Les Salons de la Cour

16Septembre, 2019, 23:12:55
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Question aux Historiens (la Fronde)  (Lu 1128 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 341


Ours Rôliste


« le: 09Octobre, 2018, 13:50:34 »

Hello à tous ! 

Cette requête s'adresse aux "dix-septièmistes" érudits    Pour les besoins d'un futur scénario de jeu de rôle, j'aurais besoin de mettre en scène des événements liés à la Fronde et survenant fin 1648 ou plus probablement début 1649. Je connais les grandes lignes des événements (factions en présence, épisodes notables etc.) mais j'aurais besoin de pouvoir situer avec plus de précision une DATE à laquelle des affrontements (genre escarmouches) auraient eu lieu dans Paris intra muros, entre les partisans de la Fronde et ceux de Mazarin... Merci d'avance !
Journalisée
Contrepointe
TDCA
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 669



« Répondre #1 le: 09Octobre, 2018, 17:18:07 »

Bonjour
Premières émeutes à Paris en août 1648 mais premières vraies batailles - dont le siège de Paris - en 1649.
Journalisée
olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 341


Ours Rôliste


« Répondre #2 le: 09Octobre, 2018, 17:54:27 »

Oui... mais une fois Mazarin et la cour réfugiés à Saint-Germain (après le 6 Janvier 49, donc) ?
Journalisée
Contrepointe
TDCA
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 669



« Répondre #3 le: 09Octobre, 2018, 20:50:47 »

Rien avant décembre 1649: quelques escarmouches aux environs de Paris dont on prépare le blocus; puis c'est la paix de Rueil. En décembre par contre, émeute de rentiers inquiets pour leurs créances (le 11) et une tentative d'attentat contre Condé. En fait, cela bouge plus en province pour les années 1648-49.
Journalisée
olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 341


Ours Rôliste


« Répondre #4 le: 09Octobre, 2018, 20:58:17 »

Diable... C'est ce que je redoutais. Comme tu parais être un fin  connaisseur de cette période, je me lance : pourrais-tu me donner ton avis sur l'hypothèse suivante ?

Dans la nuit du 5 au 6 Janvier 1649, Mazarin quitte Paris pour rejoindre Saint-Germain avec le reste de la cour... Pourrait-on imaginer qu'un petit groupe de Frondeurs, ayant eu vent de son projet, tente de l'enlever, l'arme au poing ?  Dans ce cas, quel serait le lieu le plus probable pour une telle embuscade ?  Dans Paris même ?  Sur la route, entre Paris et St-Germain ?
Journalisée
estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 172


« Répondre #5 le: 09Octobre, 2018, 21:22:02 »

Je ne suis pas un spécialiste du tout mais j'ai ici une prise de la bastille et quelques escarmouches.

https://books.google.fr/books?id=GNy6Hqa6jLEC&pg=PA282&redir_esc=y#v=onepage&q&f=false

pages 282 à 284.
Journalisée
Contrepointe
TDCA
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 669



« Répondre #6 le: 09Octobre, 2018, 21:24:20 »

Alors un enlèvement est jouable, c'est dans les habitudes de l'époque, un mode opératoire comme un autre, même si beaucoup de Frondeurs préféreraient voir l'Italien mort... Sous Henri IV, son entourage avait pensé enlever Catherine de Médicis pendant une négociation pour en tirer rançon, donc, vas-y  
Maintenant le lieu: en extérieur me semble préférable. D'abord parce que les Parisiens sont divisés sur la conduite à tenir; on sait très vite que Condé va venir assiéger la ville et on se souvient des sièges passés: parmi les trois tentatives d'Henri IV, l'une d'elle avait provoqué une très dure famine. Pas sûr donc que les Parisiens aident les Frondeurs dans leur tentative; si le projet est connu, beaucoup opteraient pour la neutralité au mieux, beaucoup pour la dénonciation. Ils n'aiment pas l'Italien mais ils savent ce qu'une garnison dans les murs peut leur faire... ce n'est que mon avis.
Journalisée
olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 341


Ours Rôliste


« Répondre #7 le: 09Octobre, 2018, 21:29:36 »

Estrella : Merci, je vais jeter un oeil !

Contrepointe : Donc une tentative d'assassinat te semble plus crédible ?  Mais ce que j'ai du mal à imaginer c'est la "logistique" du côté de Mazarin lors de sa fuite : était-il seul à bord d'un carrosse avec une petite escorte, histoire de se la jouer discret, ou bien est-ce que cela supposerait une sorte de "convoi exceptionnel" lourdement armé et pas discret du tout ?
Journalisée
Contrepointe
TDCA
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 669



« Répondre #8 le: 10Octobre, 2018, 09:19:47 »

La tentative d'assassinat est possible, le fait que ce soit un homme d'église n'est pas un problème - on avait bien essayé contre Richelieu - et c'est la ligne que défendent les "Faucons" du parti anti-Mazarin. Le Parlement, Retz se contenteraient de le capturer pour pouvoir lui dicter leurs conditions. L'opposition entre Frondeurs, les querelles de personnes sont les raisons de l'échec de la Fronde, mouvement encore plus mal structuré que la Ligue... C'est un aspect intéressant à faire jouer.
La fuite se déroule de nuit, en petit comité, sans tambours ni trompettes. N'oublions pas qu'à l'époque la ville est protégée par plusieurs enceintes, dont les portes sont gardées par la milice bourgeoise, pas forcément favorable au ministre.
Journalisée
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 214



WWW
« Répondre #9 le: 10Octobre, 2018, 09:29:50 »

[Je me suis permis de donner le lien vers cette conversation-ci dans le fil sur l'univers de cape et d'épée.]
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
olivier legrand
Ours Rôliste
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 341


Ours Rôliste


« Répondre #10 le: 10Octobre, 2018, 10:42:04 »

 
Merci à toi Contrepointe pour ces informations qui vont me permettre de commencer à mettre en place mon intrigue. Je précise que ce n'est pas une intrigue pour un jdr de cape et d'épée mais pour un épisode de Doctor Who, l'idée étant justement de mettre en scène un événement qui aurait pu provoquer un virage uchronique de l'Histoire (l'assassinat de Mazarin).
« Dernière édition: 10Octobre, 2018, 14:26:00 par olivier legrand » Journalisée
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: