Les Salons de la Cour

19Septembre, 2019, 04:58:25
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Retour à la rue [Olivier-Taillefer]  (Lu 25 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
FaenyX
Modérateur
Maistre de camp
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 796



WWW
« le: 12Septembre, 2019, 20:46:29 »

Après avoir distribué les tâches à son équipe, Sven Köhler file vers le garage, entraînant dans son sillage Hugo Schelling. Tous deux se retrouvent rapidement dans la patrouilleuse qui semble les attendre depuis la veille. Ils ont hâté le pas, comme s'ils avaient voulu s'échapper de l'ambiance qui semble régner dans les locaux de la Falkhouse, ce matin.
Le moteur commence à ronronner et, bientôt, Köhler engage la voiture sur la rampe de sortie. Dehors, les embouteillages les attendent : tout porte à croire les rues berlinoises sont saturées, chaque matin. Un ciel plombé recouvre le Secteur. A croire le calendrier, c'est le printemps. Les deux Falks peinent à y croire.
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 343


Ours Rôliste


« Répondre #1 le: 12Septembre, 2019, 22:40:04 »

Histoire de détendre un peu l'atmosphère  , Schelling entame la conversation...

- Le plan d'hier, avec la tapineuse et ce type, là, Mähler... c'était un échange de bons procédés avec un des contacts. Un informateur de premier ordre... susceptible de nous trouver des infos sur nos braqueurs... Je comptais repasser aux nouvelles dans l'après-midi... Ca te dit de m'accompagner ou bien tu me laisses "cultiver mes sources d'information" tout seul comme un grand ?
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Maistre de camp
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 796



WWW
« Répondre #2 le: 15Septembre, 2019, 12:14:06 »

Si cela était possible, la circulation semble encore plus saturée que la veille. La patrouilleuse est à l'arrêt et les deux hommes doivent prendre leur mal en patience. Tandis que la radio crachote des appels destinés à tous ceux qui patrouillent, à pied, à moto ou en voiture, les deux Sergents-Chefs ont le temps de faire le point sur l'enquête en cours et sur les affaires "annexes" qui peuvent les préoccuper.
Journalisée

Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: