Les Salons de la Cour

01Octobre, 2020, 00:46:35
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: HELP ! Urgent, Cthulhu FIJ  (Lu 1377 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
axis.mundi
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 347



« le: 17Février, 2019, 15:31:29 »

Hello tous !

J'en appel à l'aide international.  
Il se trouve qu'on vient de me prévenir que je dois masteriser du Cthulhu pour le Festival des Jeux vendredi soir...
J'ai donc moins de 5 jours pour écrire un scénar top moumoute en sachant que je bosse en libéral et que j'ai des gamins en vacances.  
Comment dire ... ça va être chaud.

Bon, il se trouve que je viens d'avoir THE idée pour la trame principale du scénar, je vais juste avoir besoin d'aide, de quelques idées et mises en scènes pour faire tenir au moins jusqu'à 1h du mat' (5h30 de jeux).

Donc en avant.

Je me vois bien faire des PJs des écrivains, mais pas n'importe lesqueles : August William Derleth, Clark Asthon Smith, Robert Bloch, Robert E. Howard, Zealia Bishop, ... etc. Bref les écrivains qui ont participé à l'écriture du Mythe et qui étaient correspondants d'HPL.

Le pitch serait le suivant.
HPL vient de décéder et son notaire réunis tous les PJs dans une grande maison isolé pour leur lire le testament du maître de providence.
Sauf que le Notaire n'arrive pas et que les PJs vont devoir passer une nuit tout seul dans la baraque.
(simple quoi)


Dans la mise en scène j'ai prévu des bruits qui reviennent de façon cyclique et/ou des apparitions.
A la fin, les PJs se "réveillent" dans un asile de fou, et chacun des bruits ou des apparitions qui les ont térrorisés pendant le week end sont les bruits de leur quotidien dans l'asile.
Par exemple, le crissement rouillé d'une roue de chariot, c'est celui que pousse l'infirmier chargé de laudanum. La reflet de la petite vieille édentée et terrifante qui apparait dans chaque mirroir, c'est leur voisine de réfectoire, le feulement sinistre c'est celui d'Oscar, le chat du concierge, etc...

Donc voilà, j'ai un début, une "fin", quelques idées de mise en scène et peu de temps.

Si jamais vous avez des idées, je suis preneur.

J'ai bien conscience que je n'aurais pas le temps de rédiger au propre le scènar, mais j'improviserais si j'ai de la matière, j'ai l'habitude.

Merci à tous.





 
Journalisée

--
Axis Mundi.
Lurker-Above
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 924



« Répondre #1 le: 17Février, 2019, 18:05:24 »

 Beau défi en tout cas.
 Si je comprends bien c'est une convention donc des joueurs dont tu ignoreras tout jusqu'au dernier moment.
 A mon avis, plus encore que des éléments biographiques, prévois dans la description de ces "pré-tirés" d'exception des éléments relatifs à leurs types d'ouvrages et styles d'écriture, dans la mesure bien sûr où ta documentation te le permet facilement.
 Et dans la maison, nos héritiers découvriront, assez en évidence pour n'avoir pas à les chercher (quelle indiscrétion ç'aurait été !) des fragments de phrases montrant qu'HPL entretenait sous forme épistolaire, avec un interlocuteurs inconnu, un jeu de cadavre exquis, manifestement inachevé. Et des notes marginales montrent qu'HPL essayait lui-même d'identifier son correspondant en rapprochant les phrases qu'il recevait des styles de ses amis - soit les PJ eux-mêmes.
 Et on trouve dans la maison et alentours des traces (coupures de journaux, objets, photos, autres notes d'HPL) laissant penser que les premières descriptions issues de ce jeu ont eu un effet dans le monde réel - des effets qui seront la préfiguration du final à l'asile tel que tu le décris.
 A partir de là, il devrait y avoir moyen d'installer une saine ambiance Dix petits nègres si les PJ se soupçonnent mutuellement d'être le correspondant mystère, tandis que les événements restant à advenir d'après le cadavre exquis commencent à se précipiter autour d'eux.

 Et si tes joueurs ont l'idée bienvenue de prolonger le jeu entre eux, à partir des éléments que tu leur auras donnés sur leurs styles respectifs, tu pourras improviser sur le résultat.

 L'idée m'est venue en te lisant, j'espère qu'elle te servira à quelque chose.
 Force et courage !
Journalisée

L'optimiste estime que nous vivons dans le meilleur des mondes possibles. Et le pessimiste craint que ce soit vrai.
olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 857


Ours Rôliste


« Répondre #2 le: 18Février, 2019, 03:28:08 »

Euh... je ne veux pas avoir l'air négatif mais si la fin est fixée d'avance et s'avère être une variante du "tout ça n'était qu'un rêve", quelle sera exactement la marge de manoeuvre des investigateurs ?  Peuvent-ils accomplir quoi que ce soit, en définitive ?  Ne devraient-ils pas avoir au moins une chance de découvrir la vérité / faire tomber l'illusion et de s'échapper de l'asile ?

En outre, le fait d'incarner des écrivains ayant vraiment existé me semble être aussi un pari très risqué : soit les joueurs n'en savent pas assez sur ces auteurs pour que la chose fonctionne à plein, soit ils en connaissent assez pour savoir, par exemple, que Robert E. Howard est mort un an avant HPL...  

Est-ce qu'il ne serait pas plus simple de remplacer HPL par un équivalent fictif (un peu comme le fameux Sutter Cane de L'Antre de la Folie) et les PJ par une brochette de personnages plus diversifiés, ne se connaissant pas entre eux et n'ayant pas connu ton écrivain (ce qui ajouterait une énorme part de mystère)... sauf en tant que lecteurs de ses oeuvres ?  Vu la fin que tu envisages, le côté "groupe de PJ n'ayant pas grand chose à faire ensemble mais réunis par un étrange mystère" pourrait justement prendre plus de sens que d'habitude...

Enfin, le principe du scénario est exactement le même que celui de l'excellent et récent film Ghost Stories, avec Martin Freeman - si un des joueurs l'a vu, il est probable qu'il risque de percuter assez vite... mais rien n'empêche d'ajouter un twist de plus, avec une couche de réalité supplémentaire - et la dernière couche serait surnaturelle / cthulienne / horrifique, avec (par exemple) le directeur de l'asile qui se révèle être Y'golonac (un de mes Grands Anciens préférés  et qui semblerait assez indiqué pour ce genre de rôle) ou, si tu veux aller encore plus loin, un avatar psychique / projection d'une entité lovecraftienne plus classique (Nyarlathotep ?).

En gros, on aurait une structure de réalités à trois couches :

Première couche : Les PJ pensent être prisonniers d'une étrange maison suite à cette histoire de rdv chez le notaire etc.

Deuxième couche : Ils découvrent qu'ils sont en fait prisonniers d'un asile d'aliénés terrifiant, avec une ambiance entre Le Cabinet du Dr Caligari, Hellraiser et un mauvais rêve d'HPL ou de David Lynch...

Troisième et dernière couche : Ils découvrent que l'asile n'est qu'une illusion et qu'ils sont en fait sous l'emprise d'une entité du Mythe, qui cherche à consumer / dominer leurs esprits.

Si leur point commun est qu'ils ont tous lu la prose de l'écrivain décédé en question, je rappelle au passage qu'Y'golonac s'en prend en priorité à ceux qui ont lu les fameuses "Révélations de Glaaki" et qu'il est tout à fait capable de déployer des ruses assez tordues pour amener tel ou tel individu à lire le livre maudit en question (ou même quelques passages). Tu pourrais ainsi avoir la "backstory" suivante :

Y'golonac avait fait du Grand Ecrivain son "porte-parole" en chef : les horreurs que les écrits de cet auteur distillaient dans l'esprit de ses lecteurs les rendaient en réalité vulnérables (sans qu'ils en aient conscience) à la future "corruption psychique" du Grand Ancien en personne, bref préparaient le terrain pour son prochain avènement. Mais le Grand Ecrivain est mort de façon prématurée et les PJ ont été sélectionnés parmi les plus "grands lecteurs" du Grand Ecrivain (sans qu'ils aient forcément eu conscience d'appartenir à cette catégorie) pour le remplacer : peut-être que parmi cet échantillon trié par Y"golonac se trouve LE successeur potentiel, celui dont la conformation psychique / la tournure d'esprit etc. le rendra parfait pour ce rôle de porte-parole... mais ce choix final ne pourrait être fait par le dieu-manipulateur qu'une fois tout le monde dans son groupe-test arrivé au fameux zéro en SAN...

(Just my two cents)


« Dernière édition: 18Février, 2019, 03:42:13 par olivier legrand » Journalisée
axis.mundi
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 347



« Répondre #3 le: 18Février, 2019, 18:02:04 »

Merci à vous deux pour vos idées/avis

Enfin, le principe du scénario est exactement le même que celui de l'excellent et récent film Ghost Stories, avec Martin Freeman

Damned...
J'imagine que si tu le dis c'est vrai.

zut ! zut ! zut ! ...
Faut que j'essaie de le DL "télécharge légalement", pour le voir vite fait...
Journalisée

--
Axis Mundi.
olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 857


Ours Rôliste


« Répondre #4 le: 19Février, 2019, 02:49:47 »

Merci à vous deux pour vos idées/avis

Enfin, le principe du scénario est exactement le même que celui de l'excellent et récent film Ghost Stories, avec Martin Freeman

Damned...
J'imagine que si tu le dis c'est vrai.

zut ! zut ! zut ! ...
Faut que j'essaie de le DL "télécharge légalement", pour le voir vite fait...

En gros (et désolé pour le spoiler - au passage, c'est vraiment un excellent film), tu remplaces tes pensionnaires d'HP par un type dans le coma et c'est sensiblement le même principe.
Journalisée
estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 507


« Répondre #5 le: 19Février, 2019, 04:50:33 »

7
En outre, le fait d'incarner des écrivains ayant vraiment existé me semble être aussi un pari très risqué : soit les joueurs n'en savent pas assez sur ces auteurs pour que la chose fonctionne à plein, soit ils en connaissent assez pour savoir, par exemple, que Robert E. Howard est mort un an avant HPL...  

Est-ce qu'il ne serait pas plus simple de remplacer HPL par un équivalent fictif (un peu comme le fameux Sutter Cane de L'Antre de la Folie) et les PJ par une brochette de personnages plus diversifiés, ne se connaissant pas entre eux et n'ayant pas connu ton écrivain (ce qui ajouterait une énorme part de mystère)... sauf en tant que lecteurs de ses oeuvres ?  Vu la fin que tu envisages, le côté "groupe de PJ n'ayant pas grand chose à faire ensemble mais réunis par un étrange mystère" pourrait justement prendre plus de sens que d'habitude...


Si tu restes sur le principe de garder HPL et des auteurs ayant réellement exister, tu peux t'en servir pour glisser des incohérences qui peuvent les aider à se rendre compte que quelque chose ne va pas.

Par exemple quand Robert E Howard arrive chez l'homme de loi (attention le notaire c'est très français), les autres peuvent être étonnés parce qu'ils le croyaient mort. Tel autre auteur peut être Président d'une association bizarre : l'aide à la méthode pentecôtiste (en lien peut être avec sa propre identité), ou avoir travailler sur une improbable traduction en Tchèque de ses œuvres complètes.

sinon à propos de twist : http://www.serieweb.com/before-la-meuf-de-chloe-6640 c'est con mais ça me fait rire.
Journalisée
axis.mundi
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 347



« Répondre #6 le: 26Février, 2019, 12:30:14 »

Bon, suite à un soucis de Windows la base de donnée des organisateurs m'a effacé de la liste.
Du coup j'ai eu un gros stress pour rien.


Merci pour vos idées...
Journalisée

--
Axis Mundi.
estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 507


« Répondre #7 le: 27Février, 2019, 04:23:38 »

 Grin
Journalisée
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: