Les Salons de la Cour

28Septembre, 2021, 03:02:29
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 [2]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: La soirée de Gönul (Estrella)  (Lu 2431 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 670


« Répondre #15 le: 26Juin, 2020, 11:29:17 »

Pas forcément de rage chez Gönul - enfin si mais pas en permanence - si elle n'a pas vu le message c'est qu'elle ne vit pas rivée sur son téléphone.

Elle se vend vidée mais intellectuellement débarrassée de son ex.

Ce soir la, physiquement elle l'a trouvée sans charme. Et puis à vrai dire, elle a été excédée par son comportement. Quand elle lui a dit qu'elle s'était faite tirer dessus l'autre s'en est branlée complètement. Putain... c'est juste pas croyable : Salut, j'ai passé une journée de merde on s'est fait canarder, on a buté un mec qu'on a traqué. Ok bon alors pour l'appart, j'ai pensé que...

Non mais sérieux : va te faire foutre. C'est pas que t'es une pute la, c'est que t'es humainement une merde, Brenda. Et la, Gönul  tire la chasse.

Elle répond à son coéquipier, aimable:

"Merci Mark, fausse piste à priori. T'en dirai un mot demain. Passe une bonne soirée".

Elle adresse ensuite un petit message à Zoe limite bonne sœur.

"Fais moi signe quand t'es au calme. Ton amie. G".

Puis, elle trouve une connerie quelconque pas vraiment périmée, dans le frigo change les draps - Ah oui, méga important ça de changer les draps -  et  se colle au lit.
« Dernière édition: 26Juin, 2020, 15:29:29 par estrella » Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 540



WWW
« Répondre #16 le: 01Juillet, 2020, 10:36:57 »

La nuit est totale quand Gönul s'éveille en sursaut. Elle a du rêver et, dans son rêve, un coup de feu a claqué, qui l'a réveillée.
Il est trois heures du matin environ, et elle constate que Zoe lui a laissé un message pendant qu'elle dormait, il y a de cela une heure.
Drôle. Pensais à toi récemment. Quand ?
Gönul a le coeur qui bat la chamade.
La faute à son rêve, intense au point qu'elle se demande si le coup de feu n'était pas réel ?
Ou au message ?
Journalisée

estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 670


« Répondre #17 le: 01Juillet, 2020, 17:00:47 »

Évacuons immédiatement la question du coup de feu. Soit la détonation a été d'une telle intensité que Gönul pense qu'il a été tiré dans sa chambre ou dans le séjour-salon-salle à manger-cuisine qui tient lieu de seconde pièce à son appart auquel cas elle va flipper sa race. Soit la détonation était quelque part dehors ou dans les méandres tortueux de son esprit malmené  et elle va clairement s'en battre les couilles. SBLC

Non sérieusement. Elle est au troisième. Si quelqu'un se fait tirer dessus dans la rue SBLC. Si quelqu'un vient mourir sous sa fenêtre SBLC. Si c'était juste un rêve à la con SBLC.

Elle est falk, elle est volontaire, elle est balèze, elle est enragée, elle veut que le monde change mais... voila quoi. Elle n'est pas super girl, et elle sait très bien que si c'était elle qui se faisait tirer dessus dans la nuit les gens SBLC aussi.

Et puis si ça se trouve, le gars ou la nana qui se fait tirer dessus - pas de sexisme - l'a bien mérité de se prendre une bastos. Genre un fils de pute qui bat sa femme, une nana qui fait des passes et trompe sa gonzesse. Limite si elle va pas ouvrir la fenêtre pour jeter des munitions...

Ok. Gönul n'est pas une sainte. OK elle peut être froide, antipathique, asociale, agressive, bornée, butée, désagréable, mais... merde c'est quand même pas un monstre. Au fond elle emmerde personne. Elle essaie de faire de son mieux dans un monde qui lui en tartine plein la gueule. Pourquoi n'aurait elle pas droit à un petit peu de bonheur? D'avoir son petit cœur qui bat la chamade lorsqu'elle reçoit un texto à deux heures du mat? Elle a commis un crime? Elle a  tué quelqu'un ? C'est réservé aux GBHC, les gentilles blondes hétéros cisgenres? Merde. Elle leur pisse à la raie aux GBHC.

Ses doigts courent sur le clavier.

Si t'as pas peur de finir dans mon lit ça peut être maintenant, Sinon quand tu veux. G.

Elle va rester quelques minutes à attendre une éventuelle réponse puis si elle n'a pas reçu de message se trouver conne. Oui, le cœur qui bat la chamade n'a qu'un temps. Elle configurera alors son appareil pour qu'il vibre et qu'il sonne en cas de texto et essayer de se rendormir en le tenant dans la main.

« Dernière édition: 03Juillet, 2020, 11:34:07 par estrella » Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 540



WWW
« Répondre #18 le: 11Juillet, 2020, 08:49:43 »

S'est-il écoulé une minute ? Une heure ? Plus ? Gönul émerge à nouveau du sommeil pour découvrir un message en réponse.
"Peux pas venir. Sale trip. Demain ?"
Des souvenirs reviennent à Gönul, ou sont-ce des morceaux de rêve ? Zoe et ses cernes, certains matins. Zoe et son appétit de tout essayer. Zoe la junkie.
Qu'a-t-elle dans les veines, en ce moment, qui cloue son corps sur place et laisse son esprit fonctionner ?
Les questions se bousculent dans la tête de la jeune femme. Pour une nuit reposante, elle repassera.
Journalisée

estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 670


« Répondre #19 le: 13Juillet, 2020, 12:18:05 »

Ouais pour une nuit reposante elle repassera. Enfin c'est sans doute mieux que de se frapper une balade à l'autre bout du XVIII pour chercher Zoe comme elle était prête à le faire.

"Ok demain. Si tu peux pas bouger, je passe te prendre. Y compris now si tu as vraiment besoin".
« Dernière édition: 13Juillet, 2020, 12:29:09 par estrella » Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 540



WWW
« Répondre #20 le: 15Juillet, 2020, 10:04:58 »

Le dernier message de Zoe est laconique : "Ok". Si, comme Gönul le soupçonne, elle est sous l'effet d'une substance qui lui cause ce sale trip, elle a du produire un sacré effort pour cette conversation.
Assise dans son lit, la jeune Falk est percutée par une interrogation. Zoe-la-toxico, aussi pleine d'énergie soit-elle, navigue aux bords du gouffre, et pas loin de la ligne rouge qui, une fois franchie, pourrait lui valoir de gros ennuis. Et elle, Gönul, que risque-t-elle, si elle couvre une junkie ? D'ailleurs, elle ne sait pas trop comment elle vit, comment elle s'offre ses doses.
Journalisée

estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 670


« Répondre #21 le: 15Juillet, 2020, 12:38:59 »

Putain de merde fait chier. Non sérieux ça fait chier. Putain, les emmerdes ça vole réellement en escadrille. Gönul se dit qu'à ce stade elle s'est carrément pris un gros seau de lose en pleine gueule. De la taille d'une citerne le seau. Et Dieu sait que ça colle à la peau la lose !

Non sérieusement quoi... elle demande pas la lune, juste une random nana avec qui se détendre après le travail. Elle est pas difficile en plus. Au lieu de lui prendre la tête, Brenda lui aurait dit : Ouais j'ai été conne, je m'en veux tellement, tu me manques, et c'était bon.

La petite Koss rousse aperçue en fin de service en Face, c'était bon. Même pas besoin de lui parler mignonne, jolie sourire c'est bon ça suffit. Elle s'en bat les couilles si elle végan, supporter du Borrussia Dortmund ou incapable d'aligner trois mots.

Qui y a encore ah ouais,  Lyneth, sa pote, si au lieu de lui envoyer un putain de "on se voit la semaine prochaine, je bosse le soir" de sa mère, lui avait envoyé un "on se capte un soir après le taff", c'était bon .

Une fille quelconque au Kater Holzig, si seulement elle avait eu la volonté de s'y trainer c'était bon... Non il faut voir à quelles extrémités elle était prête Gönul: Une fille quelconque au Kater Holzig, même complètement  bourrée, pas très jolie et pas très propre.

Et la c'est Zoé. Putain, mais elle peut pas se contenter de se faire foutre sur la gueule par son mec comme 80 % des filles dans le XVIII ? C'était facile ça. Elle la récupérait, elle pansait ses blessures et pof : affaire réglée. Tu te retrouves au lit avec une petite chatte toute aimante, toute câline...

Putain. Vie de merde.

Elle ramasse ses fringues - ouais celles de la veille, faut pas commencer à lui péter les couilles avec ça - passe un cuir, n'oublie pas son gun et ses clés de caisse. Elle va faire un petit run du coté de chez Zoé vu que Marco lui a gentiment trouvé l'adresse. En espérant qu'elle soit chez elle.

Putain il pouvait pas ne pas être au taff celui la? Ca lui simplifierait la tache. Merde.
« Dernière édition: 15Juillet, 2020, 15:03:10 par estrella » Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 540



WWW
« Répondre #22 le: 15Juillet, 2020, 15:56:02 »

Quand Gönul s'installe dans son véhicule et l'extirpe de là où elle l'a garé, il est plus de quatre heures du matin. Mais cette ville ne dort jamais.
Les rues sont loin d'être désertes et nombreuses sont les voitures qui les utilisent. A quelques centaines de mètres de chez elle, Gönul remarque un groupe d'une dizaine de jeunes gens qui ont incendié des poubelles et entamé une danse tribale autour du feu.
Elle secoue la tête et continue sa route jusqu'à Reinickedendorf, le quartier "ethnique" du Secteur. Ce n'est pas la première fois qu'elle s'y rend, et elle croit se souvenir qu'elle y a de la famille éloignée, mais un frisson la parcourt.
Dans cette enclave, il s'agit de ne pas faire de faux pas. Les territoires sont balisés mais connus uniquement de ceux qui ont la malchance d'y habiter. En tant que Falk, elle est forcément en territoire ennemi.
Journalisée

estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 670


« Répondre #23 le: 15Juillet, 2020, 18:18:37 »

Je pars du principe qu'elle est ethnico-compatible avec le quartier vu qu'elle y a potentiellement de la famille. Si c'est du tribal Zoulou ou des néo-skins, allume moi une petite fusée de détresse

Reinickedendorf, quartier de merde dans un secteur pourri, il fait pas bon être une petite blanche la dedans, ni un Falk.

Ca tombe bien elle a pas vraiment le look aryen quand à sa plaque elle est planquée sous le fauteuil passager, dans la mousse qui commence à se barrer . Si elle doit se faire péter la gueule autant que personne ne tombe dessus.

La seule chose qui la rattache à son boulot, c'est son arme dont elle sent la présence rassurante contre sa poitrine.

Elle n'hésite pas. Hésiter c'est commencer à échouer.

Dans la vie on fait où on ne fait pas. Il n'y a pas d'essai.

Elle se colle dans la rue où crèche sa pote. Rock and Roll.
« Dernière édition: 15Juillet, 2020, 18:22:35 par estrella » Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 540



WWW
« Répondre #24 le: 16Juillet, 2020, 09:34:52 »

En entrant dans Reinickendorf, où les immeubles ont tous entre quinze et trente étages, Gönul sent immédiatement qu'elle franchit une frontière. A côté d'un brasera d'où s'échappe une fumée noire, trois hommes l'observent et l'un d'eux porte à son oreille un combiné téléphonique. Elle poursuit sa route, entre les Blocks de béton, jusqu'à localiser le 797. Plusieurs fois, elle remarque des silhouettes, parfois celles d'enfants, qui se mettent en mouvement lors de son passage.
Dire qu'elle a un mauvais pressentiment serait en dessous de la vérité.
Quand elle pose sa voiture entre deux épaves, au pied du Block 797, une sueur glacée dégouline dans son dos, malgré la présence du Marxmen. L'entrée c est toute proche mais deux hommes, dont visage est masqué d'une capuche rabattue, regardent dans sa direction. A quelques pas de là, la carcasse calcinée d'un véhicule semble narguer la jeune Falk. Mais est-elle Falk, ici ?
Journalisée

estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 670


« Répondre #25 le: 16Juillet, 2020, 18:32:25 »

Gönul était loin d'imaginer une telle animation la nuit. Quatre du matin devrait être l'heure où tout le monde dort, même la racaille des gangs. Ces gens l'a n'ont donc aucune vie?

Tant pis pour Zoe. Elle ne coupe pas le contact et repart.
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 540



WWW
« Répondre #26 le: 17Juillet, 2020, 09:21:39 »

Reinickendorf est un monde à part, au cœur du Secteur XVIII, avec ses lois et ses modes de fonctionnement. Quand les Falks doivent y intervenir, ils prennent toujours d'infinies précautions, pour éviter l'embrasement. Cette nuit là, Gönul ne prend finalement aucun risque et, sous le regard des sentinelles (ou ne sont-ce que des enfants perdus dans la cité ?), elle quitte ce quartier en déshérence.
Zoe est sûrement tombée bien bas, pour échouer ici. Et, à bien y réfléchir, Gönul se dit qu'elle aurait pu, elle aussi, vivre ici, si elle n'avait pas choisi de se montrer forte et de choisir la voie dans laquelle elle tente d'évoluer.
Tout en réfléchissant, elle reprend la direction de chez elle. Mais il est trop tard pour aller se recoucher, maintenant.
Journalisée

FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 540



WWW
« Répondre #27 le: 23Juillet, 2020, 17:34:55 »

Gönul s'est installée dans son canapé et a fumé clope sur clope en regardant vaguement les clips diffusés à la télévision. Sur son téléphone, elle découvre un message envoyé vers 3 heures du matin par le Sergent-Chef Köhler et lui demandant, ainsi qu'à tous les membres de l'équipe, d'être à la Falkhouse 10 minutes avant le briefing, ce matin.
Lui aussi ne dort pas, dirait-on...est-ce un privilège réservé aux Falks ?

Nous attaquons la troisième journée ici : http://couroberon.com/Salon/index.php?topic=5274.0
Journalisée

Pages: 1 [2]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: