Les Salons de la Cour

19Juin, 2021, 09:15:42
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 2 [3] 4 5   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Andrea Karminz (Tous)  (Lu 9170 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 492



WWW
« Répondre #30 le: 03Décembre, 2018, 20:09:28 »

Andrea hausse les épaules :
- Si vous voulez...

Elle tend l'appareil à Gönul qui, rapidement, fait défiler les appels et remonte jusqu'à la date du 24 avril. Au passage, la jeune Falk n'a pu s'empêcher de remarquer que les appels les plus fréquents sont ceux en provenance d'un certain Hans. Enfin, elle arrive à l'appel en question, daté du 24 avril, à 7h34 et ayant duré environ six minutes.

Dans son coin, Gunther a recueilli plusieurs types de fibres d'origine humaine. Cependant, depuis le jour du braquage, il s'est écoulé plus d'une semaine et il est probable que la scène a été souillée. Il grommelle dans son coin mais continue sa récolte.
Journalisée

Marcello
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 308

alias Dougal / Gunther Goldberg


« Répondre #31 le: 05Décembre, 2018, 23:01:29 »

Pendant ce temps-là, dans l'appartement d'Andrea Karminz, Goldberg ôte ses gants et s'adresse à la jeune fille :
" Maintenant que nous avons fait le tour factuel de l'agression, essayons de la considérer dans son ensemble.
Depuis une semaine, vous avez dû revivre la scène maintes fois, y réfléchir...
Qu'est-ce que vous dit votre intuition ? Votre raison ?
Pourquoi ces malfrats ont visé votre amant, et vous ?
N'hésitez pas à nous livrer vos pensées les plus saugrenues, croyez-en mon expérience, le crime se cache parfois dans des méandres étonnants ! "


Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 492



WWW
« Répondre #32 le: 07Décembre, 2018, 14:45:39 »

Face à Fraulein Karminz, Goldberg a débité ses questions sans reprendre son souffle. Les yeux brillants d'émotion ou parce que les larmes se bousculent à ses paupières à l'évocation de l'agression, la jeune femme explique :
- Il m'a dit qu'ils avaient pris pratiquement tout ce qu'il y avait en caisse. Il n'avait pas le choix. J'ai eu peur, mais je savais que Hans obéirait, parce que...parce qu'il tient à moi, je le sais. Ce qui m'a fait le plus peur...c'est le petit nerveux. Sans son complice, je crois qu'il n'aurait pas hésité à...
Elle ne finit pas sa phrase, mais les Falks ont compris.
Après un instant, elle reprend :
- Hans n'aura pas d'ennuis, j'espère ?
« Dernière édition: 14Décembre, 2018, 13:36:53 par FaenyX » Journalisée

cccp
TDCA
Pétardier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 381



WWW
« Répondre #33 le: 12Décembre, 2018, 13:16:19 »

Gönul lance un regard à Schelling comme si elle attendait quelque chose de lui.
Journalisée

secrétaire général de Gothlied une tragédie épique de chevaliers germaniques.

Page FaceBook
Marcello
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 308

alias Dougal / Gunther Goldberg


« Répondre #34 le: 12Décembre, 2018, 13:50:46 »

Comme on ne sait pas trop où est passé Schelling (peut-être a-t-il entrepris une perquisition illégale discrète dans une autre pièce ?), Goldberg répond, pince sans rire :
" Des ennuis... Avec sa femme, son employeur, ou la police ? "
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 492



WWW
« Répondre #35 le: 12Décembre, 2018, 14:01:23 »

[Je confirme, cccp : Schelling a quitté les lieux brusquement (voir ici : http://couroberon.com/Salon/index.php?topic=5034.msg138245#msg138245 ]

Tandis que Gönul ne semble réaliser que maintenant que Hugo s'est éclipsé, Andrea Karminz répond à Gunther :
- C'est lui la victime, dans cette histoire, non ? Je sais que sa femme...lui en veut..enfin, je veux dire...elle est au courant pour nous.....
Elle pousse un long soupir. Les Falks se demandent comment la jeune femme envisage ce "nous". Quelque chose leur suggère, dans sa voix, qu'elle croit à cette histoire.
- Enfin, il a été attaqué, quand même !
Elle se lève :
- Vous avez encore beaucoup de questions ?
L'impatience est perceptible, dans sa voix.
Journalisée

Marcello
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 308

alias Dougal / Gunther Goldberg


« Répondre #36 le: 12Décembre, 2018, 14:12:11 »

Goldberg fixe la jeune fille à travers ses épais carreaux de lunettes.
" Mademoiselle, souhaitez-vous que nous mettions la main sur ces malfrats ?
Le petit notamment ? Si c'est le cas, je vous serai reconnaissant de considérer nos dernières questions...
Elles sont essentielles, pour nous aider à trouver comment ils ont monté leur coup.
Nous devons comprendre, s'ils suivaient Hans, comment ils vous ont repérée.
Pouvez-vous nous indiquer les... modalités de votre relation ?
Fréquentez-vous des lieux publics ? Hans vous rend-il fréquemment visite ?
Et qui dans votre entourage connaît cette relation ? "


Le doktor encourage Gönul d'un coup d'œil à continuer son numéro apaisant.
Journalisée
cccp
TDCA
Pétardier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 381



WWW
« Répondre #37 le: 12Décembre, 2018, 14:43:03 »

Gönul n'en revient pas, elle a pris sur elle de faire la nounou, de jouer la bonne fliquette.
Elle veut bien être compatissante, mais elle aime pas trop avaler des couleuvres.

Elle va endosser maintenant le rôle de la mauvaise fliquette et sortir la miss Karminz de sa zone de confort.
Et ça ne va pas être très difficile puisqu'il lui suffit de laisser exprimer sa hargne naturelle, hargne qui demande qu'à sortir.

"Ouais, on en a encore beaucoup des questions, déjà la première, tu nous prends pour des cons ?
On a l'air d'abrutis finis ? Tu vois une coquille sur mon dos et des cornes visqueuses ?
Non, tu sais pourquoi t'en vois pas, parce que je suis pas un escargot.
Et si je suis pas un escargot pourquoi tu me raconte tes salades ?


El a dit ça vite, et fort en se rapprochant très proche d'Andrea, à 15 cm de son visage.
Sa charge l'oblige à reculer un peu et à se laisser s'effondrer dans son canapé.

Elle fait ensuite les cent pas.

"tu te demandes si Hans vas avoir des ennuis, mais poses toi la question est-ce que moi je vais avoir des ennuis.
Parce que jusqu'à preuve du contraire; Hans il a volé sa propre banque.
On n'a pas la moindre preuve de contrainte. Et donc s'il n'y a pas de contrainte c'est un vol de sa part.
Et toi dans ce cas, je ne sais pas si tu es complice de vol ou si tu tombes carrément sous le faux témoignage et la déclaration de crime imaginaire."


Dans son attaque verbale, Gönul s'est mise à tourner devant sa cible en marchant vite, faisant les cents pas, pou un moment se mettre derrière le canapé, en dehors du champs de vision d'Andrea.
Elle n'hésite pas à la renvoyer dans son canapé dès que celle-ci fait mine d'en sortir.


'Bon maintenant, je vais poser les vraies questions ?
C'est toi ou c'est lui qui a eu cette idée à la con de faire croire à un vol ?
Qu'est-ce qu'il t'a promis ?"



Désolé Marcello, nos messages se croisent, mais je trouve que ça tellement beau (le croisement entre l'appel au calme et l'explostion decolère que je garde)

  
Journalisée

secrétaire général de Gothlied une tragédie épique de chevaliers germaniques.

Page FaceBook
Marcello
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 308

alias Dougal / Gunther Goldberg


« Répondre #38 le: 12Décembre, 2018, 15:11:23 »

 
Journalisée
olivier legrand
Ours Rôliste
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 137


Ours Rôliste


« Répondre #39 le: 12Décembre, 2018, 16:13:07 »

Soudain, Hugo Schelling rentre dans l'appartement, l'air du type qui commence à émerger d'un mauvais trip...

Il semble capter d'un regard la situation en cours : Goldberg haussant les sourcils, Gönul en mode "bad cop" et Andrea Karminz qui doit commencer à perdre ses nerfs.

Regard sombre vers Andrea puis vers Gönul. Une voix grave, grondante, inquiétante:

- Allez, elle s'est assez foutue de notre gueule. On l'embarque au poste pour une déposition complète et plus si affinités... La salle d'attente est en travaux; faudra la foutre dans la cage, avec les putes et les toxicos...

Puis, se tournant vers Karminz, avec un sourire torve :

- Retour à la case départ, hein ?

Il s'avance vers elle, jusqu'à franchir la "distance de sécurité psychologique", la regarde droit dans les yeux et sort, très calme, froid (en mode "bluff total"):

- Je viens de parler avec mes collègues. Ils sont avec ton Hans... Et il leur chante une autre chanson. Il est en train de te charger à mort. Intéressant, non ?  C'est peut-être le moment de prendre une bonne décision dans ta vie...
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 492



WWW
« Répondre #40 le: 12Décembre, 2018, 22:22:16 »

C'en est trop pour la jeune femme. Elle s'écroule au sol, secouée de violents sanglots.
- Non ! C'est impossible !
Elle a presque hurlé.
A genoux au sol, elle pleure, ses nerfs échappant à tout contrôle.
Puis, elle reprend son souffle et, sans se relever, murmure :
- C'est impossible...
Elle se relève et fait face aux Falks, les yeux rougis, le visage défait.
- Je peux prévenir mon employeur que je ne serai pas là aujourd'hui ?
Journalisée

cccp
TDCA
Pétardier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 381



WWW
« Répondre #41 le: 12Décembre, 2018, 22:42:27 »

Gönul ne lui laisse qu'une respiration pour souffler et repart aussi sec à l'assaut
"Et puis quoi encore ? Bon qui a eu l'idée, c'est toi ou c'est lui ?"

ET lui laissant un échappatoire piège :
"C'était pour payer ses dettes de jeux ?"
Journalisée

secrétaire général de Gothlied une tragédie épique de chevaliers germaniques.

Page FaceBook
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 492



WWW
« Répondre #42 le: 13Décembre, 2018, 08:07:53 »

Comme si elle venait d'essuyer une terrible tempête, Andrea Karminz regarde dans les yeux celle qui, peu avant, lui parlait comme à une amie et vient de déchaîner sa colère sur elle. Dans le regard de la jeune femme, Gönul lit de l'incompréhension, mais aussi de la force. D'où lui vient cette énergie, qui la fait se relever ? La jeune Falk s'interroge...
- Je ne comprends pas où vous voulez en venir...mais je vous ai dit tout ce que je savais. Maintenant...
Elle s'interrompt, pour se moucher et essuyer ses larmes.
-...faites comme vous l'entendez. Je crois que j'ai le droit de contacter quelqu'un, non ?
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 137


Ours Rôliste


« Répondre #43 le: 13Décembre, 2018, 10:51:23 »

Toujours "flottant" (Goldberg s'en aperçoit sans doute   ), Schelling commence à avoir de plus en plus de doutes, comme si son instinct et la réalité lui soufflaient deux choses complètement différentes - ce dont il n'a pas vraiment l'habitude.

Se ressaisissant (?), Schelling se tourne alors vers Andrea Karminz. D'une voix plus calme, en s'efforçant d'avoir l'air (modérément) rassurant :

- Et si vous nous racontiez plutôt ce qui s'est vraiment passé ?

Et dans le même temps, sa petite musique mentale intérieure commence à se dérégler, façon disque rayé : putain de merde on est en train de se planter j'étais pourtant sûr histoire pleine de trous putain de merde on est en train de se planter j'étais pourtant sûr histoire pleine de trous...

Et dans le même temps, sur un autre air, bien dissonant, une autre petite musique prend de l'ampleur :

trop vieux Schelling rouillé loser cinglé foutue balle dans la tête n'importe quoi
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 492



WWW
« Répondre #44 le: 14Décembre, 2018, 13:28:18 »

[Finalement, je vais séparer les deux actions, celle de Mark et Swen et celle de Hugo, Gönul et Gunther. Ce sera plus lisible pour tout le monde ]
L'enquête de voisinage menée par Swen et Mark se déroule ici : http://couroberon.com/Salon/index.php?topic=5047.msg138328#msg138328

Merci de votre compréhension...et désolé 
« Dernière édition: 14Décembre, 2018, 13:36:31 par FaenyX » Journalisée

Pages: 1 2 [3] 4 5   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: