Les Salons de la Cour

22Septembre, 2021, 17:43:34
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 [2] 3 4 5   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)  (Lu 34370 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 850



WWW
« Répondre #15 le: 29Septembre, 2007, 19:43:40 »

Je trouve pas mal, a priori, d'avoir formalisé cette approche. Il faudrait voir de plus près ce que ça donne autour d'une table.
Un copain avait tenté, une fois, de maîtriser une partie (jouée avec le JdR James Bond 007), basé uniquement sur l'entrée en matière "vous devez "retourner" un membre de la délégation diplomatique bulgare à Paris". C'était du funambulisme, avec beaucoup d'improvisation, quelques hic et quelques couacs, mais comme tout le monde autour de la table a joué le jeu, ça a donné beaucoup de plaisir à chacun, à défaut de quelque chose de très bien huilé.
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Tristan
TDC
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 387


« Répondre #16 le: 29Septembre, 2007, 22:23:15 »

Je m'interrogeais sur Retrofutur, un jeu que je n'ai jamais pratiqué, ni même acheté par curiosité. Je ne le connais que parce que ce que j'en ai lu, notamment dans Casus. Si je ne l'ai pas porté dans ma liste, c'est parce qu'il me semblait du coeur de la famille (les jeux dans "notre" monde). Mais je le vois néanmoins en proche cousin.

C'est le genre de jeu sur lequel j'aimerais bien lire quelques retours d'expérience.  "Tristan, si tu lis ce message..."

Voilà voilà !

RétroFutur peut fonctionner comme jeu d'espionnage, pas l'ombre d'un doute là-dessus. Après, tout dépend de la manière dont le MJ et les joueurs veulent doser les ingrédients du cocktail...

RétroFutur est, entre autres, un jeu sur la Résistance (j'aurais tendance à dire "d'abord", mais ce n'est pas forcément l'opinion des autres auteurs). Pour beaucoup de choses, nous nous sommes inspirés de la Résistance historique.

Celle-ci a présenté une particularité unique à l'ère moderne : plonger des "gens normaux" dans une situation où il fallait qu'ils agissent face à des structures construites pour opprimer, mentir et détruire. C'est ce que nous nous sommes attachés à reproduire, à une échelle différente et dans un décor différent.

Pour le MI6, la CIA, la DGSE et ainsi de suite, l'espionnage est une affaire de spécialistes disposant de gros moyens et opérant dans des domaines cloisonnés - la collecte du renseignement, son analyse, la planification opérationnelle  et enfin l'action. On est à l'échelle de conflits entre Etats menés par des professionnels

Avec RétroFutur, on est plus dans une logique de "vous êtes cinq face à toute une machinerie totalitaire, que voulez-vous faire ?" Il n'y a plus de cloisonnement, plus de sélection optimale de la cible par des "supérieurs", juste des fenêtres d'opportunité ("mon cousin connaît quelqu'un qui connaît quelqu'un qui pourrait nous ouvrir la porte du nouveau centre de recherche qui s'est installé dans le quartier" ne donne pas du tout le même feeling que "présentez-vous à la porte du centre de recherches à 0 h 32 la nuit prochaine, la porte sera ouverte").

Une cellule de RF peut se focaliser sur la collecte du renseignement... ou sur son analyse... ou sur son exploitation... ou mélanger tous ces domaines, une attitude qui, dans la Résistance historique, était jugée parfaitement hérétique par les "vieux pros" des services secrets... mais qui ne donnait pas de si mauvais résultats.

Par la suite, une fois que les joueurs ont un peu tâtonné et exploité tout ce qu'il y avait à leur portée, il est possible de les brancher sur un réseau et de retrouver - un peu - le feeling du jeu à missions, mais avec des marges de manœuvre très larges ("le Comité de Libération Mondiale voudrait que..." prend la place du "Londres voudrait que..." de la Résistance historique)

Tout ça étant un angle d'attaque possible, mais certainement pas le seul. Il est aussi possible d'y jouer en se concentrant sur des événements comme le comportement louche de votre grille-pain. Vous êtes le seul à le voir, mais il s'est laissé pousser des pattes de cafard et vous suit partout en poussant des petits"gluk" affectueux. C'est une autre histoire... à moins que ce ne soit la même

A ta disposition, ici ou par MP, si tu as des questions plus précises.

T.
« Dernière édition: 29Septembre, 2007, 22:27:05 par Tristan » Journalisée
intylzah
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 154


WWW
« Répondre #17 le: 29Septembre, 2007, 23:04:41 »

Et cops avec le supplémnent oss666 (http://www.roliste.com/detail.jsp?id=7444).

Intylzah
Journalisée

le blog présentant Oikouménè, Supra-Mortel et Engrenage : http://machine-a-creer.over-blog.com/
Lord Skeletor
Prophète des JdR oubliés...
Les Rêveurs
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 639



WWW
« Répondre #18 le: 30Septembre, 2007, 00:49:29 »


ESPionnage = Nécroscope, où des agences parallèles aux grandes agences de renseignement utilisent des individus dotés de "talents" en médiumnie, empathie, télépathie, et autre pour accomplir des missions délicates.

Il y a aussi Spookshow (où des fantômes se livrent à des activités d'espionnage), JdR que je possède mais n'ai pas encore lu.

Le supplément "Cloaks" pour le jeu Over the Edge traite du renseignement à la mode d'Al Amarja... Le setting était déjà bien barré, et ce supplément ajoute des trucs absolument délirants en termes de techniques d'espionnage.

A la suite de la lecture de ce supplément, j'ai pensé à un système de codage de messages original : Le moyen de communication est un film pornographique, et les positions des acteurs et le rythme d'intromission permettent de définir (grâce à une sorte de variante du morse) un message chiffré.

Il suffit de poster le film sur un site web "adulte" convenu, et les agents concernés recevront le message...
Journalisée

Jouer des enfants ? "Héros comme Trois Pommes" !
Mon blog JdR en français et in english.
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 850



WWW
« Répondre #19 le: 30Septembre, 2007, 19:47:03 »

Voilà voilà !

[...]

A ta disposition, ici ou par MP, si tu as des questions plus précises.
Merci pour ces précisions de première main.
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 850



WWW
« Répondre #20 le: 03Octobre, 2007, 12:05:17 »

A la suite de la lecture de ce supplément, j'ai pensé à un système de codage de messages original : [...]
Il suffit de poster le film sur un site web "adulte" convenu, et les agents concernés recevront le message...
Faut vraiment être rôliste pour cogiter un truc pareil.
Mais je dois reconnaître que ça ne manque pas d'originalité, en effet. Reste à trouver des joueurs assez adultes pour glisser cela dans une partie de JDR sans que cela ne tourne au trop scabreux.
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 467


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #21 le: 03Octobre, 2007, 20:11:51 »

A la suite de la lecture de ce supplément, j'ai pensé à un système de codage de messages original : [...]
Il suffit de poster le film sur un site web "adulte" convenu, et les agents concernés recevront le message...
Faut vraiment être rôliste pour cogiter un truc pareil.
Mais je dois reconnaître que ça ne manque pas d'originalité, en effet. Reste à trouver des joueurs assez adultes pour glisser cela dans une partie de JDR sans que cela ne tourne au trop scabreux.

Non faut vraiment être Mr LS pour penser à des trucs comme ça ! 
J'ai testé Nécroscope et le mélange psi/guerre froide était vraiment sympa. Je ne dirais rien des règles car le sieur LS le faisait tourner à la sauce Over The edge mais l'univers nous a réservé quelques surprises... Douloureuses pour certains... Et après documentation : il s'est avéré que notre groupe de rôlistes fut bien dans le ton en jouant les pires agents du KGb possibles... Pour plus d'idées : on peut aller voir les romans. 
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 850



WWW
« Répondre #22 le: 09Février, 2008, 21:43:49 »

Si quelque Obéronniste cherche du JB007 à achter, il s'en vend un lot chez nos voisins de Casus, .
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 850



WWW
« Répondre #23 le: 25Septembre, 2008, 16:39:29 »

De l'autre côté des Pyrénées, les p'tits gars très dynamiques de chez Nosolorol se sont lancés dans le projet d'édition d'un JdR d'espionnage, Eyes Only.
Un kit de découverte de ce jeu, Eyes Only: Así comienza ("Eyes Only : ça commence comme ça") est disponible en téléchargement à partir de ce billet sur leur blog. Cela permet de se faire une idée du jeu avant la parution de celui-ci.

Le système est relativement simple, avec des résolutions d'action reposant sur un test de [Habileté ou Compétence]+[1d6 dit "positif" -1d6 dit "négatif"], résultat compéré à un niveau de difficulté.
Les Habiletés (que l'on appellerait "caractéristiques" dans d'autres JdR) et les compétences sont notées sur une échelle centrée sur le zéro (de -5 à +5).
Le tirage de dés fournit une distribution de résultats de -5 à +5 également.
Les difficultés sont exprimées sur une échelle de -3 (le plus facile) à +3 (le plus difficile), la difficulté "moyenne" étant de 0.

J'ai juste feuilleté le document, je compte le regarder de plus près ces jours-ci.
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Narbeuh
TDCA
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 241



WWW
« Répondre #24 le: 25Septembre, 2008, 16:48:45 »

Pourrais-tu nous dire, à l'occasion, ce qui fait de ce système un système dédié au genre espionnage ? Ou pas.

Est-ce un jeu qui se veut réaliste ou bien est-ce un avatar de James "Je prends une douche pour effacer ces traces de combat et je reviens" Bond 007 ?

Narbeuh, no habla espanol...
Journalisée

Narbeuh, intrépide avant-courrier des Mondes en chantier et grand explorateur des Pays de Nulle Part
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 850



WWW
« Répondre #25 le: 25Septembre, 2008, 17:21:25 »

Pourrais-tu nous dire, à l'occasion, ce qui fait de ce système un système dédié au genre espionnage ? Ou pas.
Je n'y vois pas, à la lecture de ce document de présentation, un système spécialement "dédié au genre espionnage". Il ne comporte pas, pour autant que je puisse en déduire de ce court kit, un système de gestion de "cellules d'espionnage", par exemple, contrairement à d'autres jeux (Conspiracy X, par exemple, je crois).
D'ailleurs, j'aurais bien du mal à définir ce que pourrait être "un système dédié au genre d'espionnage", compte tenu du fait que c'est un genre qui connaît des modes de déclinaison très variés : rien à voir, par exemple, entre une déclinaison "intello" façon La taupe et une déclinaison "musclée" façon Mission impossible (les films).

Et puis, personnellement, je n'ai pas trop tendance à rechercher des systèmes très orientés pour s'appliquer à telle ambiance ou telle autre. Je peux très bien jouer de l'espionnage contemporain avec Gurps et un ou deux suppléments dédiés, ou avec Simulacres, ou avec James Bond 007 (dont j'aime bien la modélisation des poursuites de véhicules). Ce qui compte surtout pour moi, c'est de savoir si je vais jouer "terre-à-terre héros mortels" ou "super-héros indestructibles".

Là, je me sens plutôt face à un système un peu "générique" pas très éloigné d'un Fudge où l'on jouerait avec 2d6 dont l'un est soustrait à l'autre, plutôt qu'avec 4dF (les dés spécifiques Fudge).

Citation
Est-ce un jeu qui se veut réaliste ou bien est-ce un avatar de James "Je prends une douche pour effacer ces traces de combat et je reviens" Bond 007 ?
Il faudrait regarder le système un peu plus précisément pour répondre à ta question. A la lecture du scénario proposé dans le kit et des caractéristiques des PNJ, j'ai l'impression qu'on est plutôt dans une ambiance mettant en scène des PJ "bons professionnels" mais pas "super-héros". Attention, je précise bien que c'est un ressenti, et uniquement à la lecture rapide du document.

Difficile de juger, à la seule lecture du kit de présentation, de l'ensemble d'un jeu dont le livre de base fera 200 pages.
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Kylm
Arpenteur d'utopies
Les Rêveurs
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 700



« Répondre #26 le: 25Septembre, 2008, 18:49:04 »

[...]
Il suffit de poster le film sur un site web "adulte" convenu, et les agents concernés recevront le message...
Faut vraiment être rôliste pour cogiter un truc pareil.

Pas besoin,  des vrais pro utilisent un moyen similaire. Le message est camouflé derrière une  image explicite est posté sur un site  pornographique. Le truc est connus mais difficullement repérable car  le nombre de site dédié à la chose rend son identification difficille et cela passe inaperçu auprès de monsieur ou madame tout le monde.
Journalisée
Narbeuh
TDCA
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 241



WWW
« Répondre #27 le: 26Septembre, 2008, 16:32:08 »

D'ailleurs, j'aurais bien du mal à définir ce que pourrait être "un système dédié au genre d'espionnage", compte tenu du fait que c'est un genre qui connaît des modes de déclinaison très variés : rien à voir, par exemple, entre une déclinaison "intello" façon La taupe et une déclinaison "musclée" façon Mission impossible (les films).

Et puis, personnellement, je n'ai pas trop tendance à rechercher des systèmes très orientés pour s'appliquer à telle ambiance ou telle autre. Je peux très bien jouer de l'espionnage contemporain avec Gurps et un ou deux suppléments dédiés, ou avec Simulacres, ou avec James Bond 007 (dont j'aime bien la modélisation des poursuites de véhicules).

Note bien que je parle du système, pas seulement du moteur de jeu (jetez 1D20 et faîtes moins que la difficulté...). Dans un jeu sur, mettons, les voleurs, je veux avoir, déjà prêt à servir et bien expliqué, les conseils techniques pour simuler une effraction ou la revente du butin à un intermédiaire louche. Dans un jeu d'espionnage, je veux avoir de quoi faire jouer une intrusion, la mise en place d'un mouchard électronique ou l'utilisation d'un réseau d'informateurs sans avoir à me demander par moi-même quelle caractéristique ou compétence ou procédé employer.

Pour reprendre ton exemple, dans un James Bond, je sais qu'il va y avoir des poursuites en voiture et je suis donc reconnaissant à JB 007 (le jeu) de l'avoir prévu (et bien prévu  ). Itou pour la scène de drague de la James Bond girl ou celle au casino.

Voilà ce que j'appelle un système dédié à un genre.
Journalisée

Narbeuh, intrépide avant-courrier des Mondes en chantier et grand explorateur des Pays de Nulle Part
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 850



WWW
« Répondre #28 le: 26Septembre, 2008, 17:52:35 »

Note bien que je parle du système, pas seulement du moteur de jeu (jetez 1D20 et faîtes moins que la difficulté...).
J'avais bien compris mais, comme je l'ai écrit, je ne peux juger que d'après le kit, qui comprend 20 pages, ce qui ne reflète que la partie émergée de l'iceberg qui comptera 200 pages.
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 850



WWW
« Répondre #29 le: 26Septembre, 2008, 22:33:08 »

A la lecture des différents fils de discussions à propos de Eyes Only sur le forum de Nosolorol, je comprends que l'optique du jeu est de se placer dans des ambiances façon trilogie cinématographique sur Jason Bourne ("réalistico-musclée", si j'ose dire), avec des écritures d'aventures qui essaieraient aussi de proposer des scénarios comme des épisodes de série télé à la 24 heures.
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Pages: 1 [2] 3 4 5   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: