Les Salons de la Cour

22Mai, 2022, 00:23:52
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 ... 31 32 [33]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Vos bandes dessinées du moment  (Lu 156637 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Lurker-Above
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 003



« Répondre #480 le: 31Janvier, 2022, 21:34:15 »

 J'ai acheté samedi et dévoré dans la foulée La Brigade chimérique - Ultime renaissance, et j'ai au passage relu Masqué (dont l'intégrale est à présent disponible).
 J'ai décidément beaucoup, beaucoup d'admiration pour la façon dont Lehman parvient, à mon sens, à saisir et raconter avec une extrême justesse quelque chose de la France - en plus de ressusciter de belles fictions oubliées, et de ne jamais oublier de réaliser au passage des récits d'aventure qui se tiennent très bien.
 Je ne saurais trop vous conseiller de lire La Brigade chimérique, Masqué et Ultime renaissance, qui forment un ensemble cohérent, même si chaque récit peut se lire indépendamment, avec chaque fois une fin plus que satisfaisante - une belle fin.
Journalisée

L'optimiste estime que nous vivons dans le meilleur des mondes possibles. Et le pessimiste craint que ce soit vrai.
cccp
TDCA
Pétardier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 565



WWW
« Répondre #481 le: 31Janvier, 2022, 23:30:08 »

J'ai trouvé la brigade chimérique terriblement plate (et mal dessinée).
On prend les mêmes ingrédients que la ligue des Gentlemen extra-ordinaire (beaucoup de références littéraires appliqués à un contexte historique), mais avec nettement moins de brio.
 
Journalisée

secrétaire général de Gothlied une tragédie épique de chevaliers germaniques.

Page FaceBook
cccp
TDCA
Pétardier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 565



WWW
« Répondre #482 le: 31Janvier, 2022, 23:49:38 »

De mon côté je suis tombé sur l'Homme qui tua Chris Kyle de Nury et Brüno


Chris Kyle, surnommé la légende, 160 victimes confirmées, est le personnage principal du film American Sniper de Clint Eastwood, qui a adapté son auto-biographie.

Il y a quelques temps j'écrivais sur ce film 
En parlant de différence de culture,  je constate que je dois devenir de plus en plus pacifiste  : hier j'ai trouvé que les idées sous tendues par american sniper étaient franchement dégueulasses..
(...)

Bon ben là, le bouquin, a un petit coté gênant : il met en lumière des éléments choquant du livre qui avait été passés sous silence par le filme, il laisse la parole aux acteurs avec tous leurs éléments de langages biaisés qui viennent d'une idéologie bien dégueulasse et il fait ça de manière assez neutre ce qui est assez inconfortable avant d'arriver sur une conclusion très convaincante.

C'est une lecture qui est tout à fait d'actualité
Journalisée

secrétaire général de Gothlied une tragédie épique de chevaliers germaniques.

Page FaceBook
Rom1
Auteur pédant
Les Rêveurs
Maistre de camp
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 508



« Répondre #483 le: 01Février, 2022, 10:09:03 »

J'ai trouvé la brigade chimérique terriblement plate (et mal dessinée).
On prend les mêmes ingrédients que la ligue des Gentlemen extra-ordinaire (beaucoup de références littéraires appliqués à un contexte historique), mais avec nettement moins de brio.
 
Hum, sauf que les deux oeuvres ne partagent que l'ingrédient de la métatextualité et rien d'autre. L'ambition narrative n'est absolument pas la même et ne se limite pas à "beaucoup de références littéraires appliqués à un contexte historique". Cela va bien plus loin que ça. Comme le dit Lurker, cela parle de l'âme d'un pays - voire d'un continent.
Journalisée

killerklown
Flovermind
Les Rêveurs
Enseigne
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 586



« Répondre #484 le: 01Février, 2022, 13:43:25 »

Pour mon anniversaire, en octobre, on m'a offert Jean Doux et le mystère de la disquette molle.


Personnellement, j'ai adoré.
C'est bien acide, dans les 2 sens du terme:
- Ca attaque / critique bien le monde de l'entreprise
- Ca part dans des délires que j'imagine bien pouvoir avoir sous LSD (en micro-dosage)

Donc ca part d'une BD décrivant le monde de l'entreprise du début des années 90, de cadres en meeting, de rachat par une société concurente ... ... et d'une fameuse disquette molle qui va bouleverser tout ce petit train-train (passablement horrible et desespérant) pour nous envoyer dans une aventure d'Indiana Jones des open spaces et salles d'archives.
Pour moi, c'est une grande réussite. Pas fan du dessin dans un premier abords, je n'ai pas été capable de déposer la BD avant de l'avoir finie, happé par l'humour et l'histoire. Du coup, je suis arrivé en retard au boulot, ce matin là. Mais ca en valait la peine !
Une BD atypique (dans son format aussi) mais franchement réussie !
Je conseille vivement !
Journalisée

[W.I.P.]De la weird Fantasy à Londres en 1814, motorisé par into the odd: Into London 1814
Nouveau Blog OSR/D&D5 : D.R.E.A.D.
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 525


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #485 le: 24Mars, 2022, 23:34:44 »

Le Monde : la fabuleuse histoire de : "les Gaulois"

J'ai parcouru cette BD à la FNUCK et... Si vous la voyez... Économisez 18 €. C'est bourré de clichés et les dessins sont incorrects (déjà sur la couverture l'épée à gauche : Chapeau !! ). Bref : à fuir !
Dans les plus beaux clichés : les gaulois qui chargent comme des bourrins (et sont fort souvent torse poil au 1er plan alors qu'il y a des mecs en cotte de mailles et casque correct à l'arrière plan ! Pourquoi !!?  ), les épées de mauvaise qualité qu'il faut détordre à coup de latte, le sanctuaire qui est une pauvre palissade en bois et : cerise sur le gâteau... Les moustaches ! Bah oui faut bien que l'ado/enfant moyen (qui est con bien sûr !  ) s'y retrouve.  >:(Ah j'oubliais le dessin moche dans la 2e partie de l'album.

En revanche : les songes du roi griffu
Un jour de solstice d'hiver, le jeune Owein et sa soeur Pellah surprennent dans les bois un ours solitaire. Sous leurs yeux émerveillés, la bête se métamorphose en homme et les deux enfants s'élancent sur sa piste. Cette traque les mène jusqu'au cœur de la montagne où ils assistent à un rituel interdit. Alors qu'ils fuient la scène, Pellah disparait dans la nuit...

De la low-fantasy haut moyen âge, avec une histoire prenante et qui donne envie de savoir la suite. Vraiment je la conseille vivement (même si je suis pas un grand fan des dessins, j'ai passé outre grâce au récit qui m'a emballé).
« Dernière édition: 24Mars, 2022, 23:50:22 par Cuchulain » Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Pages: 1 ... 31 32 [33]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: