Les Salons de la Cour

20Janvier, 2022, 19:00:15
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 [2]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Troisième concours de synopsis de la Cour d'Obéron  (Lu 14531 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Kérosène
Lapsus Calami
Les Rêveurs
Enseigne
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 915


Docteur en procrastination


« Répondre #15 le: 12Février, 2009, 11:01:21 »

Chose promise, chose due.
Ce fut laborieux, mais voici enfin ma contribution.
J'ai quelque peu dépassé la limite des 4000 signes..
Mais c'était un tout petit millier de rien du tout, Monsieur le juge !  3dange


Le secret de Jortana
, un scénario pour le monde de Glorantha (Runequest ou Heroquest).

Cette histoire peut être jouée comme scénario introductif ou comme un interlude pour des personnages peu expérimentés. Elle peut prendre place dans la plupart des régions de Glorantha où la civilisation n'est pas trop présente, idéalement en pays barbare.

Pré-générique :
Depuis la mort de ses parents, Jortana vivait seule dans la petite chaumière familiale à l'écart du village. Ce soir-là, quand elle trouva l'inconnu à sa porte, il était déjà trop tard. Le pauvre homme était à l'agonie et tout ce qu'elle pouvait faire, c'était l'accompagner dans ses derniers instants. Elle le coucha dans son lit et fit de son mieux pour apaiser ses souffrances lorsque le broo lui déchira les entrailles. Quand la créature se fut extraite de son hôte, elle se redressa et, toute ensanglantée, fit face à Jortana, la fixant de ses yeux caprins dans lesquels la jeune fille crut déceler une profonde terreur. Malgré sa répulsion, elle saisit la bête entre ses mains et entreprit de nettoyer le sang et les lambeaux de chair dont elle était couverte. Quand le broo s'endormit dans les bras de sa bienfaitrice, celle-ci comprit qu'elle n'aurait jamais la force de le livrer à la fureur des hommes. Le lendemain matin, lorsque les villageois lui demandèrent dans quelle direction le broo était allé, elle leur mentit sans hésiter. Depuis, Mortimer le broo, vit dans le grenier, ne sort qu'à la nuit tombée et se rend utile comme il peut, aidant sa bienfaitrice. Il y a entre eux un attachement profond et sincère, chacun trouvant un réconfort dans la compagnie de l'autre.

En quelques mots :
Les PJ sont des familiers du village et de Jortana. Soeur, amie d'enfance, amour de jeunesse, etc., elle tient une grande place dans leur coeur et il n'est pas envisageable pour eux de la faire souffrir. Qu'on le leur demande ou qu'ils en aient l'idée seuls, ils vont mener l'enquête pour comprendre ce qui lui arrive et, devront ensuite faire de leur mieux pour éviter la catastrophe, car si les gens du village connaissaient le secret de Jortana, ils feraient le nécessaire pour éliminer la menace qu'il représente. Il ne faudrait pas les pousser beaucoup pour que l'immolation du broo se termine en lynchage de sa protectrice.

L'enquête :
Depuis plusieurs mois, le comportement de la guérisseuse, inquiète ses concitoyens. Elle ne vient plus au village, ne reçoit les gens que sur le seuil de sa maison et semble inquiète à l'idée de s'éloigner de chez elle, elle a demandé au forgeron de lui fabriquer une serrure pour sa porte d'entrée...
Il faudra être très observateur et déployer des trésors de patience pour collecter les indices (traces de pieds fourchus dans le jardin, odeur musquée dans la maison, ombre cornue qui rôde la nuit dans la chaumière et alentour...) et apprendre la vérité. Les PJ doivent avoir le sentiment de violer l'intimité de la jeune fille et de devoir marcher sur des oeufs pour ne pas la blesser.

Le dilemme :
Ce n'est malheureusement que le début des ennuis des PJ pour qui le dilemme dépasse les simples considérations personnelles : les broos sont des bêtes vicieuses et nuisibles, chaotiques par essence. En épargner ne serait-ce qu'un seul, c'est exposer toute la communauté à un risque. Cependant, Jortana semble très attachée à ce monstre, qu'elle appelle Mortimer.
Quoique fassent les PJ, la communauté apprendra la vérité et une foule en colère va vouloir mettre fin à cette abomination. Jortana, est prête à mourir pour protéger Mortimer. Or, leur lynchage ne résoudrait rien, au contraire : lever la main sur une initiée de Chalana Arroy ou sur une créature que celle-ci protège expose à une sanction divine. C'est la communauté toute entière qui risque d'être abandonnée par Chalana Arroy.
Les PJ devront manoeuvrer habilement pour éviter un drame en sachant que les 2 camps leurs sont également chers.

Possibilités de dénouement :
- Mortimer et Jortana sont tués. C'est la pire des solutions. Tout le village portera la responsabilité de ce crime. Chalana Arroy ignorera désormais (sorts de soins inopérants, résurrections impossibles...) les coupables. La communauté est condamnée.
- Jortana est tuée. Non seulement Chalana Arroy se détournera du village, mais, privé de son seul repère, Mortimer laissera s'exprimer sa nature profonde, menant contre les villageois une vengeance aussi méthodique que vicieuse.
- Mortimer est tué. Jortana se murera dans la solitude et le silence et finira ses jours en ermite. Si les PJ sont responsables de la mort de son protégé, elle ne le leur pardonnera jamais leur crime.
- Jortana et Mortimer s'enfuient. Le répit sera de courte durée, car le problème les suivra où qu'ils aillent et les PJ auront finalement la mort de la jeune fille sur la conscience.
- Mortimer est chassé ou s'enfuit seul. Pas accepté par les humains, il ne le sera pas davantage par les broos. A brève échéance, il est condamné.
- Grâce à une médiation habile et imaginative des PJ, Mortimer reste au village, le seul endroit au monde où il a une chance d'être toléré.
- Mortimer rejoint un temple de Chalana Arroy suffisamment important pour y finir ses jours en paix. Avec peut-être à la clé un voyage passionnant et dangereux pour les PJ chargés de le mener à bon port...

Personnages :
- Jortana : une belle jeune fille douce, sensible et généreuse. Un seul regard de ses grands yeux innocents peut d'attendrir un bloc de diamant. Elle ne voit le mal nulle part et, comme tous les adeptes de Chalana Arroy, abhorre la violence sous toutes ses formes. En revanche, elle n'hésitera pas à mentir et à user de son charme pour détourner les PJ de leur but.
- Mortimer : élevé comme un humain, il ne se perçoit pas comme broo. Il est incapable de survivre dans leur société brutale, perverse et sadique. Lors de ses sorties nocturnes, il a vu d'authentiques broos en maraude et n'accepte pas d'appartenir à la même espèce que ces monstres. Il a appris à lire et écrire et vénère Chalana Arroy. Il rêve de devenir un jour initié du culte. Sa morphologie ne lui permet pas de parler facilement un langage humain.

Précisions pour les non-gloranthophones :
- Chalana Arroy est la déesse de la guérison, de la compassion, des soins prodigués... Ses adeptes font vœu de ne jamais faire de mal sciemment à une créature intelligente, ainsi que de soigner quiconque en a besoin (quoiqu'il existe une sorte de "tolérance" pour les créatures chaotiques). Évidemment, ils ne sont jamais armés et le seul sort offensif dont ils disposent est "sommeil" en sachant qu'une créature ainsi endormie ne doit pas être blessée.
- Les broos : c'est l'espèce la plus unanimement détestée dans le monde de Glorantha. Créatures chaotiques, ils ont un mode de reproduction parasitaire qui consiste à déposer une larve dans le corps d'un hôte (quelle qu'en soit l'espèce) en général non consentant. La larve se développe dans l'abdomen de l'hôte, s'extrait par le plus court chemin et dévore le cadavre de son incubateur. A noter que si l'hôte est une femelle, c'est mieux, sinon tant pis pour lui. L'espèce n'a pas de forme fixe, puisque la créature peut prendre les caractéristiques physiques des ses deux "parents". En général bipèdes, beaucoup de spécimens cependant présentent des traits caprins : tête de chèvre, cornes, pieds fourchus... Leurs raisons de vivre :  se nourrir, se reproduire et colporter des maladies. Leurs deux divinités favorites sont Thed, déesse du viol et Malia, la mère des maladies.
« Dernière édition: 12Février, 2009, 13:41:42 par Kérosène » Journalisée

N'est pas mort ce qui est parti traîner dehors ( Merci Marchiavel)

Il faut des lâches vivants pour narrer les exploits des héros morts
Yodram
Les Rêveurs
Enseigne
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 512



« Répondre #16 le: 12Février, 2009, 12:37:51 »

Super ! Le concours aura donc lieu.
Zut, la concurrence est sérieuse. Attaque surprise réussie Kérosène.
Au fait, c'est quoi un Broo ? Je suis un VCI qui n'a jamais pratiqué Runequest, à mon grand regret.

Bon ce n'est pas tout ça, mais il faudrait quelques contributions supplémentaires pour le fun et surtout quelques votants...
Journalisée

L'homme a deux vies. La seconde commence le jour où il réalise qu'il n'en a qu'une.
Kérosène
Lapsus Calami
Les Rêveurs
Enseigne
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 915


Docteur en procrastination


« Répondre #17 le: 12Février, 2009, 13:05:42 »

Eh oui, mon cher Yodram, on devrait toujours se méfier des gnômes : ils sont petits, mais dangereux ! 
Cela dit, ta remarque est très judicieuse. Donc, j'édite de ce pas.
Journalisée

N'est pas mort ce qui est parti traîner dehors ( Merci Marchiavel)

Il faut des lâches vivants pour narrer les exploits des héros morts
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 967



WWW
« Répondre #18 le: 12Février, 2009, 13:06:56 »

Au fait, c'est quoi un Broo ?
Un humanoïde à tête de caprin.

Cette illustration en représente un.

Ces figurines en montrent une série :

Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Yodram
Les Rêveurs
Enseigne
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 512



« Répondre #19 le: 12Février, 2009, 13:14:58 »

Eh oui, mon cher Yodram, on devrait toujours se méfier des gnômes : ils sont petits, mais dangereux ! 
Je n'en doute plus depuis le jour où un fier guerrier que je jouais à D&D a été laminé par un gnome d'apparence anodine dans un petit village où je m'étais pointé en faisant un peu trop le caïd

Cela dit, ta remarque est très judicieuse. Donc, j'édite de ce pas.
Et tant que tu y es, la déesse que tu évoques, peux-tu donner quelques caractéristiques de son culte, pour une éventuelle transposition hors Glorantha ?


Un humanoïde à tête de caprin.

Cette illustration en représente un.

Ces figurines en montrent une série :


Merci bien Xaramis. Cette chose fait toujours sa gestation dans le ventre d'un humain ?
Journalisée

L'homme a deux vies. La seconde commence le jour où il réalise qu'il n'en a qu'une.
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 967



WWW
« Répondre #20 le: 12Février, 2009, 13:26:07 »

Merci bien Xaramis. Cette chose fait toujours sa gestation dans le ventre d'un humain ?
Je ne suis pas du tout connaisseur de l'univers de Glorantha et de ses créatures jusque dans ces détails-là.

Un petit coup de moteur de recherche m'a permis de trouver ceci dans un forum anglophone :

Citation
For those unfamiliar with Glorantha, a broo (or "goat-man", after their most common appearance) is a thing of Chaos, a race that exists primarily to propagate itself and destroy all others. [...] Their mother-goddess, Thed, allows broo to propagate by inserting their young into beings of other species, which then are devoured from the inside by the nascent broo.

Et ceci sur une page anglophone :

Citation
A broo can mate with any organism of any race or sex and produce offspring, a larval broo which eats its way out of the abdomen of its host.

Dans les deux extraits, cela semble aller dans le sens de ce que tu dis : le "p'tit Broo" se développe dans un organisme dont il devient le parasite, le dévorant de l'intérieur.
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Kérosène
Lapsus Calami
Les Rêveurs
Enseigne
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 915


Docteur en procrastination


« Répondre #21 le: 12Février, 2009, 13:39:27 »

Ayé, j'ai réparé mes oublis ! 
En fait, j'avais commis la bêtise de mettre mon petit lexique sur un fichier à part, que je me suis empressée d'oublier dans un coin...
Journalisée

N'est pas mort ce qui est parti traîner dehors ( Merci Marchiavel)

Il faut des lâches vivants pour narrer les exploits des héros morts
Cultösaurus
VCI
Les petites mains
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 022



WWW
« Répondre #22 le: 12Février, 2009, 14:57:14 »

Au fait, c'est quoi un Broo ?
Un humanoïde à tête de caprin.

Pas forcément à tête de caprin, même si c'est la forme la plus couramment représentée.
Journalisée

Life is like surrealism. If you have to have it explained to you, you can't afford it.
(Solomon Short)
Kérosène
Lapsus Calami
Les Rêveurs
Enseigne
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 915


Docteur en procrastination


« Répondre #23 le: 12Février, 2009, 21:14:51 »

Au fait, c'est quoi un Broo ?
Un humanoïde à tête de caprin.

Pas forcément à tête de caprin, même si c'est la forme la plus couramment représentée.
Et pas toujours humanoïde non plus, d'ailleurs...
Journalisée

N'est pas mort ce qui est parti traîner dehors ( Merci Marchiavel)

Il faut des lâches vivants pour narrer les exploits des héros morts
Cultösaurus
VCI
Les petites mains
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 022



WWW
« Répondre #24 le: 15Février, 2009, 17:26:09 »

Nous sommes le 15...
La clôture de ce concours devrait survenir ce soir.
Y a t-il d'autres candidats en retard et souhaitant un sursis supplémentaire, ou en resterons nous à un "duel" Yodram / Kérosène ?
Journalisée

Life is like surrealism. If you have to have it explained to you, you can't afford it.
(Solomon Short)
Yodram
Les Rêveurs
Enseigne
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 512



« Répondre #25 le: 16Février, 2009, 15:16:42 »

Nous sommes le 15...
La clôture de ce concours devrait survenir ce soir.
Y a t-il d'autres candidats en retard et souhaitant un sursis supplémentaire, ou en resterons nous à un "duel" Yodram / Kérosène ?


Personne d'autre ?
Bon, ben face à l'enthousiasme des foules, je vote par anticipation.
Et mon vote va à ... ... KEROSENE pour "le secret de Jortana" 3drespect
(Je sais, je sais, je n'avais pas le choix, mais faut pas le dire ) Toujours est-il que je reprendrai ce beau synopsis pour en faire un scénario à mon compte en partie un de ces jours.  A Würm tiens, pourquoi pas ?

Allez trinquons à ta victoire Kérosène 
Journalisée

L'homme a deux vies. La seconde commence le jour où il réalise qu'il n'en a qu'une.
Cultösaurus
VCI
Les petites mains
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 022



WWW
« Répondre #26 le: 16Février, 2009, 19:02:58 »

Bon, devant l'enthousiasme, que dis je, le déferlement des participations, je déclare le concours clos.

Je lance le vote dans la foulée...
Journalisée

Life is like surrealism. If you have to have it explained to you, you can't afford it.
(Solomon Short)
Cultösaurus
VCI
Les petites mains
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 022



WWW
« Répondre #27 le: 16Février, 2009, 19:04:52 »

Les votes se déroulent ici...
Journalisée

Life is like surrealism. If you have to have it explained to you, you can't afford it.
(Solomon Short)
Pages: 1 [2]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: