Les Salons de la Cour

12Juin, 2021, 17:09:58
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Une Falkette en solo (Gönul)  (Lu 786 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 491



WWW
« le: 14Mai, 2020, 13:44:38 »

[Aux lecteurs de cette PbF : comme vous l'aurez remarqué, cccp a préféré sortir de la partie. Son personnage, Gönul, suit donc une narration séparée. Il n'aurait pas été logique, ni correct, que je l'évacue. Je prends donc les commandes de cet "arc narratif" (comme on dit). Nous verrons bien où cela nous mène.  ]

Les pulsations qui sourdaient jusque dans le crâne de Gönul se sont apaisées. Elle sent contre son flanc la masse lourde du Marxmen et ne quitte pas des yeux la silhouette de Weinsberg. Ne cherchant plus à savoir comment il a fait pour s'en sortir et retrouver sa liberté, elle se concentre sur son gibier.
Elle se fiche, en cet instant, de ne pas suivre quelque procédure pas à pas. L'image qui s'impose à elle est celle de Frau Weinstberg, victime des coups de son mari. La peur qu'elle a lu au fond des yeux de cette femme l'aiguillonne. Elle accélère.

Weinsberg a tourné et s'est dirigé dans une rue moins bondée. Gönul choisit de traverser et de le suivre, tout en restant de l'autre côté de la rue.
Journalisée

FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 491



WWW
« Répondre #1 le: 22Mai, 2020, 09:20:45 »

C'est une affaire personnelle, pour Gönul.
Du moins, elle se répète intérieurement ce mantra.
Elle voit encore le regard plein d'arrogance et de haine de Weinsberg, et celui de sa femme, apeurée. S'il est sorti de garde à vue, il a probablement pu passer à son domicile et elle a du salement dérouiller. Sauf s'il vient juste de sortir et n'est pas encore rentré chez lui.
Dans ce cas, Gönul peut éviter à Frau Weinstberg de se faire cogner, voire pire.
Elle a serré les poings, si fort que ses ongles lui font mal.

De l'autre côté de la rue, le colosse entre dans une boutique et commence à parler avec un vendeur. Il semble vouloir acheter un téléphone. Gönul s'abîme dans la contemplation de la vitrine face à elle, utilisant la vitre sale pour observer le reflet de ce qui se passe de l'autre côté de la rue.
Journalisée

estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 656


« Répondre #2 le: 22Mai, 2020, 16:38:00 »

[tu veux pas la coller sur le bon coin? y a un marché pour les Pjs d'occasion]
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 491



WWW
« Répondre #3 le: 22Mai, 2020, 16:43:36 »

[tu veux pas la coller sur le bon coin? y a un marché pour les Pjs d'occasion]

Ah oui, tiens, bonne idée. Je t'envoie un MP  
« Dernière édition: 22Mai, 2020, 16:46:39 par FaenyX » Journalisée

estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 656


« Répondre #4 le: 25Mai, 2020, 17:40:39 »

Parenthèse.

La jeune Falk observe sa proie à la dérobée et se perd dans les méandres de ses réflexions.

Elle n'est pas saoule non, juste un peu grise, dans cet état où un certain nombre de barrières sont levées. Un état propice à l'introspection.

Elle surveille Weinstberg mais en définitive c'est elle qu'elle regarde dans la glace. Qu'elle regarde et qu'elle juge.

Le reflet de son visage lui semble bien étranger. Où sont donc passés ses rêves et ses aspirations? Ce n'est quand même pas à ça qu'elle voulait arriver lorsqu'elle bossait ses concours...

Aller s'enterrer dans le secteur XVIII avec des coéquipiers plus déglingués les uns que les autres, foutre les mains dans la merde, se prendre des pains dans la tronche, suivre une missions pourrie... putain mais qu'est ce qu'elle en a à branler que des banques de merde se fassent soutirer de la thune. Sérieux... comme si c'était pas eux les voleurs.

Sa vie perso ne vaut pas mieux. Putain croiser Lynette lui a fait vraiment prendre conscience de sa déchéance. Comment est ce que cette putain de Brenda a pu faire autant de merde comme ça. Qu'elle la quitte ou qu'elle la trompe bon... ok c'est la vie quoi, mais putain qu'elle aille faire sa pute comme ça avec des vieux gros gras et moches pour se faire payer un sac à main ... ça lui file la gerbe comme pas possible.

Il faut qu'elle se barre. A moment donné c'est pas possible autrement. Ouais. Brenda est montée comme un avion de chasse et quelque part elle est pas mal accro mais...

Elle pose son front contre la vitrine, ferme un instant les yeux, ouais faut qu'elle se barre sinon elle va finir par péter un plomb.

Elle soupire, se redresse lentement, pour s'apercevoir que Weinstberg s'est cassé.

Merde, fais chier. Elle le cherche du regard dans la rue, ne le vois pas, commence à courir la où elle pense qu'il est parti... Rien... Elle l'a perdu comme une conne.

De dépit, elle shoote dans une poubelle. C'est peut être un signe. Faut pas qu'elle fasse la connerie de trop. Pour Weinstberg elle a fait ce qu'elle a pu et pour l'instant elle peut pas plus. Elle est pas Dieu sur terre.

Elle sort son tel, vois l'appel en absence de Goldberg et décide de lui payer un appel en retour.





« Dernière édition: 16Juin, 2020, 10:45:32 par estrella » Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 491



WWW
« Répondre #5 le: 25Mai, 2020, 18:54:55 »

Pour la conversation, on passe dans le fil dédié : http://couroberon.com/Salon/index.php?topic=5019.msg146653#new
[sauf, évidemment, si vous souhaitez une conversation privée. Dans ce cas, ça se déroulera par MP, avec votre MJ préféré en copie ]
Journalisée

estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 656


« Répondre #6 le: 28Mai, 2020, 15:08:52 »

Gönul revient sur ses pas pour récupérer son véhicule. Sur le chemin du retour, consciente de son état, elle va s'efforcer de conduire prudemment.

Profitant d'un arrêt à un feu rouge,  elle envoie un texto à son amie Lynette. "Contente de t'avoir revue Lyn. On essaie de se recapter à un moment un peu plus calme? Un jour ou on taffe pas par exemple. Bises. G."
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 491



WWW
« Répondre #7 le: 28Mai, 2020, 20:21:47 »

Se frayant tant bien que mal un chemin jusqu'à la Falkhouse, alors que le trafic est saturé sur tout le Secteur, Gönul a l'impression que le voyage de retour n'en finit pas. Quand elle finit par garer son véhicule, en constatant une nouvelle éraflure sur l'aile droite, elle pousse un soupir de soulagement.
Qu'aurait-il pu se passer si, au dernier moment, elle n'avait pas repris ses esprits ? Secouant la tête comme pour chasser de vilaines idées, elle jette un œil à téléphone en entrant dans la Falkhouse. Lynette a répondu à son texto "Ca m'a fait plaisir aussi. De nuit la semaine prochaine. Call me !".

Elle grimpe l'escalier quatre à quatre, croisant des collègues et de parfaits inconnus, des citoyens ordinaires et des employés de la Falkhouse, des suspects et des témoins, mais se sent un peu plus chez elle ici qu'ailleurs.

Elle rejoint Mark et Gunther dans le bureau commun. Les deux "anciens", Hugo et Swen, sont absents.

C'est le moment de retrouver tes petits camarades : http://couroberon.com/Salon/index.php?topic=5256.msg146724#new
Journalisée

Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: