Les Salons de la Cour

30Juillet, 2021, 18:49:50
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 [2] 3 4 5   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: KinKa Motel (Tous)  (Lu 3048 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 509



WWW
« Répondre #15 le: 16Décembre, 2020, 13:37:38 »

Le jeune homme tend le passe à Goldberg. Ses mains tremblent et il regarde le vieux Falk avec crainte. Quand Swen et Mark font leur entrée dans le hall, il les fixe un instant, sans doute parce qu'il se demande s'il s'agit d'individus dangereux ou pas.
- je...je ne sais pas si le client de la 146 est là... désolé...

Dehors, Gönul s'empare du pompeux et, en sentant son poids dans sa main, elle a comme un léger vertige.
Schelling, assis dans la patrouilleuse, a assisté à toute la scène...
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 147


Ours Rôliste


« Répondre #16 le: 16Décembre, 2020, 15:35:05 »

Finalement, Schelling n'y tient plus.

Il quitte la patrouilleuse et, la main prête à dégainer le Marxmen, rejoint Gönul.

- Putain, qu'est-ce qu'ils foutent ?  Le vieux Goldberg s'imagine sans doute qu'on a tout le temps devant nous... C'est une interv', pas une foutue autopsie...
Journalisée
estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 663


« Répondre #17 le: 16Décembre, 2020, 19:39:22 »

Mais clair... qu'est ce qu'il foutent. Gönul est bien d'accord avec Schelling.

Elle est tellement d'accord qu'elle en oublie même que pendant leur trajet en voiture elle se faisait la réflexion qu'il n'était pas normal et qu'il faudrait à moment donné elle ait une discussion avec lui.

Elle opine du chef.

"Clair, lance t'elle en écho à ses pensées avant d'essayer de lancer une impulsion au groupe qu'elle rejoint.

Bon, on fait comme Sven a dit : Lui Schelling et moi on monte. Doc et Mark vous faites le tour et vous les choppez s'ils essaient de se barrer par la fenêtre. "

Est ce que c'est vraiment ça le plan du Sergent Chef? Pas sur. Pas sur du tout même. En attendant c'est ce qu'elle en a retenu et franchement ça lui parait pas débile.

Journalisée
Winchester
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 204



« Répondre #18 le: 17Décembre, 2020, 08:28:08 »

Sortant de sa léthargie :
-Euuuuh.....Ok
Se préparant à faire  le tour avec le Falkdoctor, Mark s’arrête un instant pour croiser le regard du sergent-chef. Il n'a pas oublié qu'il était son hiérarchique.  Puis on regard dévie vers le vieux docteur et Gonûl, il se demande si ils sont les meilleurs choix pour poursuive d'éventuels fuyards.
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 509



WWW
« Répondre #19 le: 17Décembre, 2020, 09:33:47 »

Gönul fait son entrée dans le hall, avec le fusil à pompe en main. Ses cheveux ruissellent de pluie et lui donnent une allure étrange. Le réceptionniste ne peut s'empêcher de sursauter. Il se reprend quand il se rend compte que les Falks déjà présents accueillent leur camarade sans surprise.

Goldberg se dirige vers l'escalier, plutôt étroit, qui permet d'accéder à l'étage. Ses pas sont étouffés par le revêtement plastique épais et, en arrivant au premier étage, il est presque sûr de n'avoir fait aucun bruit. Un panneau indique que les chambres 136 à 148 sont situées sur sa gauche. un long couloir, étroit lui aussi, se présente au Falk. De chaque côté, des portes, toutes identiques et verrouillés par des lecteurs magnétique, sont autant de chambres standardisées. Si Goldberg a bien compté, la chambre 147 est l'avant-dernière au bout du couloir, sur la droite.
Tout au bout du couloir, l'issue de secours doit donner sur un escalier extérieur, lui-même donnant sur le parking du motel.
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 147


Ours Rôliste


« Répondre #20 le: 17Décembre, 2020, 09:53:19 »

Schelling a emboité le pas à Gönul. Là encore, ce n'était pas le plan mais ça lui semble être le meilleur choix à cet instant T. Pas question qu'il laisse sa jeune collègue s'en prendre une (ou faire n'importe quoi - et je sais, venant de sa part, c'est riche  )
Journalisée
Marcello
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 311

alias Dougal / Gunther Goldberg


« Répondre #21 le: 17Décembre, 2020, 09:56:22 »

Goldberg a briefé Swen à son arrivée - avec le passe, les falks devraient pouvoir faire irruption dans la chambre et serrer les frères par surprise.
Il propose de déverrouiller la porte et laisser foncer Swen et Mark, puis les épauler si besoin, pour venir menotter les gaillards par exemple ou mettre des coups de taser s'ils sont un peu agités.
Schelling est censé être en couverture à l'extérieur, et Gönul pourra couvrir le couloir/l'escalier de secours... Quand ils déboulent dans le hall, le doktor est déjà concentré sur son approche.

Arrivé devant la porte du 147, il tend l'oreille, puis se place sur le côté de l'ouverture, prêt à ouvrir quand les collègues seront en place. Il glisse son brassard police à son bras, vérifie son arme sans bruit, et son taser s'il en a un.

L'adrénaline monte, et cette sensation bien lointaine fait bondir le cœur du vieux Falk. C'est bon.
Journalisée
estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 663


« Répondre #22 le: 17Décembre, 2020, 12:15:17 »

La en terme de faux raccords  c'est juste magique Grin  Grin   

Technique d'intervention standard. Un falk qui ouvre la porte et qui se lève vite du milieu et les autres qui font irruption arme à la main. Elle la première du coup vu qu'elle a le pompe, il faut qu'elle ait des collègues entre elle et sa cible.

La seule chose qui diffère d'une procédure classique c'est qu'ils ont un passe et qu'ils sont pas obligés d'ouvrir au merlin.

Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 509



WWW
« Répondre #23 le: 18Décembre, 2020, 09:49:50 »

La en terme de faux raccords  c'est juste magique Grin  Grin   

Euh, non, la situation est un peu confuse, mais je pense m'y retrouver.

Récapitulons rapidement :
Les cinq Falks sont arrivés sur les lieux, à bord de deux patrouilleuses. Gunther s'est rendu, seul, dans le hall du motel et y a interrogé le réceptionniste.
Gunther invite Gönul à le rejoindre et celle-ci en prend le chemin avant de se raviser et d'aller chercher le fusil à pompe sur lequel elle lorgne depuis le début. Elle croise Hugo, resté dans sa voiture et qui s'impatiente, puis retourne vers le hall.
Dans l'intervalle, Swen et Mark ont rejoint Gunther, qui prend la direction de l'étage.
Quand Gönul arrive, elle le suit, fusil en main. Dans son sillage, Hugo est maintenant aux côtés de Swen et Mark.

All ist klar ? 
Journalisée

estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 663


« Répondre #24 le: 18Décembre, 2020, 10:37:31 »

Moi tout me va.  Quand j'aurais trois minutes et juste pour rire je ferai la liste
Journalisée
olivier legrand
Ours Rôliste
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 147


Ours Rôliste


« Répondre #25 le: 18Décembre, 2020, 14:46:17 »

Je pense que ces "faux raccords" sont surtout (voire uniquement ?) dus à la désynchronisation des posts - c'est là toute la difficulté des parties-par-forums avec quatre ou cinq joueurs...

Mais comme l'a souligné FaenyX, pour l'instant, on réussit à peu près à jongler
 
« Dernière édition: 18Décembre, 2020, 15:07:47 par olivier legrand » Journalisée
Marcello
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 311

alias Dougal / Gunther Goldberg


« Répondre #26 le: 18Décembre, 2020, 14:53:25 »

Clair ! Les actions un peu "tactiques" quand on peut pas se parler, c'est pas évident par forum...
Journalisée
taillefer
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 588



WWW
« Répondre #27 le: 18Décembre, 2020, 17:12:16 »

Swen regarde ses coéquipiers l'air las:
"- dites donc les branleurs, vous pouvez me dire ce que vous foutez tous ici? Qui est en couverture derrière bordel?"
la colère de Swen, à la limite de la rage, est très clairement visible:
"- Hugo tu fais le tour avec Mark pour bloquer l'issue de secours.
- Goldberg, tu ouvres et tu te fous dans le couloir côté escalier pour couvrir une fuite par l'avant. Si au bout de 5 secondes personne ne tire ou personne ne sort, tu entres aussi pour nous aider à les serrer.
- Gönul tu entres avec le Pompe. Je te suis dans la foulée."
Le regard de Swen englobe toute l'équipe.
"- je suis votre putain de Sergent-Chef, vous m'obéissez avant, vous prenez des initiatives pendant, et vous m'obéissez à nouveau après. Hugo et Mark, vous avez 2 minutes pour faire le tour, les autres en position!"

Swen laisse les 2 minutes annoncées à ses collègues et regardant sa montre, puis, à l'heure H, il fait signe à Gönul et Goldberg pour passer à l'action.
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 509



WWW
« Répondre #28 le: 22Décembre, 2020, 10:38:18 »

Gönul, le fusil à pompe entre les mains, se tient derrière Goldberg, prêt à ouvrir la porte de la chambre 147 à l'aide du passe. Le couloir du motel est désert et on n'entend que le ronronnement des véhicules à l'extérieur. A quelques pas d'eux, Köhler, Marxmen en main, se tient prêt à tout. Une sueur glacée lui dévale l'échine.

Mark et Hugo sont ressortis et, sous la pluie, rejoignent l'issue de secours. L'escalier qui dessert les étages du motel est un de ces modèles métalliques censés n'être utilisés qu'en cas de sinistre, mais les Falks sont quasiment sûrs qu'il sert d'entrée et de sortie aux clients désireux d'être discrets.

Les secondes s'écoulent et les Falks attendent l'ordre donné par Swen.

Quand celui-ci baisse le bras à l'adresse de Gunther, ce dernier glisse le passe dans le lecteur, puis pousse la porte qui s'ouvre en coulissant dans la paroi...
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 147


Ours Rôliste


« Répondre #29 le: 22Décembre, 2020, 11:35:07 »

Hugo a obtempéré. Une fois qu'il est en position, il s'adresse à Mark - Schelling est toujours hanté par ces images du jeune bleu gisant dans son sang, sur fond de sirènes d'ambulance arrivant trop tard.

- Reste en retrait mais tiens-toi prêt à ouvrir le feu... Ne tire pas le premier. Tire si je tire. Compris ?
Journalisée
Pages: 1 [2] 3 4 5   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: