Les Salons de la Cour

20Septembre, 2021, 21:44:24
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1] 2 3   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Darmstadt Strasse [Taillefer - Olivier]  (Lu 5601 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 539



WWW
« le: 24Octobre, 2018, 10:17:21 »

Alors que la patrouilleuse se fraie un chemin, tant bien que mal, dans la circulation, une pluie qu'on pourrait qualifier de grasse s'est mise à tomber. Les deux Falks ne prêtent même plus attention à ce genre de phénomène. Sans doute quelque usine du coin vomit-elle dans le ciel de Berlin des résidus dont on préfère ignorer la vraie nature. Quelques passants ont sorti des parapluies, la plupart se contentent de baisser la tête.

Darmstadt Strasse est une longue rue, encombrée, où cohabitent immeubles vieillots et petits commerces de tout genre. Il va être difficile de se garer dans le coin. Le 85A, où loge Andrea Karminz, est un bâtiment coincé entre ce qui semble être un bar, le "Reservoir", et un revendeur de produits d'occasion.
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 204


Ours Rôliste


« Répondre #1 le: 25Octobre, 2018, 18:55:07 »

Schelling gare la patrouilleuse juste devant le Reservoir, au besoin en double-file. Aucune intention d'être discret. Désignant le bar à Köhler :

- On s'en jette un petit en attendant les bleus et l'empailleur ?
Journalisée
taillefer
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 597



WWW
« Répondre #2 le: 26Octobre, 2018, 10:01:55 »

Swen esquisse un mince sourire à l'attention de Schelling:
- je ne suis pas contre une petite enquête de voisinage...

Avant se sortir, il prévient l'opératrice radio qu'ils sont arrivés et qu'ils quittent le véhicule.
Journalisée
olivier legrand
Ours Rôliste
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 204


Ours Rôliste


« Répondre #3 le: 26Octobre, 2018, 10:44:41 »

Schelling ferme la bagnole et se dirige vers le Réservoir.

A Köhler :

- Je te laisse mener la danse ou bien je m'en charge ?
Journalisée
taillefer
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 597



WWW
« Répondre #4 le: 26Octobre, 2018, 11:47:08 »

- non, vazy, montre-moi. En plus si ça se trouve tu y a une carte de fidélité.

Swen tend son paquet de cigarettes à son coéquipier, son mince sourire ne l'a pas quitté. Pour un peu Schelling penserait qu'il prend du plaisir à sa journée.
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 539



WWW
« Répondre #5 le: 27Octobre, 2018, 08:30:28 »

Schelling pousse la porte du Reservoir, suivi par Köhler. L'établissement comporte une dizaine de tables, situées dans une salle mal éclairée.
Deux de ces tables sont occupées, l'une par un homme qui semble être là depuis des heures et avoir trop ingéré d'alcool pour repartir, l'autre par deux jeunes garçons qui arrêtent leur conversation à l'arrivée des deux Falks.
Derrière le bar, un homme robuste, au visage couvert de tatouages, est occupé sur une tablette électronique. Le sol est jonché de débris et de traces : le ménage n'a pas du être fait depuis la fermeture, sans doute tard dans la nuit.
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 204


Ours Rôliste


« Répondre #6 le: 27Octobre, 2018, 09:20:28 »

Ignorant les deux lascars et tirant sur la clope qu'il a prise à Köhler, Schelling se dirige vers le barman.

Montrant son badge :

- Police. On a reçu plusieurs plaintes des services d'hygiène concernant votre établissement... Alors on vient inspecter tout ça... On commence par l'endroit où vous stockez les fûts...
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 539



WWW
« Répondre #7 le: 27Octobre, 2018, 09:28:24 »

Il n'y a pas si longtemps, Hugo Schelling s'y serait pris de cette façon pour "récupérer" une enveloppe de la part du barman. D'ailleurs, dans le regard de ce dernier, le Falk lit une hésitation.
- Des plaintes ? Je....vos services sont déjà passés, il y a quelques semaines...et tout s'est bien passé, Officier.

Quelque chose dans l'intonation du barman (ou est-ce le sixième sens des flics ?) pousse Hugo à penser que le gérant de ce bar paie déjà le prix de sa tranquillité.
- Je vais devoir appeler mon patron, vous comprenez ? Pour le tenir au courant...
Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 204


Ours Rôliste


« Répondre #8 le: 27Octobre, 2018, 12:14:01 »

Schelling arbore un grand sourire, soigneusement dosé (genre "faussement rassurant mais intimidant sur le fond"), avant de répliquer :

- Pas la peine. Pour tout dire, c'est nos collègues qui nous ont signalé des irrégularités. Alors, ce local de stockage ?  On y va ou vous préférez qu'on ferme votre bastringue en attendant le contrôle ?  Sûr que votre boss sera ravi...

Se penchant vers le barman, sur un ton plus confidentiel :

- Discute pas, compris ?  A moins que t'aies envie que tout le quartier sache que tu joues les indics. Je suis le sergent Schelling, Hugo Schelling... Ca te dit quelque chose ?

Une petite pause puis un nouveau sourire de requin sympa :

- Avec moi, y'a toujours moyen de s'arranger...

Il se retourne vers Köhler :

- Je vais jeter un oeil au local de stockage avec monsieur. Je te laisse la salle...
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 539



WWW
« Répondre #9 le: 27Octobre, 2018, 17:43:10 »

Le barman secoue la tête lorsque Schelling donne son nom. Difficile de dire si c'est parce qu'il l'a identifié ou non, toujours est-il qu'il fait signe à Hugo de passer derrière le bar. Il ouvre une porte et fait signe au Falk :
- La réserve est ici...officier.

Le local en question est ridiculement petit, comme souvent, dans le Secteur. Des caisses contenant des canettes par dizaines, de tailles variables, ainsi que des fûts et des sacs, y sont entassés. Le sol est d'une propreté douteuse et une odeur de moisissure y règne.

Des fils électriques courent sur les murs, serpentant entre des canalisations rouillées.
 
Journalisée

FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 539



WWW
« Répondre #10 le: 27Octobre, 2018, 19:17:45 »

Les deux hommes ont disparu depuis quelques minutes dans le réduit qui tient lieu d'entrepôt.
Un client entre et s'installe à une table, non loin de Swen, qui se demande comment tourne l'entretien entre Hugo et le barman.

Les deux garçons ont repris leur discussion et chuchotent. Impossible de savoir de quoi ils parlent.
Journalisée

FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 539



WWW
« Répondre #11 le: 01Novembre, 2018, 19:07:46 »

Une main enfoncée dans la poche de son manteau, Hugo Schelling ressort de l'entrepôt, suivi par le barman.
Ce dernier est livide et s'y reprend à plusieurs fois pour refermer la porte du petit local.
Dehors, dans la rue, la vie poursuit son cours, comme si de rien n'était.

Journalisée

olivier legrand
Ours Rôliste
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 204


Ours Rôliste


« Répondre #12 le: 01Novembre, 2018, 21:56:03 »

Schelling, discrètement, à Köhler :

- Rien à en tirer pour l'instant.   -

Il s'adresse de nouveau au barman, en s'asseyant à une table :

- Deux cafés... et de quoi grignoter en attendant nos collègues...
Journalisée
FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 539



WWW
« Répondre #13 le: 02Novembre, 2018, 15:54:10 »

Les deux Falks s'installent à une table. Bientôt, le barman leur apporte deux cafés et ce qui ressemble vaguement à des sandwiches.
Ni l'un ni l'autre ne souhaitent savoir avec quel mélange ces ersatz ont été produits.

Dehors, la pluie a repris. La porte de l'établissement s'ouvre régulièrement, pour laisser entrer de nouveaux consommateurs. Peu à peu, le "Reservoir" se remplit d'une humanité bruyante. Le quartier semble plutôt calme et semble avoir une population plutôt jeune.
Pour l'instant, les deux recrues et l'empailleur n'arrivent toujours pas. Est-ce le fait des aléas du trafic ou d'un accident de parcours ?
Journalisée

FaenyX
Modérateur
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 539



WWW
« Répondre #14 le: 06Novembre, 2018, 20:09:28 »

Alors que Swen et Hugo se demandent ce que deviennent leurs "protégés", le mobile du Sergent-Chef Köhler vibre.
Il s'agit de Gunther Goldberg qui, justement, annonce que le trio est dans le coin et ne saurait tarder à arriver.
- Gönul nous dépose...où se retrouve-t-on, déjà ?

Après avoir donné le nom du bar, Swen raccroche.
[A moins que tu ne veuilles ajouter quelque chose, Taillefer  ]


- Voilà la cavalerie, annonce Swen, en souriant.
Journalisée

Pages: [1] 2 3   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: