Les Salons de la Cour

31Mai, 2020, 19:49:21
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1] 2   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Après la bataille (Winchester)  (Lu 2168 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 110



WWW
« le: 18Février, 2019, 09:20:56 »

Les derniers mots éructés par Gönul résonnent encore dans les oreilles de Mark lorsque la porte de l'appartement se referme et qu'il reste seul avec Frau Weinstberg. Celle-ci est hébétée, ne comprenant visiblement pas ce qui vient de se passer. Elle regarde alternativement le Falk et la porte. Son mari vient d'être emmenée par trois policiers, sous les yeux de tout le voisinage.
- Comment vous appelez-vous ?
Mark a répété sa dernière question.
- Magdalena Weinstberg...mais...que s'est-il passé ? Qu'avez-vous fait ?
Des larmes coulent sur ses joues, abondamment, comme si une digue venait de rompre. Elle s'effondre plus qu'elle ne s'assied sur le canapé où, quelques minutes plus tôt, son mari était prostré.
Journalisée

Winchester
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 137



« Répondre #1 le: 18Février, 2019, 11:29:25 »

Mark se pinçant la langue, expire et inspire profondément se concentrant un maximum possible. Il est sans doute presque aussi sonné que Magdalena.
Mechaniquement, il énonce les faits tout autant pour la femme que lui même.

Nous avons étés appelés suite à un appel, se plaignant de cris dans votre appartement. Nous sommes intervenus et votre maris à tenté de frapper ma collègue. Nous l'avons donc interpellé.

Essayant de se montrer un peu plus emphatique
 Je... Je suis désolé de la tournure que les événements ont pris.
Pouvez vous au moins m'expliquer ce qui vous est arrivé que je comprenne moi aussi. Pourquoi il y a eu des cris provenant de votre appartement ? Et que sont ces marques?
pointant du doigts les traces et les hématomes.
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 110



WWW
« Répondre #2 le: 19Février, 2019, 09:57:48 »

La femme relève la tête et regarde Mark. Ses yeux sont gonflés d'avoir pleuré si abondamment. Elle hausse les épaules.
- Vous devez bien vous douter de ce qui s'est passé, non ? C'est....c'est compliqué.
Elle se lève et se dirige vers la fenêtre de l'appartement, puis regarde en contrebas, dans la rue. D'un geste discret, elle salue quelqu'un. Mark met peu de temps à comprendre qu'elle vient de voir son mari, encadré par ses collègues.
-Ce n'est pas facile...pour lui non plus.
Elle se tourne vers Mark :
- Je ne souhaite pas...engager de procédure. Ce qui s'est passé ici ne concerne que mon mari et moi.
Journalisée

Winchester
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 137



« Répondre #3 le: 19Février, 2019, 12:40:02 »

Mark est mal à l'aise avec cette situation.
Si, s'il vous plait expliquer moi ce qu'il c'est passé et pourquoi c'est compliqué pour lui? Cela.. restera entre nous....
Mark n'aime pas la violence et ne veut pas la laisser en plan, il a envie d'aider cette femme.
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 110



WWW
« Répondre #4 le: 21Février, 2019, 09:49:55 »

La femme baisse les yeux et répond :
- Sa vie n'a pas été facile...je ne peux pas tout vous raconter, mais... bref, ce n'est pas sa faute.
Elle soupire :
- Je ne suis pas toujours celle qu'il aimerait que je sois...
Un nouveau soupir se fait entendre. Mark est prêt à jurer qu'elle lutte contre les larmes. Elle redresse la tête et fixe le jeune Falk, les yeux brillants.
- Dites-moi que ça n'ira pas plus loin, qu'il sera...libre rapidement...s'il vous plaît.
Journalisée

Winchester
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 137



« Répondre #5 le: 21Février, 2019, 15:23:20 »

Un peu dépité, il sait qu'elle changera que très difficilement d'avis.
Je ne sais pas s'il sera libre rapidement... Il peut rester plus longtemps que prévu... Il a tenté de frapper un Falks
Mark ment un peu, car, il sait que les Falks n'ont rien contre lui et qu'un avocat un tant soit peu consciencieux pourrait le libérer dans l'heure.
Après un petit moment de silence.
Vous savez qu'il continuera sûrement à vous battre ? Et que cela ne fera qu'empirer ? Je sais que je ne peux pas vous obliger à porter plainte contre votre mari, mais s'il vous plait, essayer de penser à vous. Je sûre qu'il a été un homme aimant...mais cet homme ne reviendra pas.
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 110



WWW
« Répondre #6 le: 22Février, 2019, 09:26:55 »

Les mots de Mark, soigneusement choisis, ont produit leur petit effet. Les yeux de la femme se font un instant un peu plus brillants. Elle baisse la tête un instant et essaie de parler, mais les mots restent bloqués dans sa gorge.
Elle reprend son souffle :
- Merci, officier...
Ce "merci" ne sonne pas comme un "vous pouvez partir". Il est empreint de sincérité. Mark a touché juste et se surprend à espérer que la femme a pris conscience de la situation dans laquelle elle est.
Journalisée

Winchester
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 137



« Répondre #7 le: 22Février, 2019, 10:43:18 »

Junge décide de la laisser un peu tranquille pour ne pas être contre-productif, mais il n'a pas envie de la laisser seule.
J'en ai finit avec mes questions...Vous voulez que je vous apporte un peu de glace pour vos bleus ou de quoi désaffecter les plaies?... S'il vous le désirez je peut rester encore un peu. Sinon...si un jour vous avez besoin d'aide n'hésitez pas à appeler

Est-ce qu'en tant que Falks j'ai un numéro de téléphone ou je peut lui donner un numéro personnel?
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 110



WWW
« Répondre #8 le: 23Février, 2019, 10:58:49 »

[Restriction budgétaire faisant force de loi, les Falks n'ont pas de numéro personnel. Tu peux lui laisser ton numéro personnel, si tu le veux. Rien ne l'interdit : les vies personnelle et professionnelle de Mark peuvent "communiquer"  ]

- Je vous remercie, ça va aller...J'ai...l'habitude, lâche la femme avec un sourire amer.
Ses yeux brillants trahissent l'intense émotion qu'elle ressent, mais Mark y lit aussi une gratitude qui lui réchauffe le cœur.
Journalisée

Winchester
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 137



« Répondre #9 le: 25Février, 2019, 08:28:36 »

Donc avant de s'en aller Mark donne son numéro de téléphone personnel.
Au revoir, porter vous bien

En sortant de l'appartement, il appel ses collègues pour faire le bilan.
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 110



WWW
« Répondre #10 le: 25Février, 2019, 09:41:17 »

Alors qu'il referme la porte de l'appartement derrière lui et laisse la femme seule, Mark sent dans sa poche la vibration de son téléphone. Il suffisait qu'il l'évoque pour qu'il se réveille, celui-là.
Un message de Gönul est affiché à l'écran : "Le doc veut que tu fasses une petite enquête de voisinage avant de nous rejoindre à la Falkhouse".
Mark soupire. Décidément, quelle journée...
Ce n'est pas du tout ce à quoi il s'attendait : on l'avait préparé à être confronté aux gangs et à la violence, il n'a fait que rencontrer la misère et la détresse. Il n'est pas sûr que ce soit plus rassurant, d'ailleurs.
Journalisée

Winchester
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 137



« Répondre #11 le: 26Février, 2019, 08:36:17 »

Mark, commence par sortir son calepin pour marquer la date et l'heure. Il y décrit brièvement l'entretient avec Fraulein Weinstberg.
Puis, il note mécaniquement les numéros des appartements avec les noms des occupants. Cette petite cérémonie, l'apaise un peu . Puis il regarde le premier numéro de la liste et toque à la porte.
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 110



WWW
« Répondre #12 le: 27Février, 2019, 10:35:26 »

Mark soupire : sa journée est loin d'être terminée et la corvée d'enquête de voisinage est à peine commencée.
Un homme d'une soixantaine d'années lui ouvre la porte voisine de chez les Weinstberg. Vêtu d'une chemise crasseuse, l'homme était visiblement en train de visionner un match de Ballmörder.
- Oui ? C'est pour quoi ?
Visiblement, la visite le dérange.
Journalisée

Winchester
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 137



« Répondre #13 le: 27Février, 2019, 14:57:32 »

Bonjour, je suis le sergent Junge et j'aimerai vous poser des questions à propos d'un tapage qui à eu lieu aujourd'hui.
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 110



WWW
« Répondre #14 le: 28Février, 2019, 19:17:14 »

L'homme hausse les épaules et regarde la porte des Weinstberg.
- Ah...ouais...il a recommencé... Que voulez-vous que je dise ? C'est pas la première fois et ce ne sera pas la dernière...
Il soupire :
- Ce mec est une brute. Et elle est bien idiote de rester, si vous voulez mon avis.
Visiblement, le voisin n'a qu'une envie, c'est que Mark le laisse regarder son match. Il ne veut surtout pas se mêler de ce qui se passe chez ses voisins. D'ailleurs, vue sa carrure, il n'a guère les moyens de jouer les justiciers.
Journalisée

Pages: [1] 2   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: