Les Salons de la Cour

20Octobre, 2021, 15:26:28
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 [2] 3 4 5   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Meurtres à Cadbury Castle (Tous)  (Lu 22252 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
David G.
Lanspessade
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 476


« Répondre #15 le: 03Août, 2009, 23:36:13 »

Je tapotte ma carte et regarde les lieux dans leur ensemble. Se pourrait-il qu'ils soient les places des victoires ou défaites des chevaliers dans le passé ? J'inspire un grand coup et essaie d'envisager la chose en cherchant dans mes "souvenirs".
Journalisée

On naît suite à une passion enflammée, on grandi en brûlant la vie par les deux bout et on fini incinéré entre 4 planche... Le feu, c'est à la vie à la mort.
Doumba
Modérateur
Enseigne
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 776


« Répondre #16 le: 04Août, 2009, 01:22:55 »

Non, cela n'évoque en toi aucun souvenir de batailles. En revanche, tu réalises qu'il manque quelque chose sur le dernier point que tu as porté sur ta carte : un signe zodiacal.
Journalisée

Trinités : MJ
Atrusd Giblerto : PbF Le Destin d'Eugène
David G.
Lanspessade
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 476


« Répondre #17 le: 04Août, 2009, 15:42:15 »

Les dernières fois, les signes étaient aux abords du meurtre, pas nécessairement sur le corps de la victime. Je fais le tour de la zone sécurisée, tant pour essayer de trouver le signe à l'intérieur de l'espace, que pour diposer des divers points de vues sur l'extérieur. Le signe est peut-être uniquement visible à qui le cherche.
Journalisée

On naît suite à une passion enflammée, on grandi en brûlant la vie par les deux bout et on fini incinéré entre 4 planche... Le feu, c'est à la vie à la mort.
Doumba
Modérateur
Enseigne
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 776


« Répondre #18 le: 05Août, 2009, 04:47:23 »

Lors des deux crimes précédents, les signes zodiacaux étaient tracés dans le sang qui entourait le corps des victimes. Il fallait s'approcher près pour les distinguer.

Cette fois-ci la zone du meurtre est entourée dans cordon de police. Pour pouvoir y accéder, il faudrait donc passer ce cordon. Vu l'attroupement, tourner autour ne suffit pas à voir les lieux.

Il serait peut-être possible de voir quelque chose de l'étage d'une maison avoisinante, mais il faudrait une paire de jumelles.
Journalisée

Trinités : MJ
Atrusd Giblerto : PbF Le Destin d'Eugène
David G.
Lanspessade
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 476


« Répondre #19 le: 05Août, 2009, 08:40:55 »

J'essaie de repérer un bâtiment pouvant convenir, avant de trouver dans l'atrouppement un curieux disposant d'un appareil photo disposant d'un zoom correct. Un bon vieux Nikkon serait parfait.
Journalisée

On naît suite à une passion enflammée, on grandi en brûlant la vie par les deux bout et on fini incinéré entre 4 planche... Le feu, c'est à la vie à la mort.
Doumba
Modérateur
Enseigne
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 776


« Répondre #20 le: 05Août, 2009, 09:31:12 »

Tu repères un maison qui devrait faire l'affaire. Un balcon au 1er devrait donner une vue correcte sur la scène du crime. Tu repères également quelqu'un avec un appareil photo professionnel. Probablement un journaliste local.

Maintenant ilo va falloir d'une part obtenir l'appareil, et d'autre part accéder au balcon. Il s'agit d'un maison d'habitation apparemment, avec une grosse porte en bois massif, genre médiéval.
Journalisée

Trinités : MJ
Atrusd Giblerto : PbF Le Destin d'Eugène
David G.
Lanspessade
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 476


« Répondre #21 le: 05Août, 2009, 13:26:11 »

Je me dirige vers le journaliste, essayant de baragouiner en anglais.

- Humm... Bonjour... Vous faites partie du journal local ?
Journalisée

On naît suite à une passion enflammée, on grandi en brûlant la vie par les deux bout et on fini incinéré entre 4 planche... Le feu, c'est à la vie à la mort.
Doumba
Modérateur
Enseigne
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 776


« Répondre #22 le: 07Août, 2009, 02:14:59 »

L'homme te regarde avec des yeux ronds. Il n'a pas l'air de te comprendre.
Journalisée

Trinités : MJ
Atrusd Giblerto : PbF Le Destin d'Eugène
David G.
Lanspessade
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 476


« Répondre #23 le: 07Août, 2009, 10:40:43 »

Je lui indique son appareil photo de qualité d'un mouvement du menton.

- Press ? Newspaper ? Tourist ?
Journalisée

On naît suite à une passion enflammée, on grandi en brûlant la vie par les deux bout et on fini incinéré entre 4 planche... Le feu, c'est à la vie à la mort.
Doumba
Modérateur
Enseigne
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 776


« Répondre #24 le: 08Août, 2009, 00:11:40 »

L'homme te sourit dubitatif.

- Kamra ?
Journalisée

Trinités : MJ
Atrusd Giblerto : PbF Le Destin d'Eugène
David G.
Lanspessade
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 476


« Répondre #25 le: 08Août, 2009, 09:31:31 »

Je fais oui de la tête et essaie de déterminer la nationalité de mon vis à vis.
Journalisée

On naît suite à une passion enflammée, on grandi en brûlant la vie par les deux bout et on fini incinéré entre 4 planche... Le feu, c'est à la vie à la mort.
Doumba
Modérateur
Enseigne
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 776


« Répondre #26 le: 08Août, 2009, 10:33:32 »

Aucune idée de la nationalité de ton interlocuteur, tu as toujours été nul en langues.

Il continue de te regarder, ne comprenant visiblement pas ce que tu veux.
Journalisée

Trinités : MJ
Atrusd Giblerto : PbF Le Destin d'Eugène
David G.
Lanspessade
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 476


« Répondre #27 le: 09Août, 2009, 20:22:09 »

Je lui montre mon pouce levé, langage universel, ou presque, de positivité, tout en indiquant son appareil. Je le laisse ensuite en lui donnant une tappe sur l'épaule.

* Je n'arriverai à rien avec mon accent de mangeur de grenouilles...

Si je ne sais pas prendre de la hauteur sans longue-vue, ni discuter avec les gens, je cherche une camionette assez proche du cordon pour envisager de monter sur son toit avec ou sans l'accord du propriétaire pour me passer de la longue vue.
Journalisée

On naît suite à une passion enflammée, on grandi en brûlant la vie par les deux bout et on fini incinéré entre 4 planche... Le feu, c'est à la vie à la mort.
Doumba
Modérateur
Enseigne
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 776


« Répondre #28 le: 09Août, 2009, 22:15:21 »

Il se trouve qu'un véhicule de secours élevé se trouve juste à proximité du cordon de sécurité. Tu y accèdes donc par le côté opposé à l'attroupement puis grimpes sur son toit. Tu as cependant du mal à voir la tâche de sang et le signe qui y semble tracé. Alors que tu hésites entre les signes du Cancer et du Capricorne, tu te fais repéré par un des policiers, un de ceux qui était venu vous voir au camp.

Il te héle et te fais signe de descendre immédiatement du toit du véhicule.
Journalisée

Trinités : MJ
Atrusd Giblerto : PbF Le Destin d'Eugène
David G.
Lanspessade
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 476


« Répondre #29 le: 10Août, 2009, 08:29:08 »

J'obéïs et descend du véhicule tout en restant à proximité du cordon, afin qu'on ne croie pas que je veuille me soustraire à la police.
Journalisée

On naît suite à une passion enflammée, on grandi en brûlant la vie par les deux bout et on fini incinéré entre 4 planche... Le feu, c'est à la vie à la mort.
Pages: 1 [2] 3 4 5   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: