Les Salons de la Cour

03Juillet, 2022, 11:07:29
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Epilogue (tous)  (Lu 675 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 674



WWW
« le: 28Février, 2022, 17:33:48 »

Ce fil est destiné à recueillir les épilogues consacrés à vos personnages. Vous avez le champ libre pour narrer ce que font les Falks maintenant !
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 314


Ours Rôliste


« Répondre #1 le: 28Février, 2022, 19:19:07 »

Epilogue Hugo Schelling

Au Zapoï, Svetlana vient d'apprendre la mort d'Hugo...

Ca ne pouvait finir que comme ça, murmure-t-elle en posant deux vodkas devant elle. Une pour elle, l'autre pour celui qui ne boira plus jamais avec elle.

A ta santé, vieux salaud...

Elle repense à ce que Hugo lui avait confié, un soir - enfin, c'était plutôt le petit matin...

Bien sûr qu'ils ne m'ont pas déclaré apte à reprendre du service... Mais s'ils s'imaginent que ça va m'arrêter... Malheureusement pour eux, j'ai quelques petits trucs en réserve sur des trois des membres de la commission médicale - ça devrait suffire à régler les choses, en off...

Elle se rappelle alors lui avoir demandé ce qu'il comptait faire, maintenant qu'il était de retour dans les rues...

Ce que j'aurais dû faire depuis longtemps, Svet... Mon boulot.

Svetlana sent une goutte froide et salée couler le long de son visage.

Comme des larmes dans la pluie...
« Dernière édition: 01Mars, 2022, 16:12:46 par olivier legrand » Journalisée
estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 710


« Répondre #2 le: 04Mars, 2022, 16:31:04 »

Gönul ne se rendit jamais au Bauhauss ce soir la.

Alors que perdue dans ses pensées elle sortait de la Falkhouse en toute hâte elle heurta assez violemment Marion qui arrivait en sens inverse.

Comme Gönul, la jeune koss avait une sale tronche. Le regard fatigué, des cernes sous les yeux, le visage griffé... Elle aussi avait du pas mal encaisser.

- Mauvaise journée hein... lacha la sous-off sans s'excuser.

- Pas sur...  ça peut encore s'arranger. lui répondit la koss en la fixant droit dans les yeux.

- On va boire un verre ... genre ailleurs qu'En Face ?

- Tu me laisses 5 minutes? j'ai oublié mes clopes.

- J'ai ce qui faut...
conclut la sergente avec un sourire carnassier.

Le lendemain ce fut une Gönul presque apaisée qui se réveilla dans un lit qui n'était pas le sien. Un petit coup de pouce financier aussi bienvenu qu'inattendu et une nuit très caliente avec une fille qui la rendait physiquement dingue, il y a pire comme début de journée.

Bien sur les billets restés "malencontreusement" dans une poche intérieure de son blouson et qu'elle avait "oublié de déposer"  dans le bureau de Sven seraient vite épuisés.

Quand à Marion... Gönul avait trop d'expérience pour ne pas se rendre compte qu'elles avaient assouvi avant tout un besoin de baiser primaire et animal. Copuler pour se sentir vivantes. L'histoire aurait elle un lendemain? Songeuse, Gönul contempla le petit studio où elle se trouvait. Il était sordide. Il puait la crasse et le tabac froid. Elle se demanda si la koss avait seulement des affaires propres pour la dépanner.

Un gémissement de Marion vint la tirer de ses réflexions. Sa partenaire émergeait. Gönul en avait suffisamment pris dans la gueule pour ne pas prendre des bribes de bonheur lorsqu'elles se présentaient.

Elle chassa ses sombres pensées et se glissa sous les draps, faisant glousser Marion.

Ce qu'elle y trouva était encore humide et salé, comme une larme dans la pluie.
« Dernière édition: 04Mars, 2022, 17:27:29 par estrella » Journalisée
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: