Les Salons de la Cour

09Avril, 2020, 01:37:27
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 [2] 3 4   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]  (Lu 1133 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 610


Ours Rôliste


« Répondre #15 le: 25Janvier, 2020, 12:44:55 »

Schelling lui tend un (petit) billet mais attend la réponse de l'homme pour lâcher prise.

- Jusqu'au bout de la rue... Tu te rappelles de quel côté ils ont tourné ?
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 012



WWW
« Répondre #16 le: 26Janvier, 2020, 12:13:25 »

L'homme prend le billet tout en affectant un air désabusé, comme si le geste confirmait sa position vis-à-vis du Falk :
- Au bout de la rue, ils ont tourné sur la droite...sans doute vers la station de U-Bahn, elle est à une centaine de mètres...
Il fait un clin d’œil aux policiers, en ajoutant cette précision.
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 610


Ours Rôliste


« Répondre #17 le: 26Janvier, 2020, 19:07:26 »

  Qui dit station de U-Bahn dit caméras de surveillance, non ?

Schelling remercie leur informateur et lève le camp sans perdre de temps, s'assurant que Gönul le suit. Direction la station de U-Bahn la plus proche...
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 012



WWW
« Répondre #18 le: 27Janvier, 2020, 11:17:12 »

Les Falks, en se dirigeant dans la direction indiquée par le témoin, croisent les doigts. Les stations de U-Bahn sont équipées de caméras de surveillance mais ces dernières sont souvent vandalisées, voire volées. Avec un peu de chance, néanmoins, ils pourront accéder aux enregistrements sans trop de complication et obtenir un cliché des deux individus qu'ils recherchent.
Une petite lampe s'allume dans le cerveau des policiers, leur rappelant que, pour avoir accès à ces enregistrements, il faut avoir montré patte blanche et disposer d'une commission rogatoire, faute de quoi, les éléments obtenus peuvent être déclarés non recevables. Dans sa carrière, Hugo a déjà vu des dossiers où des coupables se tiraient d'affaire sans anicroche, parce que leur avocat trouvait un tel vice de procédure. Ce n'est pas pour autant que le vieux Falk a suivi scrupuleusement les procédures.
La station de U-Bahn est visible, maintenant. C'est sans doute ici que Mark, leur jeune collègue, est passé pour rejoindre la Falkhouse. Berlin dispose d'un réseau arachnéen de lignes souterraines où il est aisé de se perdre, quand on ne connaît pas le réseau. La station 457 n'est desservie que par une ligne et, à cette heure de la journée, n'est pas engorgée de citoyens rejoignant leur domicile ou leur lieu de travail. En descendant l'escalier de béton froid, les Falks repèrent une caméra de surveillance hémisphérique, qui doit enregistrer toutes les allées et venues.
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 610


Ours Rôliste


« Répondre #19 le: 27Janvier, 2020, 14:22:49 »

Schelling demande à sa coéquipière de s'occuper de cette histoire de commission rogatoire. Pendant ce temps-là, il va rester sur le terrain et essayer d'avancer un peu le boulot

- On se retrouve ici, dès que tu as la paperasse...
Journalisée
cccp
TDCA
Pétardier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 052



WWW
« Répondre #20 le: 27Janvier, 2020, 21:55:50 »

Non loin de là, le téléphone de Mark sonne ....
Journalisée

secrétaire général de Gothlied une tragédie épique de chevaliers germaniques.

Page FaceBook
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 012



WWW
« Répondre #21 le: 28Janvier, 2020, 10:33:49 »

Tandis que Gonül quitte Schelling en direction du quai de U-Bahn, elle entend la sonnerie du portable de Mark résonner dans le vide. Il ne répond pas.
- Mark... décroche !
Dépitée, la jeune Falk attend maintenant le prochain métro qui la ramènera à la Falkhouse. Aller récupérer une commission rogatoire tient pour elle de la corvée, voire de la punition. Elle enrage, tandis que la rame s'approche, puis s'arrête dans un grincement douloureux.
Elle entre dans le wagon, en colère.

De son côté, Hugo fait le tour de la station de U-Bahn. En attendant le retour de sa coéquipière, il va pouvoir examiner les lieux, ou continuer d'interroger les témoins du quartier. Cependant, il devrait rapidement disposer d'un cliché où les suspects apparaissent. Ainsi, toute la bande pourrait être identifiée.
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 610


Ours Rôliste


« Répondre #22 le: 01Février, 2020, 06:23:07 »

En attendant le retour de Gönul, Schelling examine la station, relève l'emplacement des caméras, cherche d'éventuels clochards habitués des lieux...

(Par rapport à la vérification des images vidéo, j'imagine qu'il faudra se rendre à un central / PC de surveillance... A priori, un vieux renard comme Hugo doit connaître l'endroit et le protocole, non ?)
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 012



WWW
« Répondre #23 le: 01Février, 2020, 10:23:22 »

Schelling a tôt fait de repérer les caméras de surveillance de la petite station de U-Bahn, placées à chacune des entrées des tunnels menant aux voies. L'une d'elle a été caillassée et est dans un tel état qu'il doute qu'elle fonctionne encore. Il reste à espérer que l'autre aura capté des images intéressantes.
Le Falk sait que les milliers de caméras dispersées dans le Secteur transmettent leurs images, en temps réel au Central du Secteur. Dépendant du Ministère de la Justice, ce service de surveillance, qu'on dit lié au SAD, ne rechigne jamais à transmettre des enregistrements aux Falks qui en font la demande. Il faut néanmoins que cette demande soit justifiée, étayée et qu'elle suive la sacro-sainte procédure.
Les tenants des théories du complot sont persuadés que chaque citoyen est suivi, en permanence et que ses moindres faits et gestes peuvent être transmis en haut lieu. La plupart des citoyens se disent officiellement rassurés par cette surveillance digitale : si l'on n'a rien à se reprocher, pourquoi s'inquiéter d'un tel dispositif ? Mais existe-t-il encore, dans le XVIII, quelqu'un qui n'ait rien à se reprocher ?
Plongé dans ses pensées, Hugo repère deux clochards assis sur un carton, non loin d'une bouche d'aération. Ils somnolent, visiblement.
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 610


Ours Rôliste


« Répondre #24 le: 01Février, 2020, 13:09:15 »

Schelling s'approche des deux types, l'air (raisonnablement) aimable.

- Salut les gars... Vous savez qui je suis ?
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 012



WWW
« Répondre #25 le: 03Février, 2020, 12:15:15 »

L'un des deux hommes relève la tête et, après un reniflement, ricane :
- Ouais...on te connaît...toi et les tiens...
L'autre, visiblement engourdi par l'alcool ou toute autre substance, se contente d'opiner.
- On ne fait rien de mal, ici, monsieur l'agent... prononce le premier, visiblement amusé.
Il a tendu la main. L'homme, d'une quarantaine d'années, sans doute, bien qu'il paraisse bien plus âgé, semble déjà au fait des pratiques des flics de la rue. D'ailleurs Hugo se demande s'il ne l'a pas déjà vu quelque part. Une chose est sûre : le clochard semble déjà connaître le Falk. Ce ne serait pas la première fois qu'un de ces "invisibles" ait un coup d'avance sur lui.

Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 610


Ours Rôliste


« Répondre #26 le: 03Février, 2020, 14:56:31 »

- Je cherche deux types...

Schelling donne le signalement des deux braqueurs. Sait-on jamais...
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 012



WWW
« Répondre #27 le: 03Février, 2020, 17:14:39 »

La main de l'homme est restée tendue. Il est sans doute coutumier des échanges d'information avec les membres des forces de l'ordre et compte bien lâcher ses informations (si tant est qu'il en ait) après avoir récupéré quelques EuroMarks.
Schelling se demande si tout cela en vaut bien la peine. Après le témoignage recueilli tout à l'heure, ce serait vraiment son jour de chance s'il mettait la main sur un deuxième témoin oculaire. Mais il semble être de ceux qui défient les probabilités, après tout.

Pendant qu'il est penché vers le clochard, Hugo sent des signaux d'alerte s'allumer dans son cerveau. Au bout de son angle de vision, sur sa gauche, émergeant du tunnel d'accès aux rames, trois jeunes gens poussent des cris gutturaux et ricanent, s'amusant à effrayer les usagers qui font un écart pour les éviter.
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 610


Ours Rôliste


« Répondre #28 le: 03Février, 2020, 22:06:50 »

Presque négligemment, Schelling lâche quelques euromarks dans la paume du clodo et, sans attendre sa réaction (ils pourront toujours causer plus avant tout à l'heure), il se redresse et mate les nouveaux arrivants d'un air "dissuasif"...

Il a l'impression que quelque chose commence à grincer à l'arrière de son cerveau. Ce n'est pas le moment que quelqu'un vienne l'importuner...
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 012



WWW
« Répondre #29 le: 04Février, 2020, 12:00:13 »

Il ne faut que peut de temps à Schelling pour mesurer la situation. Trois garçons, d'une vingtaine d'années, tatoués et scarifiés, portant des vêtements aux couleurs d'un gang qu'il n'identifie pas encore, remontent le couloir en direction de la sortie. Deux d'entre eux portent des sacs dont ils inventorient le contenu, tout en marchant. Au fur et à mesure, ils jettent au sol tout ce qui ne présente aucun intérêt pour eux.
Hugo a tôt fait de reconstituer le fil des événements. Ces trois lascars viennent de commettre des vols à l'arrachée et font le tri de ce qui a de la valeur.
Ils sont à une trentaine de mètres de Schelling quand le plus grand d'entre eux croise le regard du Falk. Il arrête de ricaner et ses deux comparses s'interrompent juste après.
- FALK ! braille le grand.
Journalisée

Pages: 1 [2] 3 4   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: