Les Salons de la Cour

31Mai, 2020, 20:06:16
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 [2] 3   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: La Petite Amsterdam (Olivier)  (Lu 530 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 731


Ours Rôliste


« Répondre #15 le: 27Mars, 2020, 11:06:15 »

(C'est clairement plus haut-de-gamme que les lieux qu'Hugo fréquente habituellement...  )*

Une fois dans le bureau, il s'adresse à la sous-maxé, en restant debout (genre boulot-boulot, il sera toujours temps de briser la glace plus tard si nécessaire), sur un ton de vieux briscard qui connaît ses manières :

- Fraulein Knopp... Je sais qu'un établissement comme le vôtre tient à préserver une relative discrétion... mais aussi une certaine sécurité, pour vos clients comme pour vos prestataires... Et j'ai cru comprendre que vous aviez eu quelques problèmes, récemment, avec un groupe d'individus dont le signalement pourrait correspondre à des personnes que nous recherchons activement... Vous voyez, j'imagine, de qui je veux parler ?
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 110



WWW
« Répondre #16 le: 28Mars, 2020, 10:38:48 »

Irma Knopp affiche sans doute le même sourire qu'elle offre à tous ses clients :
- Je vois....Si nous n'avions pas une amie commune, Sergent-Chef, je vous demanderais de quitter les lieux, et serais dans mon bon droit.
Elle montre le fauteuil face à elle, invitant Hugo à s'y installer.
- Mais nous pouvons discuter en bonne intelligence... je vois tout à fait à quel incident vous faites allusion.
Elle sort d'un tiroir un paquet de cigarettes et en propose une au Falk face à elle.
- L'homme qui est passé, accompagné de ses deux amis, cherchait une fille. Visiblement, mon établissement n'était pas le premier à la porte duquel il frappait.
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 731


Ours Rôliste


« Répondre #17 le: 28Mars, 2020, 10:53:00 »

Schelling accepte le fauteuil et la clope. Il approuve d'un hochement de tête les premières paroles d'Irma Knopp, l'air de dire : oui, bien sûr, on se comprend tout à fait, vous et moi.

- Comme je vous l'ai dit, nous avons de bonnes raisons de croire que ces individus sont ceux que nous recherchons dans le cadre d'une affaire prioritaire...

Il lui donne ensuite le signalement détaillé des deux braqueurs, puis lui pose les questions qui comptent :

- L'établissement disposerait-il, par hasard, d'un système de vidéosurveillance ?  D'images qui pourraient nous être transmises - en toute discrétion, bien entendu, et sans impliquer officiellement les Renardes ?

- Qui était la fille qu'ils cherchaient ?  Son nom ?  Est-ce que Fraulein Knopp la connaît ?

- Qu'ont dit ces types juste avant de repartir ?  Ont-ils mentionné qui que ce soit ?  Un autre endroit ?

Pendant leur entretien, Hugo essaie aussi de faire sentir à fraulein Knopp que ces individus pourraient constituer un danger pour son établissement et qu'elle a donc tout intérêt à aider "la loi et l'ordre" à les mettre hors d'état de nuire. Schelling connaît bien ce genre de femme d'affaires et doit donc savoir sur quels points insister, sur quelles cordes jouer...
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 110



WWW
« Répondre #18 le: 28Mars, 2020, 11:24:30 »

Irma Knopp tire une bouffée de sa cigarette et prend le temps de la savourer. En allumant celle qu'elle lui a offerte, Hugo se rend compte qu'il s'agit de vrai tabac et non du substitut de synthèse qu'il fume d'ordinaire.
- Nous n'avons pas de vidéosurveillance. C'est un choix délibéré, Sergent-Chef. Les clients des Renardes d'Argent veulent que ce qui se passe ici reste ici et ne puisse jamais en sortir. Mes employées aussi, d'ailleurs.
Elle a un sourire énigmatique, presque félin.
- Encore une fois, c'est parce que Svetlana vous a recommandé que je vous parle. Les hommes qui sont venus, et surtout leur chef, ou celui qui m'a semblé jouer ce rôle, cherchait une certaine Vandy.
Ils n'ont pas obtenu la moindre information de ma part et sont repartis.
Je crois qu'ils étaient plutôt....déçus, dirais-je.

Elle lit dans les yeux de Schelling les questions que le Falk brûlent de lui poser.
- Je sais, vous vous demandez comment j'ai pu les convaincre de partir.
Puis, d'une voix ferme :
- Oskar ?

Il s'est écoulé le temps d'un battement de cœur à peine. Une porte située derrière Irma Knopp s'ouvre et la silhouette d'un homme apparaît :


Irma n'ajoute rien, elle continue de sourire.
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 731


Ours Rôliste


« Répondre #19 le: 28Mars, 2020, 16:59:52 »

Est-ce que ce nom de Vandy dit quelque chose à Schelling ?

Est-ce que Knopp confirme que les individus correspondent bien au signalement des braqueurs ?
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 110



WWW
« Répondre #20 le: 28Mars, 2020, 17:50:11 »

D'un geste de la main, Fraulein Knopp a indiqué à Oskar que tout allait bien. Le colosse a quitté la pièce, aussi vite qu'il était apparu et c'est comme s'il n'avait jamais été là.
Vandy...ce qui ressemble à un surnom de "travail" ne dit rien à Hugo, qui termine sa cigarette en savourant son goût.

A la description des deux hispanos qui étaient chargés de "s'occuper" des jeunes femmes tandis que le troisième larron s'en prenait aux banquiers, Irma Knopp hoche la tête.
- Ce que vous me décrivez ressemblent en tous points aux deux hommes qui suivaient l'autre, le "meneur", comme je l'appelle. Le plus petit d'entre eux a voulu s'approcher du salon que vous avez entrevu tout à l'heure, mais le plus grand lui a mis la main sur l'épaule et il s'est arrêté.

Elle hausse les épaules et sourit à nouveau au Falk :
- Celui qui parlait a insisté, il voulait absolument savoir si je connaissais cette Vandy... Oskar est arrivé et ils ont fini par partir.
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 731


Ours Rôliste


« Répondre #21 le: 28Mars, 2020, 19:46:00 »

- Vous ou votre... agent de sécurité, auriez-vous remarqué quoi que ce soit qui nous permettrait de localiser ces hommes ?  Une allusion à un endroit ?  A un rendez-vous ?  Un nom propre mentionné au passage ?

Schelling pose ces questions par acquit de conscience mais pense qu'il a déjà appris tout ce qu'il pouvait... enfin bon, sait-on jamais ?
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 110



WWW
« Répondre #22 le: 28Mars, 2020, 20:03:37 »

Irma Knopp secoue la tête :
- Non, une seule chose les intéressait...cette Vandy.
Elle regarde intensément Hugo, comme si elle cherchait quel degré de confiance elle peut avoir en lui.
De son côté, le vieux Falk sent que cette femme contrôle son petit univers et que, si elle n'a rien dit au trio qui est venu l'interroger, elle n'a dit que ce qu'elle voulait à Schelling.
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 731


Ours Rôliste


« Répondre #23 le: 29Mars, 2020, 12:39:12 »

Mmmh. My thoughts exactly.

Schelling remercie, donne son numéro "au cas où" et sort. Il rappelle fissa Svetlana...
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 110



WWW
« Répondre #24 le: 29Mars, 2020, 14:14:44 »

En sortant de l'agence, Hugo n'est pas totalement satisfait de son entrevue avec Irma Knopp. Cela s'entend probablement au ton de sa voix lorsqu'il appelle Svetlana.
- Hugo ? Un souci ?

Tout en se frayant un chemin dans la foule de "consommateurs", reprenant contact avec le bruit de la rue, les sons s'échappant des différentes boutiques et celui des gens autour, Schelling s'adosse un instant contre la vitrine d'un peep-show pour parler à sa vieille copine.
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 731


Ours Rôliste


« Répondre #25 le: 29Mars, 2020, 15:28:05 »

- Hello, Svet... Je sors de chez Knopp et ses Renardes... Vandy, ça te dit quelque chose ?
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 110



WWW
« Répondre #26 le: 29Mars, 2020, 16:07:00 »

- Vandy ? Non, désolée...qu'as-tu pensé de mon amie Irma ?
La pluie recommence à tomber, mais cela ne disperse pas pour autant la population de DimitroffStrasse.
Hugo se demande si ses collègues avancent, dans leurs recherches et où ils sont, à ce moment. Il songe aussi à Lorelei.
La lassitude s'abat sur lui, et le brouhaha de la rue l'insupporte. Sans doute est-ce dû au contraste entre la tranquillité qui régnait tout à l'heure, dans le bureau d'Irma Knopp...
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 731


Ours Rôliste


« Répondre #27 le: 29Mars, 2020, 19:55:40 »

Schelling termine rapidement sa conversation au téléphone. Il va rentrer à la Falkhouse, avec l'espoir de trouver le surnom "Vandy" dans une base de données...
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 110



WWW
« Répondre #28 le: 30Mars, 2020, 08:34:16 »

Tel un robot, Hugo trace sa route jusqu'à la station de U-Bahn et se fraie une place sur le quai jusqu'aux rames remplies. La fin de journée approche et les citoyens rentrent chez eux. Il lui faut jouer des coudes pour trouver une place dans le wagon surchargé. Malgré tout, la fatigue s’abattant sur lui, il s'endormirait presque, le bras accroché à la barre métallique. Encore un de ces terribles coups de pompe, comme il en a souvent depuis sa "mort".

Puis, au bout de quelques poignées de secondes, l'extrême lassitude reflue, comme si le sang se remettait à circuler dans son cerveau.
Ce n'est pas encore pour cette fois.

A la station Hallenberg, Hugo sort du train, pour changer de ligne, afin de rejoindre la Falkhouse. La foule est encore plus dense sur le quai : le U-Bahn est en retard et Schelling apprend sur les quelques écrans de contrôle en fonctionnement qu'un "incident voyageur" bloque le trafic. Encore un désespéré qui a choisi cette ligne et ce moment pour se jeter sous un train, rumine-t-il.
Le temps que des secours arrivent, qu'ils ramassent "la viande" et que tout puisse repartir, le Falk se dit qu'il risque de rester un bon bout de temps dans cette foule tassée sous terre.
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 731


Ours Rôliste


« Répondre #29 le: 30Mars, 2020, 10:34:31 »

Schelling prend son mal en patience, fataliste. Il en profite pour se racler le cerveau : est-ce qu'il aurait, au cours de ses précédentes affaires, rencontré ou entendu parler d'une certaine Vandy ?
Journalisée
Pages: 1 [2] 3   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: