Les Salons de la Cour

25Octobre, 2021, 21:47:54
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Swen et le Lieutenant (Taillefer)  (Lu 781 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 557



WWW
« le: 22Juillet, 2020, 08:41:55 »

Quand Swen remonte à l'étage où sont situés les bureaux, il croise le Lieutenant Shultz, qui s'apprêtait sans doute à quitter (enfin) son service. Elle fait demi-tour et accompagne Köhler jusqu'au bureau de ce dernier, afin de valider avec lui les arrestations à préparer.
Après quelques minutes à examiner les dossiers préparés par l'équipe et la synthèse de l'affaire, Shultz parle :
- Joli boulot, Sergent-Chef...et vous comptez coffrer qui ?
Elle pointe du doigt certains noms, dans le schéma tracé plus tôt par Mark.
- Rice, évidemment, et les deux frangins Garcia, on a de quoi les faire plonger...
Son doigt s'égare sur les fiches de Vandy et de Klein.
- Pour ces deux-là, par contre, vous avez quoi que ce soit ?
« Dernière édition: 22Juillet, 2020, 17:37:10 par FaenyX » Journalisée

taillefer
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 605



WWW
« Répondre #1 le: 22Juillet, 2020, 12:01:13 »

Swen se frotte le menton, appuyé contre le mur.
- oui, mais c'est mince. La fille, c'est à priori le seul point commun entre les maîtresses des banquiers et les braqueurs. On a tenté de la localiser, mais elle semble chercher à se faire petite... et on sait que Rice la cherche également. Mais quant à son degré d'implication réelle...
Swen soupire.
- Klein, lui, il est probable qu'il soit le lien entre Rice et Vandy... Ecoutez...

... on a les muscles, mais on ne sait toujours pas qui tire les ficelles. Les vocations de braqueurs sur le tard, pourquoi pas, mais quand même, aucun de ces gars n'a le profil du mec capable de monter ce genre de coup. Je pense qu'on loupe un truc.


Swen se redresse en se rapprochant du tableau.
- Les trois on les serre, on en a assez, c'est vrai. Mais les deux, il faut qu'on les interroge pour ratisser large et voir ce qu'on loupe. Il faut que l'on puisse les amener au poste, mais je n'ai rien de plus que suspicion de complicité.
Vous pensez pouvoir m'arranger ça? Au moins pour appréhender les trois premiers suspects?
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 557



WWW
« Répondre #2 le: 22Juillet, 2020, 15:06:04 »

Shultz a écouté les arguments de Swen. Ce dernier sait qu'elle cherche à consolider le dossier en amont, afin d'éviter toute erreur qui serait dommageable aux Falks. Elle soupire, visiblement fatiguée, mais l'esprit toujours sur le qui-vive :
- Ok...on part sur un mandat d'arrêt pour les trois suspects principaux. Quant à la fille et à Klein, ce ne sont, pour l'instant, que des témoins, pas mieux.
Elle fixe le tableau, comme si elle cherchait à comprendre ce que ceux nommés là font dans cette histoire.
- S'ils sont mouillés, il faut qu'ils lâchent quelque chose lors de leur déposition, pour qu'on puisse envisager autre chose.
Nathalia Shultz fixe ensuite Köhler :
- Et je ne veux plus d'interrogatoire qui dérape, comme pour Fraulein Karminz.
Le Kommissar a été contacté par l'avocat de Rholein et on n'est pas passé loin de gros soucis, Swen. 

Elle quitte alors le bureau et, avant de franchir la porte, ajoute :
- Faites attention à vos hommes, Swen...et faites attention à vous aussi.
Journalisée

taillefer
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 605



WWW
« Répondre #3 le: 22Juillet, 2020, 15:39:37 »

Au départ de la Smurfette, Swen se pose lourdement sur sa chaise, les épaules abattues.
L'avertissement du Lieutenant ne vaut pas que pour lui, pour eux... Il regarde autour de lui.. Qui tire les ficelles dans ce cas? le SAD? les partis?
Il cherche machinalement ses cigarettes, puis se penche sur les dossiers et s'assure que les demandes de mandats sont bien prêtes, sinon il s'en charge. La paperasse n'a jamais été un problème pour lui, il aime les choses carrées, même à minuit. Il n'oublie pas de remplir les demandes d'audition pour Klein et Vandy.
Une fois tout ça prêt et relus, il regarde sa montre. Y a t'il un Falkrichter d'astreinte? Si non, selon l'heure, il peut également attendre la prochaine prise de service pour déposer les dossiers lui-même, dès la première heure.
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 557



WWW
« Répondre #4 le: 23Juillet, 2020, 09:43:56 »

Le crime ne dort jamais, et la loi en fait autant. Un Richter est là, dans le bureau de permanence, quand Swen s'y rend. Ce dernier pense se souvenir que le magistrat de permanence auquel il a affaire se nomme Meinhard, ou quelque chose d'approchant.

En grommelant, il ouvre le dossier de Swen, tout en écoutant celui-ci exposer les faits et les avancées de l'enquête.
- Oui, le Lieutenant Shultz m'a parlé de ce dossier cet après midi...
Il appose ensuite sa signature sur les commissions rogatoires et fixe Swen.
- Je compte sur vous pour être efficace, Sergent-Chef. Efficace et irréprochable, surtout.
Journalisée

taillefer
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 605



WWW
« Répondre #5 le: 23Juillet, 2020, 11:05:30 »

- Je ne vois pas pourquoi je ne devrai plus l'être. Mais merci pour le rappel ou... l'avertissement.
Swen sort en grommelant lui aussi, la nuit est bien avancée et il sait qu'il fera jour quand il aura fini de tout préparer. La signature du Richter n'est qu'une étape parmi d'autres, toutes indispensables. Il lui faut préparer le planning et la logistique des arrestations.
Il y a trois suspects à coffrer, à condition de savoir où ils sont précisément et s'il y sont seuls.
Côté falk, son équipe est disparate et pas assez nombreuse pour faire des groupes. Au mieux peut-il espérer se faire allouer l'assistance d'un ou deux Koss.
Il repère les dernières adresses connues des suspects et fait passer leurs photos aux équipes de services. Il passe par le sergent de garde et s'assure qu'elles circulent au prochain briefing. La consigne est claire, on le prévient mais on ne tente rien. C'est SA chasse gardée. Il s'assure qu'une patrouilleuse peut lui être allouée.
- Où sont les suspects?
- Qui peut savoir où sont les suspects (Calderon?)
- Comment les arrêter?
Sa flasque de mauvais gin y passe, un remontant nécessaire, indispensable comme chacune des étapes de ce dossier. Quelques pilules feront l'affaire pour rester affûté demain.
Quant tout est terminé, il prévient ses coéquipiers qu'il les attends 10mn avant le briefing matinal. Il lui reste alors le temps de prendre une douche (à cette heure, l'eau est chaude, un vrai luxe) et de se changer avec les affaires qu'il laisse tout le temps dans un petit sac, dans le casier qu'il partage avec un autre falk.

Il est prêt pour une nouvelle journée.
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 557



WWW
« Répondre #6 le: 23Juillet, 2020, 17:30:23 »

Quand arrive le matin, Swen est prêt et attend de pied ferme ses coéquipiers. Ses traits un peu plus tirés qu'hier ne font pas illusion : il n'a pas dormi.
Mais il n'a pas sommeil. Dans ses veines coule quelque chose, d'aussi puissant que les substances dont il abuse, ces derniers temps.
Il connaît cette sensation : la chasse va commencer.

Nous attaquons la troisième journée ici : http://couroberon.com/Salon/index.php?topic=5274.0
Journalisée

Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: