Les Salons de la Cour

17Octobre, 2019, 10:50:39
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 2 [3] 4   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Deuxième jour dans le Secteur XVIII [TOUS]  (Lu 1028 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Winchester
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 99



« Répondre #30 le: 20Août, 2019, 07:34:32 »

- La petite Turkish ? .... Ah Sergent Gross.
Il réfléchit quelque instant pour mettre sa phrase en forme. Il ne veut vexer personne et surtout pas Gonül qui pourrait lui en faire baver.
-Je n'ai pas vraiment eu le temps de faire sa connaissance, mais je suis sûr qu'elle a beaucoup de choses à m'apprendre. Elle semble portait sur l'action, non ? Sinon, ça c'est bien passé votre mission de hier soir ?
Journalisée
olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 418


Ours Rôliste


« Répondre #31 le: 21Août, 2019, 20:45:25 »

Schelling répond avec un petit sourire goguenard :

- "Affaire encore en cours", on va dire...

Il sent bien que Junge s'est refermé comme une huître - ne brusquons pas le gamin... 

Il met fin à l'aparté en mode "oncle Hugo" et reporte son attention sur Gönul. Il a l'impression de ne pas réussir à la "calculer"; il ne veut pas vraiment se l'avouer, mais il y a quelque chose chez elle qui le fascine - mais comme Hugo Schelling reste Hugo Schelling, il préfère se dire qu'elle l'énerve...

Puis un flash, un souvenir sorti de nulle part - de son enfance, dans un autre temps, si lointain qu'il semble irréel; il a peut-être 7 ou 8 ans... avec d'autres gamins de son âge - de sa classe, c'est une sortie scolaire au zoo, à l'époque où il y avait encore des sorties scolaires et des zoos. Une panthère noire, qui tourne en rond dans une cage, captive mais dont le regard semble brûler de rage rentrée... Puis l'image se dissipe, en une seconde, et il jurerait que le regard de Gönul, l'espace de quelques instants, était celui de la panthère.

Il se demande ce que fiche Köhler dans le bureau de la Smurfette. De quel côté le vent tourne...

Il gobe discrètement une petite pilule avec une gorgée de café dégueulasse.




Journalisée
FaenyX
Modérateur
Maistre de camp
*
En ligne En ligne

Messages: 2 844



WWW
« Répondre #32 le: 01Septembre, 2019, 09:09:45 »

[merci d'avoir patienté en nourrissant ce fil...me revoilà, avec un peu plus d'espace de cerveau disponible que ces dernières semaines....En clair, c'est reparti ! ]

Alors que les Falks sont en pleine discussion et qu'autour d'eux, la fourmilière semble plus calme qu'à l'accoutumée, comme si les nouvelles annoncées lors du briefing avaient assommé tout le monde, le Sergent-Chef Köhler ressort du bureau du Lieutenant Shultz. Son visage ne laisse rien paraître.

Avant qu'il n'ait pu prendre la parole, un autre membre de la Falkhouse fait son apparition. C'est le Sergent-Chef Margarett Wolf.


Elle tient à la main une enveloppe de kraft qui a connu des jours meilleurs.
- C'est la collecte pour...Laxness.
L'émotion est palpable dans sa voix.
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 418


Ours Rôliste


« Répondre #33 le: 01Septembre, 2019, 10:39:47 »

Schelling lâche un billet, presque machinalement. Son attention est fixée sur Köhler.
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Maistre de camp
*
En ligne En ligne

Messages: 2 844



WWW
« Répondre #34 le: 03Septembre, 2019, 20:26:27 »

Quand Sven Köhler fait son retour dans le bureau, les regards de ses quatre collègues se tournent vers lui.
Tous attendent qu'il reprenne son rôle de meneur de cette meute hétéroclite, dans laquelle les rapports ont commencé à s'instaurer.
Les Falks, l'air de rien, s'observent : ils savent qu'ils doivent pouvoir compter les uns sur les autres et qu'ils n'ont pas le droit de faiblir.
Où va les entraîner cette journée ?
Journalisée

taillefer
Lanspessade
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 426



WWW
« Répondre #35 le: 04Septembre, 2019, 17:46:41 »

Sven regarde son équipe et s'assure que sa chaise n'est pas squattée. Il regarde Schelling d'un air neutre :
- Ca va? Tu es content de ta petite sortie hier soir?
puis il se tourne vers Gönul :
- j'ai vu le mec tout à l'heure, il est bien amoché, on pourrait se passer de ce genre de... d'événement.
Il sort une petite clef et ouvre un tiroir avec, y saisit un paquet presque vide de cigarettes. Les falks avertis savent que c'est la réserve du Sergent-Chef, la réserve d'un peu de tout ce dont un falk a besoin pour tenir dans le XVIII.
- j'espère que la femme va témoigner, si le mari sort, ca va devenir très compliqué pour elle... et pour vous.
Sven ne note pas l'éventuel soulagement des deux falks, il n'a aucune connaissance de leur virée nocturne tardive et quasi-privée de la veille.

-Bon, on reprend là on on s'est arrêté. On a de la paperasse à remplir, des dossiers à éplucher, Junge et Golberg vont s'en charger.
Quant à nous trois, on a encore un braquage à étudier et des gens à interroger. Il faut vraiment que l'on fasse le recoupement sur les deux affaires: Le profil des équipes, des victimes, des sommes, des lieux du braquo... ha, scheiss, j'oubliai.


Sven regarde autour de lui, à la recherche de son sac à dos, la clope au coin du bec
- il faudrait aussi que l'on regarde s'ils n'ont pas à nouveau frappé, il me faut quelqu'un pour vérifier s'il y a des braquages similaires dans ce secteur et ceux limitrophes, je ne vois pas pourquoi les mecs se limiteraient au XVIII...qui est partant? HA!
Sven mets enfin la main sur son sac, tout en grommelant... presque de satisfaction. Il en sort un thermos.
- qui est partant pour un café? un vrai...
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Maistre de camp
*
En ligne En ligne

Messages: 2 844



WWW
« Répondre #36 le: 07Septembre, 2019, 08:35:59 »

Quelques secondes de silence, qui paraissent des siècles, sont la réponse au monologue du chef d'équipe. Les Falks se regardent, silencieusement, réfléchissant sans doute à la journée qui les attend. L'air de rien, Köhler vient de redistribuer les cartes et de signifier aux quatre autres flics qu'il continue à mener la danse et reste responsable d'eux, du moins dans le cadre de l'enquête que lui a confié le Lieutenant.

Leurs autres agissements, durant la journée d'hier ou en début de nuit pour certains, restent sous leur responsabilité Ils le savent, l'assument.
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 418


Ours Rôliste


« Répondre #37 le: 07Septembre, 2019, 11:17:31 »

Finalement, comme à contrecoeur, Schelling sort, en regardant Köhler:

- Pour nos types, j'ai peut-être un début de piste... A vérifier dans le courant de la journée.

S'adressant directement au sergent-chef :

- Je m'en charge seul ou je prends Gross avec moi ?
Journalisée
taillefer
Lanspessade
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 426



WWW
« Répondre #38 le: 09Septembre, 2019, 09:39:13 »

- nous ne sommes pas inspecteurs, je ne veux personne de mon équipe seul dans la rue, surtout pas avec un tueur de Falk dans les parages.
Sven sert un café à son collègue.
- Tu me touchera deux mots de ta piste dans la bagnole. On verra alors de qui tu auras besoin...
Journalisée
Marcello
Guidon
*
En ligne En ligne

Messages: 1 115

alias Dougal / Vëantur


« Répondre #39 le: 09Septembre, 2019, 09:45:52 »

Goldberg a suivi silencieusement et hoche la tête pensivement.

" Avec Junge on va faire le tour des autres secteurs, pour les braquages avec un modus operandi similaires.
Mais surtout j'espère qu'on pourra récupérer vite les images des caméras qu'on a sollicité hier.
Une fois qu'on les aura, ça vaudra vraiment le coup d'interroger les autres victimes, qui pourront reconnaître - ou pas - les suspects. "
Journalisée
Winchester
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 99



« Répondre #40 le: 10Septembre, 2019, 07:35:31 »

Junge se rapproche timidement du Doctor.

"Vous...Vous voulez que j'aille aux archives chercher tous les dossiers sur braquages des derniers mois ? Il ne faudrait pas aussi demander une liste de client des deux banques ? "
Journalisée
cccp
TDCA
Argoulet
*
En ligne En ligne

Messages: 6 869



WWW
« Répondre #41 le: 10Septembre, 2019, 10:42:23 »

Aux anciens, " j'ai deux dossiers à poser et ensuite, je vais faire la secrétaire et appeler les Falkhäuser voisines. ".

Gönul esquive la quête, ça la fait chier quand on mendie, quand on exhibe sa misère pour s'en servir comme moyen de pression, c'est qu'on n'a plus de fierté. Alors si les falks n'ont plus de fierté...

En s'éloignant elle ne peut s'empêcher un petit connard en pensant à son sergent-chef
tu le fais très bien
Journalisée

secrétaire général de Gothlied une tragédie épique de chevaliers germaniques.

Page FaceBook
FaenyX
Modérateur
Maistre de camp
*
En ligne En ligne

Messages: 2 844



WWW
« Répondre #42 le: 10Septembre, 2019, 18:23:18 »

Récapitulons : si j'ai bien compris, Goldberg et Junge contactent les Falkhouses des Secteurs voisins pour savoir si d'autres braquages du même genre ont eu lieu récemment, avec l'aide de Gross, c'est ça ? De leur côté, les deux Sergents-Chefs, Köhler et Schelling reprennent la patrouilleuse pour interroger les victimes du deuxième braquage.
J'ai bon ? 
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 418


Ours Rôliste


« Répondre #43 le: 10Septembre, 2019, 19:13:59 »

Je dirais : all is korrect 
Journalisée
cccp
TDCA
Argoulet
*
En ligne En ligne

Messages: 6 869



WWW
« Répondre #44 le: 10Septembre, 2019, 20:00:49 »

Petites corrections :


 Goldberg et Junge ET Gönul
Je dirais : alles ist richtig
 
[/quote]
Journalisée

secrétaire général de Gothlied une tragédie épique de chevaliers germaniques.

Page FaceBook
Pages: 1 2 [3] 4   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: