Les Salons de la Cour

16Mai, 2021, 02:34:28
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 ... 557 558 [559]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Je ne suis pas content(e) car…  (Lu 1281767 fois)
0 Membres et 2 Invités sur ce fil de discussion.
Marcello
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 306

alias Dougal / Gunther Goldberg


« Répondre #8370 le: 25Mars, 2021, 21:30:58 »

Tu l'as dit...
Un sacré cinéphile avec ça, dont les bouquins sur les cinéastes américains m'ont fait découvrir moult westerns et films noirs mémorables.
Quand je m'occupais du Ciné Club de mon école, on l'avait invité pour une soirée débat à l'ancienne et il avait accepté, c'était passionnant !

Chapeau et merci "Tatave" !
Journalisée
FaenyX
Le Guet
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 478



WWW
« Répondre #8371 le: 25Mars, 2021, 21:31:28 »

Je viens d'apprendre le décès de Bertrand Tavernier...

Quelle perte !   Tant de films extraordinaires, de chefs d'oeuvre : Le Juge et l'Assassin, Capitaine Conan, La Vie et Rien d'Autre, L627, La Passion Béatrice, Coup de Torchon, Que la Fête Commence, L'Appât, La Princesse de Montpensier et j'en oublie...

J'avoue que je me sens empli d'une inexprimable tristesse... 
Même si tous ses films ne m'avaient pas emporté, quelques-unes de ses oeuvres ont marqué mon parcours de "cinéphile". Et quel plaisir c'était, de l'écouter parler de cinéma.
Merci, Monsieur Tavernier.
Journalisée

Usher
Chambellan
Colonel Général
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 802



« Répondre #8372 le: 25Mars, 2021, 21:34:56 »

La disparition de Bertrand Tavernier m'a donné un coup, à moi aussi. Grand cinéphile, grand cinéaste, grand monsieur. Quelle tristesse…
Journalisée
olivier legrand
Ours Rôliste
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 127


Ours Rôliste


« Répondre #8373 le: 25Mars, 2021, 22:20:53 »

Quand je m'occupais du Ciné Club de mon école, on l'avait invité pour une soirée débat à l'ancienne et il avait accepté, c'était passionnant !

J'avais aussi eu le plaisir de le voir et de l'entendre à la sortie de "La Princesse de Montpensier", lors d'une conférence-questions d'après-projection : c'était, là aussi, passionnant... avec notamment des réflexions très intéressantes sur la fiction historique au cinéma. Après, je m'étais risqué à aller lui dire quelques mots - je l'avais remercié pour tous ces superbes films qui avaient tant marqué ma jeunesse (et la suite, d'ailleurs...), tout en me disant qu'il devait entendre ça sans arrêt... mais bon, voilà, je tenais à le lui dire.

Une dernière petite remarque, en plus des films que j'ai déjà cités : on lui doit également Ca commence aujourd'hui, le seul film réaliste que j'aie pu voir sur le métier d'enseignant à notre époque... une sorte de L627 de l'éducation nationale, en quelque sorte.

Journalisée
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 741



WWW
« Répondre #8374 le: 26Mars, 2021, 00:12:15 »

J'ai de l'affection pour de nombreux films de Bertrand Tavernier, dont la plupart de ceux cités plus hauts, des films servis par des scénarios solides (parfois inspirés de romans forts), des acteurs habités par leurs rôles et habitant leurs rôles.
Je reconnais que je connais moins l'homme. J'incline à penser que sa personnalité transparaissait dans ses films et qu'il avait probablement des liens fidèles avec des personnes avec qui il a travaillé.

Et au regard de ce que je connais de l’œuvre de Tavernier, les échos que j'ai eus de la dernière cérémonie en date des César (je n'ai pas regardé la cérémonie, et n'ai que lu des articles de presse et écouté des émissions de radio à ce sujet) me semblent venir d'un tout autre monde du cinéma.
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Usher
Chambellan
Colonel Général
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 802



« Répondre #8375 le: 28Mars, 2021, 10:23:05 »

Ah tiens, un nouveau cas de variant britannique dans l'une de mes classes…

Or donc, dans mon lycée, circulent (à bas bruit ?) les souches covid chinoise, britannique et brésilienne mais… tout va bien madame la Marquise. Nous assurons toujours les cours en présentiel à 100%.
Journalisée
Eunostos
Lanspessade
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 356



WWW
« Répondre #8376 le: 28Mars, 2021, 14:49:17 »

En tout cas, l'opération de comm' de Blanquer a échoué. Les médias le critiquent à juste titre, à commencer par Libération.

Je me demande combien d'établissements vont voir des collègues exercer leur droit de retrait. Si les conditions continuent à se dégrader, ce type de situation va devenir plus fréquent. (Mais si on ne va pas en cours et qu'on décide individuellement de basculer en distanciel, c'est aussi du droit de retrait ? Cela va créer des situations nouvelles.)
Journalisée

Kosmos, mon jeu de rôle sur la mythologie grecque qui a lu les textes antiques pour vous.
Usher
Chambellan
Colonel Général
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 802



« Répondre #8377 le: 28Mars, 2021, 17:25:55 »

En tout cas, l'opération de comm' de Blanquer a échoué. Les médias le critiquent à juste titre, à commencer par Libération.

Pour ma part, je suis assez désabusé. Les médias de gauche pointent les incohérences du discours de Blanquer, mais cela ne change rien. Depuis des années, Blanquer biaise son propos, se contredit, est contredit par le gouvernement, ment plus ou moins ouvertement, raconte parfois n'importe quoi. Il reste indéboulonnable. Le seul revers qu'il a subi, c'est… de ne pas avoir décroché l'Intérieur et d'avoir retrouvé l'Education nationale au moment de la formation du gouvernement Castex. Quel camouflet ! Même le trucage des résultats du baccalauréat, le cafouillage dans l'hommage national à Samuel Paty ou l'affaire du syndicat Avenir lycéen glissent sur lui comme l'eau sur les plumes d'un canard. C'est consternant. On dirait que Macron a fait une croix sur l'électorat enseignant (comme il a fait une croix sur l'électorat soignant) et dispose de si peu de ressources ministrables qu'il a fait de Blanquer un intouchable.

Quoi qu'il dise, quoi qu'il fasse et quel que soit le taux d'incidence de l'épidémie dans l'Education nationale, je suis persuadé qu'on va se fader Blanquer jusqu'en mai 2022. Voire au-delà, si jamais Macron réussit son pari du second tour face à Marine Le Pen… 
Journalisée
TomLG
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 68


« Répondre #8378 le: 28Mars, 2021, 17:34:28 »

La perspective de 2022... Je préfère ne pas y penser !
Quant à Jean-Mich'... Annoncer 94% de remplacement quand on sait comment cela se passe en temps normal (hors COVID), c'est juste hallucinant !
Journalisée
Ohtar Celebrin
PBM TdM : Damangol / PBM YP : Phoïbos-Angfrid
Les Rêveurs
Argoulet
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 807



WWW
« Répondre #8379 le: 28Mars, 2021, 19:45:29 »

Bon...

On nous avait annoncé vendredi un remplaçant pour remplacer la remplaçante de la remplaçante de la maîtresse de la petite.

Faut suivre !

Bin pas de bol, un compère de la grande est positif.
Classe fermée, nous gardons nos deux mouflets à la maison.

Joie.
Journalisée

Râler moins
Rôler plus !
Eunostos
Lanspessade
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 356



WWW
« Répondre #8380 le: 29Mars, 2021, 13:02:07 »

En tout cas, l'opération de comm' de Blanquer a échoué. Les médias le critiquent à juste titre, à commencer par Libération.

Pour ma part, je suis assez désabusé. Les médias de gauche pointent les incohérences du discours de Blanquer, mais cela ne change rien. Depuis des années, Blanquer biaise son propos, se contredit, est contredit par le gouvernement, ment plus ou moins ouvertement, raconte parfois n'importe quoi. Il reste indéboulonnable. Le seul revers qu'il a subi, c'est… de ne pas avoir décroché l'Intérieur et d'avoir retrouvé l'Education nationale au moment de la formation du gouvernement Castex. Quel camouflet ! Même le trucage des résultats du baccalauréat, le cafouillage dans l'hommage national à Samuel Paty ou l'affaire du syndicat Avenir lycéen glissent sur lui comme l'eau sur les plumes d'un canard. C'est consternant. On dirait que Macron a fait une croix sur l'électorat enseignant (comme il a fait une croix sur l'électorat soignant) et dispose de si peu de ressources ministrables qu'il a fait de Blanquer un intouchable.

Quoi qu'il dise, quoi qu'il fasse et quel que soit le taux d'incidence de l'épidémie dans l'Education nationale, je suis persuadé qu'on va se fader Blanquer jusqu'en mai 2022. Voire au-delà, si jamais Macron réussit son pari du second tour face à Marine Le Pen…  

T'attendais-tu à ce que des gens comme ça reconnaissent spontanément leurs excès et laissent gracieusement la place en disant "désolé, je le referai plus" ?
C'est une lutte de pouvoir, il faut mettre la pression sur le gouvernement pour le faire plier. C'est comme ça depuis que la politique existe.
On est tous fatigués, mais les enjeux sont trop importants pour céder au défaitisme. Serrons-nous les coudes (et faisons des check-Covid)  
Journalisée

Kosmos, mon jeu de rôle sur la mythologie grecque qui a lu les textes antiques pour vous.
Mortlock
Lutin d'ovalie
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 467



« Répondre #8381 le: 29Mars, 2021, 13:39:48 »

Bon ben, mon plus petit voit sa classe de CE2 fermer pour cause d'un cas Covid... 3 classes dans son école sont fermées... C'est une toute petite école de dizaine de classes. A mon avis on va vite avoir une école fermée totalement  Grin
Mais c'est pas le tout il faut aller faire un test au petit qui est cas contact... Mais avant j'ai une réunion avec la députée de la circonscription... Une LREM... Youpi ! ^^
Journalisée

Il n'était pas ailier, il n'était pas pilier, il nétait pas talonneur, il n'était pas entraineur... Mais alors qui était-il ?
Il était un petit navireuh ! il était un petit navireuh ! qui n'avait ja ! ja !  jamais navigué ohé ohé !!!!
Usher
Chambellan
Colonel Général
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 802



« Répondre #8382 le: 28Avril, 2021, 07:35:19 »

Je suis sidéré (et furieux, pour être honnête) devant l'impéritie de l'équipe de direction de mon établissement.

Plus on perd de postes d'enseignants (cela fait des années que le gouvernement saigne l'académie en y supprimant les postes), plus l'équipe de direction s'agrandit. Mon lycée commence à me faire penser à une armée mexicaine. Bien sûr dans le lot de nos nouveaux cadres, on a des individus qui n'ont pas les moyens de leurs ambitions. Je pense particulièrement à un collègue récemment parachuté "directeur pédagogique" ; ne me demandez pas quelles sont les fonctions précises d'un "directeur pédagogique", je n'en ai pas la moindre idée, à part jouer la mouche du coche.
Au sujet de ce spécimen, une anecdote assez révélatrice. Il y a quelques années, il hésitait à se présenter à l'agrégation interne et je l'y avais encouragé. Mais il voyait un obstacle à concourir (obstacle qui a eu raison de sa velléité, en définitive) : il ne parvenait pas à cerner l'esprit de l'épreuve de didactique. Tout le savoureux de l'affaire, c'est qu'à la même époque, il était formateur à l'Institut universitaire de formation des maîtres (ex-IUFM, ex-ESPé) où il donnait des cours… je vous le donne en mille… de didactique !
C'est donc ce didacticien qui avait peur de passer l'épreuve de didactique qui, fort d'un poste de cadre tiré du chapeau de la cheffe d'établissement, s'est mis en tête d'organiser des épreuves de bac blanc dans un lycée qui ne l'avait pas attendu pour les organiser. Vous y ajoutez la demi-jauge dans les lycées due à la crise sanitaire, un défaut d'anticipation complet de la part de l'équipe de direction, et on se retrouve avec une splendide usine à gaz ! (Et encore. C'est un euphémisme pour éviter de dire trop vite : un plantage sur toute la ligne.)
Journalisée
Pages: 1 ... 557 558 [559]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: