Les Salons de la Cour

31Mai, 2020, 19:02:20
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 [2] 3 4   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: LankershimStrasse (Olivier-Taillefer)  (Lu 1923 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 110



WWW
« Répondre #15 le: 10Octobre, 2019, 10:10:06 »

Geerts a un instant d'hésitation.
- C'est-à-dire... lors de mon entretien avec votre collègue de la Brigade Financière, il avait été convenu que mon épouse ne serait pas interrogée.
Il s'éclaircit la voix avant de poursuivre.
- J'aimerais lui épargner tout cela... j'en ai parlé à mon avocat, voyez-vous et il pense que l'interroger ne serait pas très pertinent.
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 731


Ours Rôliste


« Répondre #16 le: 10Octobre, 2019, 11:23:42 »

Schelling n'y tient plus.

D'un air sombre, genre "tu commences à nous fatiguer", en se maîtrisant :

- On n'est pas avocats. Pas plus que votre avocat n'est enquêteur criminel. Chacun sa partie.

Il espère que Köhler va rapidement rebondir pour ne pas se sentir obligé de continuer sur sa lancée... 
Journalisée
taillefer
Lanspessade
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 489



WWW
« Répondre #17 le: 10Octobre, 2019, 14:12:29 »

Swen enchaîne rapidement après Schelling:
- ce que veut dire mon collègue, c'est qu'il y a trois victimes ici, vous, votre épouse et votre fille. Votre avocat ne peut ignorer les obligations de l'enquête. Si l'on veut arrêter ces criminels, il ne faut rien écarter... ni personne...
Swen se redresse sur sa chaise, son air compatissant cède la place à une figure d'autorité:
- Vous voulez protéger votre famille, vous avez raison. Mais pour le besoin de notre enquête, nous allons devoir interroger votre épouse et votre fille. Évitons simplement  de faire cela au commissariat, mais plutôt dans un endroit où elles... ou vous, vous sentirez tous en sécurité. Un endroit discret, chez votre avocat.... ou chez vous peut-être?

Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 110



WWW
« Répondre #18 le: 10Octobre, 2019, 17:59:10 »

Geerts se recule, pousse un long soupir, puis dit :
- Votre...collègue était d'accord pour laisser mon épouse en dehors de cette affaire. J'aimerais contacter mon avocat, si vous n'y voyez pas d'obstacle.
Son regard va de Schelling à Köhler, son front est luisant de transpiration malgré la climatisation qui ronronne. Durant quelques secondes, on n'entend d'ailleurs que ce ronronnement.
Joachim Geerts tend la main vers son téléphone, guettant des yeux l'accord des policiers.
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 731


Ours Rôliste


« Répondre #19 le: 10Octobre, 2019, 18:04:30 »

Schelling, imperturbable : - De quoi avez-vous peur, exactement, Herr Geerts ?
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 110



WWW
« Répondre #20 le: 11Octobre, 2019, 08:43:27 »

Geerts regarde un instant Schelling, puis baisse les yeux. Son ton est devenu hésitant et l'assurance qu'il affichait tout à l'heure s'est évaporée. En évoquant la peur, Hugo a l'impression qu'il a presque fait mouche.
- Peur ? Non...
Il s'éclaircit une nouvelle fois la voix :
- Ecoutez, je suis sûr que nous pouvons parvenir à un arrangement...que vous pouvez comprendre...
Il s'arrête, guettant la réaction des policiers, comme s'il avait commencé à s'aventurer sur un sol susceptible de s'effondrer sous ses pieds, reprenant son souffle avant le prochain pas.
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 731


Ours Rôliste


« Répondre #21 le: 11Octobre, 2019, 11:01:23 »

Il n'en faut pas plus à Schelling pour monter au créneau - il compte sur Köhler pour rattraper la balle au bond si jamais la tactique ne s'avère pas payante.

Froidement :

- Comprendre. Oui, c'est ce que nous cherchons, herr Geerts. Comprendre, pour commencer, ce que vous nous cachez. Si vous pensez vraiment pouvoir faire face à un interrogatoire dans les règles, vous vous trompez. Votre anxiété manifeste en est la preuve... Alors facilitez-vous la vie... et la nôtre... en crachant le morceau tout de suite...
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 110



WWW
« Répondre #22 le: 11Octobre, 2019, 15:40:00 »

Joachim Geerts jette un œil à la porte, comme pour vérifier qu'elle est bien fermée et que rien ne filtre de l'échange.
- Disons que...l'homme qui m'a attaqué...ce n'est pas mon épouse qui était prise en otage... c'est une...amie...
Le rouge lui est monté au front.
- J'aimerais que mon épouse soit tenue à l'écart de cette histoire, si vous voyez ce que je veux dire.

Un long silence pesant s'abat sur le bureau.
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 731


Ours Rôliste


« Répondre #23 le: 11Octobre, 2019, 15:54:30 »

Léger sourire (faussement) compréhensif à l'adresse de Geerts :

- OK, vous jouez franc-jeu avec nous et on pourra se montrer arrangeant. C'est donc plutôt à votre maîtresse que nous allons devoir parler... Et pour éviter toute complication superflue, mieux vaudrait la contacter dans les plus brefs délais... non ?

(Pensées : Putain, c'est un schéma... comment ces types s'arrangent-ils pour débusquer les maîtresses de leurs cibles ?  Est-ce que ça nous apprend quoi que ce soit sur leur profil ?  Leurs mobiles ?)
Journalisée
taillefer
Lanspessade
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 489



WWW
« Répondre #24 le: 11Octobre, 2019, 17:05:33 »

Swen se contente d'observer la scène, l'air grave. Il sort son calepin et son stylo, comme pour mieux appuyer les propos de son collègue.
Journalisée
olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 731


Ours Rôliste


« Répondre #25 le: 11Octobre, 2019, 18:23:30 »

Schelling poursuit donc sur sa lancée. A Geerts, froidement, sans s'énerver mais fermement :

- Les coordonnées de la demoiselle ?  Vous réalisez qu'elle est peut-être en danger ?  S'ils l'ont trouvée la première fois, rien ne les empêchera de revenir... je vous laisse imaginer le reste. Plus nous perdrons de temps à ce stade, plus les risques seront élevés.
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 110



WWW
« Répondre #26 le: 11Octobre, 2019, 18:48:08 »

Geerts regarde Schelling, puis Köhler, avant de revenir au premier. La perplexité autant que l’inquiétude se lisent dans ses yeux.
- En danger ? Vous pensez ?
Pour les deux Falks, il est difficile de dire si l'homme est inquiet pour sa maîtresse ou pour lui-même.
- Il s'agit de Fraulein Kristine Confrey...elle réside au 748 WillemStrasse.
Il soupire, comme si avoir lâché cela le soulageait d'un poids. Puis, comme un mantra, revient sa demande :
- Pouvez-vous faire en sorte que ma femme ne soit pas informée de ...cette histoire ?
Journalisée

taillefer
Lanspessade
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 489



WWW
« Répondre #27 le: 14Octobre, 2019, 15:34:03 »

Swen note l'ensemble des informations sur son calepin.
- votre femme sait-elle seulement que vous avez subit une agression?
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 110



WWW
« Répondre #28 le: 14Octobre, 2019, 17:35:03 »

Geerts a perdu de sa superbe, mais paraît en même temps soulagé de ne plus avoir à se dissimuler derrière son mensonge. Il hausse les épaules :
- Oui, je lui ai dit qu'un homme m'avait menacé et était parti avec le contenu de la caisse...

Il regarde ensuite sa montre, comme pour indiquer aux Falks qu'il aimerait que cet entretien se termine. Ses nerfs ont été mis à rude épreuve et son visage le trahit.
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 731


Ours Rôliste


« Répondre #29 le: 14Octobre, 2019, 22:00:36 »

Schelling, glacial :

- Merci pour les coordonnées de la demoiselle. Si nous avons besoin de vous parler de nouveau, nous repasserons ici. Plutôt que chez vous...

Il se dirige vers la sortie, laissant les éventuelles politesses à Köhler.
Journalisée
Pages: 1 [2] 3 4   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: