Les Salons de la Cour

15Juillet, 2020, 00:43:45
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 ... 37 38 [39] 40 41 ... 130   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Votre livre de chevet  (Lu 316268 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
pangloss
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 89



« Répondre #570 le: 17Juillet, 2010, 22:21:24 »

Merci à tous de vos conseils !
J'avais commencé l'Iliade, il y a quelques années, sans réussir à le finir, c'est peut-être l'occasion de me relancer dans cette entreprise de longue haleine.
Quant à Bradley j'avais acheté, il y a longtemps, son cycle arthurien - qui soyons clair, m'avait gâvé au plus au point. Je n'accrochais pas au style, et la perspective féminine m'horripilait
 J'ai entendu de bons ou de mauvais  échos de la trilogie du Minotaure- j'hésite donc à m'y lancer...son côté léger et coloré m'attire pour une lecture d'été.
 En te lisant Cuchulain, je vais peut-être revoir mon jugement sur Le Lion de Macédoine  et tenter au moins le 1er tome dont je viens de lire une critique plutôt flatteuse sur un blog.
 Usher, j'avais lu ton post sur ce forum sur Alexandre et les aigles de Rome- très intéressant mais je n'aime pas trop les uchronies, mais merci de ton aide.
Oui désolé je suis un client difficile  Mais si vous avez d'autres idées, n'hésitez pas - et à mon retour de voyages, je vous commenterai le livre gagnant.  

 Par ailleurs, je viens de finir la nouvelle Toiles déchirées de Charlotte Bousquet de l'Anthologie Magiciennes et Sorcière. Du coup, ce texte avec un thème lié aux Moires m'a agréablement surpris, moi qui cherchait au même moment de la littérature imprégnée de mythologie grecque. Mais Arachnae, l'univers de Bousquet, s'inspire de la République de Venise. Décidement, l'Italie de la Renaissance motive les auteurs français.

 Je suis quand même étonné de l'absence de romans de fantasy grecque. On sortirait un peu de l'influence celte et germanique.  J'adorerai lire l'équivalent de l'Anabase de Xénophon, par exemple, version fantasy-  (même si je viens de tomber sur la fiche sur actu sf de "10 000 au coeur de l'empire" de Kearney dont le résultat ne semble pas avoir convaincu le chroniqueur)
« Dernière édition: 18Juillet, 2010, 13:06:39 par pangloss » Journalisée
Karibou
Fifre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 27



« Répondre #571 le: 19Juillet, 2010, 21:57:01 »

Un peu alléché par les excellents jeux vidéos et des critiques assez encourageantes, je me suis lancé dans la lecture de STALKER des frères Arcadi.

Au final un bon roman, assez court et du coup assez frustrant pour cela. Sûrement trop influencé par l'univers fouillé des jeux vidéos, je m'attendais à une description cohérente de l'univers proposé. Que nenni. Ici, juste l'histoire d'un personnage vivant dans la Zone. Un homme assez lucide qui verra au long de sa vie les ravages qu'elle peut faire.

Très sympathique, même si j'aurais adoré en avoir plus.
Journalisée
cavaillon
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 338



« Répondre #572 le: 21Juillet, 2010, 17:39:36 »

J'ai terminé hier le premier tome de Mathias Sandorf, de Jules Verne.

C'est du Jules Verne, hein. Ca coule de bons sentiments.  Les "gentils" sont vraiment gentils, pleins de noblesse d'âme, de générosité, de patriotisme, de sens du sacrifice, d'amour pour leurs proches... Comme la nature est bien faite, ils sont souvent bien faits aussi, de noble prestance, de haute taille, le corps vigoureux et agile. Les "méchants", eux sont... ben très méchants. Ils ne voient que leurs intérêts, sont attirés uniquement par l'argent, n'hésitent pas à trahir, vendre des innocents pour s'emparer de leurs richesses, ne reculent devant aucune bassesse et n'aiment pas leur famille.

Si l'on accepte ces postulats, cette première partie de roman (je devrais récupérer la suite en août) est plutôt bien, et rachète le mauvais souvenir que j'ai de "L'Etoile du Sud" (dont j'ai parlé plus haut, ici même).

En quelques mots, trois Hongrois patriotes complotent pour délivrer leur pays du joug autrichien. Leur complot est découvert par un banquier et son complice aventurier. Ces derniers décident d'infiltrer les comploteurs, puis les dénoncent (pour pouvoir récupérer leurs richesses). Emprisonnés, condamnés à mort, l'un d'eux Mathias Sandorf, parvient à s'échapper. Ayant appris durant sa captivité la trahison des deux affreux, il prend sur lui le devoir de "faire justice". Après une semaine de cavale, il est rattrapé, tombe à la mer sous une grêle de balles, et son corps n'est jamais retrouvé.

15ans plus tard, un mystérieux "Docteur Antékirtt", aux connaissances (scientifiques et psychiques) et à la richesse apparemment sans limite arrive à Raguse, la ville où le banquier s'est retiré pour vivre confortablement...
Journalisée

Quand une femme vous dit "Quoi ?", ce n'est pas qu'elle a mal entendu ; elle vous laisse une chance de modifier ce que vous venez de dire.
cavaillon
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 338



« Répondre #573 le: 03Août, 2010, 17:45:52 »

"Deuil interdit" de Connelly.

Une enquête style "Cold Case". Réintégrant le bureau des affaires non résolues, Bosch fait à nouveau équipe avec Rider. Ils travaillent sur un dossier de 17 ans sur le meurtre (mal) déguisé en suicide d 'une jeune fille. Un morceau de peau découvert dans le canon de l'arme du crime a pu être analysé et l'A.D.N. identifié, ce qui n'était pas possible à l'époque de l'affaire. Il s'agit d'un certain Mackey. Bosch et Rider rouvrent l'enquête...

C'est sympathique, mais rien d'exceptionnel, et ça se lit relativement vite...

Journalisée

Quand une femme vous dit "Quoi ?", ce n'est pas qu'elle a mal entendu ; elle vous laisse une chance de modifier ce que vous venez de dire.
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 345


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #574 le: 19Août, 2010, 14:10:22 »

Je lis en ce moment un roman fantasy-cape et d'épée : "A la pointe de l'épée" d'Ellen Kushner. Voici le 4e de couverture :
"Richard Saint-Vière est le plus fameux des tueurs des Bords-d'Eau, le quartier des pickpockets et des prostituées. Aussi brillant qu'impitoyable, violent à ses heures, ce dandy scandaleux gagne sa vie comme mercenaire en vendant ses talents de bretteur au plus offrant, sans trop se soucier de morale. Mais tout va se compliquer lorsque, pour de mystérieuses raisons, certains nobles de la Cité décident de se disputer ses services exclusifs; Saint-Vière va dès lors se retrouver au coeur d'un inextricable dédale d'intrigues politiques et romanesques qui pourraient bien finir par lui coûter la vie... "

Ca se lit vite et bien, avec quelques personnages secondaires savoureux (mais pas trop le personnage principal qui ne se dévoile guère). Et on a droit à quelques péripéties d'un jeune noble dans un vaudeville assez amusant.  J'en parlerais dans le fil dédié au kpdp une fois fini, pour l'instant mon appréciation c'est "pas mal mais pas fabuleux".

J'ai fini sinon un excellent roman de Fantasy :
"Chroniques du tueur de roi 1 : le nom du vent".
Paru chez Bragelonne, ça raconte la jeunesse de Kvothe, fils de comédien itinérant tué par de mystérieuses créatures. Fabuleux ménéstrel, mage de génie bien des légendes courent sur lui... Le livre donne la parole à Kvothe qui fait son autobiographie sans complaisance. C'est enlevé, bien écrit avec un personnage principal très attachant, amusant et dont on aime à suivre les péripéties. Malgré le pavé ça se lit rapidement et on en redemande. Je conseille (en plus c'est plutôt low-fantasy ce qui ne gache rien)
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 345


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #575 le: 24Août, 2010, 11:40:00 »

Je suis en pleine période "Andersonienne"... Je me délecte actuellement du cycle de  "La Patrouille du temps" de Poul Anderson.
Ca comble à la fois mon  goût pour les histoires de voyages dans le temps, mais aussi pour les romans historiques (car à première vue c'est plutôt bien documenté) et les uchronies (notamment celle ou l'Empire Romain n'a jamais pu se développer ayant perdu contre Carthage !).
A noter toutefois que le père PA semble apprécier les héros grand et fort (le principal héros du cycle de la patrouille du temps ressemble fortement à Olger Danske de 3 coeurs 3 lions).
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Glorfindel
Invité
« Répondre #576 le: 26Août, 2010, 15:44:23 »

Un ami m'a signalé la sortie de ceci :

Les Contes de Canterbury et autres œuvres, André Crépin, J.-J. Blanchot, Florence Bourgne, Guy Bourquin, Derek Brewer, Hélène Dauby, Juliette Dor, E. Poulle, J.I. Wimsatt, avec Anne Wéry, Paris, Laffont, « Bouquins », 2010 (ISBN 978-2-221-10983-0)

L'intégrale de Chaucer pour la première fois en français, par un grand nom de la traduction comme André Crépin, c'est tentant. J'avais lu les Contes de Canterbury il y a quelques années et ça m'avait bien plu. Là en plus, il y a ses autres oeuvres, que je ne connais pas, même si je sais qu'elles comptent une réécriture courtoise du mythe de la guerre de Troie, ce qui est toujours intéressant. J'ai d'autres choses sur le feu, mais je garde cette sortie en ligne de mire, et en attendant je vous en fais part.
Journalisée
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 528



WWW
« Répondre #577 le: 26Août, 2010, 16:53:45 »

Je viens juste de terminer Vol de nuit, et je me lance dans Terre des hommes. Cela faisait très longtemps que j'avais envie de relire Saint-Ex, pour le lire avec des yeux d'adulte, et non plus d'adolescent comme quand je l'avais découvert.
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
tristesire
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 408


Tératologiste


« Répondre #578 le: 26Août, 2010, 17:41:33 »

Aprés MOKA de Tatiana de Rosnay, j'entame Ilium, Olympos de Dan Simnons...
Journalisée

On ne touche pas aux lapins !
Rom1
Auteur pédant
Les Rêveurs
Maistre de camp
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 418



« Répondre #579 le: 26Août, 2010, 22:52:49 »

On m'a offert les 2 tomes du Secret de Ji, de Pierre Grimbert.

Qqu'un saurait me dire si ça vaut le coup que je me lance dedans ? Ça fait plus de 1.000 pages et si c'est de la mauvaise fantasy, j'ai pas trop envie de perdre mon temps.
Journalisée

Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 345


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #580 le: 27Août, 2010, 06:41:15 »

On m'a offert les 2 tomes du Secret de Ji, de Pierre Grimbert.

Qqu'un saurait me dire si ça vaut le coup que je me lance dedans ? Ça fait plus de 1.000 pages et si c'est de la mauvaise fantasy, j'ai pas trop envie de perdre mon temps.

Je dirais pas que c'est mauvais, mais ça ne m'a pas passionné dans mes souvenirs d'ado... 
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Glorfindel
Invité
« Répondre #581 le: 27Août, 2010, 08:32:26 »

A noter toutefois que le père PA semble apprécier les héros grand et fort (le principal héros du cycle de la patrouille du temps ressemble fortement à Olger Danske de 3 coeurs 3 lions).

Je n'ai pas lu 3 lions 3 coeurs, mais Olger Danske, c'est la forme danoise du nom d'Ogier le Danois, le héros d'une de nos plus belles chansons de geste, et si Poul Anderson a respecté le personnage, effectivement c'est un sacré client, d'une force proprement herculéenne. A un moment donné, il passe sa lance dans une meule de moulin et s'en sert pour venir à bout d'un adversaire coriace.
Journalisée
Hikaki
La Chancellerie
Maréchal
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4 784



WWW
« Répondre #582 le: 27Août, 2010, 10:14:55 »

Cet été, j'ai poursuivi ma plongée en terres nordiques avec des policiers, et des auteurs comme Jo Nesbo, Gunnar Staalesen ou Henning Mankell (découvert grâce à une série sur Arte). Plutôt plaisants pour qui aime le genre et découvrir d'autres cultures. Pas très littéraires, par contre.
Parmi mes bonnes découvertes, il y a eu l'excellent Julius Winsome de Gerard Donovan, ainsi que Naufrages de Akira Yoshimura. Des styles très épurés, et superbes.
Journalisée
Rom1
Auteur pédant
Les Rêveurs
Maistre de camp
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 418



« Répondre #583 le: 27Août, 2010, 10:15:58 »

On m'a offert les 2 tomes du Secret de Ji, de Pierre Grimbert.

Qqu'un saurait me dire si ça vaut le coup que je me lance dedans ? Ça fait plus de 1.000 pages et si c'est de la mauvaise fantasy, j'ai pas trop envie de perdre mon temps.

Je dirais pas que c'est mauvais, mais ça ne m'a pas passionné dans mes souvenirs d'ado... 

C'est si vieux que ça ? 
Journalisée

Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 345


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #584 le: 27Août, 2010, 10:39:51 »

A noter toutefois que le père PA semble apprécier les héros grand et fort (le principal héros du cycle de la patrouille du temps ressemble fortement à Olger Danske de 3 coeurs 3 lions).

Je n'ai pas lu 3 lions 3 coeurs, mais Olger Danske, c'est la forme danoise du nom d'Ogier le Danois, le héros d'une de nos plus belles chansons de geste, et si Poul Anderson a respecté le personnage, effectivement c'est un sacré client, d'une force proprement herculéenne. A un moment donné, il passe sa lance dans une meule de moulin et s'en sert pour venir à bout d'un adversaire coriace.

Alors je t'invite fortement à lire 3 coeurs 3 lions ça devrait beaucoup te plaire mon vieux ! Et quant à Olger Danske disons que le personnage de Manse Everard dans la patrouille du temps lui ressemble beaucoup physiquement et ça m'a interpellé. Et je t'incite à lire beaucoup de choses de P. Anderson qui a écrit de la fantasy comme on l'aime ! Le cycle de Roma Mater, 3 coeurs 3 lions, la Patrouille du temps... En VO j'ai commencé "'The broken sword" et ça a l'air "rien chouette" comme disait le petit Nicolas (celui de Goscinny pas Naboléon hein .

@ Rom 1 : euh en fait ça date de 1997... J'avais donc 22 ans et plus vraiment ado.   Donc dans mes souvenirs de jeune adulte c'est pas mal mais pas extraordinaire.
« Dernière édition: 27Août, 2010, 10:43:12 par Cuchulain » Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Pages: 1 ... 37 38 [39] 40 41 ... 130   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: