Les Salons de la Cour

12Juin, 2021, 16:36:22
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: [Cuchulain] Introduction  (Lu 3446 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Caracalla
Modérateur
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 147


Morat


WWW
« le: 05Septembre, 2010, 20:19:35 »

30 avril 1855 — Préfecture de Police de Paris, rue de Jérusalem.

Le préfet de police de Paris se trouvait à son bureau lorsqu’Erwan de Trégomain entra dans la pièce. Penchée sur les dépêches qui s’empilaient, sa tête dégarnie étaient déjà couverte de sueur malgré la température encore douce de ce milieu de printemps.

Entrez, Monsieur de Trégomain, s’exclama t-il en levant la tête alors qu’un planton introduisait le détective. Approchez. Accordez moi encore deux minutes et je suis à vous.

Au bout de quelques instant il reposa un lorgnon avec lassitude.

— J’ai, encore une fois, besoin de vous pour une affaire délicate … L’exposition universelle va attirer dans une quinzaine de jours une foule de visiteurs, français et étrangers. Or nous avons à nouveau de petits problèmes avec … nos amis Anglais. Vous avez magistralement géré l’affaire Howard, aussi je vous propose de reprendre du service. Evidemment, comme la dernière fois, vous travaillez pour un client privé, le gouvernement français n’a rien à voir là dedans … Evidemment comme la dernière fois, rien ne devra même risquer d’altérer les relations franco-britannique … Mais cette fois ci, vous ne serez pas seul sur l’affaire. Pour des raisons que j’analyse mal, l’affaire semble effaroucher un certain nombre de personnages très proches de l’empereur qui ont voulu placer dans le groupe des hommes à eux … vous allez vous amuser ! Je ne connais pas vos futurs compagnons, peut-être certains noms vous diront-ils quelque chose, après tout, vous êtes détective … voyons, où ais-je la liste, à oui, la voilà : les capitaines Joseph N’Daye et Georges Ferdinand Mauguy, ainsi que Monsieur Théodore Mallassine.

Sur ces paroles, le préfet tendit à Erwan une feuille, où était simplement écrit le nom de l’employeur et son adresse « Frédéric Le Play, 22 rue Saint-Dominique-d'Enfer, 1er mai, 15h ».
« Dernière édition: 25Novembre, 2010, 08:58:55 par Caracalla » Journalisée

Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 454


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #1 le: 06Septembre, 2010, 12:10:18 »

Erwan avait profité des deux minutes pendant lequel le prefet se concentrait sur son rapport pour se servir largement dans sa boite à cigares, prendre les alumettes qui allait avec la boite, allumer un havane et le savourer en faisant des ronds de fumée...

A la mention de ses "compagnons d'enquête", le détective lève un sourcil :
"Je travaille seul et j'avouerai très cher, que je ne suis guère dévoré par l'envie de me trainer un bureaucrate, un bourgeois ventripotent, et pire encore un militaire dans les pattes !"
 
Il attrappe la feuille et laisse échapper un soupir
"Enfin bon, je suppose que je n'ai pas le choix ? Voyons un peu ces noms ? "

Le jeune homme tire sur son cigare et se concentre sur les patronymes qui s'étalent sur la feuille pour voir si ça lui dit quelque chose...

---------
[HRP : au fait le nom de famille complet c'est Aubert de Trégomantain mais comme c'est un peu long, Erwan se présente sous le nom d'Erwan Aubert.]
« Dernière édition: 06Septembre, 2010, 12:13:52 par Cuchulain » Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Caracalla
Modérateur
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 147


Morat


WWW
« Répondre #2 le: 06Septembre, 2010, 22:30:36 »

Le préfet était encore plus rouge après son discours qu’avant. Qui était cet intrigant qui se servait ainsi dans ses cigares ? Il maugréa quelques mots dans sa moustache. Il se demandait bien pourquoi on lui avait demandé, de là-haut de contacter ce jeune homme pour le mettre dans l’équipe. Puis soupirant, il sonna un planton le priant de raccompagner le jeune homme.
Journalisée

Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 454


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #3 le: 07Septembre, 2010, 10:18:17 »

Erwan fait un signe de tête au prefet, qui pourrait passer pour un salut respectueux, et continue sa réflexion sur les noms tout en suivant le planton de service. Une fois sorti : il fait jouer ses contacts afin d'en savoir plus sur ses "camarades de jeu"'.
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Caracalla
Modérateur
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 147


Morat


WWW
« Répondre #4 le: 07Septembre, 2010, 13:27:08 »

Pour ce qui est des deux capitaines, Erwan Aubert n’eut nul difficulté à trouver les informations. Les soldats de métiers, pour peu qu’on sache les mettre en confiance, adorent dire du mal de leurs collègues — surtout si une rivalité de grade intervient.
Le premier, Joseph N’Daye, servait dans le régiment de zouave attaché à la garde impériale. Originaire du Sénégal, noir comme l’ébène, assez jeune (une trentaine d’années) il avait été décrit comme un « intégriste bonapartiste » par le contact — il est vrai catholique royaliste légitimiste — d’Erwan. On le dit idéaliste et dur. Marié — séparé d’une artiste, père d’une petite fille. Un proche du comte de Morny.

Le second, le capitaine Georges Ferdinand Mauguy, ne valait pas mieux aux yeux du même contact. Plus âgé, une cinquantaine d’année, « intégriste napoléonien » (subtile nuance) issu de la troupe, cavalier, revenant de Crimée ou ses hommes le surnomment "Capitaine Boucanier" … tout un programme. Pas vraiment un intellectuel. Célibataire, évidemment. Proche semble t-il du prince de la Moscowa.

Le troisième, enfin, Théodore Mallassine, était le seul que connaissait Erwan. Dieu sait comment, pourtant, il se retrouvait là …
Journalisée

Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 454


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #5 le: 07Septembre, 2010, 15:42:10 »

Le détective surprend les passants en se mettant une grande claque sur le front : Théodore bien sur, voilà qu'il oubliait le nom de ses amis maintenant.

"Quelle idée aussi de me convoquer alors que j'ai passé la nuit à boire et danser près de la Marne ?"

Marmonne-t-il dans sa barbe de trois jours...

Il se dirige vers la demeure de Théodore pour voir  s'il est au courant de quelque chose.

[HRP : Oups j'ai un peu lu le post sur mon ami en diagonale...   ]
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Caracalla
Modérateur
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 147


Morat


WWW
« Répondre #6 le: 08Septembre, 2010, 21:11:48 »

[HRP: tu peux frapper à la porte de Théodore Mallassine ici.]
Journalisée

Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: