Les Salons de la Cour

29Novembre, 2021, 22:43:13
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 ... 3 4 [5]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: En quête des ruines (Damangol, Tarcil, Thorondîn, Tobias, Vëantur)  (Lu 37752 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Usher
Chambellan
Colonel Général
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 877



« Répondre #60 le: 07Mai, 2016, 15:14:25 »

A l'évocation d'une tentative de dressage, Thorondîn hausse une épaule.

"De nombreux oiseaux peuvent être apprivoisés : oies, pigeons, moineaux, merles, corbeaux, grives, sans parler des rapaces… Mais il faut les recueillir au nid et les nourrir quand ils sont oisillons. Pour ce qui est de les dresser, c'est une affaire autrement compliquée. Un oiseau de proie ne sera obéissant que si on le prive de la vue des mois durant. Je n'aurai ni le temps ni l'occasion de le faire ici. Quant à ce qu'ils chantent…"

Il fait la moue.

"Je les entends parfois, mais voilà longtemps que je ne m'y fie plus."

Hochant la tête négativement, il conclut :

"Avec des oiseaux sauvages, je n'arriverai à rien. Je peux bien sûr les attirer avec l'appeau elfique… Mais que chanteront-ils ?"

Une idée semble cependant germer dans son esprit.

"Une solution à nos problèmes pourrait quand même venir du ciel car il n'y a pas que des oiseaux qui volent", ajoute-t-il mystérieusement.

Quand descend le crépuscule, il va s'installer près d'un point d'eau, là où volètent des moustiques. Il reste le nez en l'air, cherchant à apercevoir des vols de chauve-souris. S'il en découvre, il se met à fureter en quête des anfractuosités d'où elles peuvent venir…
Journalisée
Léo
Modérateur
Maistre de camp
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 512



WWW
« Répondre #61 le: 08Mai, 2016, 18:07:42 »

Les fouilles se poursuivent durant quelques jours de plus, dans une ambiance lourde et un rationnement de plus en plus strict, qui pèse sur les corps fatigués et les esprits déjà assombris.
Le découragement gagne et quelques disputes éclatent même entre les hommes des différentes unités, notamment quand un gars d'Umbar met son poing dans la figure d'un de ceux de la Tour Mineure qui l'a traité de tire-au-flanc. Imraldân ramène le calme en poussant une gueulante bien sonore, et châtie son soldat en lui faisant monter la garde couvert d'un lourd bardas durant des heures.

Tobias fouine dans les environs, mais sans plus de succès que Thorondîn. Celui qui rôdait dans les parages est soit déjà loin, soit très discret… en revanche, tous deux aperçoivent à nouveau ce gros crébain rusé qui venait les narguer.
À la nuit tombée, l'Oiseleur repère aussi les mouvements fugaces de quelques chauves-souris. Comme les loups, ces bestioles n'ont pas toutes bonne réputation, mais il ne s'agit là que d'inoffensives barbastelles insectivores. Il n'est pas facile de les suivre, mais elles semblent sortir d'étroites anfractuosités artificielles à flanc de falaise, assez loin en contrebas de la colline à l'escalier (bien trop petites pour être empruntées même par un hobbit). Peut-être des conduits d'aération pour la partie enfouie du palais des Forgerons de Joyaux ?
Si besoin était, cela confirme en tout cas Damangol dans son sentiment qu'il creuse au bon endroit… mais aussi que le complexe souterrain est très vaste : même une fois l'entrée dégagée, qui sait quels efforts encore devront déployer les chercheurs du Vrai Or, et quels périls leur faudra-t-il braver ?
Journalisée

Ohtar Celebrin
PBM TdM : Damangol / PBM YP : Phoïbos-Angfrid
Les Rêveurs
Argoulet
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 930



WWW
« Répondre #62 le: 08Mai, 2016, 21:19:36 »

Damangol va voir Tarcil.


-"La creuse avance mais prendra longtemps encore.
Les hommes sont fatigués et de mauvais poil.
Il faut leur changer les idées et reprendre le travail.
Une courte pause.
Reprendre souffle et s'y remettre."
Journalisée

Râler moins
Rôler plus !
Marcello
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 323

alias Dougal / Gunther Goldberg


« Répondre #63 le: 09Mai, 2016, 00:13:04 »

Vëantur vient lui aussi voir Tarcil, la mine sombre.
" Je ne vais pas couper les cheveux en quatre.
J'ai pris l'initiative de cette expédition hâtive, nous embarquant de conserve dans une exploration incertaine.
Nous avons essuyé un grain qui a failli nous couler, mais nous avons tenu.
Mais désormais, calme plat. Les vivres s'épuisent, et notre destination n'est pas en vue.
Tout est propice à la mutinerie ou aux coups de folie.
Alors je vais faire ce qu'il faut pour l'équipage :
Rentrer au port. "


Le capitaine part d'un grand rire forcé.
" Cette équipée va me coûter ma toute nouvelle position dans la Marine.
Il faut croire que ce n'est pas mon destin...
Ne croyez pas pour autant que j'abandonne. Je ne suis pas suicidaire, mais je reste obstiné.
Je compte bien revenir de Tharbad avec l'équipage du Kirinki, et plus encore si je peux trouver. "


Vëantur s'adresse à tous ses compagnons, son regard perçant sautant de l'un à l'autre, ses mains s'agitant pour ponctuer ses paroles.
" Et je pense bien que vous devriez faire pareil.
Plier bagage avec les Gondoriens.
Peut-être faire croire à cet espion qu'on a trouvé ce qu'on voulait.
Rentrer tous ensemble, une forte troupe peu vulnérable.
Et à Tharbad mobiliser ce qu'il faut - terrassiers, mineurs, maçons, hobbits fouisseurs, que sais-je...
Puis revenir.
Et cette fois-ci, on se débrouille de trouver les crebain avant qu'ils ne nous trouvent, y compris leur maître.
En tout cas, il ne faudra pas traîner, sans quoi on trouvera les fouilles terminées par ces sales rats d'orcs et le butin envolé. "


Journalisée
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 477


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #64 le: 11Mai, 2016, 17:41:13 »

Tarcil a puni (pas trop sévèrement) l'homme de la Tour mineure qui a lancé l'insulte. Et il a sa mine des mauvais jours. Quand Vëantur lui parle d'abandonner, même momentanément il à l'air dubitatif :

"C'est un travail de longue haleine entrepris en ces lieux capitaine et je pense qu'il nous faut persévérer. Je comprends vos craintes, mais j'ai peur que si nous laissions cet endroit sans surveillance, d'autres viennent ou récolter le fruit de nos efforts ou bien le gâcher.  Je ne sais s'il faut revenir avec moult renforts, nous sommes prêts du but, mais quant à moi le devoir m'appelle.  La guerre contre Angmar n'est pas terminée et je me suis engagé à revenir pour y participer... Peut être devrions nous nous séparer. Je pars avec mon lige à la guerre et vous revenez avec votre équipage. J'essayerais de me libérer à nouveau au plus vite..."
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Léo
Modérateur
Maistre de camp
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 512



WWW
« Répondre #65 le: 13Mai, 2016, 01:25:53 »

[Pour l'heure Vëantur, Tarcil et Tobias retournent donc à Tharbad. Damangol et Thorondîn les suivent-ils ou restent-ils sur place ? Laisser l'endroit sans surveillance n'est effectivement peut-être pas très indiqué.]
Journalisée

Ohtar Celebrin
PBM TdM : Damangol / PBM YP : Phoïbos-Angfrid
Les Rêveurs
Argoulet
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 930



WWW
« Répondre #66 le: 13Mai, 2016, 09:40:40 »

L'inquiétude de Damangol est double, d'une part il craint que les hommes ne causent leur perte si l'on ne prend pas soin de leur moral, d'autre part il craint que le but de leur mission ne soit éventé si ces hommes retournent à la civilisation avant que tout ne soit achevé.
La forge des épées comprise.

Si cela n'avait tenu qu'à lui, le secret n'aurait pas été divulgué et les soldat seraient allé faire une excurtion punitive dans les montagnes ou seraient allé fourrager en pleine avant de revenir se mettre au travail.

Mais les deux, capitaine et prince, en ont décidés autrement en ignorant la mise en garde des Elfes...
Aussi, craignant de faire le jeu de l'Ennemi en remettant en cause leur autorité, le forgeron décide-t-il de faire contre mauvaise fortune bon cœur.


-"Je reste ici.
Surveiller le site.
Continuer les recherche
Attendre votre retour.
Si la chance me sourit, je trouverai peut-être quelque chose.
Comptez sur moi."


Mais intérieurement il peste contre le sentimentalisme de ses supérieurs.
Journalisée

Râler moins
Rôler plus !
Usher
Chambellan
Colonel Général
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 877



« Répondre #67 le: 13Mai, 2016, 14:55:25 »

"Si Damangol reste, je demeure avec lui, décide l'Oiseleur. Je ne servirai à rien à Tharbad et je serai plus utile contre les forces d'Angmar ici que dans le nord. Je ferai office de sentinelle et de ravitailleur pour Damangol : à nous deux, nous pourrons tenir indéfiniment du produit de ma chasse. Et puis si l'ennemi contre-attaque – ce qui arrivera probablement tôt ou tard – il vaut mieux que nous soyons deux pour accroître les chances que l'un de nous puisse donner l'alarme."
Journalisée
Ohtar Celebrin
PBM TdM : Damangol / PBM YP : Phoïbos-Angfrid
Les Rêveurs
Argoulet
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 930



WWW
« Répondre #68 le: 13Mai, 2016, 15:41:45 »

Le forgeron acquiesce d'un hochement de menton aux paroles du chasseur sans ajouter un mot.
Il apprécie visiblement sa proposition.
Journalisée

Râler moins
Rôler plus !
Marcello
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 323

alias Dougal / Gunther Goldberg


« Répondre #69 le: 13Mai, 2016, 23:45:06 »

Vëantur écoute ses compagnons puis se masse le tempes, l'air las.
Il grommelle indistinctement puis finit par articuler :
" J'admets qu'il vaut mieux garder le site, mais ce n'est pas deux têtes de pioches comme vous qui feront face à la prochaine meute !
Alors je vais voir si parmi les Gondoriens certains se portent volontaires pour rester vous épauler.
Et il faudrait que tous ceux de la Tour Mineure restent ici avec vous. "


Le Capitaine vient planter son regard dans celui de Tarcil.
" Et quand je dis tous, je pense avant tout à leur commandant.
Quitter le navire en perdition ? Pour aller quoi ? Guerroyer au nord ?
Alors que c'est ici et maintenant que se joue le tournant de la guerre ?
La compagnie de Castamir vous manque tellement ?
Ah, la fatigue et la faim nous embrument le jugement... "


Le marin fait quelques pas en aspirant l'air à grandes goulées, aplatissant ses mains ouvertes par coups répétés sur son crâne.
Il s'ébroue et reprend :
" Que dites-vous de cela :
Je pars au plus vite avec mes hommes, excepté ceux qui veulent rester.
Je prends avec moi une lettre scellée de Tarcil donnant ordre d’affréter un convoi de vivres, terrassiers, et autres hommes d'armes pour venir nous renforcer au plus vite.
Je file vers Tharbad comme le vent, avec quelques cavaliers, en avant de ma troupe qui sera plus lente.
Là-bas, si Castamir est de retour, je me libère du service, et je lui explique pourquoi Tarcil ne viendra pas tout de suite.
Et si je sais trouver les mots, qui sait, il pourrait accorder du soutien à l'expédition.
Quoi qu'il en soit, je ne reste à Tharbad que le temps de charger des provisions et ramener des bras, et je reviens à marche forcée.
Ca ne devrait prendre que quelques jours...
Damangol, combien de temps te faudrait-il encore travailler d'après toi ?
Enfin cela dépend des hommes... Combien peuvent rester, combien peuvent être nourris, combien peuvent se battre ?
Tirons cela au clair et agissons ! "
Journalisée
Kynan
Argoulet
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 201


Contradicteur Systématique


« Répondre #70 le: 13Mai, 2016, 23:49:37 »

Tobias ne dit rien - il sait où est son devoir - mais son regard en dit long. Il pense que ses compétences seraient utiles là aussi.

Toutefois aux mots du marin, ses yeux pétillent.

Messire Vëantur, voilà une sage proposition ! Si Mon Prince reste ici avec ses troupes, nul ne saura l'empêcher de revenir par de fallacieux prétextes. Le Prince Castamir ne pourra que porter son aide ou rester à l'écart. Mon Prince, mon avis - si vous m'autorisez à l'exprimer - est le même que celui de ce Messire-là !
Journalisée

PbF TdM : Tobias Branda (Hobbit)
PbF Space Frontiers : Monfried Fonricht
PbF Ynn Prydden : Bors Njarlsson
PbF TdF : Ser Rickard

ex : Tiamat, Elfirie, Trinités, M+C, EG
Usher
Chambellan
Colonel Général
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 877



« Répondre #71 le: 15Mai, 2016, 15:21:24 »

Thorondîn ne peut s'empêcher de faire la moue.

"Un officier chargé de fourrager qui revient les mains vides et réclame du ravitaillement, ça va te demander un sacré culot, observe-t-il à l'adresse de Vëantur. En laissant des Gondoriens ici, tu donnes l'impression de vouloir forcer un peu plus la main à ton suzerain. Après lui avoir désobéi et lui avoir dissimulé tes projets, entrepris avec les troupes qu'il t'a confiées…"

Il fait une grimace peu encourageante.

"Dans une chasse, le chien qui coupe, on le châtie et on le le laisse plus quitter le gros de la meute. Ma main au feu que Castamir va te juger redevable des provisions que tu n'auras pas faites et qu'il va te demander réparation. S'il a le nez fin, il enverra un de ses lieutenants ici et fera main basse sur tout ce qu'on y trouvera, à titre de dédommagement…"

Après avoir réfléchi un moment, il conclut :

"A mon avis, il vaut mieux s'en tenir cette version : on n'a rien trouvé parce qu'il n'y a rien à trouver. S'il faut être ravitaillés, il est préférable que ce soit par des renforts de la Tour Mineure, que Tarcil contrôlera mieux que les troupes de Castamir. Et ce qui est certain, c'est que le temps presse, et qu'il faudrait trouver un moyen sûr de sonder le sous-sol. On aurait eu besoin d'un sourcier ou d'un puisatier…"
Journalisée
Léo
Modérateur
Maistre de camp
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 512



WWW
« Répondre #72 le: 17Mai, 2016, 23:20:14 »

[Bon, vous prenez les choses au sérieux, ce qui est bien, et vous vous posez encore plus de problèmes que je ne l'imaginais, ce qui est encore mieux
Mais il faut avancer, alors j'enchaîne, peut-être un peu arbitrairement, certes…]




Tarcil, Tobias et Vëantur retournent donc vers Tharbad avec les soldats, en laissant Damangol et Thorondîn derrière eux. Au moment où ils croyaient peut-être s'en emparer, le Vrai-Or se dérobe… cette quête demandera patience et endurance, mais surtout peut-être encore d'autres sacrifices.
L'ambiance est assez maussade durant le trajet de retour, surtout quand des crébains viennent à survoler la bande, mais aucun incident à déplorer.

Il y a un peu de changement à Tharbad : la cité est sur le pied de guerre, et les renforts du Gondor promis par Castamir sont arrivés : plusieurs nefs venues de Pelargir et d'Umbar, pleines de soldats qui s'apprêtent à partir vers le nord… et un oliphant du Harad, cantonné dans un enclos hors les murs sur la rive sud, énorme créature que tout Tharbad se presse pour venir contempler.

Therianeth est rentrée à Tyrn Gorthad, et Castamir est de retour en ville… tout comme Tarcyrian, revenu d'Amon Sûl.

[suite dans vos fuseaux respectifs]
Journalisée

Pages: 1 ... 3 4 [5]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: