Les Salons de la Cour

14Juin, 2021, 17:53:10
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1] 2   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Entretien avec une femme trompée (Olivier - Taillefer)  (Lu 3837 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 491



WWW
« le: 08Octobre, 2018, 17:58:35 »

L'ascenseur est impeccablement entretenu. L'odeur de propre est presque surprenante pour les deux Falks.
Il atteint en quelques secondes le septième étage.
L'une des quatre portes du palier est ouverte. Une femme se tient dans l'encadrement de la porte.

Son visage est fermé, mais il n'échappe pas aux deux Falks que son maquillage un peu trop appuyé masque une fatigue récente.
- Entrez, Messieurs. Je ne dispose pas de beaucoup de temps, j'espère que vous n'en aurez pas pour long.

D'un geste, elle invite Hugo et Swen à entrer.
L'appartement est coquet et on devine qu'il couvre une belle surface. Là aussi, tout est propre, net, rien ne dépare. C'est, pour les deux policiers, un autre monde que le leur.
Madame Rholein indique un canapé aux deux policiers et s'installe sur un canapé identique qui lui fait face.
- Que puis-je pour vous ?
Journalisée

FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 491



WWW
« Répondre #1 le: 16Octobre, 2018, 10:39:06 »

[Olivier, Taillefer étant visiblement absent plus longtemps que prévu, je t'invite à prendre "la main" sur cette scène.  ]
Journalisée

taillefer
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 582



WWW
« Répondre #2 le: 16Octobre, 2018, 12:37:25 »

[oups, ayez j'ai retrouvé internet]

- Bonjour Madame, nous chercherons à ne pas vous déranger outre mesure...

Swen regarde machinalement autour de lui, cherchant des détails pouvant l'aiguiller sur la nature du couple formé par Monsieur et Madame Rholein; photos, bibelots.
Evidemment, l'appartement est cossu, mais si des signes extérieurs de richesses vraiment ostentatoires sont visibles...

Swen s'installe sur le bord du canapé.
- nous ne voudrions pas vous mettre en retard pour votre travail...
Journalisée
olivier legrand
Ours Rôliste
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 137


Ours Rôliste


« Répondre #3 le: 16Octobre, 2018, 12:40:19 »

Schelling prend le relais. Il adopte un ton bienveillant, en affichant un sourire de brave-type-qui-fait-son-boulot - il sera toujours temps de changer de registre si nécessaire...

- Voilà... C'est au sujet de l'agression dont a été victime votre mari il y a peu... On nous a chargés de vérifier divers petits détails... le background, comme on dit dans notre jargon... Mon collègue et moi aurions pas mal de questions à vous poser...

Tout en débitant sa petite intro, Schelling a posé les yeux sur un des fauteuils, dans le but de déclencher une invitation à s'asseoir pour discuter plus tranquillement de tout ça.
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 491



WWW
« Répondre #4 le: 16Octobre, 2018, 18:07:11 »

[Hum...Frau Rholein vous a indiqué que vous pouviez utiliser le canapé lui faisant face ]

L'appartement est décoré avec soin et soigneusement entretenu. Pourtant leur interlocutrice n'a pas le profil de la parfaite ménagère, les deux Falks en mettraient leur main à couper. Les Rholein ont donc les moyens de faire appel à un ou une employé(e) pour prendre soin de leur intérieur.
Sous le vernis, Swen devine cependant des failles, des fêlures. La femme qui leur fait face n'est pas heureuse. Est-ce lié à l'affaire à laquelle son mari est lié ?
- Je suis au courant de ce qui est arrivé à mon mari, messieurs... Ne prenez pas de précautions, je vous en prie.

La voix se veut assurée mais Hugo et Swen ont perçu un léger tremblement.
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 137


Ours Rôliste


« Répondre #5 le: 16Octobre, 2018, 18:33:17 »

[Hum...Frau Rholein vous a indiqué que vous pouviez utiliser le canapé lui faisant face ]

[Une des fameuses "absences" de Schelling...  ]

Bon, allons-y carrément, se dit Schelling en s'asseyant dans le canapé.

- Vous étiez donc au courant de la liaison entre votre époux et Fraulein Karminz ?  Depuis combien de temps ?
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 491



WWW
« Répondre #6 le: 16Octobre, 2018, 20:25:18 »

Frau Rholein attrape une cigarette et l'allume. Ses doigts tremblent.
- Oui, bien sûr...elle...et celles d'avant aussi.

Elle tire une longue bouffée, comme si elle espérait s'apaiser par cet artifice.
- J'avoue ne pas savoir depuis combien de temps il...fréquente cette fille....Andrea, vous dites ? Un joli prénom..

Un mince sourire se dessine sur ses lèvres. Frau Rholein a repris le plein contrôle d'elle-même.
- Ces....histoires ne durent jamais plus de quelques mois. A ce que j'en sais, en tout cas.
Mais, dites-moi, vous enquêtez sur le naufrage de notre mariage, ou sur le cambriolage de la banque où travaille mon mari ?
« Dernière édition: 16Octobre, 2018, 20:31:31 par FaenyX » Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 137


Ours Rôliste


« Répondre #7 le: 16Octobre, 2018, 20:30:15 »

Hugo soupire.

- Compte tenu du fait qu'Andrea Karmitz a été impliquée dans cette affaire...en tant qu'otage... nous essayons de déterminer la nature exacte des liens existant entre elle et votre mari... Donc si je vous suis bien, elle n'était qu'une aventure parmi d'autres ?  "N'était"... ou "est encore" ?
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 491



WWW
« Répondre #8 le: 16Octobre, 2018, 20:37:35 »

La femme fixe Hugo :
- Si j'en crois mon mari, il a mis fin à cette histoire il y a quelques jours. Visiblement, on ne sort pas indemne de pareille situation.

Elle écrase la cigarette sans qu'elle ne soit terminée, puis jette un regard à ce qui l'entoure, à cet appartement confortable. Les deux Falks comprennent que c'est Herr Rholein qui possède tout ici et que, sans lui, sa femme n'est rien ou presque.
Frau Rholein jette un œil à sa montre :

- Avez-vous d'autres questions, messieurs ? Je dois me rendre à un rendez-vous...
Journalisée

taillefer
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 582



WWW
« Répondre #9 le: 17Octobre, 2018, 16:24:38 »

"Et ça n'est même pas elle qui a été choisi comme otage...c'est peut-être ça le plus dur à avaler" se demande Swen.

Swen regarde autour de lui, cherchant du regard des photos:
- Vous avez deux enfants il me semble... quel âge ont-ils?
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 491



WWW
« Répondre #10 le: 17Octobre, 2018, 17:04:38 »

La femme se redresse. Qu'on aborde ses enfants la met, semble-t-il, sur la défensive :
- Cinq et sept ans. Pourquoi cette question ?

Frau Rholein regarde une nouvelle fois sa montre. Elle hésite à se lever, ne sachant sans doute pas si elle peut se permettre de mettre fin à l'entretien.
Dehors, la pluie semble avoir cessé. De là où ils sont les Falks ont droit, par la baie vitrée derrière Madame Rholein, à un panorama sur le Secteur XVIII. Le ciel est gris et percé de part en part par quelques maigres rayons de soleil.
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 137


Ours Rôliste


« Répondre #11 le: 17Octobre, 2018, 17:13:12 »

Schelling, plus froidement :

- En fait, on aurait pas mal d'autres points à éclaircir... Il est probable que vous deviez différer votre rendez-vous... Ceci est une enquête de police criminelle, madame. Depuis quand votre mari et Fraulein Karmitz se fréquentaient-ils ?
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 491



WWW
« Répondre #12 le: 17Octobre, 2018, 17:24:28 »

Frau Rholein fixe un instant le regard de Hugo Schelling, avant de rompre le contact. L'espace d'un instant, le Falk a vu le regard de la femme qui lui face briller, avant qu'elle ne baisse la tête, visiblement accablée.
- Je ...je ne suis pas sûre...je dirais qu'ils se voient depuis quelques mois...pas plus.

Elle tente de renifler discrètement, mais le son qu'elle produit n'a pas échappé aux Falks.
- C'est à lui que vous devriez demander tous ces détails, je crois...
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 137


Ours Rôliste


« Répondre #13 le: 17Octobre, 2018, 17:44:57 »

- Et nous ne manquerons pas de le faire, madame. Une autre question me tracasse un peu : pourquoi elle... et pas vous ?  Ou vos enfants ?  Si j'étais un criminel professionnel, je sais quelle option je choisirais...

(petite pause de quelques secondes; Schelling balaie l'appartement du regard, comme pour évaluer la valeur marchande de l'endroit, de la déco etc.) - et on reprend :

- Votre mari a-t-il des dettes ?  Des addictions ?  D'autres problèmes ?  Nous l'apprendrons de toute façon. En ce moment-même, une équipe de spécialistes épluche le dossier administratif de Herr Rohlein...
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 491



WWW
« Répondre #14 le: 17Octobre, 2018, 18:11:09 »

Elle redresse la tête :
- Je me pose cette question chaque jour, officier... et il est une autre question qui me hante : si ça avait été moi, aurait-il cédé ?

Frau Rholein se mord ensuite les lèvres, comme si elle pensait en avoir trop dit. Elle pousse un long soupir, et laisse son regard aller çà et là dans la pièce. L'appartement est celui d'une famille aisée et correspond, peu ou prou, à ce que peut se permettre un couple disposant de revenus confortables, c'est-à-dire bien au-delà de ce que peut se permettre un Falk... à moins, bien sûr, d'accepter le coup de pouce que n'importe quel gang lui offrirait.

- Mon mari...vous l'aurez compris, est un séducteur...c'est son seul vice.  C'est bien assez comme cela, vous ne croyez pas ?
Journalisée

Pages: [1] 2   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: