapproche en faisant gaffe.
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 509



WWW
« Répondre #19 le: 26Février, 2021, 15:27:28 »

Le Lieutenant du GIF rugit quand Goldberg commence à se diriger vers l'entrée de la banque, pour venir en aide aux hommes du GIF.
- Stop ! J'envoie une équipe ! Doc' !
Puis, plus bas :
- Qu'est-ce qui lui prend ? Il était pas peinard, dans son sous-sol, lui ?
A deux pas derrière Goldberg, Mark, tête baissée, slalome entre les véhicules, la main sur son arme qu'il n'a pas encore dégainée. Quelque chose au fond de lui lui chuchote qu'il n'a plus toute sa raison, pour monter ainsi au front. Quand il rejoint le FalkDoktor, qui a marqué une pause en entendant Schönberg marmonner, il fait taire en lui cette petite voix et continue. Il approche de la façade de la banque et voit, entre deux voitures garées, la jambe d'un homme à terre. Il devine qu'il s'agit d'un des hommes du GIF. Puis, se dessinant nettement sur le sol gris, la mare rouge lui saute aux yeux.
La peur, qui s'était tue jusque là, bondit. Mark s'immobilise.

De l'autre côté de la rue, Schelling, suivi à quelques mètres par Gönul, brandit son Marxmen en direction de l'espace entre deux voitures, là où devraient passer les fuyards dans quelques fractions de seconde. Le temps semble s'arrêter, et Hugo, le doigt sur la détente, essaie de chasser de ses pensées la pire des hypothèses : un otage, tenu en respect par les deux braqueurs, et qui leur servirait de bouclier humain, une victime collatérale qu'il n'aurait pu vue.

Gönul se tient prête à bondir, fusil à pompe en main, ne sachant trop si elle va ouvrir le feu.
Puis, un mouvement rapide, une ombre qui se dessine dans la trajectoire du canon du Marxmen.

Le coup de feu claque.
Un cri étouffé, presque un souffle, puis le bruit d'une chute.
Schelling a fait mouche et il lui a semblé que, l'espace d'un instant, l'homme qu'il a touché, et peut-être tué, l'avait regardé, derrière sa cagoule noire.
L'autre s'est jeté au sol et ouvre le feu à son tour, tirant sans viser, dans la direction d'où est venu le coup de feu.
Journalisée

estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 663


« Répondre #20 le: 26Février, 2021, 15:36:14 »

Instinctivement, Gonul va s'écarter de l'axe qu'elle suivait avec Schelling de 45 ° environ. Elle continue à courir, en se baissant le plus possible et en cherchant l'abri du véhicule en stationnement le plus proche. Dans son esprit si Schelling parvient à clouer leur adversaire la où il se trouve elle pourra le prendre en tenaille sur le coté.
« Dernière édition: 26Février, 2021, 18:12:13 par estrella » Journalisée
olivier legrand
Ours Rôliste
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 147


Ours Rôliste


« Répondre #21 le: 26Février, 2021, 15:52:57 »

Tout en essayant de se mettre au maximum à couvert, Schelling continue à ouvrir le feu - pas franchement pour faire mouche, cette fois-ci, mais pour couvrir l'approche de Gönul et lui permettre de faire un carton sur le deuxième braqueur quand elle sera à portée...
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 509



WWW
« Répondre #22 le: 28Février, 2021, 08:02:31 »

De chaque côté de la rue, les armes crachent et les vitres des véhicules éclatent. A quelques pas de lui, Hugo entend les hurlements d'une femme au sol, sans doute terrifiée par la situation. Il lui jette un regard du coin de l'œil et estime (ou espère) qu'elle n'a pas été touchée.
Gönul a décidé de traverser et surgir sur le même trottoir que les braqueurs, fusil en main. Elle se force à ne pas penser et se jette dans la rue, espérant que les tirs de Schelling vont suffire à la couvrir. En trois foulées, elle a traversé la rue et s'est collée contre l'arrière d'une camionnette de livraison.

De leur côté, Mark et Gunther sont tout près de l'entrée de la banque et le vieux FalkDoktor découvre ce qui a stoppé Mark. A quelques pas de lui, le corps sans vie d'un homme du GIF, qui a reçu une balle en pleine tête. Dissimulés derrière un panneau d'affichage publicitaire, les deux Falks cherchent des traces des braqueurs, mais comprennent vite qu'ils ont pris la fuite. Des cris leur parviennent de l'intérieur de la banque. Des cris, ou plutôt des appels au secours...
Journalisée

estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 663


« Répondre #23 le: 01Mars, 2021, 12:17:41 »

Gonul reste quelques secondes le dos plaqué contre le véhicule. Le temps de traverser la rue son rythme cardiaque s'est emballé. Elle sent son sang qui cogne aux tempes, une coulée de sueur qui coule le long de la colonne vertébrale.

Elle essaie de retrouver un peu de calme en vidant ses poumons de l'air qu'ils contiennent. Une grande expiration suivi d'une longue inspiration. Elle en profite pour prendre conscience de son environnement, en particulier de s'assurer que la camionnette derrière laquelle elle se planque n'est pas prise particulièrement pour cible.

Puis une fois qu'elle a retrouvé un peu de sang froid, elle va mettre son plan à exécution : contourner le véhicule du coté opposé aux braqueurs, surgir, tirer et se remettre à l'abri.
Journalisée
Winchester
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 204



« Répondre #24 le: 02Mars, 2021, 08:15:06 »

Mark ne sait pas quoi faire devant l'homme étendu. Une nappe de sang coule et envahit le sol.
 Il veut bouger vers lui, le secourir, mais  il désire encore plus se cacher, s'accroupir et attendre. Malheureusement, ses membres n'obéissent pas. Il reste planter, immobile dans son mouvement, comme une statue.
Son esprit, lui aussi tente de s'échapper. Il déconnecte et étrangement sa pensée se dirige vers la pile de documents renversée dans la voiture à la place du mort.
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 509



WWW
« Répondre #25 le: 04Mars, 2021, 08:33:50 »

Un râle, non loin, tire Mark de ses pensées et, comme s'il avait reçu une claque, le remet en marche. Il oublie un instant l'homme à ses pieds et tourne la tête. Le deuxième homme du GIF est assis, contre un container, et se tient l'épaule. Du sang brille sur sa combinaison noire. Derrière son casque, Mark voit ses yeux, qui le supplient de venir à son aide.
Le jeune Falk comprend que les deux hommes ont subi la sortie effectuée par les braqueurs, et qu'ils ont sans doute été surpris. L'un l'a payé de sa vie, l'autre est sévèrement touché.
Goldberg a dépassé Mark, bien décidé à rattraper les deux braqueurs en fuite, même s'il ne se fait guère d'illusions sur sa forme physique. Mais, en passant à hauteur des deux hommes du GIF, il a hésité quelques fractions de secondes. Bien sûr, les secours seront rapidement là, mais ne sera-t-il pas trop tard ?
En regardant derrière lui, il aperçoit plusieurs véhicules et devine aux couleurs des gyrophares que d'autres Falks arrivent, en plus d'une ambulance.

Plus loin dans la rue, Schelling tire, à plusieurs reprises, en direction de l'autre côté de la rue, pour permettre à Gönul de se positionner au mieux. Quand il entend le clic lui signalant que son arme est vide, il se remet à l'abri. La femme qui l'a accroché tout à l'heure a couvert ses oreilles avec ses mains, pour couvrir les détonations assourdissantes. Elle est en larmes et regarde Hugo comme s'il était fou.

De l'autre côté, une fois le déluge de feu arrêté, Gönul bondit de sa cachette et ouvre le feu. A une trentaine de mètres devant elle, elle voit une voiture grise qui s'extirpe brutalement et se dégage, dans un hurlement de moteur. Le pare-brise arrière vole en éclat quand son premier tir fait mouche. Le recul du fusil la frappe violemment à l'épaule. Le véhicule fait un bond tandis qu'elle se prépare à faire feu une nouvelle fois.

Hugo observe la scène et constate que, non loin, plusieurs autres personnes sont à terre, sans doute pour éviter une balle perdue. La rue est loin d'être déserte.
Journalisée

Marcello
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 311

alias Dougal / Gunther Goldberg


« Répondre #26 le: 04Mars, 2021, 09:41:50 »

Goldberg s'arrête dans son élan - il ne laissera pas un Falk à terre, au moins le temps que l'équipe de secours les rejoigne.

" Mark, couvre la sortie de la banque, il en reste peut-être dedans ! "

Puis il se précipite vers le blessé, engageant machinalement la conversation, tout en jaugeant les dégâts.
" Gunther Goldberg, je suis médecin, ça tombe bien on dirait mon gars. Tu t'appelles ? "
Journalisée
olivier legrand
Ours Rôliste
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 147


Ours Rôliste


« Répondre #27 le: 04Mars, 2021, 10:48:49 »

Hugo a immédiatement rechargé son arme. Est-ce qu'il a une chance de toucher la bagnole avant que les fuyards n'aient mis les voiles ?
Journalisée
estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 663


« Répondre #28 le: 04Mars, 2021, 13:23:30 »

Ce n'est pas possible, se dit Gönul entre la circulation est les véhicules des falks qui bloquent le passage, ils ne vont pas aller très loin.

Elle prend le temps d'ajuster le véhicule et plus précisément le coté où se trouve le conducteur  avant d'ouvrir une seconde fois le feu. Tant pis pour la  douleur à l'épaule.
« Dernière édition: 16Mars, 2021, 18:28:18 par estrella » Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 509



WWW
« Répondre #29 le: 05Mars, 2021, 18:09:13 »

Hugo brandit son Marxmen et vise la voiture qui s'éloigne à toute vitesse. Mais il n'a pas le temps d'appuyer sur la détente et pousse un drôle de cri, avant de s'effondrer, à genoux. Il n'a pas lâché son arme.
A quelques mètres, Gönul tire, ne sachant trop si la portée de son arme lui permettra de faire mouche. Elle a l'impression d'avoir touché le conducteur, même si la voiture n'arrête pas sa course pour autant. Face aux fuyards, une patrouilleuse bloque une partie de la rue, mais le chauffeur semble accélérer encore. D'un coup de volant, il braque violemment et tente de se frayer un passage entre deux voitures stationnées, dans un épouvantable vacarme. Puis, en braquant de nouveau, il poursuit sa route sur le trottoir, arrachant au passage un panneau publicitaire, dans une gerbe d'étincelles.

A genoux près de l'homme du GIF, Goldberg constate que ce dernier est sérieusement blessé, mais conscient :
- Paul Höffer, Sergent... et mon coéquipier ?

Mark, arme en main, s'avance vers la banque. Une silhouette à terre attire son attention. L'homme, probablement un vigile si on se fie à son uniforme, a pris une balle en pleine tête, sans doute à bout portant. Mark détourne le regard et aperçoit plusieurs personnes allongées sur le sol, les mains sur la tête. Il entend des sanglots, en provenance du guichet...
Journalisée

Pages: 1 [2] 3 4 ... 8   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: