Les Salons de la Cour

23Octobre, 2021, 22:36:36
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 ... 21 22 [23] 24 25 ... 28   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: La maison est derrière, le monde devant (tous)  (Lu 66930 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Ohtar Celebrin
PBM TdM : Damangol / PBM YP : Phoïbos-Angfrid
Les Rêveurs
Argoulet
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 912



WWW
« Répondre #330 le: 01Octobre, 2015, 10:02:51 »

Damangol s'est lui aussi incliné mais il n'a proféré le moindre mot.
Les yeux perdus dans la contemplation du travail que représente ce bouclier il en oublié les remerciements, perdu le fil de la discussion et même occulté la destination usuelle de l'objet.

De tout temps le forgeron a une prédilection et même une certaine dévotion pour les épées qu'il considère comme objet noble et digne de respect en elles-mêmes.
Il entour leur manipulation de rituels allant au delà de la simple convention de politesse.
Là il s'agit de quelque chose d'autre, la facture même de ce pavois le rend... différent... singulier... admirable.

Il n'est plus question de savoir s'il s'agit d'une lame ou d'un autre attribut martial, sa qualité intrinsèque lui octroie une valeur qui inspire à l'Humain une indéniable déférence, une confiance absolue.

En effet il ne saurait lui faire défaut.
Journalisée

Râler moins
Rôler plus !
Usher
Chambellan
Colonel Général
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 865



« Répondre #331 le: 03Octobre, 2015, 09:30:31 »

Après avoir failli surprendre Galadriel et les vierges elfiques, Thorondîn semble troublé pendant quelque temps. Plus distrait que vraiment sombre, il est abîmé dans quelque rêverie ; la transgression qu'il a failli commettre lui rappelle peut-être de malheureux souvenirs, mais la beauté de la mélodie pourrait bien avoir adouci son amertume. Quoique demeurant généralement dans un quant-à-soi farouche, il porte un autre regard sur les femmes elfes qu'il croise.

C'est avec déférence et presque embarras qu'il reçoit le présent de Glorfindel. Il éprouve brièvement la force de l'arc, la tension de la corde, tire une flèche du carquois pour en admirer la légèreté et l'implacable rectitude.

"Les trois arcs que j'ai employés au cours de cette guerre étaient néfastes, dit-il. Le premier était l'héritage paternel, dont j'ai fait jadis un usage terrible. Les autres étaient des dépouilles de l'ennemi qui ont servi contre les deux camps. Mais celui-ci est une merveille qui ne pèse en rien sur ma conscience. Je n'en suis pas digne, mais je tâcherai d'en faire bon usage, car il est plus léger dans ma main que tous ceux que j'ai utilisés."

A la mention du traquenard tendu à Boldog, son visage s'éclaire.

"Voici une jolie partie de chasse en perspective, se réjouit-il avec un sourire en coin. Cela variera un peu les plaisirs que de me retrouver en position d'appât plutôt que de traqueur. Notre gibier est-il un bon limier ? Faudra-t-il lui faciliter la tâche en laissant une piste évidente, ou est-il assez rusé pour se méfier d'une voie trop fraîche ?"
Journalisée
Marcello
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 321

alias Dougal / Gunther Goldberg


« Répondre #332 le: 07Octobre, 2015, 14:17:54 »

Vëantur ne se sent pas pressé de revoir ce démon - à vrai dire, il préfèrerait laisser les Elfes s'en charger sans y être mêlé.
Cependant, si jamais Boldog les repère alors qu'ils tentent de franchir le col, il est bon de savoir que Glorfindel sera aux aguets.
Et de porter une solide cotte de mailles cette fois. Et un bouclier. Et un casque.

Bref, le capitaine ne se sent pas tout à fait prêt à quitter le val - une étude minutieuse des cartes du Val d'Anduin et de l'Eregion est nécessaire.
Journalisée
Léo
Modérateur
Maistre de camp
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 512



WWW
« Répondre #333 le: 07Octobre, 2015, 16:31:40 »

Désignant une carte, Glorfindel explique l'itinéraire à suivre. Une fois au-delà des Monts Brumeux, il faut piquer vers le sud, jusqu'à rejoindre la plus belle forêt qui soit.
Mailles ou casques : cela peut se trouver, et donnera un air encore plus elfique aux compagnons, surtout coiffés d'un ambalotsë, ce heaume-fleur si typique des Elfes. Cependant, aussi plaisant cela soit-il, il n'est pas question de s'attarder à Fondcombe.

"Allez avec circonspection, comme si vous redoutiez votre ombre : cela ne l'empêchera pas de vous retrouver" répond Glorfindel à la question de Thorondîn, "mais même si Boldog se méfie, cela titillera sa morgue. Il n'aime pas lâcher une proie… d'autant qu'après son échec la dernière fois, il doit brûler de se venger.
Il me faut partir en avant à présent, mais nous nous retrouverons bientôt !
"

Quelques heures après Glorfindel, c'est au tour des cinq amis de quitter Imladris, en compagnie des fils d'Elrond, les jumeaux Elladan et Elrohir, et d'une dizaine de guerriers au port altier. Nombreux sont ceux qui se sont rassemblés pour saluer leur départ – et parmi eux, beaucoup sont armés en guerre eux aussi, qui s'apprêtent également à partir batailler contre l'Angmar.
Les seigneurs des Eldar ont encore des présents pour les compagnons :

"Faites bonne route", dit Galadriel, "et puissent les étoiles éclairer vos pas !
Nous avons mis du lembas parmi vos provisions. Il vous aidera dans votre périple à travers les terres sauvages – mais n'y prenez pas trop goût : si les mortels mangent trop de ce pain, ils deviendront las de leur mortalité, désireront vivre parmi les Elfes et gagner l’Extrême Occident, où ils ne peuvent se rendre.
"

"Et acceptez ce miruvor," ajoute Elrond en confiant une gourde cloutée d'argent à Tarcil, "le cordial d'Imladris. Il rend force et ardeur à ceux qui sont la détresse."

Elrond les bénit, puis Elfes, Hommes et Hobbit se mettent en route, laissant derrière eux la vallée cachée. Le ciel est toujours obscurci par les mêmes nuages noirs, et le temps s'est rafraîchi subitement : l'été touche à sa fin, c'est déjà l'automne qui pointe son nez. Les compagnons ont beaucoup erré dans leur quête d'Imladris, et, comme s'en doutait Vëantur, leur séjour dans la Dernière Maison a duré plus longtemps qu'il n'y paraissait…
Guidés par les fils d'Elrond qui fredonnent à voix basse une chanson de marche, les voilà qui progressent à vive allure sur les contreforts nimbés de brumes, enjambant les obstacles, escaladant les pentes sans effort.
Journalisée

Kynan
Argoulet
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 201


Contradicteur Systématique


« Répondre #334 le: 07Octobre, 2015, 18:59:42 »

Profitant de l'expertise des elfes, Tobias reste auprès de Tarcil, leur laissant le rôle d'éclaireur.
Journalisée

PbF TdM : Tobias Branda (Hobbit)
PbF Space Frontiers : Monfried Fonricht
PbF Ynn Prydden : Bors Njarlsson
PbF TdF : Ser Rickard

ex : Tiamat, Elfirie, Trinités, M+C, EG
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 472


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #335 le: 09Octobre, 2015, 13:33:18 »

Tarcil s'incline en acceptant le Miruvor.

"Soyez remercié seigneur Elrond, la sagesse prodigué par vos conseils et vos encouragements étaient déjà un présent des plus précieux, le cadeau du seigneur Glorfindel en était un autre, et voici que vous ajoutez un dernier présent. J'en ferais bon usage, soyez en sur. "

Tarcil porte ouvertement épée, bouclier et cotte de mailles et reste aux aguets. Il donne une tape amicale sur l'épaule de Vëantur :
"C'est bon de vous revoir debout et en forme capitaine."
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Marcello
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 321

alias Dougal / Gunther Goldberg


« Répondre #336 le: 09Octobre, 2015, 23:05:23 »

" Merci cher Tarcil, j'ai bien cru mourir, si loin de la mer, quelle tristesse !
Enfin, c'est du passé. Il est bon également d'arborer nos couleurs d'Hommes de l'Ouest !
Je sais combien notre infiltration en Rhudaur vous fut pénible, et il m'en a coûté à moi aussi.
Cependant cela ne fut pas en vain, puisque nous sommes désormais sur la piste du Vrai-Or...
Mais chut ! N'en parlons plus jusqu'à avoir fait l'aller-retour avec les renforts escomptés.
Le secret doit être absolu... "


Le Gondorien arbore lui aussi un harnachement de guerre, et régulièrement il dégage discrètement la dague de Gondolin de son fourreau, anxieux d'y percevoir un quelconque éclat.
L'idée de se retrouver à nouveau face à Boldog et sa meute hurlante fait monter en lui une sourde angoisse, qu'il s'efforce de cacher à ses compagnons de route...
Journalisée
Usher
Chambellan
Colonel Général
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 865



« Répondre #337 le: 11Octobre, 2015, 09:52:56 »

En prévision du voyage en montagne, Thorondîn a cherché à se procurer des vêtements chauds, de la corde et une couverture supplémentaire pour y blottir ses chiens au bivouac. Comme armure, il ne prendra rien de plus lourd qu'une jacque de mailles, si toutefois les Elfes sont disposés à lui en céder une.

Tant qu'ils sont avec des Elfes, l'Oiseleur s'en remet à eux pour les guider. Puisque la brume les enveloppe, il occupe son temps en balayant du regard le sol qui borde leur chemin, y cherchant foulées et passées animales. Il se montre surtout attentif à la présence de volcelests* de bêtes carnassières**.

*Volcelest : cri du chasseur qui a repéré une piste ou, ici, trace de l'animal.
**Bête carnassière : périphrase désignant traditionnellement le loup.
Journalisée
Léo
Modérateur
Maistre de camp
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 512



WWW
« Répondre #338 le: 20Octobre, 2015, 12:13:00 »

En chemin, l'Oiseleur ne décèle guère de traces : à croire que les Elfes savent emprunter les chemins secrets et discrets, peu courus même des bêtes.
Mais voilà qu'Elladan et Elrohir ont interrompu leur chant, et la petite compagnie marque une halte sur un grand épaulement pierreux, alors qu'on entend sonner cors et cris de guerre, dont le fracas monte depuis le pied des montagnes. La dague de Vëantur luit faiblement, d'un léger éclat bleuté qui finit par s'éteindre.

"Glorfindel engage la soldatesque du col !" déclare Elrohir avec ferveur.

Il se concerte brièvement avec son frère, puis décide de partir en avant avec les autres, pour ouvrir la voie et aller ajouter à la confusion de l'ennemi. Seul Elladan reste avec les cinq compagnons. Celui-ci a l'ouïe fine, et les propos du marin un peu plus tôt ne lui ont pas échappés. Entraînant les amis derrière lui, il déclare :

"Il est des choses dont on peut parler à Imladris," dit-il doucement "mais qu'il vaut mieux taire maintenant que vous êtes sur les routes. Vous êtes en sécurité avec nous, mais l'Angmar n'est pas la seule menace, et qui sait ce qui rôde à l'ombre de ces montagnes ? Morgoth les érigea du temps du Grand Voyage pour barrer la route aux Elfes, et sa volonté maligne imprègne encore certains rocs et certains pics au cœur cruel. Restez sur vos gardes !"

À présent que le chant des deux frères a cessé, les Monts Brumeux aux alentours semblent en effet bien plus menaçants, comme autant de géants endormis dont il ne vaut mieux pas risquer d'attirer la colère…
Elladan et les compagnons parviennent au sommet d'une brusque déclivité, où le fils d'Elrond accroche une corde à un gros piton rocheux. Il scrute les environs, descend lui-même pour aller s'assurer que la voie est libre, remonte, puis déclare d'un air satisfait :

"Voilà, nos chemins vont devoir se séparer : la route du Haut Col est en contrebas, et nous avons contourné les défenseurs d'Angmar ! Bonne chance !"
Journalisée

Kynan
Argoulet
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 201


Contradicteur Systématique


« Répondre #339 le: 20Octobre, 2015, 12:25:56 »

Pendant que ses compagnons vont entamer la descente, Tobias scrute les environs pour s'assurer de l'absence de compagnie indésirable.
Concentré et silencieux, le Hobbit est constamment aux aguets depuis leur départ.
Journalisée

PbF TdM : Tobias Branda (Hobbit)
PbF Space Frontiers : Monfried Fonricht
PbF Ynn Prydden : Bors Njarlsson
PbF TdF : Ser Rickard

ex : Tiamat, Elfirie, Trinités, M+C, EG
Usher
Chambellan
Colonel Général
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 865



« Répondre #340 le: 21Octobre, 2015, 10:37:51 »

Thorondîn fait la grimace, espérant que cette traversée des Monts Brumeux ne se prêtera pas trop souvent à l'escalade de versants à pic.

Ayant remercié Elladan, il est le premier à vouloir filer jusqu'à la route du Col.

"Une fois que je serai en bas, remontez la corde pour descendre mes chiens, dit-il. Le fait de me voir en bas les inquiétera moins. Commencez par Croquant : il est plus calme, il montrera l'exemple à Bauldine."

Puis, s'emparant du filin, il entame la descente.
Journalisée
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 472


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #341 le: 21Octobre, 2015, 11:29:18 »

Tarcil salue Elladan avec une phrase de remerciement en Quenya puis surveille la descente de Sirwë d'un air inquiet tout en marmonnant que ce jeu de cordes dans le vide n'est guère son exercice favori...
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Marcello
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 321

alias Dougal / Gunther Goldberg


« Répondre #342 le: 21Octobre, 2015, 22:27:55 »

Vëantur respire mieux en sachant que les ennemis sont derrière, à moins qu'il ne commence à s'habituer à l'altitude.
Cependant toute cette pierraille l'oppresse, et il a hâte de contempler l'horizon depuis le versant oriental.

Il tire une discrète révérence au fils d'Elrond, lui chuchotant :
" Nous reviendrons bientôt... et fêterons le reflux de l'Ombre ! "

Puis il rejoint ses compagnons.
" Allons Seigneur Tarcil, après les chiens c'est votre tour, j'assurerai la corde avec Damangol.
Ne traînons pas, il me tarde de retrouver les rives de l'Anduin... Qui sait si la barge de Castamir ne nous y attend pas ! "


Journalisée
Léo
Modérateur
Maistre de camp
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 512



WWW
« Répondre #343 le: 21Octobre, 2015, 22:31:46 »

Hommes (et Semi-Homme) et bêtes parviennent en bas sans encombre, sur une route à flanc de montagne. Taillée dans le roc longtemps auparavant par les Nains habiles et durs à la tâche, la voie serpente à travers Cirith Forn en Andrath, le Haut Col du Nord, en semblant grimper toujours plus haut, tortueuse, interminable sous le ciel gris.
Rapidement, l'altitude augmente, et le froid se fait sentir. Ici, l'automne est plus mordant.
Journalisée

Ohtar Celebrin
PBM TdM : Damangol / PBM YP : Phoïbos-Angfrid
Les Rêveurs
Argoulet
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 912



WWW
« Répondre #344 le: 21Octobre, 2015, 22:47:51 »

L'Elfe n'était pas partit depuis bien longtemps que le forgeron s'assène une vive claque sur le front.

-"Quel idiot je fais !
Tout fé temps passé avec ces Elfes à bavarder comme des pies ou même à discuter du métier avec leurs fabuleux artisans et je n'ai pas pensé une fois à leur demander des nouvelles d'Adariphant !
Je savais bien que j'oubliais quelque chose dans toute cette affaire.
Je n'ai plus qu'à espérerpouvoir leur poser la question au retours... "
Journalisée

Râler moins
Rôler plus !
Pages: 1 ... 21 22 [23] 24 25 ... 28   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: