Les Salons de la Cour

12Novembre, 2019, 03:27:35
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 2 [3]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Le 42e (à peu près) concours de scénarios est ouvert  (Lu 3148 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Khelren
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 571



WWW
« Répondre #30 le: 30Mai, 2019, 14:00:56 »

Pour une fois, je devrais pouvoir trouver le temps de lire toutes les contributions et pouvoir voter 
On devrait battre un record de votes d'ailleurs, non? 
Journalisée

Ohtar Celebrin
PBM TdM : Damangol / PBM YP : Phoïbos-Angfrid
Les Rêveurs
Argoulet
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 540



WWW
« Répondre #31 le: 31Mai, 2019, 06:15:08 »

J'ai une ébauche de scénario (pour TTB) à livrer dans la journée si vous le voulez.

J'ai écrit ça hier soir, d'un trait.



EDIT :


S'il est encore temps, voici ma proposition.

Pour le titre je pensais à "The Hero's return" de Pink Floyd sorti en 1983 mais ce n'est pas ricain... c'est UK...
« Dernière édition: 31Mai, 2019, 11:54:34 par Ohtar Celebrin » Journalisée

Râler moins
Rôler plus !
Ohtar Celebrin
PBM TdM : Damangol / PBM YP : Phoïbos-Angfrid
Les Rêveurs
Argoulet
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 540



WWW
« Répondre #32 le: 31Mai, 2019, 11:50:06 »

The Ace of Spades

"I see it in your eyes, take one look and die
The only thing you see, you know it's gonna be the Ace of Spades
The Ace of Spades


Motörhead - The Ace of Spades


Les personnages vont être confrontées à un tueur en série… mais eux seules peuvent comprendre qu’il ne s’agit pas d’un être de chair et de sang mais un esprit vengeur.

En début de partie, préparez un paquet de cartes en mettant l’as de pique de côté. Faites piocher deux cartes à chacune de vos joueuses, chaque carte représente l’un de leurs parents, chaque pique signifie que ce parent a côtoyé durant sa scolarité celui qui deviendra l’esprit vengeur et a attiré son ire.
Bien entendu vos joueuses ne sont pas affranchies de la signification de ces cartes.

Personne n’échappe à Whitby
Jerry Spades, enfant du pays né en 1942, a quitté Whitby en s’engageant dans l’armée à dix-sept ans en falsifiant l’autorisation parentale. L’an suivant il part pour le Vietnam puis rejoint les Casques-bleus. Il n’y a pas quatre chemins pour quitter Whitby et aucun d’eux n’est aisé.
Il y a quelques jours, il a trouvé la mort en sauveur lors d’une mission d’interposition.
Selon la date à laquelle vous situez l’action de votre partie, il avait plus ou moins quarante ans, peut-être quarante-deux… comme les parents d’un certain nombre de PJ…

Jerry n’aimait pas Whitby, pas du tout.
Il garde un souvenir particulièrement mauvais de sa scolarité qu’il a vécu comme un cauchemar. Malmené et moqué par ses camarades qui le nommaient l’As-de-pique, et confronté plus que de raison à quelques trucs trop bizarres pour s’en souvenir à l’âge adulte.

Le fait est que son esprit enrage d’être ramené dans sa ville natale pour l’éternité, lui dont la plus grande fierté était de s’être échappé de cette ville de fous.

L’enfant du pays, petit-fils de l’ancien maire de la ville, cousin du maire actuel, symbole du patriotisme local et du rêve d’évasion de beaucoup, Jerry est accueilli comme une héro, toute la ville se presse à ses obsèques.
Les PJ sont là elles aussi, chargées (par erreur ?) de porter les gerbes officielles.
Sur le cercueil, alors même que tombent les premières pelletées de terre recouvrant le crucifix, Elles remarquent un as de pique bien en évidence. Comment a-t-il pu arriver là ?
En réussissant un jet de sixième sens, l’une des PJ peut également apercevoir à l’écart de la cérémonie, un homme à l’aspect inquiétant. Si elle s’y intéresse de plus près, elle ne verra qu’un chat miteux s’esquiver.

Le décompte peut commencer, Jerry s’emploiera à assassiner les douze personnes qu’il tient les plus responsables de ses malheurs passés.

Le panégyrique s’éternise et les PJ doivent s’ennuyer ferme, elles ne semblent pas les seules, un homme à la mine peu avenante n’attend pas la fin de la cérémonie. Il quitte l’assemblée à grande enjambées. On entend sa voiture démarrer à vive allure. Au bout de quelques instants un grand fracas retentit.

L’esprit vengeur s’est contenté d’apparaitre sur le siège arrière pour provoquer l’accident mortel, le conducteur pris de panique a sauté en route et s’est rompu le cou.
La première victime et ancien bourreau est Hector Herbert, alcoolique notoire, ex-dur-à-cuir de la cour de récré et premier à avoir surnommé Jerry « As de Pique » (Ace/Ass of Spades).
Les PJ peuvent être les premières arrivées sur les lieux et déranger un vieux chat de gouttière occupé à laper le sang de la victime. Si elles mettent plus de tems elles le verront  se glisse à l’entrée d’une ruelle en direction du cimetière.
Un attroupement se forme rapidement autours du corps et on repousse les enfants mais personne ne s’intéresse encore à la voiture. Les PJ ont donc le champ libre pour l’examiner discrètement. Un autocollant sur le parebrise arrière figure un deux de pique.

Certaines morts pourront donc passer pour accidentelles, toutes seront impressionnantes, à chaque fois un chat est présent et s’en retourne au cimetière.
A chaque fois une carte-à-jouer ou sa représentation se trouve sur les lieux.
D’abord le deux de pic, puis le trois...
Il peut s’agir d’une vraie carte-à-jouer ou d’un dessin griffonné dans le coin d’une feuille de journal, une reproduction d’un tableau de « tricheur », ou un coussin brodé.
Jerry fait feu de tout bois.

Dans un premier temps les autorités locales ne feront pas le rapprochement entre les différents morts. Sans l’aide des PJ, il leur faudra attendre la septième mort pour avoir la puce à l’oreille…
Beaucoup semblent en effet accidentelles ou naturelles et il n’est pas possible de définir facilement des similitudes dans le mode opératoire.
Sans parler qu’il sera parfois très difficile de trouver une explication rationnelle à certaines morts si l’on écarte l’accident ou le suicide.
Merry Bennet par exemple, était enfermée seule chez elle lorsqu’elle s’est, semble-t-il, endormie dans son bain. Le trop-plein étant bouché, la baignoire a débordé et a inondé tout l’appartement -obligeant son chat à se réfugier sur une armoire, pauvre bête-.
Puis l’eau s’est répandue sur les sept étages du dessous alertant ainsi les voisins.
Qui a dit que cette paisible comptable, ex-reine de beauté du temps de sa jeunesse, ne supportait pas les chats ?
La photo dans le journal montre la marque de l’eau sur le papier peint du salon, une reproduction d’un Caravage est encadrée au mur : « Les tricheurs ». Cependant la peinture n’est pas fidèle à l’originale, n’est-ce pas un cinq de pique que le filou sort de sa ceinture ?

Mais bien sûr, si les PJ apporte au chérif la preuve que tous les morts avaient le même âge (donc étaient ensemble en classe) et lui montrent la progression des cartes de pique d’une scène de crime à l’autre, il pourrait bien se rendre à l’évidence et en déduire qu’un tueur en série œuvre à Whitby.

A ce niveau de la partie, les joueuses vont immanquablement s’interroger sur le sens de leurs cartes.
Si aucune d’entre elles n’a de pique, peu probable si vous jouez à quatre PJ, tout va bien, mais dans le cas contraire, la question sortira : « Dis-moi MJ chérie, ils ont quel âge mes parents ? » ou « Euh… elle connait quelqu’un né en 1942 ma perso ? »
Et bien sûr le numéro de la carte les renseignera sur le temps qui leur reste pour résoudre l’affaire…

Le problème pour les PJ est que s’ils avertissent le chérif et parviennent à le convaincre qu’un tueur en série sévit, celui-ci va faire appel au FBI.
Tout ce beau monde cherchera un coupable bien vivant… probablement parmi les personnes nées en 1942 et toujours en vie.
S’ils parlent de revenant et de vengeance d’outre-tombe, on les prendra pour des folles et attireront l’attention de l’Agence ce qui ne leur plaira pas plus…

Comment résoudre l’affaire ?

L’esprit vengeur est lié au cimetière.
Il se déplace sous la forme d’un chat, animal psychopompe, se manifeste sous forme intangible pour tuer sa cible et doit revenir au cimetière après chaque forfait pour se ressourcer.
Tuer le chat fait gagner provisoirement du temps, ne résout rien et peut compliquer la tâche des PJ à terme. L’esprit ère le temps de retrouver un autre animal psychopompe qui sera peut-être un corbeau...

Capturer le chat sur le chemin aller entre le cimetière et sa victime l’empêche effectivement d’agir. L’esprit peut choisir de se manifester sous forme intangible pour attaquer les PJ mais use l’énergie dont il dispose pour tuer sa cible, il devra regagner son hôte-chat rapidement et tout faire pour retourner au cimetière pour se ressourcer.
Capturer le chat sur le chemin du retour entre sa victime et le cimetière l’empêche effectivement de se ressourcer. Comme il s’est déjà manifesté, il ne peut plus le faire avant de retourner au cimetière.
Si vos PJ se sente de garder le chat prisonnier jusqu’à ce qu’il meure de vieillesse, elles tiennent une solution pour les quelques années à venir.

Le moyen le plus radicale est de déplacer le corps hors de la ville, ce n’est pas vraiment à portée des PJ.
En théorie, elles pourraient aussi convaincre les cibles de déménager…
L’issue la plus accessible serait probablement de les convaincre de faire amande honorable auprès de Jerry. Il ne s’agit pas simplement de marmonner des excuses devant la pierre tombale, mais de faire un vrai acte de contrition. Avouer ses fautes envers Jerry dans le journal locale, se tatouer un as de pique sur la main… aux PJ de trouver une compensation suffisante.
« Dernière édition: 01Juin, 2019, 11:09:49 par Ohtar Celebrin » Journalisée

Râler moins
Rôler plus !
selwin
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 940



« Répondre #33 le: 31Mai, 2019, 15:34:55 »

C'est chouette, ça valait la peine d'attendre !

Si tu veux un titre US en rapport avec les 80s, tu as du Motorhead, avec un titre assez approprié....

The Ace of Spades, Novembre 1980

https://www.deezer.com/track/131294596?utm_source=deezer&utm_content=track-131294596&utm_term=47194011_1559309861&utm_medium=web


"I see it in your eyes, take one look and die
The only thing you see, you know it's gonna be the Ace of Spades
The Ace of Spades"
« Dernière édition: 31Mai, 2019, 15:39:12 par selwin » Journalisée
Ohtar Celebrin
PBM TdM : Damangol / PBM YP : Phoïbos-Angfrid
Les Rêveurs
Argoulet
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 540



WWW
« Répondre #34 le: 31Mai, 2019, 21:00:21 »

Merci Selwin !

C'est vrai que ça aurait été pile-poil, mais mon ami Wiki prétend qu'il s'agit d'un groupe britannique lui aussi...
Journalisée

Râler moins
Rôler plus !
selwin
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 940



« Répondre #35 le: 01Juin, 2019, 08:51:14 »

  ooh, alors c'est fort, j'ai toujours cru qu'ils étaient américains..... je n'ai même pas songé à vérifier tellement ça me semblait évident !!
Ben du coup, c'est raté !! 
Journalisée
FaenyX
Le Guet
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 885



WWW
« Répondre #36 le: 01Juin, 2019, 08:52:42 »

J'ai une ébauche de scénario (pour TTB) à livrer dans la journée si vous le voulez.

J'ai écrit ça hier soir, d'un trait.
Voilà une bonne surprise ! Je vais lire ça avec attention.
Merci, Ohtar  


S'il est encore temps, voici ma proposition.

Pour le titre je pensais à "The Hero's return" de Pink Floyd sorti en 1983 mais ce n'est pas ricain... c'est UK...
Il n'y a aucun impératif géographique pour l'utilisation de titres. La tradition "TTB" veut qu'on se serve de titres de hits de l'époque, sans cependant impser des titres américains. Parmi les scénarios déjà sortis, il y a pas mal de chansons venues de Grande-Bretagne : mon scénario "Physical Presence" utilise un titre de Level 42, groupe anglais.
« Dernière édition: 03Juin, 2019, 10:52:10 par FaenyX » Journalisée

Ohtar Celebrin
PBM TdM : Damangol / PBM YP : Phoïbos-Angfrid
Les Rêveurs
Argoulet
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 540



WWW
« Répondre #37 le: 01Juin, 2019, 10:56:49 »

Ah !
Comme quoi, je me complique la vie !


Je reprends donc avec plaisir le titre proposé par Selwin, je ne pouvais pas espérer mieux !


Merci !
Journalisée

Râler moins
Rôler plus !
selwin
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 940



« Répondre #38 le: 01Juin, 2019, 23:20:36 »

Ah Ben parfait si ça aide ;-)
Journalisée
FaenyX
Le Guet
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 885



WWW
« Répondre #39 le: 03Juin, 2019, 10:52:29 »

Du coup, on vote ? 
Journalisée

Khelren
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 571



WWW
« Répondre #40 le: 03Juin, 2019, 22:34:52 »

Ca a l'air d'être un subtil appel du pied pour que le sondage soit créé
Journalisée

Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 287



WWW
« Répondre #41 le: 05Juin, 2019, 20:41:29 »

Peuple de la Cour d'Obéron, le bureau de vote est ouvert[/quote]. N'oubliez pas votre carte d'électeur !
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Pages: 1 2 [3]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: