Les Salons de la Cour

09Août, 2020, 15:30:58
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1] 2 3   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: La Petite Amsterdam (Olivier)  (Lu 978 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 244



WWW
« le: 22Mars, 2020, 09:53:28 »

Sans doute est-ce sa mine renfrognée. Toujours est-il que Schelling échappe aux propositions des nombreux prostitué(e)s qui peuplent Dimitroff Strasse.
Il reconnaît de temps à autre des visages et, pour certains, se souvient des circonstances dans lesquelles il a croisé ces travailleurs du plaisir. Un tel fut arrêté pour défaut de permis de prostitution, une telle parce qu'elle revendait des contraceptifs de contrebande.
Parfois, il perçoit un léger hochement de tête, que lui seul doit voir. Il n'est pas inconnu dans ce quartier.

En bousculant par mégarde un client qui s'éloigne rapidement, Hugo s'approche d'un prostitué qu'il pense connaître. Il ne peut se rappeler son nom, mais se revoit l'interroger de façon "intimidante" dans une impasse crasseuse, au sujet d'un violeur récidiviste, il y a des années de cela. L'autre l'a reconnu aussi et fait un pas en arrière, d'instinct.
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 793


Ours Rôliste


« Répondre #1 le: 22Mars, 2020, 13:16:36 »

Schelling, très calme, lève la main en signe d'apaisement.

- Hello... Je vois que tu te souviens de moi. J'aurais quelques questions à te poser... T'es du genre observateur, si je me rappelle bien...
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 244



WWW
« Répondre #2 le: 23Mars, 2020, 10:17:45 »

Sans doute l'homme face à Schelling a-t-il "reniflé" le Falk, à moins qu'il ne se souvienne de leur précédente rencontre.
- Je suis en règle, officier. Mon permis est valide...
Mais, lorsque Hugo secoue la tête, il comprend vite qu'il n'est pas sa cible. D'un geste, il montre un bar non loin, sous une enseigne clignotante qui donne une teinte rose à l'après-midi gris. L'homme se dirige vers l'établissement, le Falk lui emboîtant le pas.

Quelques minutes plus tard, tous deux sont assis autour d'une table, dans un bar où nulle lumière du jour ne parvient. Au centre de la pièce, sur une scène de quelques mètres carrés, une fille dans le plus simple appareil se déhanche sur une mélopée faite de basses, tandis qu'une poignée d'hommes profitent du spectacle. Plusieurs entraîneuses vont et viennent dans la salle. Certaines disparaissent par un couloir situé au fond de la salle, suivies chaque fois par un client. Hugo préfère ne pas savoir ce qui se passe là-bas.

Avalant une gorgée de soda, l'homme se penche vers Hugo.
- Alors, comme ça, vous avez besoin de moi, officier ? On s'est quittés en mauvais termes, il y a quelques années, non ?
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 793


Ours Rôliste


« Répondre #3 le: 24Mars, 2020, 11:46:42 »

- La roue tourne. C'était avant ma mort. T'as pas entendu la bonne nouvelle ?  Je suis ressuscité...

Après cette entrée en matière ironique, Schelling avale quelques gorgées de café, puis explique le topo, au sujet des deux braqueurs, en donnant leur signalement détaillé.
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 244



WWW
« Répondre #4 le: 24Mars, 2020, 14:21:28 »

L'homme hausse les épaules lorsque Hugo évoque sa "mort", soit parce l'événement l'indiffère, soit parce qu'il ne sait pas de quoi parle le Falk.
Puis, quand Schelling a fini de lui exposer ses recherches, il répond :
- Ces deux lascars, je ne les ai pas vus...mais je peux me renseigner, des fois qu'ils seraient passés dans le quartier.
Il finit son verre et fixe un instant le policier, avant d'ajouter :
- Je peux y aller ?
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 793


Ours Rôliste


« Répondre #5 le: 24Mars, 2020, 15:05:37 »

Schelling lui donne son numéro de portable.

- Si tu apprends quelque chose... ou si t'as besoin d'un service. Je veille toujours sur mes sources de renseignements...

Hugo quitte le rade et décide de continuer à traîner dans le quartier, en ouvrant l'oeil...
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 244



WWW
« Répondre #6 le: 25Mars, 2020, 09:48:45 »

Au fur et à mesure qu'il arpente Dimitroff Strasse, Hugo croise des visages qu'il pense reconnaître. Son parcours l'a fréquemment amené dans ce quartier, le haut lieu de la débauche du Secteur XVIII, enclave prétendument sous contrôle, mais dont il sait qu'elle est aux mains des gangs.

Alors qu'il hésite à interpeller une femme qui attend quelque hypothétique client, son téléphone vibre dans sa poche. C'est le numéro de Svetlana qui est affiché, par un curieux clin d’œil du destin. Elle arpenta cette rue, il y a de cela des années...
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 793


Ours Rôliste


« Répondre #7 le: 25Mars, 2020, 11:53:57 »

Schelling décroche et gagne un recoin de rue un peu à l'écart (autant que faire se peut).

- Schelling, j'écoute...
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 244



WWW
« Répondre #8 le: 25Mars, 2020, 15:49:06 »

La voix reconnaissable de Svetlana se fait entendre dans l'appareil. En arrière-plan, Hugo distingue les bruits du Zapoï.
- Hugo ? Une de mes copines m'a signalé un truc qui a peut-être quelque chose à voir avec ton affaire...
Elle marque une pause et reprend.
- Ce matin, un type est venu dans son...établissement, accompagné de deux autres types. Ces deux là avaient le type "hispanisant" et ont fait vilaine impression. Ils cherchaient une fille, mais on ne les a pas laissés entrer, ils n'avaient pas l'air sain.
Tu penses que ça a quelque chose à voir avec les lascars que tu cherches ?
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 793


Ours Rôliste


« Répondre #9 le: 25Mars, 2020, 20:41:00 »

Tu m'étonnes... Schelling demande à Svetlana les coordonnées de l'établissement et quelques précisions : quand elle dit qu'ils cherchaient une fille, elle veut dire "une fille en particulier" ou bien qu'ils étaient simplement en virée ?
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 244



WWW
« Répondre #10 le: 26Mars, 2020, 17:56:32 »

Au bout du fil, Svetlana donne quelques précisions à Hugo : les trois hommes se sont présentés dans une agence d'escort-girls, "Les renardes d'argent", tenue par une certaine Irma, une amie de Svetlana. Si elle bien compris, celui qui menait le trio cherchait une fille en particulier.
C'est surtout le comportement des deux hispanos qu'a remarqué Irma. L'un d'entre eux a voulu aborder l'une des employées de l'agence, mais s'est fait vertement rembarrer par l'agent de sécurité qu'Irma emploie.
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 793


Ours Rôliste


« Répondre #11 le: 26Mars, 2020, 18:03:27 »

OK... Elle a donné à Hugo le contact de l'agence ?  Dans ce cas, Schelling appelle recta.
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 244



WWW
« Répondre #12 le: 26Mars, 2020, 18:14:29 »

Ni une ni deux, Schelling compose le numéro de l'agence :
- Les renardes d'argent, vous désirez ?
La voix féminine est douce, et une musique feutrée se fait entendre en arrière-plan.
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 793


Ours Rôliste


« Répondre #13 le: 26Mars, 2020, 20:20:06 »

- Sergent-chef Hugo Schelling à l'appareil. Vous avez récemment eu la visite de personnages qui intéressent nos services... Je peux passer discuter de tout ça ? Nous avons de bonnes raisons de penser que ces individus sont dangereux.
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 244



WWW
« Répondre #14 le: 27Mars, 2020, 10:38:37 »

La femme au bout du fil a marqué une pause, s'attendant sans doute à une toute autre demande. Après quelques secondes, elle déclare :
- Nous sommes sur Katalina Strasse...je vous demanderai de faire preuve de discrétion, Sergent-Chef.
Elle raccroche aussitôt.

La rue en question est toute proche et il ne faut que quelques minutes à Hugo pour la trouver, se frayant un chemin dans la faune de la Petite Amsterdam. Des clubs et des bars qui se succèdent lui parviennent des musiques et des sons invitant aux plaisirs des sens. Plus d'une fois, on lui lance une œillade, un geste d'invitation, mais son air revêche met fin rapidement à toute tentative. Il se ferme à l'appel de la chair.
Katalina Strasse est une ruelle plus calme qui coupe Dimitroff Strasse. Au pied d'un immeuble étonnamment bien entretenu, une petite plaque métallique discrète annonce "Les renardes d'argent ". Lorsqu'il s'annonce, la porte s'ouvre sans bruit et il se retrouve bientôt dans un hall où une femme vêtue d'un tailleur l'accueille.

- Sergent-Chef Schelling, je suppose ? Irma Knopp. Entrez dans mon bureau, je vous prie.


Hugo n'a pu qu'entrevoir le salon aux lumières tamisées sur lequel donnait l'entrée et où il a cru voir une silhouette féminine. Un parfum qu'il ne connaît pas flotte dans les lieux.
Journalisée

Pages: [1] 2 3   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: