Les Salons de la Cour

24Septembre, 2021, 22:46:22
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 [2] 3 4 5   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Troisième jour [TOUS]  (Lu 4499 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
olivier legrand
Ours Rôliste
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 209


Ours Rôliste


« Répondre #15 le: 31Août, 2020, 16:28:22 »

(Schelling n'est toujours pas là... Il sera manifestement très en retard...  )
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 540



WWW
« Répondre #16 le: 01Septembre, 2020, 08:02:00 »

Obéissant à la routine matinale, les Falks des bureaux voisins se rendent tous dans la salle de briefing, où le lieutenant Hermann est installé. A 8 heures précises, il s'éclaircit la voix et débite le briefing du matin, en lisant attentivement ses notes :
-Bonjour à toutes et à tous.
Je vais remettre à tous les sous-officiers et officiers du Secteur l'édition 2070 du Code Pénal Européen. En échange, vous devrez réintégrer la précédente édition. Il va sans dire que vous devez considérer ce document comme votre Bible... D'autre part, le sniper semble avoir décidé de frapper au hasard dans notre Secteur. Une honnête citoyenne est tombée sous les balles d'un tireur inconnu alors qu'elle faisait ses courses dans HavelStrasse. Enfin, le petit Rudolf Saltzmann a disparu. Il s'agit du fils unique d'Ingmar Saltzmann, acteur de télévision bien connu. Restez discrets (les médias sont maintenus hors du coup), mais allez à la pêche aux informations... Ce sera tout, bonne journée

Il a débité le briefing d'une voix monocorde. C'est un homme de terrain, avare de paroles.
Journalisée

estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 670


« Répondre #17 le: 01Septembre, 2020, 13:10:22 »

Avec sa tête de déterrée plus morte que vive, Gonul se rapproche de Goldberg et lui glisse à mi-voix :

"Affranchis-moi sur un truc Doc. Pas un mot sur  Mansell lors du brief du lieut. C'est quoi l'histoire?

La boite est vraiment une chienne et l'a déjà oublié ou le message d'hier soir c'est de l'humour de légiste?"
« Dernière édition: 02Septembre, 2020, 19:41:43 par estrella » Journalisée
Marcello
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 318

alias Dougal / Gunther Goldberg


« Répondre #18 le: 01Septembre, 2020, 14:49:05 »

Goldberg répond en chuchotant, avec un petit signe de tête vers le panneau d'affichage :
" Il a mis une note, là-bas, donc l'info est sortie.
Et puis Hermann, il est du GIF, c'est plus un soldat qu'un Falk de terrain, il ne va pas s'épancher. "


Le Doktor reste attentif, pour voir si Hermann cède la parole à quelqu'un à l'issue du briefing, au coéquipier de Mansell par exemple.
Si ce n'est pas le cas, il le sollicitera pour dire quelques mots avant la dispersion.
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 540



WWW
« Répondre #19 le: 05Septembre, 2020, 11:42:42 »

De fait, le Lieutenant Hermann s'entretient avec le Kommissar Koenig, le "taulier". Par contre, Gurvan Hansen, le partenaire de Mansell n'est pas présent dans la salle de briefing et Gunther ne se rappelle pas l'avoir aperçu ce matin. Le Falkdoktor espère qu'il prend un peu de repos : perdre un collègue est toujours un drame et quand il s'agit de son coéquipier, la situation peut devenir critique.

Les Falks se dispersent peu à peu, se rendant vers leur bureau, le garage ou s'apprêtant à quitter le cocon de la Falkhouse. Une nouvelle journée commence.
Journalisée

estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 670


« Répondre #20 le: 07Septembre, 2020, 13:08:20 »

Gonul hausse les sourcils, effarée, la bouche légèrement ouverte en mode poisson mort.

Une note sur le panneau d'affichage. Whaouw... en voila de la chronique nécrologique...

"Bah tu vois doc, tu vas dire que je suis chiante mais entre le message le soir qui te tient éveillé une bonne partie de la nuit et la putain de note sur le tableau d'affichage entre les propositions de leçons de guitare et le planning des permanences nocturnes... ".

Elle laisse sa phrase en suspens hésite à rajouter un "et viens pas me dire qu'il me faudrait un bon coup de bite pour me décrisper un peu" se dit que le Goldberg l'a fait globalement pas chier et laisse tomber. Preuve qu'est fatiguée.

Au lieu de ça elle se tourne vers Swen et lui lance d'une voix calme et à vrai dire un brin nonchalante.

"Bon chef, quels sont les ordres? On va voir le collègue pour qu'il nous serve d'intermédiaire avec Calderon? "

« Dernière édition: 07Septembre, 2020, 15:02:11 par estrella » Journalisée
taillefer
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 597



WWW
« Répondre #21 le: 07Septembre, 2020, 14:27:31 »

Swen se tourne vers ses coéquipiers.
"- Klein cherche Vandy, c'est le maillon entre Rice et elle, l'entremetteur en quelque sorte. Il pourrait aussi nous donner l'adresse de Rice. Mais Calderon, à priori, connait Rice et les deux frères."

Swen s'allume une cigarette:

- Golbderg, tu te sens d'aller faire le point avec Schlegel? c'est une visite de courtoisie, son "cousin" ne risque rien.
Gönul et Mark, vous me retrouvez les derniers domiciles connus, on ne sait jamais. Et pensez à me récupérer un pompe à l'armurerie, on ne sait jamais. Vous avez vos gilets par balle?
Quand à Hugo...pfff.
Swen sort son téléphone et appelle son collègue.
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 540



WWW
« Répondre #22 le: 07Septembre, 2020, 19:11:50 »

La conversation entre Swen et Hugo peut avoir lieu ici : https://couroberon.com/Salon/index.php?topic=5019.msg147681#msg147681
Journalisée

Marcello
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 318

alias Dougal / Gunther Goldberg


« Répondre #23 le: 07Septembre, 2020, 21:52:18 »

Goldberg lève un sourcil en direction de Swen, et, avant que celui-ci ne parle dans son téléphone, lui dit sur un ton dubitatif :
" Rice, Duane Rice, c'est bien lui l'ex de Vandy, qui la cherche, non ?
Klein, pour ce qu'on en sait, il n'est pas actif sur notre affaire... "


Puis il laisse le sergent-chef à son appel, et dit aux jeunes qu'il va les accompagner à l'armurerie : les sous-sols de la maison, il connaît comme sa poche.
Et il veut passer prendre un peu de matériel dans son bureau-labo : du chloroforme ou de l'éther, ça peut calmer les récalcitrants.
Sans oublier quelques seringues, avec un petit cocktail maison qui pourra neutraliser les effets de la toxine délivrée par les fléchettes de Rice.
Le doktor doit avoir dans le dossier les caractéristiques du produit qui a endormi les directeurs d'agence.

Pour Schlegel, on verra ensuite : si ça se trouve, Rice et les frangins font la grasse matinée dans leurs plumards respectifs et ils seront cueillis d'ici midi.
Journalisée
Winchester
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 208



« Répondre #24 le: 08Septembre, 2020, 07:23:39 »

-Euh...Ok, mais il faudra faire signer l'autorisation pour prendre une arme à armurerie
Mark se dirige vers les ordinateurs pour rechercher les informations et une autorisation pour prendre une arme  à armurerie.
Journalisée
estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 670


« Répondre #25 le: 08Septembre, 2020, 12:37:01 »

Gonül suit Goldberg en silence.

Elle meurt d'envie de récupérer le pompe. A vrai dire qui mieux qu'elle serait qualifié pour le prendre?

Swen bien sur, mais à son avis un pompe n'est pas une arme pour un chef d'équipe.

Elle se dit que le meilleur moyen d'arriver à ses fins et encore qu'elle ferme sa gueule, mais quiconque fera attention à elle s'apercevra qu'elle est d'un coup tout à fait réveillée: Sa posture s'est redressée, son œil est vif, sa démarche alerte.

« Dernière édition: 08Septembre, 2020, 13:46:33 par estrella » Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 540



WWW
« Répondre #26 le: 08Septembre, 2020, 18:12:50 »

Mark a tôt fait de remplir la demande destinée à l'armurerie et le tend à Goldberg qui l'entraîne, ainsi que Gönul, au sous-sol. L'armurerie est tenue par Paul Rommel.

Dans son fauteuil roulant, ce Falk examine le papier et regarde Goldberg.
- Décidément, Doktor...vous serez passé me voir plus en deux jours que toutes ces dernières années, dit-il en souriant.
- Et ça annonce de l'action, cette liste de courses... Allons-y pour un Dagon ? Vous avez besoin de munitions pour vos Marxmen, dans votre équipe ?
Mark et Gönul découvrent le petit monde de ce collègue qu'ils n'avaient pas encore rencontré, fait de béton et de néon.
Rommel pose sur le comptoir un long fusil à pompe, avec une boîte de cartouches. Le canon luisant, l'odeur d'huile et l'impression de puissance qui émande du Dagon 12mm fait frissonner les Falks.
- Signez ici, Doktor...et rappelez-vous, ce joujou coûte plus cher que toutes vos soldes réunies.
Journalisée

estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 670


« Répondre #27 le: 08Septembre, 2020, 19:35:12 »

Gönull se saisit de l'arme et ne peut s’empêcher de frissonner.

"Il est magnifique et à l'évidence parfaitement entretenu.

Au fait lâche t'elle à Rommel, je m'appelle Gönul, je suis nouvelle dans le service et ah heu en plus de munitions pour les Marxmen il nous faudrait aussi des pare-balles...
."
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 540



WWW
« Répondre #28 le: 08Septembre, 2020, 20:17:32 »

- Magnifique, mais à manipuler avec précautions, jeune fille, répond Rommel avec un sourire.
Il jette un œil à un listing collé au mur.
- Il faudrait dire à votre chef d'équipe, le Sergent-Chef Köhler, c'est ça ?...lui dire qu'il doit revalider son port d'arme.
D'un mouvement du menton, il indique des étagères face à lui.
- Pour les pare-balles, servez-vous... j'ai eu un arrivage hier. Prenez-en un neuf, et tâchez de ne pas l'esquinter.
Journalisée

estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 670


« Répondre #29 le: 09Septembre, 2020, 11:51:07 »

Un peu de sueur se fige le long de l'échine de Gönul tandis qu'elle inspecte les gilets à la recherche d'un à sa taille.

* Tachez de ne pas les esquinter, il a l'humour noir l'armurier...*

Pas que ca lui déplaise non car curieusement il lui fait bonne impression, ce vieux Falk invalide. Il a l'air minutieux dans son travail et pour elle ça compte. Elle continue dans le même registre.

"Prendre soin du Dagon et du gilet, promis, comme si nos vies en dépendaient."
Journalisée
Pages: 1 [2] 3 4 5   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: