Les Salons de la Cour

19Septembre, 2019, 05:00:32
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: [Compte-rendu de partie] Physical Presence  (Lu 503 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
FaenyX
Modérateur
Maistre de camp
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 796



WWW
« le: 11Mai, 2019, 12:31:02 »

Le scénario que j'ai proposé pour la 42ème édition du Concours de Scénarios de la Cour d'Obéron, "Physical Presence", m'a servi pour une partie récente,. En voici le compte-rendu, à toutes fins utiles :

Joueurs en présence : Clara (13 ans, dans le rôle de Sheryl), Garance (15 ans, dans le rôle d’Ashley) et Romain (18 ans, incarnant James). Un grand merci à eux, qui m’ont servi de cobayes sur ce scénario. Lors de cette partie-test, j’ai volontairement raccourci et simplifié l’histoire, les deux plus jeunes joueuses faisant leurs premières (ou presque) armes de rôlistes à cette occasion. Encore une fois, le feedback des joueurs a été très positif, même si j’ai volontairement raccourci et (très) simplifié le scénario. Tous ont été ravis et attendent impatiemment la prochaine partie, après cette initiation réussie.

Printemps 1982, Whitby, Indiana.

Ce soir-là, trois camarades de Middle School se retrouvent, afin de plancher sur un devoir de mathématiques (sujet : les propriétés du triangle rectangle). Qu’il s’agisse de James Culligan, de … (la fille de la décharge », comme l’ont baptisée ses copains) ou d’Ashley Madder, aucun des trois n’est à l’aise à l’école. Il s’agit avant tout pour eux de limiter les dégâts.

Tout à coup, une explosion tonitruante se fait entendre, venant peut-être du sud de la ville, et suivie immédiatement d’une coupure générale d’électricité. Il n’en fallait pas plus pour que les enfants mettent de côté leurs devoirs. Dehors, c’est la panique : les citoyens vont et viennent dans la rue, inquiets. On parle d’une explosion atomique (certains ont vu des documentaires télévisés à ce sujet) ou du passage d’un avion supersonique (militaire, évidemment). Quoiqu’il en soit, il se passe un Truc Trop Bizarre à Whitby !

Panique à Whitby !
En interrogeant quelques-uns de leurs concitoyens (et en faisant le tri dans les divers témoignages obtenus), les trois enfants comprennent rapidement que l’explosion a eu lieu quelque part sur les terres de Bernie Pullman, un agriculteur du coin. Parce qu’il connaît bien Pullman, James grimpe alors sur son vélo et, suivi par ses deux amies, file, dans la nuit tombante, vers la ferme de celui-ci. Leur trajet est aisé : le 4x4 du Town Marshall Wesson les précède, tous gyrophares allumés.

Dans la cour de la ferme, tout semble calme. C’est un peu plus loin que les choses se passent : dans un des champs de maïs (récemment semé) de Bernie Pullman qu’a eu lieu l’explosion. Là, à quelques centaines de mètres des bâtiments, un énorme cratère a été creusé. Devant le trou, le Shériff et le fermier sont perplexes. Les observant de loin, les enfants ne peuvent que s’interroger, eux aussi. En s’approchant, Sheryl remarque qu’au fond du cratère, d’étranges lueurs métalliques apparaissent par intermittence. Qu’y a-t-il donc là ?

Here come the men in black
Avant que cette question ne trouve sa réponse, le grondement de plusieurs moteurs se fait entendre et se rapproche : un convoi rejoint le lieu de l’explosion. Toujours cachés, les persos assistent au débarquement d’une trentaine de militaires et d’une poignée d’hommes en noir. James frémit : il a déjà vu les vans noirs et leurs passagers, tout récemment.
Note : effectivement, James avait peu avant participé à une autre aventure de TTB (scénario à paraître) dans lequel les mystérieux hommes en noir avaient eu un rôle déterminant. A ce stade de l’histoire, le jeune garçon fait un rapide compte-rendu de son aventure passée à ses deux amies, qui peinent à croire ses dires. Pour ne pas divulgâcher ce scénario à venir (« The killing moon »), je n’en dirai pas plus.

Après avoir observé l’installation efficace et toute militaire des nouveaux arrivants, les trois persos décident...de rentrer chez eux ! Il fait nuit et, même si un Truc Trop Bizarre est en cours, le danger est trop grand. Espérant que la nuit porte conseil, nos trois ados reprennent leur vélo et filent vers leurs lits douillets.
Note : cette « retraite pleine de sagesse » fut l’accident de parcours du scénario. Alors que les persos sont censés être curieux et volontaires, mes jeunes joueurs choisirent de ne pas affronter le danger. Qu’à cela ne tienne, ils ne perdirent rien pour attendre !

Debout, là-dedans !

Quand les persos s’éveillent en sursaut, la nuit est encore épaisse. Sortant d’un cauchemar qui ne leur a laissé qu’un drôle de pressentiment, James, Ashley et Sheryl (qui n’ont pas pour habitude de se lever si tôt et sont souvent en retard à l’école) se rendent compte qu’il n’est que quatre heures et demie du matin. Se contactant grâce à leurs précieux talkies-walkies, les trois compères conviennent donc de retourner là-bas.

James décide d’aller rendre visite à Bernie Pullman, qu’il connaît déjà un peu. Il découvre que le fermier est assigné chez lui, sous bonne garde. Un soldat est en sentinelle dans la cour de la ferme, mais James réussit à le baratiner en lui expliquant qu’il rend fréquemment visite à Monsieur Pullman, avant l’école. D’abord surpris, ce dernier raconte ce qu’il a vu dans le cratère (c’est-à-dire guère plus que ce que les enfants y ont vu) et ronchonne au sujet des militaires, qui ont pris possession de son terrain et le cantonnent chez lui.
De leur côté, les deux filles, après avoir constaté qu’un périmètre de sécurité est en place, se dirigent vers le bâtiment le plus proche des lieux du « crash ». Tout en évitant de se faire repérer, elles entrent dans la grange où Pullman stocke ses engins et ses bottes de paille.
Là, elles font une découverte sinistre. A leurs pieds, deux tas de cendres (ou ce qui s’en rapproche), ainsi qu’un morceau d’uniforme et de chaussure militaires semblent être tout ce qui reste d’une sentinelle. C’est alors que, venu d’en-haut, du sommet du tas de bottes de paille, un bruissement les fait frissonner. N’écoutant que leur courage (et leur adresse), les deux filles choisissent d’escalader la montagne de paille...

Rencontre du troisième type

Là-haut, quelle n’est pas leur surprise lorsqu’elles se retrouvent face à une créature étrange, d’un peu plus d’un mètre de haut, à la peau grise et à la tête surdimensionnée. Mais elles ont à peine le temps de réagir que la curieuse entité les fixe de ses grands yeux globuleux et tend vers Ashley un étrange boîtier d’où un rayonnement surgit et la paralyse.
Se tournant vers Sheryl, la créature baisse son arme, mais la jeune fille, terrorisée, ne peut bouger. Dans sa tête, elle entend une voix qu’elle ne connaît pas, prononcer des mots étranges, au milieu desquels elle ressent la peur et la violence. Elle comprend aussi que la créature peut en un clin d’œil la réduire à néant et frissonne en repensant à ce qui reste des deux soldats, plus bas. Puis, elle réalise que cette chose a été blessée, sans doute lorsqu’elle a rencontré les militaires.

Sous les yeux de sa copine, Sheryl ne tarde pas à comprendre ce qui s’est passé. La créature venue d’ailleurs est arrivée ici par accident. Son vaisseau, ou ce qui en reste, est aux mains des hommes en noir et des soldats. Ces derniers cherchent l’extra-terrestre, puisque c’en est un : deux soldats ont payé le prix fort et ont été purement et simplement désintégrés, tout à l’heure. Les enfants doivent aider la créature… ou subir sa colère.

Pendant ce temps, James a quitté Bernie Pullman et s’est rendu dans la grange, où il fait la même découverte que ses deux amies : il frissonne à l’idée de ce qui a pu arriver aux deux soldats, puis prend son courage à deux mains et rejoint l’étrange trio là-haut.
L’extra-terrestre vient à l’instant de relâcher son emprise sur l’esprit de Sheryl et de libérer Ashley de sa paralysie, en échange de leur aide. Épuisé, blessé, l’alien gris tombe presque dans les bras de James qui comprend rapidement la situation (il n’en est pas à son premier Truc Trop Bizarre). Au passage, Sheryl (la bricoleuse du groupe) récupère le boîtier de l’alien.
Après un rapide récit, le trio tente d’échafauder un plan, alors que l’aube ne va plus tarder.

Au-dehors, les hommes s’activent. Des militaires cherchent la créature partout. En se faufilant jusqu’au camp, James réussit à jeter un œil sur les opérations menées par les hommes en noir et leur chef. Ceux-là ont réussi à mettre la main sur l’épave du vaisseau extra-terrestre et chargent ses pièces, visibles seulement par intermittence, dans des caisses marquées « TOP SECRET » (« comme si c’était l’Arche Perdue dans Indiana Jones », se dit le jeune garçon). L’un des militaires, sans doute un officier, éructe des ordres et cherche à savoir ce qu’est devenue la patrouille qui a disparu.
Bref, c’est l’effervescence et nos jeunes héros sont bien désemparés

Des lumières dans le ciel
Peu de temps avant le lever du soleil, alors qu’ils n’ont pas encore décidé que faire, les choses se précipitent. Un étrange bourdonnement, venu du ciel, envahit tout. Alors qu’une lumière puissante semble descendre vers le sol, les enfants comprennent, comme si leur étrange compagnon leur parlait, que « eux venir chercher moi ». Les militaires se regroupent, armes prêtes à tirer. Dans le ciel, une étrange sphère métallique d’où émanent des lumières hypnotiques semble suspendue au-dessus du champ. Puis, dans un bruit indescriptible, un tube lumineux en descend, jusqu’au sol. Puis, comme par pulsations, des rayons émanent de ce tube, en direction des soldats.

Fascinés autant que terrifiés, les enfants entrevoient, dans la lumière, plusieurs silhouettes semblables à l’extra-terrestre. Suivi par les filles, James soutient ce dernier jusqu’à la lumière, alors qu’autour d’eux, les hommes en armes semblent être paralysés. Aveuglé par la lueur, James entend dans sa tête les voix des créatures : « nous épargner vous...sauver ami nous ».

Puis, alors qu’aucun d’entre eux ne s’y attendait, les enfants voient les créatures diriger vers eux des boîtiers identiques à celui qu’a déjà utilisé l’alien qu’ils ont aidé. Un rayon en sort, les frappe...et puis plus rien…

Alors que le jour se lève, Ashley, Sheryl et James se demandent ce qu’ils font dans ce champ, près d’un immense trou creusé on ne sait pourquoi, alors qu’ils devraient être à l’école. Et que font autour d’eux ces soldats et ces hommes en costume sombre, qui semblent totalement perdus, eux aussi ? Et qu’est-ce que ce boîtier étrange que Sheryl a dans sa poche ?
Ils n’ont aucun souvenir des dernières heures, mais une chose est sûre : il s’est passé un Truc Trop Bizarre !
« Dernière édition: 26Juillet, 2019, 14:14:29 par FaenyX » Journalisée

Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: