Les Salons de la Cour

07Juillet, 2020, 01:47:24
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 ... 15 16 [17] 18 19 ... 130   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Votre livre de chevet  (Lu 311054 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Loris
Chair-Leg of Truth
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 698



« Répondre #240 le: 12Janvier, 2009, 17:24:48 »

Là j'suis lancé dans Millenium, qu'est-ce que ça me lourde pour le moment... Vivement qu'j'arrive à la fin pour pouvoir dire si ça vaut tant le coup que ça...

Les 250 premières pages sont un peu fadasses. Puis, le récit se met à ronronner, un peu comme dans les grands romans américains, avec ce ventre mou où il ne se passe rien, semble-t-il. Enfin, c'est le crescendo et on se le prend sur le coin de la tête.
A mon avis, l'attente en vaut la peine.

J'en ai lu 80 pages et j'ai abandonné. Si c'est 250 pages chiantes *plus* le "ventre mou", pour pouvoir enfin accéder à la partie ayant un semblant d'intérêt, je crois que je peux aimablement le condamner à l'oubli. Je me demande si la fin ne paraît pas "géniale" par simple différentiel avec l'ennui provoqué par le premier volume, un peu comme quand tu vois un film dont on t'as dit qu'il était nul et, n'attendant rien, tu passes un bon moment.

Loris.
Journalisée

"Bref, moi qui ait été élevé avec la fausse croyance que Tolkien avait écrit la bible de la fantasy, je découvre une fois de plus que c'est faux. Howard, Lovecraft et Lieber sont les vrais apôtres du genre. Ceux qui prétendent le contraire sont des hérétiques." ~ Cédric, de Hugin & Munin
Macbesse
Dalaï-Misu
Le Guet
Pétardier
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 537


Usurpateur à l'ananas


« Répondre #241 le: 12Janvier, 2009, 19:52:10 »

Pour moi, ça tient plus du procédé de narration que du contraste. Quant aux deux autres tomes, ils n'ont aucun temps mort.
Journalisée

Le monde ne veut pas de politique. Il lui faut le vaudeville français et la soumission russe à l'ordre établi. Lermontov
Loris
Chair-Leg of Truth
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 698



« Répondre #242 le: 12Janvier, 2009, 19:58:22 »

Et on peut le sauter, le premier tome ?

Loris.
Journalisée

"Bref, moi qui ait été élevé avec la fausse croyance que Tolkien avait écrit la bible de la fantasy, je découvre une fois de plus que c'est faux. Howard, Lovecraft et Lieber sont les vrais apôtres du genre. Ceux qui prétendent le contraire sont des hérétiques." ~ Cédric, de Hugin & Munin
Macbesse
Dalaï-Misu
Le Guet
Pétardier
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 537


Usurpateur à l'ananas


« Répondre #243 le: 13Janvier, 2009, 06:48:58 »

La lecture en diagonale, ça marche pas mal.
Journalisée

Le monde ne veut pas de politique. Il lui faut le vaudeville français et la soumission russe à l'ordre établi. Lermontov
Marcellus Lesendar
Invité
« Répondre #244 le: 13Janvier, 2009, 10:48:38 »

C'est amusant, car j'fais comme pour le SDA, je trouve tous les prétextes de la Terre pour reporter sans cesse mon avancée dans le livre. N'ayant pas le choix je sais que je le lirais, mais traînons tant que nous le pouvons... C'est vraiment dingue que ça plaise autant depuis plus d'un an. J'veux dire, c'est un des rares livres qui reste au top des ventes sans bouger en dessous du top 10...
Je viens de découvrir le manga Dorohedoro. J'aime beaucoup l'ambiance qui se dégage des dessins, pas mal utile en source d'inspi je trouve, ne serait-ce pour un one shot:p
Journalisée
Rom1
Auteur pédant
Les Rêveurs
Maistre de camp
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 418



« Répondre #245 le: 13Janvier, 2009, 10:51:25 »

Bon ben voilà, fini le dernier Alatriste en poche.  :'(
Journalisée

Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 528



WWW
« Répondre #246 le: 13Janvier, 2009, 11:52:08 »

Bon ben voilà, fini le dernier Alatriste en poche.  :'(
Déçu par la qualité du roman, ou déçu que ta lecture soit déjà finie et qu'il te faille attendre la parution du suivant en poche ?
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Loris
Chair-Leg of Truth
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 698



« Répondre #247 le: 13Janvier, 2009, 11:56:22 »

La lecture en diagonale, ça marche pas mal.

Bon, ben je vais peut être faire ça une fois fini l'excellent Le Soldat Oublié (Guy Sajer aka Guy Mouminoux).
Parce que ça me gonfle d'avoir mis plus de 20 euros dans le premier tome de Millenium et pas avoir réussi à lire plus de 100 pages.

Loris.
Journalisée

"Bref, moi qui ait été élevé avec la fausse croyance que Tolkien avait écrit la bible de la fantasy, je découvre une fois de plus que c'est faux. Howard, Lovecraft et Lieber sont les vrais apôtres du genre. Ceux qui prétendent le contraire sont des hérétiques." ~ Cédric, de Hugin & Munin
Rom1
Auteur pédant
Les Rêveurs
Maistre de camp
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 418



« Répondre #248 le: 13Janvier, 2009, 12:08:00 »

Bon ben voilà, fini le dernier Alatriste en poche.  :'(
Déçu par la qualité du roman, ou déçu que ta lecture soit déjà finie et qu'il te faille attendre la parution du suivant en poche ?

Seconde solution.
J'ai pas pour habitude d'enfiler 5 tomes sans pause d'une série que je n'apprécierai pas. Allez, le film m'aidera à patienter.
Journalisée

killerklown
Flovermind
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 482



« Répondre #249 le: 19Janvier, 2009, 10:29:33 »

Je lis Neropolis de Hubert Montheilhet. C'est un roman qui retrace la vie d'une familia d'affranchis aux temps de Néron, Aggripine et autres Caligula. Il mêle habilement humour, tragédie et érudition (mais j'ai déjà repéré deux erreurs historiques, une mineure et l'autre plus dérangeante mais tellement évidente!). Ca se lit avec un plaisir non dissimulé et c'est une excellente inspi pour Praetoria Prima, d'autant plus qu'il se passe à la période incriminée et qu'il décrit la vie quotidienne avec une précision qui la rend immédiatement accessible.

Sur tes conseils, je l'ai commandé et j'ai commencé à le ire et les 20 premières pages m'ont vraiment émoustillé.
Journalisée

[W.I.P.]De la weird Fantasy à Londres en 1814, motorisé par into the odd: Into London 1814
Nouveau Blog OSR/D&D5 : D.R.E.A.D.
Loris
Chair-Leg of Truth
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 698



« Répondre #250 le: 19Janvier, 2009, 12:43:07 »

J'ai pris un Alatriste en poche. Celui que je n'avais pas réussi à lire en français (et sur lequel j'avais arrêté la série). Je l'ai pris en castillan, pour voir.

Punaise, j'ai pas mal perdu en castillan, mais en plus c'est quand même un vocabulaire peu courant, qui me donne énormément de mal. Snirf.
Pourtant, lire "El Sol De Breda" en Hollande (et pas très loin de Breda), c'était amusant...

Loris.
Journalisée

"Bref, moi qui ait été élevé avec la fausse croyance que Tolkien avait écrit la bible de la fantasy, je découvre une fois de plus que c'est faux. Howard, Lovecraft et Lieber sont les vrais apôtres du genre. Ceux qui prétendent le contraire sont des hérétiques." ~ Cédric, de Hugin & Munin
cavaillon
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 338



« Répondre #251 le: 19Janvier, 2009, 18:46:06 »

J'ai terminé 'Samarcande' d'Amin Maalouf

C'est sympathique, sans casser des briques. L'intérêt du livre est de traiter de deux moments forts de l'histoire de la Perse.

Les deux premières parties du livre se passent au XIème siècle et relatent, de manière romancée, les destins liés de trois personnes historiques : Omar Khayyam (poète, mathématicien, philosophe, astronome, à l'époque où les sages étaient tout cela en même temps), et les ennemis jurés que furent Hassan Sabbah (le Vieux de la Montagne, chef de la secte des Ismaélites), et Nizam al-Molk, qui fut vizir des sultans seldjoukides (et véritable chef de leur Empire). Cela termine par les invasions mongoles, et la destruction d'Alamout.

Les deux autres parties se déroulent fin XIXème début XXème siècles, et par le biais d'un personnage inventé racontent un autre temps fort de la Perse, la révolution constitutionnelle. Là aussi, le récit entoure trois personnages historiques : Fazel, Howard Baskerville et Morgan Shuster. Encore une fois, cela se termine mal (pour la Perse), puisque la Russie écrase cette révolution en 1910 et rend son trône au Shah.

J'ai été très curieux de découvrir l'histoire de pays qui m'était totalement inconnue, mais pour quelqu'un qui maîtrise ce sujet, je ne pense pas que cela soit très intéressant.

Pour ceux qui seraient rebutés par un livre en quatre parties, elles sont courtes (et je pense que cela ne mérite pas un tel saucissonage), et cela se lit relativement vite.
« Dernière édition: 19Janvier, 2009, 23:06:18 par cavaillon » Journalisée

Quand une femme vous dit "Quoi ?", ce n'est pas qu'elle a mal entendu ; elle vous laisse une chance de modifier ce que vous venez de dire.
Acritarche
Puissance Oubliée des Contrées
Les Rêveurs
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 616



WWW
« Répondre #252 le: 20Janvier, 2009, 09:44:26 »

Je lis Neropolis de Hubert Montheilhet. C'est un roman qui retrace la vie d'une familia d'affranchis aux temps de Néron, Aggripine et autres Caligula. Il mêle habilement humour, tragédie et érudition (mais j'ai déjà repéré deux erreurs historiques, une mineure et l'autre plus dérangeante mais tellement évidente!). Ca se lit avec un plaisir non dissimulé et c'est une excellente inspi pour Praetoria Prima, d'autant plus qu'il se passe à la période incriminée et qu'il décrit la vie quotidienne avec une précision qui la rend immédiatement accessible.

Sur tes conseils, je l'ai commandé et j'ai commencé à le ire et les 20 premières pages m'ont vraiment émoustillé.

J'espère de tout coeur qu'il te plaira. C'est toujours un plaisir de recommander un bon bouquin.
Journalisée

Alias
Flying Miaou
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 545



WWW
« Répondre #253 le: 20Janvier, 2009, 12:47:42 »

Je viens de finir "Le Carnet Noir", de Ian Rankin. C'est un polar qui se passe à Edinburgh, en Ecosse.

Le héros est un flic à moitié loser, qui se retrouve à enquêter sur une vieille affaire d'hôtel incendié où on a retrouvé un cadavre. Il y a un côté Chabrol, avec ses notables plus ou moins véreux et les secrets cachés.

Mon plus gros problème est que je ne croche pas à l'ambiance polar et qu'en plus, la traduction utilise des transpositions franchouillardes qui jurent dans le paysage écossais.

Ce n'est pas exactement un mauvais bouquin, mais j'aurais sans doute mieux apprécié de le lire en anglais.
Journalisée

Stéphane "Alias" Gallay, Auteur Mégalomane de Tigres Volants (www.tigres-volants.org)
Blog à Part: troisième époque
ithilion
Invité
« Répondre #254 le: 20Janvier, 2009, 13:42:12 »

Les deux premières parties du livre se passent au XIème siècle et relatent, de manière romancée, les destins liés de trois personnes historiques : Omar Khayyam (poète, mathématicien, philosophe, astronome, à l'époque où les sages étaient tout cela en même temps), et les ennemis jurés que furent Hassan Sabbah (le Vieux de la Montagne, chef de la secte des Ismaélites), et Nizam al-Molk, qui fut vizir des sultans seldjoukides (et véritable chef de leur Empire). Cela termine par les invasions mongoles, et la destruction d'Alamout.
Un livre absolument génial de Vladimir Bartol sur ce sujet : Alamut. Il montre précisement le processus d'endoctrinement des fedayin pour en faire de véritables combattants haschachayin.  Hassan Ibn Sabbah, les jardins et les houris de pacotille, le cannabis pour voir le paradis d'Allah là où il n'y a qu'une habile mascarade, tout y est (sauf l'immortel Omar Kayyam, si mes souvenirs sont bons ; mais à défaut, vous pouvez toujours vous plonger dans l'enivrement et les délices des Rubayat). Une certaine collection l'avait réédité en 2002 avec l'accroche racoleuse "le premier Ben Laden", ce qui au fond n'a rien de grotesque, même si Bartol pensait au communisme et au nazisme plutôt qu'au salafisme.
Journalisée
Pages: 1 ... 15 16 [17] 18 19 ... 130   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: