Les Salons de la Cour

17Octobre, 2019, 10:45:45
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 [2] 3 4 ... 24   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Le coin des vidéos  (Lu 45428 fois)
0 Membres et 2 Invités sur ce fil de discussion.
Cultösaurus
VCI
Les petites mains
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 021



WWW
« Répondre #15 le: 28Octobre, 2009, 22:21:18 »


Et ?

Faudrait ptêt pas perdre de vue une chose, c'est que pour avoir de la bidoche dans son assiette, il faut auparavant passer par la case "abattage de l'animal".
Malheureusement, notre société est nettement déconnectée de ce genre de réalités, et quand on la lui met sous le nez, elle s'effarouche.
Journalisée

Life is like surrealism. If you have to have it explained to you, you can't afford it.
(Solomon Short)
ithilion
Invité
« Répondre #16 le: 28Octobre, 2009, 22:55:46 »

Et ?

Rien de spécial. Pour avoir travailler dans des abattoirs plusieurs fois et avoir mis les mains dans des tas de boyaux, ces images ne m'impressionnent guère. Mais si ça permet que quelques personnes en viennent à réduire leur consommation de viande, c'est tant mieux. Nos aïeux étaient bien plus raisonnables à cet égard en n'en mangeant qu'une ou deux fois par semaine

Croquer une pomme et caresser la vache. Et non l'inverse Grin
Journalisée
Macbesse
Dalaï-Misu
Le Guet
Pétardier
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 488


Usurpateur à l'ananas


« Répondre #17 le: 28Octobre, 2009, 22:59:56 »

Citation
Mais si ça permet que quelques personnes en viennent à réduire leur consommation de viande, c'est tant mieux.

Raté. Au contraire, toute cette belle viande m'a donné des envies de steak tartare et d'entrecôte saignante. 
Journalisée

Le monde ne veut pas de politique. Il lui faut le vaudeville français et la soumission russe à l'ordre établi. Lermontov
Cultösaurus
VCI
Les petites mains
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 021



WWW
« Répondre #18 le: 28Octobre, 2009, 23:30:19 »

Rien de spécial. Pour avoir travailler dans des abattoirs plusieurs fois et avoir mis les mains dans des tas de boyaux, ces images ne m'impressionnent guère. Mais si ça permet que quelques personnes en viennent à réduire leur consommation de viande, c'est tant mieux.

Je vois un certain nombre de bonnes raisons pour réduire la consommation de viande.
La "souffrance animale dans les abattoirs français" n'y figure pas.

Donc, ton raisonnement me gêne, quelque part.

(à part ça, la vidéo montre quand même UN point anormal... )
Journalisée

Life is like surrealism. If you have to have it explained to you, you can't afford it.
(Solomon Short)
ithilion
Invité
« Répondre #19 le: 29Octobre, 2009, 00:19:30 »

Je vois un certain nombre de bonnes raisons pour réduire la consommation de viande.
La "souffrance animale dans les abattoirs français" n'y figure pas.

Donc, ton raisonnement me gêne, quelque part.

La souffrance est implicite : les animaux meurt et sentent l'odeur de la mort. Consommer moins de viande ne réduirai pas la souffrance seulement le nombre d'animaux à souffrir
Journalisée
Cultösaurus
VCI
Les petites mains
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 021



WWW
« Répondre #20 le: 29Octobre, 2009, 00:48:23 »

La souffrance est implicite : les animaux meurt et sentent l'odeur de la mort.

Ah ouais, l'odeur de la mort, le fameux "les bêtes elles le sentent qu'elles vont mourir"...
Dont j'attends toujours qu'on me fournisse une preuve.
Désolé, la souffrance physique d'une bête abattue correctement ne m'émeut pas. Quant à parler de sa souffrance psychologique, ça me parait un bien grand mot...


Citation
Consommer moins de viande ne réduirai pas la souffrance seulement le nombre d'animaux à souffrir

Ah, c'est donc ça que tu entendais par "Nos aïeux étaient bien plus raisonnables à cet égard en n'en mangeant qu'une ou deux fois par semaine" ?
OK, je ne l'avais pas compris ainsi.
Présenté comme ça, ton raisonnement se tient, même si je ne suis pas d'accord.

(au passage, avec ton raisonnement, il est préférable de manger du bœuf ou du cheval que du poulet ou du lapin : pour la même quantité de barbaque, un seul animal souffre... )
Journalisée

Life is like surrealism. If you have to have it explained to you, you can't afford it.
(Solomon Short)
ithilion
Invité
« Répondre #21 le: 29Octobre, 2009, 21:53:11 »

Je te laisse tes certitudes : je ne vaudrais pas ôter le steak de la gueule d'un vieux t-rex  Grin
Journalisée
cavaillon
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 338



« Répondre #22 le: 29Octobre, 2009, 22:20:32 »

Nos aïeux étaient bien plus raisonnables à cet égard en n'en mangeant qu'une ou deux fois par semaine

Ca dépend jusqu'où tu remontes dans ton arbre généalogique, et si tes aïeux étaient nobles. Les  quantités de viandes (pluriel volontaire) que la noblesse aisée pouvait engouffrer au moyen-âge (plusieurs par repas, petit déjeuner compris) sont encore impensables aujourd'hui. Et le gros gibier avait été chassé à courre, ce qui fait bien plus souffrir l'animal qu'un abattoir.

Ah ouais, l'odeur de la mort, le fameux "les bêtes elles le sentent qu'elles vont mourir"...
Dont j'attends toujours qu'on me fournisse une preuve.

Je suis dans l'ensemble d'accord avec toi, Cultösaurus, mais si je ne suis pas convaincu du sixième sens des animaux, je peux comprendre qu'ils soient au moins désorientés : par la promiscuité, par le fait qu'on ne les emmène pas au champ, par l'odeur ambiante du sang...

Mais à part ça, je mange de la viande, j'aime ça, et reste persuadé que les animaux sont tués sans souffrance, ou au moins en la limitant un maximum.

D'ailleurs, même si je ne pense pas que cela en soit la raison (j'espère), si l'animal est tué dans un état de stress, sa viande est moins bonne et donc se vend moins cher. Dans l'intérêt même des abattoirs, il vaut mieux que cela se passe au mieux pour l'animal.
Journalisée

Quand une femme vous dit "Quoi ?", ce n'est pas qu'elle a mal entendu ; elle vous laisse une chance de modifier ce que vous venez de dire.
Cultösaurus
VCI
Les petites mains
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 021



WWW
« Répondre #23 le: 29Octobre, 2009, 22:51:16 »

Je suis dans l'ensemble d'accord avec toi, Cultösaurus, mais si je ne suis pas convaincu du sixième sens des animaux, je peux comprendre qu'ils soient au moins désorientés : par la promiscuité, par le fait qu'on ne les emmène pas au champ, par l'odeur ambiante du sang...

Indépendamment du fait qu'aller "au champ", comme tu dis, n'est plus au programme d'une bonne partie du cheptel français , je ne conteste pas, bien au contraire, le fait qu'un animal introduit dans un abattoir subisse un stress plus ou moins conséquent, lié au transport, aux manipulations, à l'environnement inconnu, aux congénères eux aussi inconnus, à la diète, au bruit, etc...


Citation
D'ailleurs, même si je ne pense pas que cela en soit la raison (j'espère), si l'animal est tué dans un état de stress, sa viande est moins bonne et donc se vend moins cher.

Il y a effectivement un certain nombre d'anomalies de la viande dont on connait mal l'origine, probablement multifactorielle, et pour lesquelles on pense que le stress de l'animal joue un rôle important.
Ceci étant dit, pour certaines d'entre elles le coût est supporté par l'éleveur et pas par l'abattoir...


Citation
Dans l'intérêt même des abattoirs, il vaut mieux que cela se passe au mieux pour l'animal.

Le problème étant, comme dans toute usine ou presque de nos jours, de faire partager cet intérêt à un ouvrier mal payé et mal formé...
Journalisée

Life is like surrealism. If you have to have it explained to you, you can't afford it.
(Solomon Short)
ithilion
Invité
« Répondre #24 le: 29Octobre, 2009, 23:55:47 »

Au pire tu peux toujours l'élever et l'abattre toi-même, la bestiole. Tu ne seras pas arnaqué pour sûr

 
Journalisée
Cultösaurus
VCI
Les petites mains
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 021



WWW
« Répondre #25 le: 30Octobre, 2009, 00:23:49 »

Au pire tu peux toujours l'élever et l'abattre toi-même, la bestiole.

Pas si simple.
Ce n'est possible que pour les porcs, volailles et lapins.
Pour le reste, tu dois forcément passer par un abattoir...
Journalisée

Life is like surrealism. If you have to have it explained to you, you can't afford it.
(Solomon Short)
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 188


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #26 le: 12Novembre, 2009, 20:42:58 »

Voici les différentes vidéos qui ont déplu à l'élysée suite à l'affaire "Fils à papa" !

http://kiffattitude.free.fr/?p=3265
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 188


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #27 le: 20Novembre, 2009, 17:13:27 »

Sarko et Carlita en guest star dans les Simpsons ! 

http://www.dailymotion.com/video/xb7hmc_nicolas-sarkozy-et-carla-bruni-dans_news
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
jibe
Lanspessade
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 431



« Répondre #28 le: 26Novembre, 2009, 12:09:50 »

Enfin le JDR à l'Assemblée Nationale !

http://www.youtube.com/watch?v=R3Xi0_Lobnw
Journalisée
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 188


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #29 le: 10Décembre, 2009, 23:32:14 »

Changeons le monde avec les jeunes de l'UMP (ou pas)
http://www.dailymotion.com/video/xbfr94_le-lip-dub-des-jeunes-de-lump-pirat_news
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Pages: 1 [2] 3 4 ... 24   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: