Les Salons de la Cour

13Mai, 2021, 08:10:27
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Comme les larmes dans la pluie (guide de lecture de la PbF)  (Lu 764 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 476



WWW
« le: 17Juin, 2020, 13:53:12 »

Ce fil tente de synthétiser les nombreux événements qui ont ponctué (et ponctuent encore) la partie par forum de Berlin XVIII menée par votre serviteur. J'espère qu'il trouvera son utilité, que vous soyez joueurs ou simplement lecteurs. N'hésitez pas à me faire tout retour que vous jugerez pertinent. Pour être plus accessible, ce fil est épinglé. Enfin, il est verrouillé : n'hésitez cependant pas à faire des commentaires dans le fil qui lui est consacré 

2 mai 2070, Secteur XVIII de Berlin, Europa.
Ce matin-là, deux nouvelles recrues font leurs premiers pas dans le Secteur XVIII : le calme et timoré Mark Junge et la bouillonnante Gönul Gross sont confiés aux bons soins du Sergent Chef Swen "Grumpy" Köhler. A cette équipe, sont également rattachés le Sergent-Chef Hugo "Bakchich" Schelling et le Falkdoktor Gunther Goldberg.

Tandis que l'équipe, après avoir assisté au briefing du matin, se présente, Swen Köhler se voit confier un dossier par le Lieutenant Schultz : deux banques ont subi un braquage suivant le même modus operandi. Chaque fois, le braqueur abordait le gérant de la succursale à l'ouverture de celle-ci puis lui passait un téléphone. A l'autre bout du fil, la femme ou la maîtresse de ce banquier expliquait être menacée par deux hommes et le suppliait d'obtempérer.
Les temps sont durs pour les Falks et, sur ce dossier, le Lieutenant fut très claire : pas question d'échouer. Après un rapide brainstorm, Köhler et Schelling décident d'aller interroger la femme du premier banquier, Frau Rholein, en laissant les deux recrues retrouver l'étrange Dr Goldberg au sous-sol..

Sur leur chemin, Schelling et Köhler doivent s'arrêter pour éviter un drame. Un désespéré menace de se jeter du haut d'un immeuble avec ses enfants. Il faudra aux deux Falks toute la patience du monde pour convaincre le malheureux de ne pas mettre sa menace à exécution. Ils finissent par arriver chez Frau Rholein. Celle-ci, parfaitement au courant de la liaison qu'entretient son mari avec une autre femme, s'avère n'être que de peu d'utilité dans l'affaire.

Les "bleus", chapeautés par Goldberg, ayant procédé à des recherches via Velda, l'outil informatique regroupant toutes les données criminelles d'Europa, et ayant fait les demandes de mandats et de commissions nécessaires, retouvent les deux Sergents-Chef sur DarmStradt Strasse. Non sans avoir commencé à sa façon l'enquête de voisinage, Hugo Schelling et Swen Köhler y sont rejoints par les trois autres membres de l'équipe. A l'occasion d'un rapide repas, tous font le point et se rendent chez Andrea Karminz, la maîtresse de Herr Rholein, premier des deux banquiers braqués.

Tandis que Swen et Mark s'attellent à la corvée de l'enquête de voisinage,  Hugo et Gönul rencontrent la jeune femme, et la situation manque de dégénérer, Gönul ayant choisi de bousculer celle qui est une victime, à l'heure actuelle.
Il faudra tout le tact de Gunther Goldberg pour que la tension retombe. Sortis de l'appartement, les Falks doivent s'expliquer.

A suivre...
« Dernière édition: 17Juin, 2020, 13:59:52 par FaenyX » Journalisée

FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 476



WWW
« Répondre #1 le: 17Juin, 2020, 17:00:10 »

Swen reprend les choses en main. Même si les Falks n'arrivent pas à démêler si Andrea Karminz est victime ou complice, ils décident de continuer leurs investigations et de la laisser tranquille, pour l'instant. Alors, que Gönul, Gunther et Mark retournent à la Falkhouse pour faire le point sur l'affaire, tandis que Swen et Hugo se rendent au bureau de Hans Rholein, le banquier braqué et amant de Fraulein Karminz.

Hautain et arrogant, Rholein se pose en victime et les Falks sortent de son bureau avec son témoignage, mais surtout un avertissement : ce qui s'est passé chez sa maîtresse pourrait leur coûter cher. Schelling décide de passer chez Svetlana, une ancienne prostituée qui le renseigne régulièrement. Après un passage à la Falkhouse, où il laisse Swen, il se rend donc au Zapoï, le bar tenu par Svetlana.

Pendant ce temps, sur leur route de retour, Goldberg et les deux recrues doivent intervenir sur une urgence, qui a tout d'un drame familial. Herr Weinstberg, un colosse, a roué de coups son épouse. Sous l'emprise de la peur, Frau Weinstberg refuse de porter plainte contre son époux. Gönul choisit de provoquer le mari violent et ce dernier finit par être emmené, pour avoir tenté de s'en prendre à un Falk.

De son côté, Hugo retrouve sa vieille copine Svetlana. Cette dernière lance ses relations à la recherche de braqueurs correspondant au signalement donné par le Falk. En contrepartie, Svetlana demande un service à Hugo. L'une de ses amies, la jeune Lorelei, est aux prises avec un client violent dont elle aimerait être débarrassée.

En cette fin de première journée, épuisés, les cinq Falks font le point sur l'affaire. Mais pour certains, la soirée ne fait que commencer...
Journalisée

FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 476



WWW
« Répondre #2 le: 20Juin, 2020, 09:46:38 »

Comme il l'a promis à Lorelei, Hugo se rend dans le quartier où elle officie, en entraînant Gönul avec elle. Après avoir partagé un kebab, les deux Falks repèrent la jeune femme et son client lorsque ce dernier arrivent. Ils les suivent et font irruption quelques minutes plus tard. L'arrestation de Rufus Mähler est violente, mais Hugo, une fois passée sa rage, est satisfait : il a tenu parole.

Au soir de cette première journée, les Falks retournent chez eux, pour tenter de récupérer. Seul Schelling retourne à la Falkhouse et, après avoir mis Mähler à l'ombre, s'offre une nuit blanche, comme souvent.
La Falkhouse ne dort jamais, à l'image de cette ville...

Au matin du deuxième jour, tous se retrouvent sur leur lieu de travail, qui est bien plus que cela, puisqu'ils sont Falks...
Journalisée

FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 476



WWW
« Répondre #3 le: 24Juin, 2020, 08:51:23 »

3 mai 2070, Falkhouse du Secteur XVIII
Lorsqu'ils se retrouvent, ce matin-là, à la Falkhouse, les cinq policiers sont confrontés, dès le briefing, à la dure réalité : un de leurs collègues est tombé, victime de "tueurs de flics". L'émotion et la colère sont vives, parmi les Falks.

De leur côté, Schelling et Köhler repartent sur le terrain et en profitent pour faire le point, avant de rencontrer le deuxième banquier victime de braquage. Ce dernier, Joachim Geerts, finit par avouer que ce n'est pas sa femme, mais sa jeune maîtresse, une certaine Kristine Confrey, qui fut prise en otage pour faire pression sur lui.

Tandis que Gunther Goldberg propose ses services pour l'autopsie du Sergent Laxness, Mark et Gönul s'attellent à la recherche d'informations dans Velda et à la constitution d'un dossier solide. Puis, sous la direction de Goldberg, les deux recrues se mettent en route pour retrouver les deux Sergents-Chefs.

Alors que l'équipe comptait se réunir devant le domicile de Fraulein Confrey, un appel d'urgence retentit : des Falks sont sous le feu, dans MolkStrasse, et l'un d'eux est touché. Leur sang ne fait qu'un tour : ils foncent sur les lieux et découvrent un champ de bataille. Sous la coordination de Köhler, assisté par Junge, qui doit gérer les Falks, les témoins et les médias présents sur les lieux, ils font de leur mieux. Goldberg vient en aide au Falk touché, tandis que Schelling ouvre le feu sur les braqueurs réfugiés dans une boutique, et que Gönul tente de les contourner.
Quand Hugo peut enfin entrer dans la boutique, il ne peut que constater les dégâts et se rend compte qu'un des tireurs a fui. Il se met à sa poursuite et finit par le localiser dans une pharmacie, réclamant des soins et sur le point de faire usage de son arme. Schelling l'abat froidement, sous le regard de Goldberg, silencieux.


« Dernière édition: 26Juin, 2020, 08:22:49 par FaenyX » Journalisée

FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 476



WWW
« Répondre #4 le: 26Juin, 2020, 09:30:58 »

Réunissant toute son équipe autour d'un café  après cet intermède sanglant, le Sergent-Chef Köhler fait le point et redistribue les tâches.  Lui et Goldberg vont aller interroger Kristine Confrey, la maîtresse de Geerts, tandis que Schelling et Gross se chargeront d'enquêter aux alentours. De son côté, Mark retourne à la Falkhouse pour visionner les enregistrements vidéo des braquages.

Kristine Confrey est une femme ébranlée. En l'interrogeant, Swen et Gunther comprennent vite qu'elle a non seulement été prise en otage, mais qu'elle a failli se faire violer par l'un des deux hommes entrés chez elle.  Ce dernier, visiblement nerveux et en proie à des pulsions, a été maîtrisé par son complice avant qu'il ne s'en prenne à Fraulein Confrey. Pour ne rien arranger, cette dernière a du faire face à la lâcheté de son amant, qui préfère sauver son mariage.

Dans la rue, Hugo et Gönul finissent par obtenir le témoignage d'un clochard, qui a vu les deux agresseurs de Fraulein Confrey. D'après lui, ils se dirigeait vers la station de U-Bahn toute proche. Les caméras de surveillance auront sans doute capté quelque chose, se dit Schelling qui, prudemment, envoie Gross à la Falkhouse pour obtenir les commissions rogatoires indispensables à l'obtention de ces enregistrements.Tandis que Gönul rejoint la Falkhouse, Schelling doit maîtriser à sa façon un groupe de junkies bien décidés à le provoquer. Ensuite, il interroge le vigile qui veille sur la station de U-Bahn par écrans interposés. Grâce à lui, il apprend que les deux suspects sont partis en direction de la Petite Amsterdam, le quartier "chaud" du Secteur, le terminus de la ligne. Il décide de suivre cette piste.

En arrivant à la Falkhouse, Mark pouvait se réjouir d'y retrouver un peu de tranquillité. La réalité le rattrape dans la rue, où il doit intervenir pour rattraper un suspect en fuite.  Quand il s'installe enfin au bureau pour y visionner les enregistrements des braquages, il est rejoint par Gönul. Tous deux s’attellent à ce qu'ils considèrent comme une tâche ingrate, mais sont vite récompensés. Ils identifient celui qui a menacé les deux banquiers et mettent un nom sur son visage : Duane Rice.


« Dernière édition: 30Juin, 2020, 10:44:18 par FaenyX » Journalisée

FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 476



WWW
« Répondre #5 le: 30Juin, 2020, 10:43:41 »

Dans la Petite Amsterdam, Schelling va à la pêche aux informations, mais reste bredouille. Heureusement, suite à son intervention de la soirée passée, Svetlana le contacte et lui apprend que trois hommes, dont deux hispanos, se sont fait remarquer dans une agence de call-girls, il y a peu. Hugo contacte immédiatement cette agence, nommée "Les renardes d'argent" puis s'y rend. Il rencontre celle qui dirige l'établissement, Irma Knopp, et apprend que les hommes en question cherchaient une certaine Vandy...et qu'ils sont repartis sans la moindre information.

Tandis que Gönul quitte la Falkhouse pour retrouver une collègue du Secteur XXI, ses collègues finissent par se retrouver à la Falkhouse. Partant du dossier de Duane Rice et des clichés où apparaissent ses deux complices, ils finissent par identifier les trois suspects : Duane Rice est celui qui a menacé les deux banquiers et leur a soutiré le butin, tandis que ses complices Joselito et Roberto Garcia, se chargeaient de menacer leurs maîtresses.

Peu à peu, l'affaire s'éclaircit et les Falks réussissent à y voir plus clair dans les liens entre les différents suspects et, alors que le Lieutenant Schultz leur donne son feu vert pour appréhender les trois hommes, Köhler décide de consolider le dossier. Accompagné de Schelling, il se rend à la dernière adresse connue pour Hannah Van der Linden, la fameuse Vandy que cherche Duane Rice.

De son côté, Gönul découvre que Weinstberg, arrêté par ses soins pour violences, a retrouvé la liberté. Elle le suit un moment, puis se reprend et décide de rentrer à la Falkhouse. Là, avec Goldberg et Junge, elle explore à son tour la toile d'araignée formée par les relations entre les suspects identifiés et leurs connaissances.

Au soir du deuxième jour d'enquête, Goldberg décide de se rendre au chevet de Gherard Mansell, le Falk blessé lors de l'intervention du matin, puis d'aller repérer la casse de Luis Calderon, lien probable entre les trois suspects et indic notoire. A l'hôpital, il apprend le décès de Mansell...

Gönul retrouve Brenda, sa colocataire et ex-petite amie, dans un bar, mais se rend vite compte qu'il leur est impossible d'aller plus loin ensemble. Rageuse, la jeune Falkette rentre chez elle, déçue, épuisée et en colère. De son côté, Mark boucle du mieux qu'il le peut le dossier d'investigation : tout doit être irréprochable, il le sait. Quand, à son tour, il rentre chez lui, épuisé, il se demande ce que deviennent les "anciens" de l'équipe...
Journalisée

FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 476



WWW
« Répondre #6 le: 23Juillet, 2020, 18:35:32 »

En sortant de l'hôpital, Gunther Goldberg se rend à l'adresse où réside Luis Calderon : l'homme tient une casse automobile et sa petite entreprise ne s'arrête jamais, car le Falk observe plusieurs transactions durant la soirée. Après avoir accumulé nombre d'informations et pas mal de fatigue, il décide de rentrer chez lui. Sur le quai du U-Bahn, il est témoin d'un règlement de comptes entre gangs. Il donne les premiers soins au blessé et finit par le confier aux services d'urgence avant de rentrer chez lui.

En plein dépit, Gönul Gross échange des messages avec Zoe, une ancienne amie visiblement en plein mauvais trip. Bien décidée à ne pas passer ce qui reste de la nuit seule, la jeune Falkette décide d'aller tirer Zoe de ce mauvais pas et s'aventure dans Reinickendorf. En découvrant la vie nocturne de ce quartier, elle hésite et fait finalement demi-tour, puis rentre chez elle.

Mark est plus raisonnable : il rentre chez lui après avoir préparé les dossiers d'interpellation des suspects. Néanmoins, il est réveillé en pleine nuit, sans parvenir à se rendormir. Zappant entre les différents programmes, il entrevoit les Sergents-Chefs Schelling et Köhler lors d'un flash sur Kriminal Kanal. Ces derniers, partis à la recherche de la fameuse Vandy, ont rencontré son ex-colocataire, mais la piste s'arrête là. Alors qu'ils se rendent chez Stan Klein, ils doivent intervenir sur un braquage qui a viré à la prise d'otages. Ils ne pourront qu'assister au suicide du malfaiteur, sans pouvoir l'appréhender.

Arrivés enfin devant chez Klein, ils identifient l'homme et son adresse précise. D'avis de l'interroger sans plus attendre, Schelling est arrêté par Köhler, bien décidé à jouer la carte de la prudence. Les deux hommes repartent et, tandis que Schelling retourne au Zapoï, Swen Köhler, le chef d'équipe, fait le point avec le Lieutenant Shultz. Tout est prêt pour le lendemain.
« Dernière édition: 17Novembre, 2020, 13:30:51 par FaenyX » Journalisée

FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 476



WWW
« Répondre #7 le: 02Décembre, 2020, 10:53:36 »

4 mai 2070, Falkhouse du Secteur XVIII
Au matin du troisième jour, les Falks se retrouvent à la Falkhouse, un peu avant le briefing, comme l'a demandé le Sergent-Chef Köhler. Seul Hugo manque à l'appel. Qui sait où sa nuit l'a conduit, et dans quel état il est alors que le jour se lève sur le Secteur XVIII ?
L'équipe est sur le pied de guerre et a un objectif : appréhender les trois suspects et boucler au plus vite ce dossier, proprement si possible. Ce n'est pas sans un frisson que Goldberg passe à l'armurerie avec Mark et Gönul afin de s'équiper en armes et gilets pare-balles. La tension monte et devient concrète.  Quand ils embarquent dans les deux véhicules, les Falks sentent l'adrénaline dans tout leur corps. La chasse commence et les dirige d'abord vers le dernier domicile connu des frères Garcia : Zehlendorf.  
Ce quartier a tout du ghetto disputé par des bandes prêtes à tout. D'ailleurs, dès leur arrivée au poste de police situé là-bas, ils sentent la menace planer. Un simple geste suffirait à mettre le feu aux poudres. Avant de s'engager dans une manoeuvre risquée, Swen décide de se rendre chez Luis Calderon, l'indic qui semble avoir partie liée avec les frères Garcia.
Quand les Falks arrivent chez lui, ils découvrent ce que Goldberg a déjà observé la veille : la casse que tient Calderon est probablement un lieu de trafics en tout genre. Même les fils de Calderon jouent avec de vraies armes, sous les yeux des Falks. Face à Köhler et à Goldberg, l'indic lâche l'information sans rechigner : les frères Garcia logent actuellement au KinKa Motel de BodenStrasse.

Les Falks, avec pour certains la peur au ventre, remontent en voiture et se dirigent vers le motel...
« Dernière édition: 04Décembre, 2020, 13:20:34 par FaenyX » Journalisée

FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 476



WWW
« Répondre #8 le: 22Février, 2021, 15:08:30 »

Arrivés au KinKa Motel, les Falks prennent le temps d'observer les lieux, puis passent à l'action. C'est d'abord Goldberg qui se rend à l'accueil et localise la chambre qu'utilisent les frères Garcia. Sous la conduite de Swen, Gönul et Gunther s'y rendent, prêts à ouvrir le feu si besoin, mais trouvent la chambre vide. Les oiseaux se sont envolés, les policiers les ont raté de peu.
Il paraît clair que les frères Garcia, et sans doute Rice, le troisième homme et cerveau de la bande, sont sur un nouveau coup et qu'ils ont changé de mode opératoire. En remontant dans les voitures, les Falks reçoivent un appel du Central. Un braquage violent est en cours sur NordSeeStrasse. Tous ressentent le même frisson : et si c'était la bande qu'ils poursuivent ?
Hugo, qui a choisi d'utiliser le U-Bahn, est le premier sur les lieux. La conduite sportive de Gönul permet à Gunther et Mark d'arriver peu après sur le théâtre des opérations. C'est une banque qui fut la cible de l'attaque, et celle-ci a été violente...
Journalisée

FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 476



WWW
« Répondre #9 le: 26Mars, 2021, 11:11:29 »

La confusion règne, lorsque les quatre Falks arrivent sur NordSeeStrasse. Les braqueurs, au nombre de deux ou trois, ont tenté une sortie en ouvrant le feu. Le GIF, arrivé sur place, a envoyé deux hommes qui ont essuyé les tirs.  Quand Schelling aperçoit les deux fuyards qui tentent de se faufiler et se lance à leur poursuite, Marxmen en main.
Alors que l'officier du GIF présent sur les lieux tente de garder le contrôle de la situation, Gönul se lance, fusil à pompe à l'appui, à la poursuite des deux hommes. Gunther et Mark, de leur côté, choisissent de rejoindre la banque, et avancent prudemment.

Arrivés devant l'établissement, ils retrouvent les deux hommes du GIF. L'un d'entre eux est blessé et fait un rapide briefing à Goldberg. L'autre n'a pas survécu aux tirs et le FalkDoktor comprend rapidement qu'il s'agit du fils du Capitaine Kriegel, qui dirige la Falkhouse. Plus loin, dans la rue, Hugo et Gönul ouvrent le feu sur les deux braqueurs qui tentent de rejoindre leur véhicule. Malgré la présence de civils ça et là dans la rue, Schelling fait mouche et abat l'un des hommes. L'autre réussit à rejoindre la voiture qui démarre, sous les tirs de Gönul.
Prenant tous les risques imaginables pour sortir de là, le véhicule s'extirpe de la rue et disparaît au loin.

Devant la banque, Gunther voit arriver Kriegel, qui découvre le corps de son fils, mort en intervention. Alors que Mark et lui prennent en charge les victimes encore présentes dans la banque, le Capitaine se dirige vers Hugo et Gönul. Ces deux derniers, penchés sur le corps de l'homme abattu, découvrent qu'il s'agissait bien de Bobby Garcia. Quand Kriegel le félicite de l'avoir descendu, Schelling est abasourdi, puis comprend.

De son côté, Swen Köhler, le chef d'équipe, change d'avis à l'écoute des messages radio. Plutôt que de se rendre chez Stan Klein, il choisit de prendre la direction de la casse tenue par Calderon. Là-bas, selon le Sergent Derry, en observation sur les lieux, tout est calme.
Journalisée

Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: