Les Salons de la Cour

15Juillet, 2020, 03:38:20
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1] 2 3   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Où les Puissances se retrouvent avec une charge à leur démesure  (Lu 56889 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Loris
Chair-Leg of Truth
Modérateur
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 698



« le: 19Février, 2008, 13:56:38 »

Après une longue formation au "métier" de puissance au sanctuaire d'Adamastar, nos trois puissances sont revenues à Atom Dome, d'humeur plutôt joyeuse après cette formation à la Société des Fleurs. Malgré cette humeur primesautière, l'apparence du sanctuaire est étrange une fois entrés : un soleil d'été brille au-dessus d'une ville moderne qui ne paraîtrait pas déplacée à Tokyo. Un taxi attend les puissances dès leur apparition et l'ombre qui lui sert de chauffeur réussi à se faire comprendre comme devant les amener d'urgence au palais, au bout de la large avenue fleurie. L'immeuble lui-même semble très moderne, tel un palais de verre et d'acier, qui recevrait une immense réception, et c'est exactement le cas.

En effet, il semble que Krymelatch soit en ses murs. Nombre de Nobilis s'écartent sur votre passage, vous regardant qui avec envie, qui avec respect, qui avec... mépris. Cependant, le respect, l'envie et la joie semblent largement dominants dans le regard de toutes ces puissances. Arrivés devant le buffet, vous voyez Krymelatch sous l'apparence d'un homme grand et musclé, au visage taillé à coups de serpe, aux cheveux blancs en bataille. Il discute avec un homme relativement fluet, au visage dur, habillé d'un costume qui semble fait de chitine. Le long du pied de la flûte qu'il tient à la main s'écoule du sang. On vous en a parlé lors de votre formation et vous ne pouvez réprimer un frisson par rapport à celui qui est à la fois policier juge et bourreau des puissances, le président du Tribunal des Sauterelles, Seigneur Entropie lui-même. Krymelatch a l'air assez enthousiaste, mais l'expression d'Entropie est indéfinissable.
Entropie et Krymelatch vous saluent.
Krymelatch : "Enfin ! J'ai donné cette petite fête en votre honneur et nous n'attendions plus que vous. Je vais donc pouvoir vous présenter à mes amis et connaissances, avant de vous confier la garde de mes possessions."
Il se tourne vers la foule.
"Imperators et puissances, amies et alliées, j'ai la fierté de vous présenter les trois nouvelles puissances du Doute, de la Lacune et de la Tempête, à qui je confie donc mes domaines avant de repartir à la guerre. Ils seront donc mes agents et parlent pour moi. De plus, j'ai le plaisir de faire ici une annonce importante : Atom Dome vient d'être désigné sanctuaire inquisitorial par le Seigneur Entropie."
Surprise dans la foule, Entropie hoche la tête, quelques applaudissements épars.
"Je sais que mes puissances sauront se montrer à la taille de ces responsabilités, ils ont toute ma confiance. Et maintenant, que la fête commence."

Que faites vous ?
Loris, content de pouvoir enfin poser la question.
Journalisée

"Bref, moi qui ait été élevé avec la fausse croyance que Tolkien avait écrit la bible de la fantasy, je découvre une fois de plus que c'est faux. Howard, Lovecraft et Lieber sont les vrais apôtres du genre. Ceux qui prétendent le contraire sont des hérétiques." ~ Cédric, de Hugin & Munin
Pitt
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 80


« Répondre #1 le: 19Février, 2008, 16:00:03 »

Guillermo est en temps normal, un habitué des foules et supporte facilement le stress que peux engendrer une prestation scénique, mais là cette arrivée au sanctuaire le décontenance totalement.
 Et  il perd un peu pied, heureusement que les siens sont bien trop difficiles à perdre, devant tout ses « frères » Nobilis.
 Pour la première fois il côtoie la société des puissances et ne sait comment réagir, il s'agit bien là d'un numéro qu'il n'avait pas préparé et encore moins prévue.
Il ne peut s'empêcher de sourire bêtement et d'acquiescer à tous les propos tenus par son Imperator.

Il reste tout de fois conscient de l'embarra dans lequel il pourrait mettre son Imperator  si il restait planté là comme un idiot, et décide donc de se présenter au Seigneur Entropie, en ayant pris soin au préalable de saluer Krymelatch en personne.
Pour ne pas risquer un manquement à l'étiquette il se contente d'un salut de la tête  à Entropie.

« Je suis Guillermo la puissance des lacunes, je suis honoré de faire votre connaissance et encore plus que vous ayez choisi le sanctuaire de notre Imperator comme sanctuaire inquisitorial, je parle en mon nom est certainement en celui de mes frères Zweif et Torden, pour vous dire que nous ferons de notre mieux pour le protéger, Krymelatch n'aura aucunement honte de nous avoir choisi comme gardien. »



« Dernière édition: 19Février, 2008, 17:27:03 par Pitt » Journalisée
Kynan
Argoulet
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 201


Contradicteur Systématique


« Répondre #2 le: 19Février, 2008, 16:57:43 »

Il n'est qu'un léger nuage de brume, presqu'indiscernable, et pourtant ces quelques mots tombent, comme des gouttes frappant au hasard un toit plutôt qu'un autre :

Tu doutes de toi-même ? Trop d'honneur, frère...

L'ombre brumeuse flotte jusqu'à un fauteuil à proximité, et l'enveloppe. Lorsqu'elle se dissipe, un homme est assis dans le fauteuil. Chauve et au nez busqué, ses lèvres minces s'ouvrent sur un sourire sans joie.

Vous m'excuserez si je ne me lève pas pour l'occasion... Zweif, Puissance du Doute. Enfin, peut-être... Ou peut-être pas. Et bien entendu, je ferai de mon mieux moi aussi pour absorber tout doute de notre grand Krymelatch quant à notre efficacité.

Le sourire disparait.
Journalisée

PbF TdM : Tobias Branda (Hobbit)
PbF Space Frontiers : Monfried Fonricht
PbF Ynn Prydden : Bors Njarlsson
PbF TdF : Ser Rickard

ex : Tiamat, Elfirie, Trinités, M+C, EG
Doenyon
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 299


« Répondre #3 le: 19Février, 2008, 17:27:43 »

Grand, musclé et d'une rigueur militaire en général, Torden est cette fois quelque peu décontenancé par l'accueil princier qui leur a été fait, et n'étant pas très a l'aise en société... La foudre et les éclairs ne faisant pas bon ménage avec la terre...

Puis après que leur imperator ai parlé, il s'incline respectueusement devant celui ci, et fait un signe de tête également respectueu envers le seigneur Entropie.

Puis il cherche du regard quelqu'un qui a compris ce dont le seigneur parlait... N'ayant aucune idée de ce qu'est un sanctuaire inquisitorial...

Il n'a pour l'instant rien dit, sachant que tous peuvent déduire quelle puissance il sert, sachant que trois étaient présentées, et que deux se sont déjà nommées.
Journalisée
Loris
Chair-Leg of Truth
Modérateur
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 698



« Répondre #4 le: 19Février, 2008, 17:52:52 »

Seigneur Entropie se tourne vers vous et dit, de façon à ce que seuls vous et votre Imperator entende : "J'espère que vous saurez être efficace à la mesure du lobbying de votre seigneur. Malgré les longues discussions que j'ai pu avoir avec Ianthe, que je sais apprécier les arguties pour leur seul plaisir, je ne jurerai que sur pièce. Nous nous reverrons bien assez tôt j'en suis sûr, et je laisse ce cher Krymelatch vous expliquer ce dans quoi il vient de vous lancer. Je vous laisse, je vais profiter de la soirée : quelques uns des présents me doivent quelques mots."

Sur ce, il semble s'évanouir et vous l'apercevez, quelques secondes plus tard parler avec deux-trois Imperators. Krymelatch vous propose alors de prendre un verre de foudre, se versant lui-même généreusement un verre de liquide bleu irisé.

"Oui, je sais, je vous prends ici par surprise. Vous sortez à peine de formation, mais la réputation d'Adamastar n'est plus à faire, vous serez capables. Vous avez entendu parler de l'Inquisition noble  ?" Devant la réponse négative ou votre regard hébété, il reprend : "Grmpf. Je me demande si je n'ai pas fait une bêtise. Il n'est plus temps, dans quelques heures je repars sur le front. Pour les détails, vous devrez vous renseigner avec d'autres. L'Inquisition est une police des nobles veillant à faire respecter le Code Fidelitatis*, les lois dont Seigneur Entropie est à la fois le juge et le bourreau dans son Tribunal des Sauterelles. Il y a toujours deux sanctuaires inquisitoriaux à tout moment, et l'un d'eux a été détruit il y a peu. Atom Dome étant un sanctuaire inquisitorial, cela signifie plusieurs choses :
- que vous êtes des Inquisiteurs, chargés d'enquêter et d'arrêter les puissances qui agiraient à l'encontre du Code
- que le sanctuaire sert de prison temporaire pour les suspects en attente de jugement
- que le sanctuaire ser de cour où peut siéger le tribunal des sauterelles.
Vous devrez créer une place représentative de nos domaines dans Atom Dome pour la cour, et prévoir un lieu d'enfermement des suspects. Profitez de la soirée, amusez-vous, car vous allez avoir du travail. Liez connaissance, cela peut vous servir. Et n'oubliez pas le reste de vos responsabilités. Sur ce, j'ai moi aussi un certain nombre de personnes à voir, je vous laisse."

* : plus sur le Code Fidelitatis asap dans le thread général.
Journalisée

"Bref, moi qui ait été élevé avec la fausse croyance que Tolkien avait écrit la bible de la fantasy, je découvre une fois de plus que c'est faux. Howard, Lovecraft et Lieber sont les vrais apôtres du genre. Ceux qui prétendent le contraire sont des hérétiques." ~ Cédric, de Hugin & Munin
Pitt
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 80


« Répondre #5 le: 19Février, 2008, 18:15:35 »

Guillermo était un peu absent pendant le monologue de son Imperator, il ne pouvait penser à autre chose qu'a l'entrée en scène de Zweif , il ne compris que quelques brides du discours de Krymelatch ... respecter ... code ...Fidelitatis ...tribunal ...créer ... il reprit partiellement ses esprits que quand la silhouette de son Imperator rapetissa  ... comme inconscient et se parlant à lui même il quitta aussi le groupe , les personnes suffisamment proches le voit  s'éloigner en marmonnant quelques choses ressemblant à ça « ...Vais, chercher ptit-four ... me faut un fauteuil roulant, ...trop la classe ... »
« Dernière édition: 19Février, 2008, 18:25:52 par Pitt » Journalisée
Doenyon
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 299


« Répondre #6 le: 19Février, 2008, 20:20:53 »

Un verre de foudre... Que n'avait pas dit l'Imperator !
Il n'avait toujours pas compris ce qu'allaient être ses devoirs en détail, et il se voyait mal demander au premier venu...
Il avait par contre déjà une idée ou deux pour confiner et restreindre les suspects en attente de jugement, certes elles ne seraient pas du gout de tous, mais qu'importait... Ils verraient bien.

Il regarda ensuite son verre de foudre, toujours plein, ce qui ne lui ressemblait guère, et se dirigea vers le premier groupe qu'il vit afin de lier connaissance.
Se présentant comme étant le Nobilis Oglyn, Torden de son prénom, simple servant de la foudre et des éclairs. Il en profita ensuite pour poser une ou deux questions sur le rôle des inquisiteurs... Enfin surtout de la manière dont ils agissaient, et surtout, quels étaient leurs droits et leurs devoirs.
Il faisait de son mieux pour avoir une voix tout a fait normale, et non pas un véritable roulement de tonnerre comme lorsqu'il voyait bleu électrique...
Journalisée
Pitt
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 80


« Répondre #7 le: 21Février, 2008, 13:23:45 »

Il s'averra pour Guillermo que rechercher des ptis fours lors d'un banquet de puissance soit une chose pas si facile que prévue, en effet il tomba sur une table, une planche, un support ... enfin quelque chose qui semblait très indécis sur sa véritable forme, en lévitation semi statique au dessus de ce qui semblait être un vide. Sur ce support tout plein de denrées  alimentaires à l'allure fort peu comestible. Une ombre lui tendit un beignet fourré d'une substance ressemblante à ce que contenait son vers de foudre, en un peu moins liquide, d'ailleurs il prit pleinement conscience du contenue de son vers à ce moment là.

« Il est vrai que je suis une puissance maintenant, je suppose que je vais devoir me faire à tout ça »

Et il enfourna son beignet à pleine bouche. Un énorme frisson lui parcoura le corps au moment de la déglutition.

« Wouh! Amusant ...!
Bon Guillermo, c'est le moment de faire connaissance avec tout ce beau monde, même Torden qui est d'un naturel peu social à l'air de s'intégrer ... »


Guillermo se dirigea donc vers un groupe de convive, en ayant pris grand soin de le choisir, celui constitué de plus de puissanceE ou bien celui qui semblait avoir le plus d'ambiance...  il s'y dirigea et s'intégra au groupe de la manière la plus naturelle pour lui.

« Excusez-moi madame, vous êtes entrain de me marcher sur le pied ... n'ayez crainte, ce genre de chose arrive souvent avec moi et je ne ressent que peux de douleur, ... Oh ! Veuillez m'excusez de ce manquement, je ne me suis pas présenté, je suis Guillermo la puissance des lacunes, et vous et votre groupe d'amis êtes en quelque sorte mes invités. »



« Dernière édition: 21Février, 2008, 13:26:37 par Pitt » Journalisée
Loris
Chair-Leg of Truth
Modérateur
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 698



« Répondre #8 le: 21Février, 2008, 13:47:56 »

Se présentant comme étant le Nobilis Oglyn, Torden de son prénom, simple servant de la foudre et des éclairs. Il en profita ensuite pour poser une ou deux questions sur le rôle des inquisiteurs... Enfin surtout de la manière dont ils agissaient, et surtout, quels étaient leurs droits et leurs devoirs.

Le groupe de personnes était étonnamment normal, en regard de la profusion de couleurs et de forme que représentait l'assemblée. Ces quatre personnes, trois hommes et une femme, étaient vêtus simplement, costume ou tailleur neutre. Ils accueillirent Torden avec un sourire.
"Torden, nous sommes enchantés de faire votre connaissance. Qui sait... Vous aurez peut être besoin de nos services. En effet, nous sommes les représentants de la Camorra à cette soirée. Si, dans votre charge d'Inquisiteur vous avez besoin d'un coup de main, n'hésitez pas.
La charge d'inquisiteur ? Oh, allez, le premier service est offert par la maison. Le travail est simple, mais compliqué à mettre en application. Vous êtes désormais un flic, chargé d'arrêter et d'amener à la justice les Nobilis qui ne respecteraient pas les règles. C'est tout. La principale difficulté va être de les trouver et de les arrêter, bien évidemment, mais je suppose que l'on ne vous a pas choisis pour rien, surtout avec l'assentiment de Seigneur Entropie. Une certaine déférence teinte sa voix au moment de parler d'Entropie. Au delà de l'enquête, la délation sera votre source d'information principale, le flagrant délit étant malheureusement si rare...
Traditionnellement, le sanctuaire des Inquisiteurs possède une place centrale découpée, comme une tarte, en quartiers, un par domaine du sanctuaire, chacun devant être à la fois accueillant et confortable, tel une place de village, et représentatif du domaine qu'il représente."
"Ce qu'est la Camorra ? J'avais dit que seul le premier service était gratuit..."

Loris, qui répondra à Pitt un peu plus tard.
Journalisée

"Bref, moi qui ait été élevé avec la fausse croyance que Tolkien avait écrit la bible de la fantasy, je découvre une fois de plus que c'est faux. Howard, Lovecraft et Lieber sont les vrais apôtres du genre. Ceux qui prétendent le contraire sont des hérétiques." ~ Cédric, de Hugin & Munin
Kynan
Argoulet
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 201


Contradicteur Systématique


« Répondre #9 le: 21Février, 2008, 17:36:38 »

A nouveau la petite brume s'infiltre aux alentours. S'enroulant autour du verre de l'un, glissant entre les jambes de l'autre, laissant toujours l'expectative entre "me parle-t-on ?" et "m'espionne-t-on ?", bref semant le doute au petit hasard. Oh non, au petit bonheur. Mais n'est-ce point la même chose ?
Journalisée

PbF TdM : Tobias Branda (Hobbit)
PbF Space Frontiers : Monfried Fonricht
PbF Ynn Prydden : Bors Njarlsson
PbF TdF : Ser Rickard

ex : Tiamat, Elfirie, Trinités, M+C, EG
Loris
Chair-Leg of Truth
Modérateur
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 698



« Répondre #10 le: 29Février, 2008, 22:12:58 »

Guillermo se dirigea donc vers un groupe de convive, en ayant pris grand soin de le choisir, celui constitué de plus de puissanceE ou bien celui qui semblait avoir le plus d'ambiance...  il s'y dirigea et s'intégra au groupe de la manière la plus naturelle pour lui.

« Excusez-moi madame, vous êtes entrain de me marcher sur le pied ... n'ayez crainte, ce genre de chose arrive souvent avec moi et je ne ressent que peux de douleur, ... Oh ! Veuillez m'excusez de ce manquement, je ne me suis pas présenté, je suis Guillermo la puissance des lacunes, et vous et votre groupe d'amis êtes en quelque sorte mes invités. »
"Joignez-vous donc à nous, Ô Puissance de la Lacune. Nous discutions du fait que l'Enfer n'est qu'une simple vue de l'esprit. En effet, le code de ces deux Nobles fait la promotion de la corruption. Or, je prétends que l'on peut trouver de la beauté dans la réalisation des actes les plus vils ainsi que la corruption. De là, j'estime que le Code des Enfers n'est qu'une excuse de la maladresse."

"Coluptii aime tant la beauté qu'il en oublie de se présenter. Il est Coluptii, Puissance de la Trahison, serviteur de l'Ange Limaryel. Moi-même, je suis Felernarh, Puissance de la Soumission et, vous vous en doutiez, serviteur des enfers et  Lucifer est mon Suzerain.  Coluptii, la beauté de la corruption se limite à de trop rares cas, où nos points de vue se rejoignent. Mais cela ne recouvre pas toute la corruption et la laideur que nous défendons. Et la créer réclame un travail tout aussi important et ne saurait prétendre n'être qu'une version dégradée du Paradis, puisque vous êtes dans l'incapacité de créer une corruption dénuée, justement, de beauté."

Les convives se tournère alors vers Pitt. "Et vous, cher ami, qu'en pensez vous ? L'Enfer n'est-il qu'un furoncle du Paradis, ou le Paradis seulement un sous ensemble de l'Enfer ?"
Journalisée

"Bref, moi qui ait été élevé avec la fausse croyance que Tolkien avait écrit la bible de la fantasy, je découvre une fois de plus que c'est faux. Howard, Lovecraft et Lieber sont les vrais apôtres du genre. Ceux qui prétendent le contraire sont des hérétiques." ~ Cédric, de Hugin & Munin
Loris
Chair-Leg of Truth
Modérateur
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 698



« Répondre #11 le: 29Février, 2008, 22:22:47 »

A nouveau la petite brume s'infiltre aux alentours. S'enroulant autour du verre de l'un, glissant entre les jambes de l'autre, laissant toujours l'expectative entre "me parle-t-on ?" et "m'espionne-t-on ?", bref semant le doute au petit hasard. Oh non, au petit bonheur. Mais n'est-ce point la même chose ?

Note que suivant la pénétration que tu y mets, tous ne serons pas affectés. Je pars du principe que le doute infligé n'est pas trop fort, un désarroi complet serait contraire au Code Fidelitatis.

La brume se répandait parmi la foule, et l'ambiance des conversations où elle passait retombait lourdement, ou cessaient, d'autres se mirent à rire de leur ressenti.

Par contre, tout d'un coup, un sentiment de froid, de fièvre te prend. Tu sens que ton Domaine est agressé. Dieu seul sait par où et comment*.

Loris.
* : and here the scénar begins (mais pas que là).
Journalisée

"Bref, moi qui ait été élevé avec la fausse croyance que Tolkien avait écrit la bible de la fantasy, je découvre une fois de plus que c'est faux. Howard, Lovecraft et Lieber sont les vrais apôtres du genre. Ceux qui prétendent le contraire sont des hérétiques." ~ Cédric, de Hugin & Munin
Pitt
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 80


« Répondre #12 le: 05Mars, 2008, 22:58:57 »

[HS]Bravo moi ! j'avais complêtement zappé ta réponse[/HS]

Guillermo se trouva un peu pris au dépourvu, la discusion des convives ne lui semblait pas porter sur ce sujet de l'extérieur,comment pouvaient-ils être aussi joyeux en parlant de beauté ?!?

«  ... voilà une discusion forte interessante ... mais comme mon domaine le laisse deviner, j'ai parfois quelques lacunes sur certains sujet, et celui-ci en fait parti. Tout de fois de mon humble opinion de jeune Nobilis, je dirai que la beauté est parfois une chose  surfaites ... dire que le beau n'est dû cas la corruption est un peu castrateur et inversement dire que la corruption ne peux engendrer de beauté est chose un peu stupide.
 Comme le stipule le code des démons le pouvoir se justifie par lui même et dans se sens je dirai que celui qui détient le pouvoir détient la bonne opinion sur la beauté pour le commun des mortels ... mais comme nous ne sommes plus très commun ... enfin bref mes éluqubrations, jeux de mots et diverses dérives ne sont là que pour conclure que pour moi, l'enfer n'est ni un furoncle du Paradis pas plus que le Paradis est un sous ensemble d'Enfer, je dirai plutot que les deux sont une osmose, l'un pourrait-il survivre sans l'autre ?!? Pour moi le Paradis et l'Enfer sont une balance en constant équilibre ...ce qui me semble parfois un peu morose, un peu de déséquilibre ne fait pas de mal, peut-etre trouverions nous une nouvelle sorte de beauté dans le chaos que se déséquilibre engendrerait. »
« Dernière édition: 05Mars, 2008, 23:05:53 par Pitt » Journalisée
Kynan
Argoulet
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 201


Contradicteur Systématique


« Répondre #13 le: 06Mars, 2008, 00:07:21 »

[Bon allez, j'arrache la page du Grand Livre des Rancunes ]

* Et voilà... Le Doute en plein doute. *

Se précipitant vers ses deux acolytes, Zweif leur glisse à l'oreille : Vous ressentez ce que je ressens ? Cette menace ?
Journalisée

PbF TdM : Tobias Branda (Hobbit)
PbF Space Frontiers : Monfried Fonricht
PbF Ynn Prydden : Bors Njarlsson
PbF TdF : Ser Rickard

ex : Tiamat, Elfirie, Trinités, M+C, EG
Doenyon
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 299


« Répondre #14 le: 06Mars, 2008, 00:18:34 »

Torden, légèrement confus par la dernière remarque de son interlocuteur (le camoréen..) se retourna vers Zweif et lui dit qu'il n'avait rien senti du tout.

[j'en déduis que non vu que le mj a dit que c'était le domaine du doute qui était aggréssé, et sans rien préciser sur les autres ]
Journalisée
Pages: [1] 2 3   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: