Les Salons de la Cour

16Septembre, 2019, 23:13:13
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 ... 5 6 [7]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: The Sprawl, Réalité augmentée, FitD // Métapole sur Lulu!  (Lu 10965 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
cccp
TDCA
Argoulet
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6 814



WWW
« Répondre #90 le: 04Juin, 2018, 13:05:10 »

On en reparle après mon anniversaire
(et la liseuse que l'on devrait m'offrir à cette occasion)
Journalisée

secrétaire général de Gothlied une tragédie épique de chevaliers germaniques.

Page FaceBook
cccp
TDCA
Argoulet
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6 814



WWW
« Répondre #91 le: 13Juin, 2018, 14:18:11 »

Sinon pour Forged in the dark, est-ce qu'il y a des ressources supplémentaires (comme des livrets vierges) ?
Journalisée

secrétaire général de Gothlied une tragédie épique de chevaliers germaniques.

Page FaceBook
Khelren
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 560



WWW
« Répondre #92 le: 13Juin, 2018, 19:30:55 »

Sinon pour Forged in the dark, est-ce qu'il y a des ressources supplémentaires (comme des livrets vierges) ?
Je n'ai légalement pas le droit d'en proposer 
Après, bon, en prenant ceux en VO et en ayant la trad sous la main, hein... 
Journalisée

cccp
TDCA
Argoulet
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6 814



WWW
« Répondre #93 le: 13Juin, 2018, 23:52:13 »

What !

Comment se fait-ce ?

Quand je lis un JdR, la fiche perso m'aide beaucoup, cela me permet de fixer le modèle, de voir quel élément va où...
Journalisée

secrétaire général de Gothlied une tragédie épique de chevaliers germaniques.

Page FaceBook
Khelren
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 560



WWW
« Répondre #94 le: 14Juin, 2018, 12:21:58 »

What !

Comment se fait-ce ?

Quand je lis un JdR, la fiche perso m'aide beaucoup, cela me permet de fixer le modèle, de voir quel élément va où...

Disons que Evil Hat (l'éditeur de Blades in the Dark) veut que le DRS soit dispo pour que tout le monde puisse l'utiliser, que le jeu soit populaire et qu'il y ait des hacks de créés. Mais! Ils ne veulent pas non plus que tu puisses jouer sans avoir à acheter Blades in the Dark.

Bref, peu importe, voici les feuilles de perso vierges:
-- Le personnage --
https://bladesinthedark.com/sites/default/files/sheets/blades_sheets_v8_2_Blank_Character_Sheet.pdf
-- La bande --
https://bladesinthedark.com/sites/default/files/sheets/blades_sheets_v8_2_Blank_Crew_Sheet.pdf
Journalisée

cccp
TDCA
Argoulet
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6 814



WWW
« Répondre #95 le: 14Juin, 2018, 13:35:01 »

Pour rester courtois avec ton "fournisseur", je ne ferais pas de commentaires.

Cela pose quelques question :
- quid d'une traduction française de blade in the darks ?
- qu'y a t'il comme hack existant déjà ?
- as tu toi même joué à blades ou à l'un de ses hack ? Une version cyberpunk par exemple
- et actuellement puisque l'on est obligé de jonger entre les deux langues, y a t'il un lexique ?
Journalisée

secrétaire général de Gothlied une tragédie épique de chevaliers germaniques.

Page FaceBook
Khelren
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 560



WWW
« Répondre #96 le: 15Juin, 2018, 03:54:32 »

Pour rester courtois avec ton "fournisseur", je ne ferais pas de commentaires.
C'est pas déconnant qu'ils veulent que le jeu se vende hein 
Surtout qu'ils ont beaucoup bossé dessus et que le résultat est de qualité.
Disons que mon ressenti est qu'ils veulent le beurre et l'argent du beurre mais bon, je ne leur jette pas la pierre. Et puis je peux me tromper sur leur intention.

Cela pose quelques question :
- quid d'une traduction française de blade in the darks ?
500NDG doit normalement éditer une traduction de Blades in the Dark. Financement participatif vers la fin d'année et mise à dispo en 2019 du jeu, je suppose.

- qu'y a t'il comme hack existant déjà ?
Y en a beaucoup! mais rares sont ceux qui sont vraiment terminés...
Y a un petit tollé en ce moment d'ailleurs parce que la campagne de financement a financé pas mal de hacks avec les paliers. Sauf que, en fait, apparemment, il fallait comprendre --contrairement à ce qu'on laissait entendre-- que c'était plus des bonus éventuels mais pas sûrs, quoi. On a appris que tout l'argent est allé financer Blades in the Dark. Les auteurs des paliers ne sont pas rémunérés, ce sont des potes, et donc bah forcément ils avancent quand ils peuvent (et donc tu peux t'attendre à ce que 3/4 des hacks ne voient jamais le jour).

Dans les hacks existants et finalisés, je crois qu'il n'y a que Glow in the Dark (post-apo) et Scum & Vilainy (à la Firefly).
Blades against Darkness (dungeon crawling) a eu récemment une beta si je dis pas de bétises. Copperhead County (crime dans le Sud des USA) semble aussi bien avancé. Et peut-être Vigilantes?

Ceci dit, y en a une bonne dizaine au bas mot hein et je n'ai pas tout suivi. L'info est pas évidente à trouver, à moins de suivre avec attention chaque auteur.

- as tu toi même joué à blades ou à l'un de ses hack ? Une version cyberpunk par exemple
A Blades, oui, j'y ai joué dès la version mmm 0.4, je crois bien. J'ai eu la chance d'éviter les premières versions qui géraient en deux jets le résultat de l'action puis son effet. Ce qui était mécaniquement super lourd.
Par contre c'est pour ça que je dis que le DRS est plus léger et que c'est pas mal: je viens des premiers temps où le document était assez clair mais faisait quelques dizaines de pages. Et c'était bien. Hé bah j'ai retrouvé ça avec le DRS. Alors que le bouquin final, y a tellement de pages que tu t'y perds à moins de lire et relire plusieurs fois le bouquin.

Je trouve à présent Blades un peu trop obèse pour mes goûts.
Blades est vraiment pas mal, y a de bonnes idées mais je suis moins fan de toute la partie gestion qui transforme le jeu en quasi-jeu de plateau ou en tout cas bah... en jeu de gestion. L'accumulation de mini-règles devient rapidement assez lourde.
Ce sont clairement des aspects que je songe très fortement à corriger quand je m'attaquerai à pondre un hack
(J'insiste: c'est juste un point de vue personnel hein, ça ne correpsnd pas tout à fait à mon style de jeu, mais si ça correspond au vôtre, cool, tant mieux pour vous! )

Pour ce qui est des hacks, j'ai fait une partie de Scum & Vilainy qui était bien sympa (et ça n'était même pas la dernière version).

Cyberpunk? Je n'ai pas joué à Karma in the Dark et mmm Runners in the Shadows, les deux hacks à la Shadowrun. Je crois qu'ils ne sont pas finis de toute façon. Et euh... je crois qu'il y a un Mirrorshades in the Dark qui doit plus être à la Cyberpunk mais aucune idée de son état d'avancement.

Je te conseille de créer un sujet dans la section JdR par contre, on sort de la discussion portant sur le DRS et tu peux avoir d'autres gens qui sauront mieux te répondre que moi 

- et actuellement puisque l'on est obligé de jonger entre les deux langues, y a t'il un lexique ?
Mmm, pas vraiment.
Normalement, puisque toute la partie technique est présente dans le DRS, y a pas trop besoin de jongler. Ca devrait être les termes employés le plus fréquemment lors d'une partie.
Ceci dit, c'est une bonne idée. Je vais voir si je peux mettre en ligne un glossaire, au moins partiel 
Journalisée

cccp
TDCA
Argoulet
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6 814



WWW
« Répondre #97 le: 15Juin, 2018, 11:46:48 »

Ceci dit, c'est une bonne idée. Je vais voir si je peux mettre en ligne un glossaire, au moins partiel 
Cool merci !


Et pour le fil dédié : ça existe déjà   http://couroberon.com/Salon/index.php?topic=4797.msg134911#msg134911
Journalisée

secrétaire général de Gothlied une tragédie épique de chevaliers germaniques.

Page FaceBook
cccp
TDCA
Argoulet
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6 814



WWW
« Répondre #98 le: 27Juin, 2018, 16:19:13 »

Je reviens sur quelques questions ;
- quid d'un test si le personnage n'a pas de dé ?
- pour la phase de jouer un casse, je n'arrive pas à voir si Blades in the dark propose de faire quelque chose de scénarisé ou quelque chose en total impro (ou entre les deux)
- en cas de résultat 4-5 ou 1-3, qui choisit la contrepartie : le loueur ou le MJ ?
« Dernière édition: 28Juin, 2018, 10:22:24 par cccp » Journalisée

secrétaire général de Gothlied une tragédie épique de chevaliers germaniques.

Page FaceBook
Khelren
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 560



WWW
« Répondre #99 le: 02Juillet, 2018, 12:51:05 »

Je reviens sur quelques questions ;
- quid d'un test si le personnage n'a pas de dé ?
- pour la phase de jouer un casse, je n'arrive pas à voir si Blades in the dark propose de faire quelque chose de scénarisé ou quelque chose en total impro (ou entre les deux)
- en cas de résultat 4-5 ou 1-3, qui choisit la contrepartie : le loueur ou le MJ ?
Je t'ai répondu là hein 
Journalisée

Macbesse
Dalaï-Misu
Le Guet
Pétardier
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 483


Usurpateur à l'ananas


« Répondre #100 le: 23Juillet, 2018, 18:34:24 »

Je m'aperçois qu'on n'a pas tellement fait l'article ici, à la maison, mais Khelren (surtout) et moi (un peu) terminons actuellement le supplément Métapole pour The Sprawl, avec des illus' de Moustrap.

L'idée de départ était de proposer des contextes prêts à jouer pour faciliter la prise en main par des joueurs peu familiers du genre, mais aussi des relectures du cyberpunk imposant des modifications de règle ou un gros travail sur le contexte. En résumé, soit une aide, soit quelque chose qu'on ne peut pas faire en création partagée.

Cela fait dix contextes dont deux campagnes, trois et demi de ma main, trois de celle de Khelren, trois et demi d'auteurs invités, et une boîte à outils.

Je vous les présente dans de prochains posts. 
Journalisée

Le monde ne veut pas de politique. Il lui faut le vaudeville français et la soumission russe à l'ordre établi. Lermontov
Macbesse
Dalaï-Misu
Le Guet
Pétardier
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 483


Usurpateur à l'ananas


« Répondre #101 le: 29Juillet, 2018, 12:08:18 »

Comme je suis narcissique, je commence par présenter Lagos, pour commettre des horreurs dans une mégapole explosive au rythme de l'afrobeat. Je n'ai pas l'illus' de Moustrap mais la couverture de Khelren.



Un peu d'esthétique...

L'Afrique est un peu un continent perdu du cyberpunk, et c'est ce qui ma poussé à l'explorer.

Par contre, je ne voulais pas calquer des représentations européennes de l'Afrique sur le playset. J'ai donc essayé autant que faire se peut d'opérer un travail de décalage et de trouver une voix nigériane au fil des différentes réécritures du supplément.

Concrètement, ma première idée était partie des aventures brutales du héros de Schulteiss (il en reste le requin de la folie). C'est très bien vu, mais c'est très BD franco-belge. L'inspi a été gardée mais croisée avec l'histoire, la musique, et les romans nigérians, de Fela Kuti à Uzodinma Iweala. J'ai aussi mangé des sites d'info nigérians à haute dose. Quand j'ai découvert plus tard ce qu'avait fait Nnedi Okorafor, je me suis dit que je ne m'étais pas trop planté. :-)

Pour Nnedi Okorafor, je vous invite à lire Lagoon, qui aurait pu me servir d'inspi s'il avait été écrit avant que je ne rédige Lagos. Le sien est entre l'horreur et l'anticipation, avec une thématique extraterrestre chère à l'afrofuturisme (et s'il y a des aliens, ce n'est pas du cyberpunk, dirait le vieux Gibson... qui a enfreint cette règle) :



Pour l'illus' que je garde secrète, Gwenaël et moi avons pas mal discuté de l'esthétique de l'afrofuturisme et de sa transposition au cyberpunk. Or, comme je l'ai dit, à l'exception de Nnedi Okorafor et de Lauren Beukes (et encore, c'est l'Afrique du Sud pour cette dernière), le courant littéraire et artistique est peu représenté.

On a donc cherché pour l'identité graphique à s'inspirer autant que possible de ce qui a été fait par des artistes africains.

Voilà la liste de liens que j'ai donnés, elle peut vous inspirer aussi :

http://www.lemonde.fr/m-le-mag/article/2015/07/01/lagos-entre-terre-et-reve_4662478_4500055.html (vous allez me dire que je commence par une Espagnole mais on voit un egungu dans sa montagne de tissus).

Le travail d'Angèle Etoundi Essamba sur le corps (et ici le masque) : http://essamba-art.com/masks/

Celui de Serge Kropton, avec des motifs que j'aime bien : http://www.sergekponton.com/

Fabrice Monteiro et ses fantômes modernes : https://fabricemonteiro.viewbook.com/
Gwenaël a repéré cette série, très cyberpunk dans son esthétique : http://mindsplat.tumblr.com/post/130039102546
« Dernière édition: 29Juillet, 2018, 12:10:22 par Macbesse » Journalisée

Le monde ne veut pas de politique. Il lui faut le vaudeville français et la soumission russe à l'ordre établi. Lermontov
Khelren
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 560



WWW
« Répondre #102 le: 02Août, 2018, 21:43:54 »

Je profite d'un creux de connexion de ce sale narcissique de Macbesse pour annoncer la livraison du pdf de Métapole aux souscripteurs.



Au menu de ses 393 pages ?
Sept contextes :
>Little Hô Chi Minh Ville de Thomas Munier,
>Paris: de capes et de chrome de Khelren,
>Bruxelles : cyberparadis de Macbesse,
>Lagos : la ruche de Macbesse,
>La Cité des perles de Macbesse et Rom1,
>La Guerre des étoiles n'aura pas lieu d'Eric Nieudan,
>et le hack de cyberfantasy, Avalon, de Khelren.

Deux campagnes de sept missions chacune :
>La nouvelle Nouvelle-France de Cédric Ferrand,
>et Mémoire vive de Khelren.

95 pages de conseils et méthodes, règles optionnelles, menaces et même un livret supplémentaire (La Singularité) d'Antoine Pempie, Macbesse et Khelren.

Et le tout magnifiquement illustré par l'ami Moustrap.

Vous allez pouvoir jouer pendant des années avec tout ça! 
Journalisée

Khelren
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 560



WWW
« Répondre #103 le: 06Août, 2018, 17:17:08 »

Pffffiiiouuu, j'aurais bien galéré avec Lulu qui me disait qu'il y avait une erreur (mais sans plus de détail sur l'exception hein sinon ça serait trop facile) lors de l'import du fichier Métapole (pro tip: dégagez les transparence ou réduisez-les au max, ça ne plaît pas à Lulu quand y en a trop).
Oui, c'est la maquette de Moustrap... encore une fois, après avoir été la misère lors du tome I du recueil des 40 ans. Les maquettes de Mous' sont anti-Lulu, c'est désormais officiel 

Mais bref, commande de l'exemplaire de vérification passée. Plus qu'à le recevoir et à le valider.
Journalisée

Khelren
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 560



WWW
« Répondre #104 le: 15Octobre, 2018, 16:30:37 »

Ca a pris un peu plus de temps que prévu parce qu'il a fallu basculer sur de la couverture rigide mais ça y est, il est là, Métapole, le supplément pour The Sprawl est désormais disponible sur Lulu. C'est un beau bébé qui fait quand même ses 396 pages.


Couverture rigide, 39€TTC.
http://www.lulu.com/shop/khelren/métapole-couverture-rigide-supplément-pour-the-sprawl/hardcover/product-23822344.html

PDF, 13,69 €TTC:
http://www.lulu.com/shop/khelren/m%C3%A9tapole-suppl%C3%A9ment-pour-the-sprawl-pdf/ebook/product-23836327.html

Citation
    De la poche de verdure surpeuplée de Little Hô-Chi-Minh-Ville jusqu’aux étendues de l’espace infini avec La Guerre des étoiles n’aura pas lieu, en passant par la ruche humaine de Lagos, Miami sous domination orbitale, La nouvelle Nouvelle-France divisée politiquement et le cyberparadis de Bruxelles , en explorant le cybercape et d’épée dans Paris , le merveilleux cyberfantastique d’Avalon ou le wired xia de La Cité des Perles, ou en s’aventurant dans les tréfonds de la conscience avec Mémoire vive, la conurbation est une étendue urbaine qui recouvre tout.
    Avec un peu de chance, vous ne compterez pas parmi ceux qui finissent dévorés, broyés et régurgités. Après tout, qu’est-ce que vous avez à perdre ?

Au menu?

Sept contextes:

    Little Hô Chi Minh Ville de Thomas Munier,

    On trouve de tout à Little Hô, et bien plus encore. Des temples sarcomantiens, des opiacés génétiquement modifiés, des machines à orgones, des implants de réalité virtuelle, des animaux synthétiques, des machines à moteur-monstre. Ni gouvernement, ni propriétaires.
    Tout le monde ici, ouvrier ou mandarin, tient commerce de quelque chose. On y vend ses décoctions hormonales, son hardware personnalisé, son corps ou ses souvenirs au plus offrant. Voilà ce qu’est ma vie. Je me situe juste entre les boss et les crève-la-faim sur l’échelle sociale. Je suis un commando et quand je conclue le deal, mon commanditaire me propose la chose dont je rêve le plus en ce moment. C’est très généreux, et ça cache toujours une embrouille. Vu qu’il n’y a pas de forces de l’ordre, on peut aussi me demander d’enquêter sur une mort mystérieuse ou la disparition d’une famille entière. Et je gère ça avec des bouts de ficelle et de l’ultraviolence.
    J’ai pour mission de retrouver un cerveau-tarentule qui renferme la mémoire de la cité
    J’ai oublié de mettre un point à la dernière phrase. J’ai oublié aussi de dire à une personne très importante que je l’aimais. Je crois bien que j’avais pour mission de la tuer.

    Paris: de capes et de chrome de Khelren,

    Dans Paris : de cape et de chrome, les joueurs incarnent des hommes et des femmes d’honneur qui luttent contre les manigances des grandes familles nobles corrompues afin de restaurer la grandeur passée de Paris.
    Jouez avec ce contexte si vous voulez  :
    - défier en duel au clair de lune votre Némésis cybernétique et défendre votre honneur ;
    - sauter de toit en toit, glisser en rappel le long de parois de verre et d’acier, escalader des immeubles en ruine ;
    - naviguer au sein d’une cité en ruine où la pauvreté côtoie la magnificence.

    Bruxelles: cyberparadis de Benjamin Kouppi,

    Îlot d’ordre et de beauté dans une Belgique déchirée par la guerre civile, la toute-puissante capitale de la Fédération Européenne, agit comme une balise de détresse sur les centaines de milliers de réfugiés. Commence pour eux une lente agonie aux portes du paradis dans l’attente d’un laisser-passer qui ne viendra sûrement jamais.
    Ce n’est plus un problème pour vous.
    Hélas, l’accès accordé par la Haute Autorité Fédérale de Régulation des flux migratoires n’était pas gratuite. Votre prix ? Des années de servitude à faire le sale boulot des respectables lobbys bruxellois ou à jouer les figurines de cire dans le musée vivant du vieux Bruxelles.

    Lagos: la ruche de Benjamin Kouppi,

    Quand je regarde Lagos, je vois une ruche, énorme, surpeuplée et sanglante, une poudrière prête à sauter à la gueule des abrutis qui croient la domestiquer, un champ de mines où les mégacorpos elles-mêmes doivent la jouer fine quand elles traitent avec les chefs de gangs, les seigneurs de guerre et les pirates de haute mer. Mais je vais te dire, je l’aime bien, cette foutue ruche. Il y a de la vie, à un rythme qu’aucune autre ville au monde ne peut offrir, un rythme plus rapide que l’afrobeat. C’est ma came, et ça pourrait bien devenir la tienne. Mais fais attention, frère. Que tu fasses le sale boulot pour les corpos pétrolières, que tu terrorises ton bloc natal du haut de tes quinze ans et de tes implants, que tu sois un zombie – c’est comme ça qu’on appelle les soldats ici et c’est pas flatteur – ou un area boy, un jour ou l’autre, tu vas tomber sur de plus gros prédateurs que toi. Un instant de relâchement, et la proie, ce sera toi.

    La Cité des perles de Benjamin Kouppi et Romain d'Huissier,

    Le monde a un centre, et il est ici, à Zhusanjiao, la Cité des Perles. C’est le joli nom de baptême de la conurbation qui réunit Hong Kong la libérale, Shenzhen la communiste, Macao la joueuse et la trentaine de grandes villes que leur croissance a fini par absorber. Le cœur battant de l’économie mondiale est ici, mais il y a quelque chose de pourri au royaume du ZS dollar. Le mariage de raison des deux métropoles n’a mis fin ni aux vieilles querelles, ni aux rivalités, ni aux problèmes sociaux. La mégalopole est même victime de son succès. Densités hallucinantes, corporations toutes-puissantes, violence sociale, culte permanent de la performance, rien n’est épargné à ses habitants.
    L’harmonie est brisée.
    Ceux qui ont encore de l’honneur rejoignent les divinités du panthéon taoïste et les avatars de Bouddha qui se manifestent dans la Matrice. Ils deviennent pareils aux chevaliers intrépides et valeureux des temps légendaires, de vrais wu xia, ou plutôt des wired xia, des chevaliers câblés. C’est à vous de choisir si vous voulez rester le valet des corporations ou rejoindre le « monde des forêts et des lacs », le jiang hu. Vous accomplirez alors la volonté des dieux.

    La Guerre des étoiles n'aura pas lieu d'Eric Nieudan,

    Bienvenue dans le Vide, l’ami. Je sais pas ce qui se raconte sur ta boule de glaise à propos de la vie des Orbitaux, mais quelque chose me dit que c’est pas très précis, ni même exact. Vous avez vos problèmes, bien sûr. Mais nous aussi. Ici en orbite, tout le monde a un parent, un ami, une sœur de grappe qui a bu la tasse à cause d’une avarie qu’on aurait pu éviter si les pièces de rechange étaient toujours livrées depuis la surface, ou durant une escarmouche entre gangs qui se tenaient tranquilles avant que les flics de Bushi-Braun Law Enforcement ne rentrent chez eux suite à un défaut de paiement.
    Je vais être direct avec toi : oublie tout de suite ta vie d’en bas, t’auras pas le temps d’avoir le mal de Terre ici. Chez nous, dans les Habitats, la vie est dure mais juste. Tu verras, y a plein d’opportunités ici. Ta boule de glaise nous a peut-être oubliés depuis des lustres, mais on a vite compris comment survivre. Homo orbitus n’a pas dit son dernier mot !
    Alors respire, vérifie ton taux de CO 2 , et décroche. En vol, aviateur !

    et le hack de cyberfantasy, Avalon (comportant 3 livrets supplémentaires: le Chevalier, le Sorcier et l'Enchanteur), de Khelren.

    Insouciante, l’humanité a développé les technologies de l’information sans songer aux conséquences. Elle s’est aventurée trop loin, a creusé trop profond. Obnubilée par la crainte de voir les robots remplacer l’humanité, elle a laissé les portes des royaumes féeriques se rouvrir dans la Matrice et déverser un flot de créatures oubliées, de courants magiques, de prophéties et d’anciens dieux.
    Du jour au lendemain, tout a changé. Tout, sauf évidemment la cupidité des corpos et les compétences particulières que vous avez développées pour la satisfaire.


Deux campagnes de sept missions chacune:

    La nouvelle Nouvelle-France de Cédric Ferrand,

    Il y a maintenant une dizaine d’années que la France a sombré corps et biens à la suite d’une attaque virale ayant provoqué plusieurs dizaines de millions de morts. Il n’y eut jamais de revendication. Devant l’horreur des premiers cas, les États voisins de la France ont réagi avec une fermeté inattendue, ce qui a ajouté à la catastrophe.
    Disons pour faire simple qu’il n’y a plus de France. Les drones qui survolent régulièrement l’Hexagone rapportent des images dignes d’un décor post-apocalyptique.
    Quand les gens ont compris que c’en était fini de cette France éternelle, ça a été un sacré choc pour les expatriés. La plupart pensaient avoir définitivement tourné le dos à leur pays d’origine, mais les images de leurs anciens concitoyens en train de crever la gueule ouverte ont touché une corde sensible en eux. Du jour au lendemain, ils sont devenus les derniers dépositaires d’une culture en voie de disparition. Et face à cette crise sans précédent, ces Français de l’étranger ont senti le besoin de se réunir, de serrer les rangs. Et c’est naturellement qu’ils se sont tournés vers la plus grande ville francophone du monde : Montréal.

    et Mémoire vive de Khelren.

    Dans un monde devenu entièrement numérique, la réalité augmentée omniprésente oblige tout le monde, si ce n’est une frange de parias, à posséder un cybercortex.
    Vous ? Vous êtes les meilleurs, des experts capables de pénétrer la mémoire des gens et d’y voler les informations que les corpos vous achètent à prix d’or. Pour vous, la vie est belle : vous êtes loin de la merde dans laquelle croupissent les petits ratés qui doivent flinguer des gros bras pour survivre.
    Mais lorsque des incohérences commencent à apparaître dans vos vies, quand l’amour de votre vie ne vous reconnaît plus ou quand les amis avec qui vous avez dîné le mois dernier se révèlent être morts depuis des années, vous voilà subitement à devoir remonter la trace de votre passé. À ne plus pouvoir faire confiance à vos propres souvenirs. Et à découvrir qui vous êtes vraiment.


Près de 100 pages de conseils pour le MJ et des méthodes (notamment pour jouer en one shot et créer son propre contexte de jeu, avec Miami Ice, un contexte de jeu détaillé servant d'exemple), règles optionnelles et Manoeuvres supplémentaires (combat, course-poursuite et politique/contestation), menaces, nouveaux équipements et implants biotech, et même un livret supplémentaire (La Singularité) d'Antoine Pempie, Benjamin Kouppi et Khelren.
« Dernière édition: 18Octobre, 2018, 13:24:55 par Khelren » Journalisée

Pages: 1 ... 5 6 [7]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: