Les Salons de la Cour

27Mai, 2019, 03:59:06
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: L'Empire de Taenare  (Lu 1881 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Modérateur
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 148


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« le: 07Février, 2008, 21:33:17 »

Suite à une discussion sur le background des JDR dans la partie JDR, le sieur "Dans le mur" m'a posé quelques questions sur l'empire de Taenare : je vais tacher d'y répondre dans ce sujet. Je vais d'abord replacer ce que j'ai écrit sur l'empire de Taenare :

La civilisation Taenarienne était florissante et très avancée, leur armada de navires, (dont nul ne sut jamais le nombre exact), inspirait la terreur. Possédant une religion cruelle et des mœurs décadentes, la civilisation Taenarienne fascinait ou dégoûtait selon les individus. Il y’a trois siècles environ, les Sidhes firent alliance avec quelques peuplades humaines pour enrayer son expansion. L’Empire finit par s’écrouler sur lui même. L'ancienne cité de Taenare qui donna son nom à l'empire est aujourd'hui en ruine, et rares sont eux qui osent encore s’y aventurer...

 
Les Terres Mortes
Situées au sud de l’Empire Carolien : c’est un lieu de combat perpétuel entre le Saint Ordre et des créatures monstrueuses, c’est un endroit maudit où beaucoup d’hommes on péri des fièvres malignes qui y circulent. On raconte que les mages de l'Empire y mettaient à l’épreuve leurs sombres connaissances... A force : le voile fragilisé finit par être déchiré lors de l'opposition entre la cour d'ombre et les Sidhes...


A savoir que la langue de Taenare est calquée sur le Grec ancien. Donc j'évite tout terme latin et cherche à chaque fois à trouver un mot grec pour remplacer les latinismes (sans pour autant enlever tous les mots qui viennent du latin sans ça j'aurais pas fini...  )

Un passage sur "la Grande Forêt" ( au Nord sur la carte) et qui parle de l'empire. Ca me fait penser que j'ai laissé le mot "légion". Je vais sans doute le remplacer par un terme du genre "phalange".

(...) Par la suite, la forêt ne diminua pas jusqu'à l'arrivée de l'empire Taenarien. Ceux-ci n'ayant signé aucun pacte, les légions se mirent à défricher massivement. Une délégation des deux cours vint tenter de les convaincre de stopper. Leurs requêtes furent rejetées avec mépris par Démétrios stratégos chargé de l’invasion de Pryddein. Et le défrichement continua jusqu’à ce que le Strategos fut frappé d’impuissance, que les soldat disparaissent brusquement ou soit blessés dans d’étranges accidents et que les chevaux de la cavalerie mordent leur maître. Alors, devant ces attaques que les thaumaturges attachés à son armée ne pouvaient contrer, Démétrios dut faire volte face et laisser la forêt tranquille.

Cette protection conférée par les bois servit donc non seulement aux membres de la classe sacerdotale qui échappèrent aux persécutions de l’Empire, mais aussi à tout ceux qui voulaient fuir l’oppresseur, dont le fils du Haut Roi Lugaid qui fut obligé de s’y réfugier après la dernière bataille de Kingsley où son père et ses frères avaient trouvés la mort.


L'empire est inspiré par Rome, l'Egypte, la Grèce mais aussi la Perse et les Carthaginois... C'est un des éléments "High Fantasy" d'Yggdrasil : c'est une des rares fois ou je mélange un peu tout à ma sauce au lieu de calquer quasi fidèlement un peuple historique et je le conçois comme un Empire avec des mages intégrés dans les unités de combat. Il y'avait un bouquin ou Rome utilisait des mages de combat avec ses légions : je ne sais plus le titre mais c'est tout à fait le trip.
« Dernière édition: 08Février, 2008, 00:16:39 par Cuchulain » Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Modérateur
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 148


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #1 le: 07Février, 2008, 21:33:22 »


La question que je me pose est : Comment expliquer qu'un empire très puissant tant militairement que magiquement se soit effondré pas du jour au lendemain mais presque... ?

En répondant à quelques questions préalables :
  • Cet effondrement est-il un événement inattendu du point de vue de l'auteur ?
  • Cet empire correspond-il à un Age d'Or ? Si oui, as-tu placé dans ton jeu des voies de perte de cet état de grâce ?
  • Utilises-tu des temps variables (temps des personnages, temps des empires...) ?
  • Un autre empire remplace-t-il le précédent ? Passe-t-on à un monde multipolaire, bipolaire, en transition ?

Je jette des idées "sur le papier" en ce qui concerne mes idées...

Comme je l'ai mentionné plus haut : ce n'est pas un âge d'or mais un âge de douleur et de servitude... L'Empire a commencé comme une idée de civilisation, apporter les merveilles magiques et technologiques aux peuples alentours. Au début : je vois bien ça comme une succession de protectorat, les royaumes conquis gardaient beaucoup d'autonomie : puis les chose se sont gâtées et peu à peu les protégés devaient rendre de plus en plus de compte au protecteur. Je vois bien une magie très puissante, vraiment high fantasy avec des objets permettant une communication quasi immédiate des généraux avec l'impératrice (un peu de matriarcat en fantasy ça fait pas de mal !). La magie a surchargé pour moi : peu à peu comme avec un courant électrique les "plombs" ont sauté. Donc
1) Interruption de magie d'ou plus de possibilité de communiquer avec l'impératrice et peur des représailles donc un manque cruel d'initiative et de cohésion des armées
2) Invasion de créatures venues d'un autre plan... Les "Daemon" ont un jour envahi la capitale Taenare et résistait très bien à la magie et aux armes... D'ou grosse confusion... Ils ne sont pas arrivés en masse mais peu à peu : causés par une déchirure du voile entre les mondes
3) Révoltes un peu partout dans l'Oekumen et victoires du fait que la magie n'était plus aussi puissante et que les armées ne pouvaient plus communiquer et que plus aucun ordre ne venait de la capitale... Invasions également

L'idée que j'ai trouvé pour que le culte de Deos soit influent par ailleurs est que
1) Son culte était proscrit par l'Empire et que ses prêtres étaient de farouches opposants à l'empire
2) La Magie des prêtres de Deos affecte les daemon, d'ou obligation pour les barbares de composer avec le culte...

Voilà c'est mes idées du soir... 
« Dernière édition: 08Février, 2008, 00:31:03 par Cuchulain » Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: