Les Salons de la Cour

16Octobre, 2019, 15:02:42
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 [2] 3   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: 36e Concours de scénarios  (Lu 4669 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
FaenyX
Le Guet
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 840



WWW
« Répondre #15 le: 23Mars, 2017, 08:25:31 »

Comme d'habitude, j'apprécie beaucoup ton scénario.
Merci, Cavaillon !

D'un style d'écriture agréable, correct (sauf une coquille, il me semble : " Sahmallyn, satisfait de leurs services, est aux aguets du moindre prétexte pour ne pas se priver des deux malheureux.", non ?), il est très compréhensible pour le M.J. et certainement source d'une énorme surprise pour les P.J. (je n'ai jamais eu l'occasion de "réparer le passé" de cette manière). J'aimerais beaucoup jouer le réveil dans l'auberge !     
Merci pour m'avoir signalé la coquille (malgré deux relectures )
Le coup de l'auberge, j'ai trouvé ça assez ironique : c'est un petit plaisir que je me suis fait, là.

Par contre, il me semble plus que difficile, pour ne pas dire impossible, de réussir en une journée, surtout avec la jauge de confiance/défiance que tu  proposes, et ce sans compter toutes les difficultés supplémentaires ajoutées par Sahmallyn.

Un candidat déjà très sérieux, qui met la pression !
C'est un scénario difficile, mais pas impossible. N'oublie pas que les différentes options (la jauge de méfiance et les actes du marchand) sont là pour moduler cette difficulté. Dans sa première version, il s'étirait sur deux jours et il y manquait de la tension. Je pense qu'un groupe bien organisé peut découvrir ce qui s'est passé et empêcher la catastrophe en une journée.
En tout cas, merci de ton appréciation 
Journalisée

pitche
Fan de JdR amateurs et rédacteur invétéré
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 816



WWW
« Répondre #16 le: 25Mars, 2017, 01:00:00 »

Hey, je n'avais pas été averti par le système de ce post ; bravo et merci pour cette première contribution, encore une bonne vingtaine de jours ^_^ 
Journalisée

peyo
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 55


« Répondre #17 le: 26Mars, 2017, 12:44:04 »

J'aime beaucoup ce scénario, Faenyx!

La phrase suivante me semble bancale:
Citation
Le marchand ne doit donc pas être unique un PNJ suivant docilement les PJ.
-> remplacer "unique" par "uniquement" (ou par "juste")?

Ce que je n'ai pas vraiment compris, car je partage les réflexions sur la difficulté de réussir le scénario, c'est comment les PJs peuvent-ils savoir quelle est l'imminence du danger? Je ne vois rien qui leur indique que la catastrophe arrive en fin de journée.

D'ailleurs, ça me fait penser au "jour de la marmotte": en cas de joueurs butés qui n'ont rien vu, on peut leur faire rejouer la journée jusqu'à ce qu'ils y arrivent
Journalisée
FaenyX
Le Guet
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 840



WWW
« Répondre #18 le: 26Mars, 2017, 18:52:16 »

J'aime beaucoup ce scénario, Faenyx!
Merci, Peyo !

La phrase suivante me semble bancale:
Citation
Le marchand ne doit donc pas être unique un PNJ suivant docilement les PJ.
-> remplacer "unique" par "uniquement" (ou par "juste")?
Tu as tout à fait raison. Décidément, j'ai multiplié les coquilles sur ce texte. Honte sur moi.

Ce que je n'ai pas vraiment compris, car je partage les réflexions sur la difficulté de réussir le scénario, c'est comment les PJs peuvent-ils savoir quelle est l'imminence du danger? Je ne vois rien qui leur indique que la catastrophe arrive en fin de journée.

D'ailleurs, ça me fait penser au "jour de la marmotte": en cas de joueurs butés qui n'ont rien vu, on peut leur faire rejouer la journée jusqu'à ce qu'ils y arrivent
Merci pour cette intéressante réflexion. Dans sa première version, le scénario laissait deux jours avant la catastrophe, mais j'ai raccourci ce délai, afin d'augmenter la tension. Les signes avant-coureurs ne sont présents que dans cette tension entre les PJ et les PNJ et le drame qui se déroule sous leurs yeux. C'est un choix de ma part qui rend le scénario d'autant plus difficile, j'en conviens. L'idée de faire rejouer la journée à répétition, façon "Jour de la marmotte" m'a traversé l'esprit, je te l'avoue. Ce pourrait être un développement intéressant (mais sans doute agaçant pour les joueurs...mais amusant pour le MJ)....
En tout cas, merci pour tes retours, Peyo !
Journalisée

cavaillon
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 338



« Répondre #19 le: 27Mars, 2017, 22:20:08 »

D'ailleurs, ça me fait penser au "jour de la marmotte": en cas de joueurs butés qui n'ont rien vu, on peut leur faire rejouer la journée jusqu'à ce qu'ils y arrivent
L'idée de faire rejouer la journée à répétition, façon "Jour de la marmotte" m'a traversé l'esprit, je te l'avoue. Ce pourrait être un développement intéressant (mais sans doute agaçant pour les joueurs...mais amusant pour le MJ)....

Je ne connais pas cette référence, mais j'ai également pensé à "Un Jour sans Fin" (avec Bill Murray et Andie MacDowell) ou à "Lundi" (un épisode de la série X-Files). C'est peut-être parce qu'il m'arrive de m'amuser à relire de vieux LDVELH (sans tricher, et donc en recommençant au début quand de mauvais choix m'amènent à une fin prématurée).
Journalisée

Quand une femme vous dit "Quoi ?", ce n'est pas qu'elle a mal entendu ; elle vous laisse une chance de modifier ce que vous venez de dire.
peyo
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 55


« Répondre #20 le: 27Mars, 2017, 22:25:01 »

L'idée de faire rejouer la journée à répétition, façon "Jour de la marmotte" m'a traversé l'esprit, je te l'avoue. Ce pourrait être un développement intéressant (mais sans doute agaçant pour les joueurs...mais amusant pour le MJ)....

Agaçant et même un peu humiliant, mais c'est çà ou rester sous l'avalanche


Je ne connais pas cette référence, mais j'ai également pensé à "Un Jour sans Fin" (avec Bill Murray et Andie MacDowell) ou à "Lundi" (un épisode de la série X-Files). C'est peut-être parce qu'il m'arrive de m'amuser à relire de vieux LDVELH (sans tricher, et donc en recommençant au début quand de mauvais choix m'amènent à une fin prématurée).

C'est bien "Un jour sans fin". De la haute culture
Journalisée
pitche
Fan de JdR amateurs et rédacteur invétéré
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 816



WWW
« Répondre #21 le: 12Avril, 2017, 18:50:31 »

Ding, dong feront bientôt les cloches de Pâques et qui devraient sonner la fin de ce concours  ^_^
Journalisée

Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 241



WWW
« Répondre #22 le: 12Avril, 2017, 20:50:39 »

Mes idées commencent à se cristalliser sous forme de quelque chose qui pourrait finir par être présentable.
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Moona
Marmotte rêveuse
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 184


« Répondre #23 le: 13Avril, 2017, 17:17:02 »

Ce matin une idée m'est venue... j'espère pouvoir la coucher sur le papier avant ce week-end, parce que je pourrais rien poster car à la campagne ou en vadrouille.
Journalisée
jibe
Lanspessade
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 431



« Répondre #24 le: 13Avril, 2017, 22:00:04 »

J'ai un petit quelquechose sur le feu, mais je n'aurai certainement pas le temps de le proposer dans les temps impartis...
Journalisée
Khelren
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 563



WWW
« Répondre #25 le: 13Avril, 2017, 23:08:11 »

Avec "hologramme" comme élément, forcément, je suis obligé de proposer une mission pour The Sprawl.
J'ai déjà rédigé quelques notes, je devrais pouvoir rendre dans les temps impartis ou au pire dans la première rallonge.
(Faut dire que mon mois d'avril est passablement chargé... et en plus il y a le One Page Dungeon Contest et le 200 Word RPG Challenge  :'( )
Journalisée

Khelren
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 563



WWW
« Répondre #26 le: 16Avril, 2017, 23:28:30 »

J'avais trop d'idées sympa pour ne pas participer. Je suis resté classique, cliché et j'ai pris le thème et l'élément au pied de la lettre.
Attention, c'est malgré tout du "scénario" propulsé par l'Apocalypse, donc c'est surtout un ensemble d'outils pour pouvoir improviser une session de jeu. On est sous les 9500 signes.
Bonne lecture! (et si vous voulez un fichier plus facilement lisible: https://drive.google.com/open?id=0B4l7UoXStfNzek1vd2RBaUtURjg)

Une certaine connaissance de The Sprawl est recommandée pour tirer pleinement parti de la structure de ce scénario.

The Sprawl : Opération |\|0\/\/  15  7|-|3  71/\/\3
(now is the time en leet-speak – le moment est venu)

Prologue
L’équipe est réunie pour l’enterrement de leur fixeur. Il pleut comme de bien entendu, tout le monde tire la tronche, habillé en costard sobre. Wenda Ballard était appréciée : le genre de personne intègre, le genre qui se fait rare. On racontait qu’elle avait eu un passé militaire chez les corpos mais c’était surtout dû à son attitude sévère et à sa façon de s’habiller.
Le cercueil enseveli dans sa parcelle d’affectation temporaire, sur le parvis biosynthétique du 48e étage de la Tour Trois Triangles, les PJ se retrouvent dans un bar pour porter un toast, comme promis, à leur ancien intermédiaire. Le Nirvana est un bar récemment rénové, à la déco désormais épurée et zen, mélange d’acier brossé et de matériaux organiques flambant neuf. Des plantes odorantes diffusent une odeur agréable et la lumière, bien qu’artificielle, est chaleureuse. Tout cela vient contraster avec sa précédente incarnation (qui était plus du goût de Ballard) : sombre et doté d’alcôves où des négociations étaient possibles, tenu par un syndicat du crime soucieux de la discrétion de sa clientèle, avec un service d’ordre à l’entrée pour dégager les junkies et les flics trop curieux. Le barman est le seul visage qui n’a pas changé : Marcus Komarov est d’origine syrienne, fan de sports de combat, et toujours en train de communiquer sur les réseaux sociaux. On distingue dans son cou des tatouages en arabe.
Après quelques verres, un porteur vient livrer un petit paquet à l’un des PJ. Un dispositif, une fois activé, diffuse l’hologramme de Ballard pour jouer une séquence vidéo enregistrée. C’est immanquablement elle, avec son épais pare-dessus gris à la coupe stricte et son bandeau qui lui recouvre l’œil droit.
Ballard annonce qu’elle devine qu’elle doit être morte pour que les PJ prennent connaissance de ce message. Peu importe. Elle a une dernière mission à leur proposer.

Obtenir le taf
La mission proposée est simple : s’infiltrer dans un complexe corporatif, détruire un prototype et effacer les données permettant sa reconstruction. La Corporation cible présentée ici est nommée AtlasGCH mais vous pouvez la remplacer par toute corpo tournée vers la recherche scientifique ou en faire une simple filiale.

Jouez la Manœuvre d’obtenir le taf et faites miser les Cred des PJ comme d’habitude.
Si l’option « l’employeur est identifiable » est choisie, la piste semble remonter à Ballard elle-même. Pourtant elle est décédée sans le moindre doute possible. Incompréhensible mais, dans tous les cas, louche. Révélez immédiatement les Directives de Mission secrètes.
Si l’option « la rencontre n’attire pas l’attention » n’est pas choisie, avancez tout simplement le Compte à rebours d’Investigation.

Directives de Mission
- Quand vous acceptez, gagnez en expérience.
- Quand vous localisez l’emplacement du prototype, gagnez en expérience.
- Quand vous détruisez le prototype, gagnez en expérience.
- Quand vous effacez les données et travaux de recherche, gagnez en expérience.
- Quand la mission est terminée, gagnez en expérience.

Dès que les PJ émettent le moindre soupçon, notamment au sujet du prototype, révélez ces Directives de Mission secrètes :
- Quand vous découvrez à quoi sert le prototype, gagnez en expérience.
- Quand vous utilisez le prototype, gagnez en expérience.


La Mission
Le Prototype
Le prototype est situé dans un complexe secret (idéalement souterrain, mais adaptez cet élément si vous avez un Pilote). Son réseau de tubes métalliques, d’aimants et de générateurs s’étend sur plusieurs kilomètres ; tandis que l’immense et ultra-sophistiqué centre de contrôle se situe un étage au-dessus. Ces zones ne comprennent principalement que des scientifiques et des robots ; la plupart des forces de sécurité sont positionnées en amont.
Le but de ce prototype est de permettre le voyage temporel. Ses résultats sont probants bien que le passage en production n’ait pas encore été validé.

Compte à rebours d’Investigation
15h00. L’équipe fait un peu de bruit mais rien de sérieux… pour le moment.
18h00. AtlasGCH est alerté d’un intérêt concernant son prototype mais ne prend pas encore cela au sérieux.
21h00. AtlasGCH prend réellement conscience de l’intérêt porté à son prototype. Avancez le Compte à rebours d’Action.
22h00. AtlasGCH dispose d’informations confirmées sur le moment précis de l’opération. Avancez le Compte à rebours d’Action.
23h00. AtlasGCH dispose d’informations confirmées sur l’équipe. Les profils des PJ sont connus de tout le personnel et ils pourraient être reconnus. Avancez le Compte à rebours d’Action.
24h00. AtlasGCH dispose de l’identification exacte de l’équipe. Avancez le Compte à rebours de la Corporation AtlasGCH ou de la Corporation-mère.


Compte à rebours d’Action
15h00. AtlasGHC demande à ce que les mesures de sécurité soient pleinement effectives : contrôle d’identité, badges de sécurité, portes verrouillées. Le personnel ne laisse plus rien traîner.
18h00. Le complexe est placé en état d’alerte et le personnel sera naturellement plus suspicieux face à une situation louche.
21h00. AtlasGHC déploie des forces de sécurité adaptées à l’équipe : cela peut comprendre par exemple des gardes cybernétisés, des contre-hackers et des drones de surveillance.
22h00. Le prototype est en cours d’initialisation pour envoyer dans le temps la Chronosquad et découvrir ce qui va se passer. Des scientifiques dans la salle de contrôle calculent les différents facteurs avant de pouvoir procéder au voyage temporel. Le complexe est pleinement verrouillé.
23h00. La Chronosquad est déployée pour éliminer l’équipe des PJ. Ils frappent au pire moment possible et par surprise.
24h00. Le complexe lance une procédure d’autodestruction mais les plans de la machine ont été téléchargés sur un serveur distant et ultrasécurisé. Avancez deux fois le Compte à rebours de la Corporation AtlasGCH ou de la Corporation-mère.


La Chronosquad
L’équipe d’intervention temporelle (la « Chronosquad ») peut voyager dans le temps et si besoin sera déployée pour protéger le complexe et le prototype. Ses membres sont littéralement capables d’apparaître dans le dos de l’ennemi, venant de nulle part, puis de disparaître.
Quand vous employez la manière forte face à la Chronosquad, prenez -1 sur ce jet contre eux et en cas de 7-9, choisissez une option supplémentaire. Ils savent ce que vous allez faire à l’avance.

Si lors de la manœuvre de se faire payer, l’option « ce n’est pas un traquenard ou une embuscade » n’a pas été choisie et si le Compte à rebours d’Action a atteint 23h00, la Chronosquad les attaque au lieu de rendez-vous (le Nirvana).

Paradoxe temporel
Une fois dans le complexe, annoncez ouvertement que n’importe quel PJ peut s’aider lui-même.

Si un PJ profite de cette occasion, utilisez cette manœuvre spéciale :
Quand ton double temporel aide ton toi du présent, lance 2d6+Paradoxe.
7+ : tu gagnes +1 à ton action.
7-9 : tu fais avancer le Compte à rebours de Paradoxe.
6- : tu fais avancer de deux segments le Compte à rebours de Paradoxe.
Le score de Paradoxe dépend de l’avancement du Compte à rebours d’Action :
– à 12h00, la valeur de Paradoxe est de +0.
– de 15h00 à 18h00, la valeur de Paradoxe est de +1.
– de 21h00 à 22h00, la valeur de Paradoxe est de +2.
– à 23h00, la valeur de Paradoxe est de +3.


Un double du PJ apparaît alors et intervient pour l’assister (prendre de flanc un garde, attirer son attention sur quelque chose, déverrouiller une porte coupe-feu). Son double semble différent à chaque fois (couvert de sang, blessure apparente, cybernétique détruite, agonisant,…) et toujours de plus en plus mal en point.

Quand le Compte à rebours de Paradoxe atteint 24h00, un paradoxe temporel se produit. Quelque chose de moche (des proches ou des Contacts qui « s’évaporent », de la cybernétique qui « disparaît » ou qui a « toujours » eu des étiquettes négatives, un PJ se « souvient » qu’il est +endetté ou +traqué vis-à-vis d’une Corpo).
Comme toujours avec les Comptes à rebours, montrez clairement son état d’avancement aux PJ mais ne révélez pas ce qu’il adviendra à 24h00 tant que cela ne se produit pas.

Derniers moments
Lorsque les PJ découvriront à quoi sert le prototype, vont-ils vouloir l’utiliser ? Et le cas échéant, pour intervenir sur quel événement de leur passé ?
Si les PJ profitent de cette chance unique, utilisez classiquement la manœuvre de conduire une opération. L’opération est toutefois d’un type un peu spécial :
Voyage temporel
Quand vous voulez voyager dans le temps pour modifier le passé, accomplissez ces tâches :
– Définir le point de jonction temporel où intervenir
– Définir sur quelle causalité intervenir
– Déterminer le moyen d’influencer les événements et les conséquences
L’opération peut connaître des complication en raison de ces facteurs :
– Élément incertain de la trame temporelle, variation chaotique des circonstances
– Les forces en présence ont été « averties » par une intervention temporelle tierce


Se faire payer
Si l’opération est un succès, Ballard les recontacte et leur donne rendez-vous au Nirvana. Elle est belle et bien vivante et il y a même quelque chose de différent chez elle.
Est-ce que les PJ l’ont sauvée en partant dans le passé ? Peut-être que leurs doubles l’ont fait, si eux ne s’en souviennent pas ? Les histoires de voyage temporel sont trop complexes, il vaut mieux ne pas trop se poser de questions, boire à la réussite de cette mission et effectuer la manœuvre de se faire payer.
« Dernière édition: 16Avril, 2017, 23:40:54 par Khelren » Journalisée

Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 241



WWW
« Répondre #27 le: 17Avril, 2017, 14:55:19 »

Ma participation à ce 36e concours est un scénario mélodramatique, qui ne promet pas de fin heureuse.

La chair de ma chair
L’histoire en quelques mots : en France, tout début des années 1960, une femme, qui avait quitté précipitamment Paris au moment de la Libération et pris un nouveau départ en province sous une nouvelle identité, est renvoyée vers son passé par un reportage publié dans la presse sur un mouvements de jeunes étudiants militant pour la fin de l’Algérie française : parmi ces jeunes gens, elle croit reconnaître sa fille, qu’elle a « perdue » à la Libération.
Éventuellement aidée d’autres PJ (ses amies), elle part à la recherche de celle qu’elle espère ne pas être qu’un fantôme. Cette aventure la (les) conduira dans un écheveau trouble, entre anti-colonialistes, suppôts de l’OAS, barbouzes, et souvenirs douloureux de l’Épuration.

Voici le lien de téléchargement.
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
FaenyX
Le Guet
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 840



WWW
« Répondre #28 le: 25Avril, 2017, 10:33:44 »

La date initiale de clôture étant largement atteinte, pouvons-nous passer au vote ? Ou des contributeurs ont-ils/elles besoin d'un délai ?
Journalisée

cccp
TDCA
Argoulet
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6 867



WWW
« Répondre #29 le: 25Avril, 2017, 10:42:59 »

personnellement je n'ai pas l'intention de participer à cette édition
Journalisée

secrétaire général de Gothlied une tragédie épique de chevaliers germaniques.

Page FaceBook
Pages: 1 [2] 3   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: