Les Salons de la Cour

15Juillet, 2020, 04:39:29
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Le Code Fidelitatis  (Lu 2378 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Loris
Chair-Leg of Truth
Modérateur
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 698



« le: 29Février, 2008, 22:00:23 »

Tu n'aimeras point
L'amour est mensonge : il se dit beauté, mais il n'y a pas d'amants au Paradis.
L'amour est une faiblesse : il offre aux Tourmenteurs une prise sur votre âme.
L'amour éternel survivra à la Création...mais rien ne peut y survivre et rien n'y survivra.
L'amour éphémère n'est point l'amour.
L'amour est donc une faiblesse, un mensonge et une contradiction.

Tu ne châtieras point celui qui ne t'as rien fait.
Peu importe le futur : un crime n'est commis que dans le présent.
Peu importe la victime : l'hypocrisie est le premier outil de la corruption.
Peu importe la situation : tout acte est spécifique.
Toutes ces choses importent peu : les Innocents sont sous la protection de la Noblesse.

Ne traite jamais une bête comme ton Seigneur
Ne te soumets jamais à une bête - et l'homme est un taureau stupide.
Ne fais aucun serment à une bête - et la femme est une biche sotte.
N'accepte jamais une insulte d'une bête - et chaque enfant est un serpent.
Tout compromis est une asphyxie de l'esprit divine

Ne protège aucune Puissance Souveraine de la justice du Code
La Justice est la sentence de la Cour
La Justice est le Code Fidelitatis
La Justice est la Chasse Sauvage invoquée par le Seigneur Entropie
Qui protège une Puissance Souveraine de la Justice partage son crime.

Sers ton Imperator avant la Guerre, et la Guerre avant toi-même
Votre est votre Domaine : ne le laissez à la merci de personne.
Votre est votre Famille : ne la laissez jamais insultée.
Votre est votre Imperator : servez le avant toute autre chose.
Mieux vaut la ruine d'un allié que votre propre défaite.
Journalisée

"Bref, moi qui ait été élevé avec la fausse croyance que Tolkien avait écrit la bible de la fantasy, je découvre une fois de plus que c'est faux. Howard, Lovecraft et Lieber sont les vrais apôtres du genre. Ceux qui prétendent le contraire sont des hérétiques." ~ Cédric, de Hugin & Munin
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: