Les Salons de la Cour

06Août, 2021, 03:21:04
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1] 2 3 ... 5   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: La casse de Calderon (TOUS)  (Lu 3375 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 516



WWW
« le: 21Octobre, 2020, 10:01:47 »

Quand les deux patrouilleuses font demi-tour et quittent le poste avancé de Zehlendorf, certains des Falks ont un goût amer au fond de la gorge, comme s'ils se repliaient devant un ennemi invisible et plus fort qu'eux, comme s'ils renonçaient. Un long silence, seulement entrecoupé par les crachotements des radios, occupe l'habitacle, jusqu'à ce que les tours lézardées du quartier se fassent plus petites dans les rétroviseurs.

Pour autant, aucun des Falks n'est surpris de ce qu'ils ont vu là-bas. Ces quartiers en déliquescence le sont depuis des années et il y a peu de chance que cela change, malgré les beaux discours des politiques en charge de la ville.
En se faisant une place dans le trafic toujours dense, les véhicules prennent la direction de VissalStrasse, la rue où est domicilié Luis Calderon. Le quartier en question est un des plus anciens du Secteur et nombre des bâtiments qui le constituent sont insalubres et en cours de démolition.
Journalisée

FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 516



WWW
« Répondre #1 le: 25Octobre, 2020, 19:50:54 »

Après un trajet qui semble une éternité aux Falks, les deux patrouilleuses arrivent à hauteur de VissalStrasse. Gunther reconnaît mal les lieux, maintenant qu'il les voit en plein jour. Ce n'est que lorsqu'il repère la casse de Calderon qu'il retrouve quelques éléments visuels. Non loin, la silhouette de la bâtisse qui lui servit de point d'observation il y a quelques heures paraît encore plus délabrée. Quelques magasins sont ouverts, la plupart pour assurer le minimum vital, et de nombreux vendeurs à la sauvette encombrent les trottoirs.
La casse est ouverte. Les carcasses empilées des véhicules dessinent un étrange décor, polluant jusqu'au sol. Les flaques de pluie ont des reflets huileux et métalliques.
Journalisée

Winchester
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 204



« Répondre #2 le: 26Octobre, 2020, 14:57:01 »

Euhh .... Qu'est-ce qu'on fait ? On y vas tous ou certains reste dans la voiture.

Mark ne se sent pas rassuré devant la casse, ni devant le silence des ses collègues. Au plus profond de lui il espère qu'ils vont vites décider de partir et retourner au poste.
« Dernière édition: 26Octobre, 2020, 14:59:53 par Winchester » Journalisée
Marcello
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 311

alias Dougal / Gunther Goldberg


« Répondre #3 le: 26Octobre, 2020, 15:04:39 »

Goldberg répond à Junge à ses côtés en activant le micro de la patrouilleuse :
" Nous y voilà, je vous propose qu'on aille se garer hors de vue, derrière la bâtisse au coin de la rue à droite, vous voyez ?
Et puis on y monte pour avoir un point de vue et on se répartit les rôles ?
Par exemple Gonül en "cliente", et peut-être un autre qui se faufile sans être vu, deux autres pour surveiller les accès et le dernier en surplomb, qui coordonne et appelle Schlegel ? "


En disant "qui se faufile sans être vu", le Doktor a posé une main ferme sur l'épaule du jeunot, avec un regard en coin...
Journalisée
olivier legrand
Ours Rôliste
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 147


Ours Rôliste


« Répondre #4 le: 26Octobre, 2020, 15:24:28 »

Voix intérieure...

Putain, Goldberg va envoyer le gosse à l'abattoir...

Aussi précisément que dans un souvenir, Schelling a l'image de Mark étendu sur le pavé, dans une mare de sang, criblé de balles, les yeux grands ouverts sur le vide du ciel plombé...

Autre image. Gönul la moitié du crâne emportée par un tir de shotgun. Schelling annonçant la nouvelle à sa copine, un être sans visage mais aux grands yeux vides, horrifiés, en état de choc.

Tic, tac...

Hugo piaffe d'impatience. Il sent monter en lui de plus en plus rapidement l'envie de sortir de la patrouilleuse, Marxmen au poing et d'aller alpaguer Calderon en y allant aux tripes...

Voix intérieure...

Bon, au pire, je me fais descendre et comme ça, Calderon sera déclaré 'tueur de flics' et ce sera la curée.

Et ce serait une belle manière d'en finir, non ?


Soudain, Hugo sort de la patrouilleuse, comme un ressort qui se détend. Il se dirige à grands pas vers l'entrée de la casse, d'une démarche assurée quoique légèrement robotique.

La main sur le Marxmen.

Dans ses tripes, la vodka, les pillules et le café tournent au cyclone. Mais il se sent si calme...

Dans sa tête, des images défilent en mode stroboscope : des visages, Svetlana, des collègues dont il a oublié les noms, des victimes dont il a oublié les noms, un gosse qui n'existera jamais et dont il aurait pu être le père, des visages de femmes, les visages de Duane Rice et des autres... de plus en plus vite...
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 516



WWW
« Répondre #5 le: 26Octobre, 2020, 21:00:46 »

Schelling franchit l'entrée de la casse, sans se soucier de parfois mettre le pied dans des flaques, imperméable aux éléments.
Il arrive à une dizaine de mètres du bâtiment préfabriqué qui semble tenir lieu de bureau et de logements à la fois quand son regard croise celui d'un gosse, d'à peine dix ans, tenant à bout de bras une arme.
Ses doigts serrent la crosse du Marxmen, tandis qu'une sueur glaciale roule entre ses omoplates.
Derrière lui, ses collègues ont assisté à son départ, pétrifiés.
Certains ont suspendu leurs paroles quand Hugo s'est levé et a décidé d'agir.

Comment vont-ils réagir à cet élan soudain ?
Journalisée

taillefer
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 588



WWW
« Répondre #6 le: 27Octobre, 2020, 09:35:25 »

Swen se précipite hors de la patrouilleuse et d'une voix ferme, interpelle son confrère:
- Hugo! regarde moi!
Il profite de l'arrêt du Falk devant l'enfant pour se porter à son niveau et lui poser la main sur l'épaule, sans s'arrêter de parler:
- Sergent Schelling, regarde-moi, maintenant!
Journalisée
olivier legrand
Ours Rôliste
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 147


Ours Rôliste


« Répondre #7 le: 27Octobre, 2020, 11:26:11 »

Schelling se tourne calmement vers Köhler et lui répond tout aussi calmement, comme si tout était normal.

- Bon... On y va ?

 Le sergent-chef peut clairement percevoir que le regard de Hugo est étrangement fixe et vide. Les yeux d'un camé en plein trip...

 Non, pas tout à fait. Plutôt les yeux d'un homme mort...
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 516



WWW
« Répondre #8 le: 27Octobre, 2020, 12:01:42 »

L'arrivée de Swen a surpris l'enfant. Ce dernier tourne les talons et, son arme toujours en main, se dirige vers une allée de la casse où les Falks aperçoivent un deuxième garçon, un peu plus jeune. Lui aussi tient en main un pistolet et, en agrémentant son geste d'un cri cherchant à imiter une détonation, fait semblant de tirer sur le premier enfant.
Ces deux gosses jouent, sous la pluie, se dissimulant derrière les carcasses empilées.
Mais quelque chose cloche : leurs armes ne sont pas des jouets. Il s'agit de véritables flingues, quoiqu'ils différent de ceux que les Falks voient habituellement.
- Je peux vous renseigner ?
Du préfabriqué, un homme est sorti et interpelle les deux Falks.




Journalisée

Marcello
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 311

alias Dougal / Gunther Goldberg


« Répondre #9 le: 27Octobre, 2020, 12:09:34 »

Après avoir éructé une bordée de jurons soudainement dans l'oreille de Junge, Goldberg dégaine son téléphone et appelle Schlegel...
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 516



WWW
« Répondre #10 le: 27Octobre, 2020, 12:55:21 »

Après quelques sonneries, Gunther entend à l'autre bout du fil la voix traînante de Schlegel.
- Oui ? Goldberg ? C'est toi ?
L'étonnement est perceptible, bien que son collègue parle très bas.
- Je suis en soum', là...fais vite.

Journalisée

Marcello
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 311

alias Dougal / Gunther Goldberg


« Répondre #11 le: 27Octobre, 2020, 13:07:12 »

Goldberg baisse aussi le ton et parle avec son ton professionnel :
" Compris. Je suis en équipe avec Swen Kohler, on doit loger trois suspects dangereux pour arrestation immédiate, ordres de Schultz.
Calderon leur a fourgué du matériel, donc on passe lui demander quelques tuyaux sur nos gars. Ok pour toi ? "
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 516



WWW
« Répondre #12 le: 27Octobre, 2020, 14:14:53 »

- Ce bon vieux Calderon ? Oui...dites que vous venez de ma part. Ne le chargez pas, surtout... il m'est utile.
Il marque une pause, puis ajoute :
- On s'en reparle à la Falkhouse, Goldberg. Salut.
Et il raccroche.
Journalisée

Marcello
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 311

alias Dougal / Gunther Goldberg


« Répondre #13 le: 27Octobre, 2020, 14:20:16 »

Gut.
Message texte à Swen : "Ok pour Schlegel, dis que tu viens de sa part. "
Journalisée
estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 663


« Répondre #14 le: 27Octobre, 2020, 19:10:28 »

Gönul n' a pas bougé quand  Schelling a lancé la charge.

Sur l'instant, surprise elle n'a pas réagi. Ensuite elle a préféré laisse faire Swen plutôt que de rajouter de la confusion à la confusion.

Depuis le véhicule de patrouille, elle regarde les alentours. Pour le rôle de la cliente, c'est raté visiblement. En revanche contrôler les accès elle peut toujours faire.

Journalisée
Pages: [1] 2 3 ... 5   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: