Les Salons de la Cour

28Septembre, 2021, 03:51:49
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 2 [3] 4 5   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: La casse de Calderon (TOUS)  (Lu 3948 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Winchester
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 208



« Répondre #30 le: 03Novembre, 2020, 08:09:42 »

En réponse comme tiré de ses pensées, il répond à Gönul :
-Euh..Ok. RAS de mon côté, je continue d'observer.
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 540



WWW
« Répondre #31 le: 03Novembre, 2020, 09:08:53 »

Quand Gönul entre dans la boutique, se faufilant entre les piles de marchandises diverses pour ne pas faire chuter les colonnes instables, elle se rend vite compte qu'elle est l'objet des regards. Le vendeur, un homme d'une cinquantaine d'années, à la barbe négligée et aux yeux cernés, est en train de parler avec un client, sensiblement plus jeune et vêtu d'un manteau crasseux. Tous deux examinent longuement la jeune femme qui vient de faire irruption, interrompant leur conversation.

Dans la rue, Mark continue de fixer la casse. Hugo semble immobile, malgré la pluie qui continue. Le jeune Falk se demande s'il n'est pas sujet à une de ses "absences" quand il le voit tourner la tête sur la gauche. Deux hommes viennent d'entrer dans la casse. Ils semblent discuter, tout en accompagnant leurs échanges de mouvements des mains. D'où il est, Mark ne peut évidemment pas entendre ce qu'ils se disent.
Mais Hugo, lui, capte quelques mots alors que les hommes s'approchent. Il est question de batterie et de câbles, ce qui fait penser au vieux Falk qu'il s'agit de clients venus voir Calderon pour affaires. Néanmoins, les deux nouveaux entrants s'arrêtent à quelques mètres de lui, sans doute surpris par la présence de Schelling.

A l'intérieur, Luis Calderon repose son gobelet de café. L'attention de Gunther se fixe un instant sur les doigts sales de son interlocuteur.
- Bien sûr, si je peux vous être utile, ce sera avec plaisir. Qui est ce...type ?
Journalisée

Marcello
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 318

alias Dougal / Gunther Goldberg


« Répondre #32 le: 03Novembre, 2020, 09:22:18 »

" C'est un petit obsédé, couvé par son grand frère... Bobby Garcia. "

Goldberg reprend nonchalamment une gorgée de café mais scrute Calderon à travers ses yeux mi-clos, analysant son langage corporel au fil de la conversation.
Journalisée
estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 670


« Répondre #33 le: 03Novembre, 2020, 09:27:21 »

L'attitude du vendeur et de son client n'est pas une surprise pour Gönul. Elle a conscience de détonner dans la boutique avec le pare-balle qui  se laisser deviner sous son manteau.

Elle s'approche du comptoir, décidée mais pas agressive.

"Bonjour, je voudrais une cartouche de Lucky et une serrure de porte".
« Dernière édition: 03Novembre, 2020, 15:59:25 par estrella » Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 540



WWW
« Répondre #34 le: 04Novembre, 2020, 18:06:11 »

Calderon a eu un hochement de tête quand Gunther a prononcé le nom de Garcia.
- Mmm.. oui, Bobby Garcia. Effectivement, je le connais. Il est trempé dans quelque chose ?
Il a posé la question sans marquer le moindre étonnement, comme s'il s'attendait à une réponse forcément positive.

Dans la boutique, Gönul voit le vendeur poser sur le comptoir une cartouche de LuckyBoy, sa marque préférée.
- Pour la serrure, je n'ai pas grand-chose...à part des verrous de ce style.
Il désigne du doigt des verrous faciles à installer. Gönul connait bien ces modèles : elle a vu plus d'une de ses copines en installer d'urgence chez elles pour se sentir plus en sécurité.
Le client murmure :
- Quelqu'un vous embête, mademoiselle ?
Il a un sourire, dont Gönul ignore s'il est sincère ou malin.
Journalisée

estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 670


« Répondre #35 le: 04Novembre, 2020, 19:28:06 »

Petite moue déçue de Gönul.

"Si vous voulez tout savoir j'ai une ex qui me casse les couilles et j'aimerais autant qu'elle ramène pas son cul chez moi quand j'y suis pas. "

Elle marque une pause. C'est pas ce qu'elle cherchait mais d'un autre coté elle a pas forcément le temps de faire 36 boutiques.

"Allez ça fera l'affaire. Je vais vous prendre ça avec les clopes. "
Journalisée
Marcello
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 318

alias Dougal / Gunther Goldberg


« Répondre #36 le: 04Novembre, 2020, 20:53:07 »

Goldberg lève un sourcil de deux millimètres, l'air toujours blasé :
" Vous le connaissez... Disons qu'il n'aurait pas été un gentleman avec une demoiselle...
On a besoin d'organiser une confrontation, pour lui et aussi son frère. "
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 540



WWW
« Répondre #37 le: 05Novembre, 2020, 09:08:25 »

Dans la boutique, Gönul règle ses achats tandis que le client s'est rapproché d'elle et insiste :
- Si vous voulez, je peux vous l'installer...
La jeune Falk peut sentir le parfum bon marché dont il s'est aspergé. Le vendeur reste silencieux, mais sourit, à l'adresse de son client (et ami ?).

De son côté, face à Gunther et Swen, Calderon a lui aussi un sourire :
- Bobby, pas gentleman...vous m'étonnez... non, on peut dire qu'il a plutôt le sang chaud, ce garçon.
Je suppose que vous avez déjà leur adresse.

Il a un regard vers l'extérieur, puis redirige son attention vers ses interlocuteurs.

Dehors, les deux hommes qui se sont approchés stoppent à hauteur de Hugo :
- Il est là, Luis ? Vous l'attendez ?

Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 209


Ours Rôliste


« Répondre #38 le: 05Novembre, 2020, 11:11:25 »

Schelling détaille bien les deux hommes avant de leur répondre, en montrant sa plaque :

- Herr Calderon est occupé pour le moment. Vous lui voulez quoi ?
Journalisée
estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 670


« Répondre #39 le: 05Novembre, 2020, 12:12:51 »

Gönul est au bout de sa vie. Pour une fille elle est quand même bien monté comme un mec avec comme marqué sur le front "Je suis lesbienne". Elle est engoncée dans un pare-balle qu'on ne peut pas ne pas voir quand on est en vis à vis et qui lui rajoute un autocollant "Je suis Falk" sur le torse. Pourtant,  le mec vient lui faire un plan drague à deux balles.

Ou alors c'est la version locale du père Noël. Après tout Goldberg lui en a bien présenté un hier soir à la falkhouse.

Dans le doute, elle choisit de prendre une solution diplomatique. Enfin une diplomatie à la Gönul. Il sera toujours temps de distribuer des pains si ça se corse.

Elle prend un air blasé.

"Non c'est bon gars, je peux me débrouiller seule et au pire si j'ai un soucis j'ai cinq collègues dehors assez désœuvrés et qui seraient ravis de me filer un coup de main".

Elle se barre.

Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 540



WWW
« Répondre #40 le: 07Novembre, 2020, 08:35:32 »

- C'est pour affaires...
Le plus grand des deux hommes a marmonné plus qu'il n'a parlé et s'est ensuite détourné de Hugo. Ce dernier a flairé le truc louche, sans avoir besoin de solliciter ses sens : son instinct de Falk de la rue a suffi. De même, sans doute les deux hommes en face ont-ils détecté le flic.

A l'intérieur du bâtiment, Calderon regarde de nouveau à l'extérieur. Il attendait visiblement la visite des deux hommes qui ont échangé quelques mots avec Schelling.
- Je vous les loge, et ça ira comme ça, d'accord ? propose-t-il à Goldberg et Köhler.

Dans la rue, alors qu'elle se dirige vers la patrouilleuse, Gönul a le temps d'entendre l'un des hommes cracher quelques mots dans son dos, injurieux à son encontre.
Mark voit sa collègue, un sac au bout du bras, la mine renfrognée. Il a eu le temps de vérifier une nouvelle fois que tous les documents sont prêts et que son groupe peut appréhender les frères Garcia ou Duane Rice sans commettre de bévue. Pour autant, il commence à trouver le temps long à son poste d'observation.

Edit : correction de la position de Mark, merci Estrella
« Dernière édition: 09Novembre, 2020, 20:04:41 par FaenyX » Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 209


Ours Rôliste


« Répondre #41 le: 07Novembre, 2020, 10:18:47 »

Schelling résiste à l'envie de mettre un coup de tête à l'homme n°1 et de faire une clé de bras à l'homme n°2, histoire de leur apprendre le respect.

Ca lui demande un effort mental certain. Il commence à perdre patience, comme un chien tenu en laisse depuis trop longtemps...
Journalisée
estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 670


« Répondre #42 le: 09Novembre, 2020, 19:34:52 »

La Falk n'en a strictement rien à foutre - pour parler poliment - de ce que les autres abrutis peuvent bien dire dans son dos. Elle colle le sac dans une des voitures - non sans avoir au préalable prélevé un paquet de sa cartouche et interpelle son coéquipier.

"Je suis de retour. Quoi de neuf? "

Edit : correction, suite remarque (judicieuse) d'Estrella
« Dernière édition: 09Novembre, 2020, 20:05:51 par FaenyX » Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 540



WWW
« Répondre #43 le: 09Novembre, 2020, 20:10:09 »

Lorsqu'ils l'ont vue ouvrir la portière de la patrouilleuse, les deux hommes, le vendeur et le client, ont tourné les talons et sont repartis au fond du magasin, continuer leur discussion. Qu'auraient-ils fait, si Gönul avait été une nana comme les autres, si elle n'avait pas été Falk ?

Dans la ruine où il s'est installé, Mark voit les deux hommes contourner Schelling et s'approcher du baraquement, avant de tambouriner à la porte du bureau.
- Calderon ! a beuglé l'un d'entre eux.
Visiblement, ils ont rendez-vous avec le gérant de la casse, ou n'ont pas le temps d'attendre. En gardant leurs distances avec Hugo, ils continuent de frapper, visiblement agacés que Calderon ne se précipite pas à leur rencontre.

A l'intérieur, ce dernier se relève et se dirige vers la porte :
- Vous permettez ? Des clients importants...
Journalisée

Marcello
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 318

alias Dougal / Gunther Goldberg


« Répondre #44 le: 09Novembre, 2020, 21:38:03 »

Goldberg hoche imperceptiblement la tête et profite du répit pour chuchoter avec Kohler :
" Tu pars avec les autres chercher les hermanos, et je reste collé ici pour m'assurer qu'il ne prévient personne ?
Et dès que vous les avez, on passe sur le troisième ? "


Puisque Calderon ne semble pas gêné de faire du business devant les Falks, alors Goldberg compte bien lui tenir chaud toute la journée, sans lui laisser l'opportunité d'utiliser un téléphone ou autre moyen de communication...
« Dernière édition: 12Novembre, 2020, 22:41:02 par Marcello » Journalisée
Pages: 1 2 [3] 4 5   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: