Les Salons de la Cour

07Juillet, 2020, 01:29:39
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 ... 33 34 [35] 36 37 ... 130   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Votre livre de chevet  (Lu 311039 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Glorfindel
Invité
« Répondre #510 le: 03Mars, 2010, 22:59:15 »

Claude Lecoûteux, l'homme auquel le public francophone doit d'avoir accès à de nombreux textes de la mythologie germanique, traducteur entre autres de La saga de Théodoric de Vérone et auteur d'incontournables comme Les Nains et les Elfes au Moyen-Age, a sorti un nouveau titre dont le thème devrait, je pense, intéresser certains des hôtes de ces salons : Nos bons voisins les lutins : Nains, elfes, lutins, gnomes, kobolds et compagnie. Je vous mets le prière d'insérer, tiens:

Citation
Il était une fois des créatures fantastiques sur lesquelles on croit tout savoir, et même si elles portent bien des noms, on les appelle les nains. Ils ont inspiré non seulement les écrivains comme Hermann Hesse ou Charles Nodier auquel nous devons Trilby ou le lutin d'Argail, mais aussi des poètes et des compositeurs. Pour tout un chacun ce nom évoque les homoncules qui recueillent Blanche-Neige ou encore ces statuettes que l'on aperçoit dans les jardins. Malgré des études érudites, ces individus sont encore nimbés de mystère. Les contes et légendes rapportant leurs faits et gestes ont plus accrédité des stéréotypes que dévoilé leur véritable nature. Bref, les nains forment un ensemble d'une complexité redoutable, eux dont la pérennité est des plus étonnantes, et l'image que nous avons d'eux est issue d'une longue tradition dont nous tenterons de cerner les contours. Le vocable " nain " est un terme générique qui recouvre des êtres formant quatre groupes distincts : les génies domestiques, les génies de la nature, les esprits tapageurs et les nains proprement dits. Au fil des siècles, ces groupes se sont confondus et leur spécificité respective s'est estompée. Pour cette anthologie, nous avons essentiellement retenu des récits de croyance et, pour bien les distinguer de la littérature, des contes et légendes empruntés à divers pays. Le lecteur pourra constater combien la facture est différente, notamment en comparant certaines narrations avec leur adaptation littéraire que nous transcrivons lorsque cela est possible. La majeure partie des textes provient du monde germanique, de recueils inconnus en France parce que jamais traduits et souvent rédigés en dialecte local. Le classement en chapitre est destiné à procurer une vue d'ensemble des traditions, mais il est évident que chaque texte relève de plusieurs chapitres, selon le thème principal retenu. Cet ensemble de textes confrontera le lecteur à des motifs rares, voire inconnus ici. Qui sait que les nains ne peuvent venir à la surface du sol que quelques jours par an ?, que la perte de leur bonnet ou d'une chaussure les prive de sommeil ?, que les objets sacrés les fixent sur place ? Ces récits au bois dormant méritent de sortir de leur léthargie séculaire.


Voilà, voilà.
Journalisée
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 341


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #511 le: 04Mars, 2010, 00:41:16 »

Je l'ai vu (et j'ai bavé dessus) à la FNAC de Genève. Sa précédente anthologie sur les garous étant géniale, je vais mettre ça sur ma wish list pour mes 35 ans. 

Pour ma part, je lis en ce moment :
"Quand d'autres hommes peuplaient la terre" de JJ Hublin. C'est clair et fort intéressant car remet à plat toutes les découvertes qui sont venus bouleverser notre compréhension de la paléontologie. J'aime aussi son refus du "politiquement correct" pour la disparition de Néanderthal : plutôt qu'un changement climatique, c'est bien une lutte de territoire qui aurait été gagné par Cro-Magnon la cause de la disparition de cette race. Bref : un ouvrage à lire pour être au courant. 
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Marcellus Lesendar
Invité
« Répondre #512 le: 09Mars, 2010, 09:51:28 »

Je viens de finir, non sans difficultés, La mémoire du Vautour de Fabrice Colin au Diable Vauvert...
Mon Dieu... C'est mauvais mauvais mauvais. Des critiques glanées sur le net le présentent comme un chef d'oeuvre ou au moins comme un bon livre. S'il n'y avait la quatrième d'couv' qui le présente comme du Lynch, auraient-ils cherché à le lire jusqu'au bout? Je doute... Perso, j'me suis ennuyé et j'me suis forcé à le lire en entier. A ne pas le rejeter en me disant simplement "il se la raconte grave"... Une histoire capillotracté, menée d'une main de maître pour certains qui arrivent à voir la structure de la narration. Je les félicite. Pour moi ça n'est que de la masturbation intellectuelle inutile et absconse, bref du vide et du mauvais, publié parce qu'issue d'un Nom...
Je suis déçu. Le Diable Vauvert, j'aime beaucoup ce qu'ils font. Là j'en suis au deuxième livre auquel j'n'adhère pas du tout du tout...
Bref, si quelqu'un en ces lieux a apprécié ce livre, j'ne peux qu'l'en féliciter!
« Dernière édition: 09Mars, 2010, 10:03:36 par Marcellus Lesendar » Journalisée
Loris
Chair-Leg of Truth
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 698



« Répondre #513 le: 09Mars, 2010, 12:23:01 »

Je dévore "Gagner La Guerre", en ce moment...

J'espère qu'Usher est en train de gratter la suite !
Loris, page 150 en deux jours.
Journalisée

"Bref, moi qui ait été élevé avec la fausse croyance que Tolkien avait écrit la bible de la fantasy, je découvre une fois de plus que c'est faux. Howard, Lovecraft et Lieber sont les vrais apôtres du genre. Ceux qui prétendent le contraire sont des hérétiques." ~ Cédric, de Hugin & Munin
cavaillon
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 338



« Répondre #514 le: 09Mars, 2010, 18:11:00 »

Une histoire capillotracté, menée d'une main de maître pour certains qui arrivent à voir la structure de la narration. Je les félicite. Pour moi ça n'est que de la masturbation intellectuelle inutile et absconse, bref du vide et du mauvais, publié parce qu'issue d'un Nom...

Effectivement, ça ressemble beaucoup à du Lynch...     Grin
Journalisée

Quand une femme vous dit "Quoi ?", ce n'est pas qu'elle a mal entendu ; elle vous laisse une chance de modifier ce que vous venez de dire.
Lieutenant Jean
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 131


« Répondre #515 le: 20Mars, 2010, 16:20:33 »

A lire absolument !



Il relate les événements qui ont précéder la 1er bataille (8 nov 1620) d'importance de la guerre de 30 ans et la bataille en elle même, détails la vie du simple soldats comme celle du "maistre de camps"  ... que du bonheur pour ceux qui s'intéresse à cette période. 
Journalisée

Une légende, c'est l'histoire, le mensonge en moins et la poésie en plus.
cavaillon
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 338



« Répondre #516 le: 22Mars, 2010, 18:42:18 »

Bon, ben j'ai terminé le "Cycle des Princes d'Ambre" de Zélazny. Je sais enfin qui est Obéron, mais ça ne va guère plus loin. Je n'ai pas tellement accroché. Quand on le lit, l'histoire intéresse, mais une fois le livre refermé, je me trouve un peu déçu.

Je pense que c'est la trajectoire des livres qui me laisse sur ma faim : j'ai bien aimé les deux premiers tomes, le troisième passe encore, mais après, je trouve ça long, lassant, et moins "prenant"...

Les voyages en Ombre qui prennent des pages et des pages, les dialogues prise de tête philosophico-métaphysique (dialogue entre Corwin et Hugi), la fumette totale de la fin, avec la fuite devant l'orage...

Je suis content d'avoir acheté ça d'occase, et je pense le revendre prochainement...
Journalisée

Quand une femme vous dit "Quoi ?", ce n'est pas qu'elle a mal entendu ; elle vous laisse une chance de modifier ce que vous venez de dire.
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 341


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #517 le: 22Mars, 2010, 18:58:12 »

Hérétique ! Brûlons-le !  

Blague à part : je n'ai pas relu le cycle depuis un certain temps donc je parlerais avec mes souvenirs... Les descentes en ombre interminables : je les zappe systématiquement ! D'après des échos il semblerait que le père Z. était pas très "clair" quand il écrivait les descentes en Ombre de Corwin et encore moins pour les descentes en enfer...   Quant au reste : j'ai toujours accroché à chacune de mes relectures et les 2 premières fois ou j'ai lu les romans j'étais scotché à mon fauteuil par le "suspens". Tu devrais essayer le 2e cycle : celui de Merlin qui est peut être un peu moins barge...

--------------

Sinon pour ma part : je viens de terminer le cycle : Sentinelle de la nuit, sentinelle du jour et sentinelle du crépuscule. J'ai été enchanté par la lecture : le personnage principal est fortement attachant, la vision  de la russie post communisme qui ressort parfois est fort intéressante, et c'est une interprétation des mages/vampires/garous qui sort un peu de l'ordinaire. Ca donne plein d'idées pour faire jouer du Monde des Ténèbres qui surprendra les joueurs.
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Marcellus Lesendar
Invité
« Répondre #518 le: 22Mars, 2010, 23:11:16 »

Comme quoi les goûts et les couleurs... Ambre j'l'ai toujours vendu en disant qu'c'est écrit avec les pieds, mais qu'ça reste jouissif^^
Sinon, pour les day watch et compagnie de cuchu, le film il est top moumoute kitch à souhait, mais agréable à regarder malgré tout :p
Journalisée
cavaillon
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 338



« Répondre #519 le: 23Mars, 2010, 18:27:41 »

! D'après des échos il semblerait que le père Z. était pas très "clair" quand il écrivait les descentes en Ombre de Corwin et encore moins pour les descentes en enfer...

Je n'ai même pas compris qu'il s'agit de deux choses différentes...     

Tu devrais essayer le 2e cycle : celui de Merlin qui est peut être un peu moins barge...

Le problème, c'est que tous les échos ont été unanimes : "si tu n'aimes pas le premier cycle, tu aimeras encore moins le second"... Alors, franchement, je n'ai pas envie d'essayer...

Sinon pour ma part : je viens de terminer le cycle : Sentinelle de la nuit, sentinelle du jour et sentinelle du crépuscule. J'ai été enchanté par la lecture : le personnage principal est fortement attachant, la vision  de la russie post communisme qui ressort parfois est fort intéressante, et c'est une interprétation des mages/vampires/garous qui sort un peu de l'ordinaire. Ca donne plein d'idées pour faire jouer du Monde des Ténèbres qui surprendra les joueurs.
Sinon, pour les day watch et compagnie de cuchu, le film il est top moumoute kitch à souhait, mais agréable à regarder malgré tout :p

J'ai vu le premier film, Daywatch (je ne savais pas que c'était tiré d'un roman)... Jamais plus une telle nulllité ! Affreux, c'est affreux ! Le gars qui s'entraîne au combat final sur un jeu d'arcade ? Le combat final où se mêlent le monde moderne et le pont ? Le chef des Nighwatch qui regarde la baston, immobile en étant de plus en plus couvert de sang ? Les Nighwatch qui conduisent le camion comme une F1 ? J'ai trouvé ce film une accumulation d'absurdités...

Comme tu dis, Marcellus, les goûts et les couleurs...
Journalisée

Quand une femme vous dit "Quoi ?", ce n'est pas qu'elle a mal entendu ; elle vous laisse une chance de modifier ce que vous venez de dire.
Glorfindel
Invité
« Répondre #520 le: 23Mars, 2010, 18:52:57 »

Tu devrais essayer le 2e cycle : celui de Merlin qui est peut être un peu moins barge...

Moins barge, le second cycle ? On parle bien du même, celui avec le chat du Cheshire qui prête une épée pour tuer un bandersnatch, un sorcier masqué qui lance des fleurs, des marelles brisées, des univers en noir et blanc, Merlin qui rêve de sa maman essayant de le bouffer à la fourchette, l'ordinateur dont le terminal est une roue spectrale qui se prend pour un dieu ? 
Journalisée
Marcellus Lesendar
Invité
« Répondre #521 le: 23Mars, 2010, 19:09:20 »

J'avais pas osé relevé pour le "moins barge", j'me suis dit qu'y aurait forcémment quelqu'un pour le faire et pour amener Cuchu à expliquer^^
Non, parce que le second cycle, c'que disent les gens souvent c'est qu'c'est ultra bourrin comparé au premier cycle, qu'il est plus "épique"...
Bref, j'proposerais pas à quelqu'un n'ayant pas accroché sur le premier d'aller lire le second si c'est un pote^^
Journalisée
Glorfindel
Invité
« Répondre #522 le: 23Mars, 2010, 19:13:17 »

Je dirais pas plus épique, pour le second cycle. Plus Dragon Ball Z, si on veut, avec les épées qui sont remisées au placard au profit des duels de boules de feu, mais Corwin ressemble bien plus à un héros épique que Merlin, pour moi.

Mais bon, je suis partial, j'aime pas le second cycle.
Journalisée
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 341


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #523 le: 23Mars, 2010, 20:09:50 »

Tu devrais essayer le 2e cycle : celui de Merlin qui est peut être un peu moins barge...

Moins barge, le second cycle ? On parle bien du même, celui avec le chat du Cheshire qui prête une épée pour tuer un bandersnatch, un sorcier masqué qui lance des fleurs, des marelles brisées, des univers en noir et blanc, Merlin qui rêve de sa maman essayant de le bouffer à la fourchette, l'ordinateur dont le terminal est une roue spectrale qui se prend pour un dieu ? 

Ben oui quoi, moins barge.  Hum, barge n'est peut être pas le mot exact : brouillon ? Le 1er cycle est écrit un peu dans tous les sens et le 2e et plus... Intime ? Je sais pas : j'ai adoré les deux cycles faut dire.

Ah quant à Daywatch : ne pas se fier au film, SURTOUT pas !! Autant les livres sont bien autant le film est franchement bof... (j'ai failli les acheter puis j'ai vu le 1er à la tv : Oh My GOD !!!  )
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Rom1
Auteur pédant
Les Rêveurs
Maistre de camp
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 418



« Répondre #524 le: 24Mars, 2010, 12:04:40 »

Je lis l'Etrange Voyage de Hareton Ironcastle, du grand Rosny Aîné.
Pas son meilleur, mais c'est pulp à donf ! Sorti en 1922 pourtant. Y a pas à dire, la littérature de SF européenne du début du siècle défonce tout.
Journalisée

Pages: 1 ... 33 34 [35] 36 37 ... 130   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: