Les Salons de la Cour

16Octobre, 2019, 15:03:28
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 ... 22 23 [24] 25 26   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Disques du moment  (Lu 72725 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 241



WWW
« Répondre #345 le: 25Octobre, 2012, 20:58:55 »

Au rayon "pas nouveau du tout", je me suis refait, en DVD dans mon salon, le "concert de Central Park" de Paul Simon et Art Garfunkel. Au-delà du fait de réentendre une brochette de grands classiques, j'ai été surpris d'y découvrir deux musiciens que je connais pour leur carrière dans le jazz, et en particulier pour les avoir entendus et vus aux côtés du pianiste Michel Camilo : Steve Gadd à la batterie, et Anthony Jackson à la basse.

Mention spéciale à Late in the Evening, joué 2 fois, une dans le corps du concert, et une en reprise finale. La rythmique de Steve Gadd, à deux baguettes dans chaque main (il l'explique dans cette vidéo-là ; et John X le montre par étapes dans cette vidéo-là), est à la fois prenante et subtile dans le toucher, un vrai régal. Anthony Jackson, lui, tricote sans effort apparent, pour maintenir le groove. Et chapeau à la section de cuivres.
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Samael1103
Les Rêveurs
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 143



WWW
« Répondre #346 le: 25Octobre, 2012, 21:06:23 »

Pour les amoureux du film, la musique de Blade Runner a toujours été source de frustration. Suite à une brouille entre Scott et Vangelis, ce dernier n'a jamais fait d'effort pour la diffusion de sa musique.Durant des années, les amateurs ont du se contenter d'un LP (puis CD) reprenant quelques thèmes du film exécutés par un orchestre classique.


Deux morceaux par Vangelis même (Love Theme et End Titles) furent proposés en 1989 dans l'album Themes


En 1994, est enfin sorti une CD "de la musique de Vangelis", comprenant quelques morceaux composés pour le film, dans un montage original, entrecoupés de quelques extraits des dialogues (I've seen things....) et de morceaux sans rapport avec le film.


Pour les 25 ans du film, et coincidant avec la sortie d'un coffret DVD incluant plusieurs montages de celui-ci, dont le montage original avec la voix off de Deckard, arriva dans les bacs un coffret 3 CD reprenant l'album de 1994 augmenté de deux galettes mêlant quelques morceaux provenant du film et de nombreux morceaux nouveaux composés par Vangelis. Les morceaux provenant du film étaient là encore dans des montages ne suivant pas celui du film.


L'apprétit des fans était tel que les bootlegs se sont multipliés pour restituer la musique telle que le film la proposait, dans une qualité de son parfois très discutable. A uné époque, il existait même un blog uniquement consacré à tenter de les recenser ! Parmi celles que j'ai pu écouter, j'avais surtout retenu la version "Esper".


Pour le trentième anniversaire du film, Buysoundtrax a demandé à Edgar Rothermich, collaborateur de Christopher Franke (Tangerine Dream) durant deux décennies, en particulier sur Babylon 5, de recréer le score de Vangelis. Rothermich a repris le film pour en analyser les morceaux, réécrivant ce qui n'avait jamais été couché sur une partition, recherché les sons des synthétiseurs de l'époque, pour procéder au réenregistrement de sa musique. Le résultat est assez bluffant de fidélité et permet enfin de suivre la musique de Vangelis seuls telle qu'elle apparait dans le film de Ridley Scott (je ne sais pas si c'est moi qui dois plus revoir le film, mais il y a juste le End Title qui m'a paru un tout petit peu speed).

Dans mes bras    copain
ça,de la frustration,il y en a eu,quand après la sortie du film,il a fallu que je tienne des années en écoutant le vinyle de la BO symphonique(qui n'était pas si mal,finalement) pour pouvoir écouter enfin la vraie voix de Demis Roussos psalmodiant "Tales of the Future",les explosions graves de synthé de la scène de l'Hadès et la voix de Roy Batty sur "Tears in the rain".
Pour moi,une charge émotionnelle absolue où chaque morceau agit sur moi comme un test Voight-Kampf(je dois avoir la pupille qui se dilate )
« Dernière édition: 25Octobre, 2012, 21:23:05 par Samael1103 » Journalisée

dire que l'on est illustrateur dans un forum de jeu de rôle, c'est comme dire qu'on n'a pas de culotte en boîte.
ça attire du monde, donc faut faire ça discrètement. 
PM
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 157



« Répondre #347 le: 25Octobre, 2012, 21:18:02 »

Au rayon "pas nouveau du tout", je me suis refait, en DVD dans mon salon, le "concert de Central Park" de Paul Simon et Art Garfunkel
Tu as décidé de nous filer un coup de vieux là ? J'avais réussi à prendre le téléviseur avant que mon père ne se choisisse son  programme,  le soir où il avait été diffusé chez nous...
Journalisée

"Les cons ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnait."
PM
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 157



« Répondre #348 le: 26Octobre, 2012, 13:41:54 »



Une relative vieillerie que j'avais toujours reportée.
Georgia "George" Lass est une ado standard, persuadée qu'elle a une vie de chiotte. Elle n'a d'ailleurs pas tout à fait tort puisque lors de la pause de midi, le premier jour de son premier job, elle est tuée par la chute d'une lunette de WC issue de la désintégration de la stationMir (celle qui devait tomber sur Paris, d'après Paco Rabane).
Elle reste cependant au milieu des vivants en tant qu'Undead (en français Entre-deux), les Faucheurs chargés de récupérer l'ame des gens avant qu'une mort violente ne les marque pour l'éternité.
La série suivait les activités de George dans une petite équipe de Faucheurs (Grim Reapers) et dans son nouveau job -en fait le même que avant sa mort-, comme les membres de sa famille gérant sa disparition.
En dépit de ce que pourrait laisser penser le pitch, la série était très plaisante, pleine d'humour léger et parfois un peu amer.
La musique de Stewart Copeland, en accord avec le ton de la série, alterne entre morceaux allègres (comme le générique) et plus nostalgiques (en particulier lorsque l'on suit les membres de sa famille qui ont du mal à faire leur deuil). Seul morceau tranchant avec le reste, une interprétation douce amère du Que Sera Sera, en fin d'album, provenant du premier épisode.

Une suite de la musique de Copeland

Le premier épisode
« Dernière édition: 05Novembre, 2012, 17:09:35 par PM » Journalisée

"Les cons ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnait."
PM
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 157



« Répondre #349 le: 06Novembre, 2012, 18:09:55 »


Tadlow/Prometheus se fait maintenant une spécialité de ressortir de vieilles partitions pour les réenregistrer dans des versions complètes et en se reportant aux partitions comme références (contrairement aux disques d'époque toujours incomplets et souvent remontés par les compositeurs pour améliorer l'expérience de l'écoute).
Après El Cid, Alamo, The Fall of the Roman Empire ou les deux Conan de Poledouris, entre autres, ils nous gratifient d'un des plus grands scores de Miklos Rozsa, Quo Vadis. Le score est présenté ici dans sa version intégrale, couvrant pratiquement deux heures, et complété de la suite concert préparée par Rozsa (une vingtaine de minutes).
On est bien d'accord, c'est du péplum de la plus belle eau, un genre dans lequel Rozsa excellait même s'il ne l'a finalement pas tant fréquenté que cela (Ben Hur et le Roi des Rois) et ça ne plaira pas à tout le monde. Reste que l'énergie des cuivres, la douceur des bois et des cordes dans les morceaux plus romantiques et la force du choeur emportent l'adhésion. Rozsa déploie ses thèmes, les déclinant selon l'ambiance de la scène (Marcus & Lygia qui répond à l'Ouverture)), le tout entrecoupé de chants d'esclaves ou des séquences mettant en scène les premiers chrétiens.
Un plaisir pas du tout coupable !

Une video de l'enregistrement
Le site de Tadlow
« Dernière édition: 06Novembre, 2012, 18:12:07 par PM » Journalisée

"Les cons ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnait."
Samael1103
Les Rêveurs
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 143



WWW
« Répondre #350 le: 06Novembre, 2012, 18:25:26 »

Miklos Rozsa,c'est le Bien!!
je viens justement de me réécouter ses Suites pour les péplums précités(revu Ben Hur hier soir avec mes enfants,carrément dans l'ambiance )
il y a aussi sa splendide BO pour "Les cadavres ne portent pas de costards" qui colle parfaitement au genre "Film noir"mais où sa patte est malgré tout reconnaissable.
"Cleaning woman...cleaning WOMAN...CLEANING WOMAN!!!"
« Dernière édition: 06Novembre, 2012, 18:52:50 par Samael1103 » Journalisée

dire que l'on est illustrateur dans un forum de jeu de rôle, c'est comme dire qu'on n'a pas de culotte en boîte.
ça attire du monde, donc faut faire ça discrètement. 
PM
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 157



« Répondre #351 le: 08Novembre, 2012, 12:02:10 »

Si je compte bien c'est mon centième "disque du moment", alors on va prendre un disque spécial puisqu'introuvable partout.
Il y a pas tout à fait un mois, j'ai assisté au concert donné au Grand Rex en clôture du 20eme festival Jules Verne Aventure. J'avais déjà assisté, il y a cinq ans, à celui dirigé par Lalo Schifrin*. Et j'ai pu me faire prêter un enregistreur, je n'aurai pas besoin d'attendre que quelqu'un le dépose sur le web. Et j'ai eu du bol, si la qualité n'est pas parfaite (il me faudrait de quoi faire un petit remastering), il y a très peu de bruits parasites.


Le concert de cette année était dirigé par David Galaxyquest Newman avec l'orchestre du Festival.
Il n'incorporait qu'une seule de ses compositions, un passage de l'Age de Glace (une descente dans une caverne gelée -non je n'ai pas vu le film-), mais rendait hommage à plusieurs grands de la musique de film, dont son père, Alfred Newman**, Jerry Goldsmith, John Williams, Danny Elfman et Bernard Herrmann.
Plusieurs morceaux étaient présentés sur le principe de la synchronisation, un exercice que Newman apprécie où un extrait de film est projeté avec les dialogues tandis que l'orchestre en dessous joue la partition prévue pour. Je dois dire qu'en ce qui me concerne, le résultat m'a moyennement enthousiasmé. On se retrouve à suivre un extrait du film tandis que celui-ci distrait et empêche de se concentrer sur la musique. L'expérience n'est pas désagréable pour autant et même assez intéressante. C'est juste que je préfère une performance plus classique.
Deux morceaux étaient dirigés non pas par Newman mais par leur compositeur, Jean Claude Petit.

Au programme :

Fanfare de la 20th Century Fox (Alfred Newman)
How the West Was Won (Alfred Newman)
Lawrence of Arabia (Maurice Jarre)
Vertigo (la mort de Madeleine, en synchronisation) (Herrmann)
North by North west (la séquence du MOnt Rushmore)
Edward Scissorhands de Elfman (la séquence où il fait le coiffeur, en mode synchro)
Papillon (Jerry Goldsmith)
Alien (la mort de Dallas en mode synchro, la toute fin et le End Title, tels que composés par Goldsmith)

Airport (Alfred Newman)
une suite du Hussard sur le Toit (Jean-Claude Petit)
Cyrano de Bergerac (Jean-Claude Petit)
Baby Wild Ride, de [/i]Ice 1Age[/i] en mode synchro (David Newman)
une suite de Lost (Michael Giacchino)
une suite de Jaws (John Williams)
Planet of the Apes (le passage où Heston tente de s'échapper qui se termine par les premiers mots dits aux singes, en mode synchro)
Sunset Boulevard, le final en mode synchro (Franz Waxman)
et le Throne Room & Finale de Star Wars comme final du concert.

Un extrait

NB : A priori, un alternate sera trouvable dans l'avenir, puisque contrairement à ce qui s'était passé avec le concert de Schifrin, les organisateurs ont enregistré celui-ci. Cela m'a d'ailleurs aidé, puisque le public a suivi la recommandation d'être particulièrement calme.

* Mais cette fois j'ai pris mon billet en février et j'étais nettement mieux placé, directement face à l'orchestre, à quinze vingt mètres, et pas tout en haut du dernier balcon...

** Oui, ça fait un peu dynastie de compositeurs cinématographiques avec le père Alfred (Le Prisonnier de Zenda, La Conquête de l'Ouest, Airport, La Tunique), les fils, David (GalaxyQuest, le Fantome, Anastasia, l'age de Glace), Randy (Pleasantville, les Toy Story, Monsters Inc, la Princese et la Grenouille et plein de comédies) et Thomas (Whispers in the Dark, Shawshank Redemption, American Beauty, Les Sentiers de la Perdition, Finding Nemo, Wall-E et dernièrement Skyfall), sans oublier les deux oncles Lionel et Emil qui ont oeuvré sur des films qui sont moins restés dans les mémoires.
« Dernière édition: 09Novembre, 2012, 15:54:59 par PM » Journalisée

"Les cons ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnait."
Acritarche
Puissance Oubliée des Contrées
Les Rêveurs
Colonel Général
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 594



WWW
« Répondre #352 le: 15Novembre, 2012, 12:06:35 »

La musique de The Hobbit s'écoute en avant première et en entier ici.
Journalisée

PM
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 157



« Répondre #353 le: 15Novembre, 2012, 14:59:03 »

J'écoute depuis ce matin.

Pour info, il va y avoir deux éditions du score, disponibles si je me souviens bien le 10 décembre.


Edition standard

DISC 1
01. My Dear Frodo (8:04)
02. Old Friends (4:29)
03. An Unexpected Party (3:52)
04. Axe or Sword? (5:57)
05. Misty Mountains performed by Richard Armitage and The Dwarf Cast (1:42) Composed by J.R.R. Tolkien and Plan 9
06. The Adventure Begins (2:04) Composed by Howard Shore and Plan 9
07. The World is Ahead (2:19)
08. An Ancient Enemy(4:58)
09. Radagast the Brown (4:54)
10. Roast Mutton (4:02) Composed by Howard Shore and Plan 9
11. A Troll-hoard (2:38)
12. The Hill of Sorcery (3:50)
13. Warg-scouts (3:02)
TOTAL TIME: 51:51

DISC 2
14. The Hidden Valley (3:50)
15. Moon Runes (3:20)
16. The Defiler (1:13)
17. The White Council (7:19)
18. Over Hill (3:43)
19. A Thunder Battle (3:55)
20. Under Hill (1:55) Composed by Howard Shore and Plan 9
21. Riddles in the Dark (5:21)
22. Brass Buttons (7:37)
23. Out of the Frying-Pan (5:54)
24. A Good Omen (5:46)
25. Song of the Lonely Mountain performed by Neil Finn (4:09) Composed by Neil Finn and Plan 9
26. Dreaming of Bag End (1:49)
TOTAL TIME: 55:51

GRAND TOTAL TIME: 1:47:42

SPECIAL EDITION:

DISC 1
01. My Dear Frodo (8:03)
02. Old Friends (Extended Version) (5:00)
03. An Unexpected Party (Extended Version) (4:08)
04. Blunt the Knives performed by The Dwarf Cast (1:01) Composed by J.R.R. Tolkien and Stephen Gallagher
05. Axe or Sword? (5:59)
06. Misty Mountains performed by Richard Armitage and The Dwarf Cast (1:42) Composed by J.R.R. Tolkien and Plan 9
07. The Adventure Begins (2:04)
08. The World is Ahead (2:19) Composed by Howard Shore and Plan 9
09. An Ancient Enemy (4:56)
10. Radagast the Brown (Extended Version) (6:37)
11. The Trollshaws (2:08)
12. Roast Mutton (Extended Version) (4:56) Composed by Howard Shore and Plan 9
13. A Troll-hoard (2:38)
14. The Hill of Sorcery (3:50)
15. Warg-scouts (3:02)
TOTAL TIME: 58:23 (6:32 longer than OST disc 1)

DISC 2
16. The Hidden Valley (3:49)
17. Moon Runes (Extended Version) (3:39)
18. The Defiler (1:14)
19. The White Council (Extended Version) (9:40)
20. Over Hill (3:42) Composed by Howard Shore and Plan 9
21. A Thunder Battle (3:54)
22. Under Hill (1:54)
23. Riddles in the Dark (5:21)
24. Brass Buttons (7:37)
25. Out of the Frying-Pan (5:55)
26. A Good Omen (5:54)
27. Song of the Lonely Mountain (Extended Version) performed by Neil Finn (6:00) Composed by Neil Finn and Plan 9
28. Dreaming of Bag End (1:56)
EXCLUSIVE BONUS TRACKS (8:14)
29. A Very Respectable Hobbit (1:20)
30. Erebor (1:19)
31. The Dwarf Lords (2:01)
32. The Edge of the Wild (3:34) Composed by Howard Shore and Plan 9
TOTAL TIME: 1:08:40 (12:49 longer than OST disc 2 [4:35 longer from Extended Cues and 8:14 from Bonus Tracks])

GRAND TOTAL TIME: 2:07:03

Vingt minutes de différences.
Journalisée

"Les cons ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnait."
PM
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 157



« Répondre #354 le: 22Novembre, 2012, 16:34:19 »

Mise en vente le 27 novembre
Journalisée

"Les cons ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnait."
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 188


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #355 le: 22Novembre, 2012, 17:05:00 »


Par Crom ! Il sera mien en 2013 ! 
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Ohtar Celebrin
PBM TdM : Damangol / PBM YP : Phoïbos-Angfrid
Les Rêveurs
Argoulet
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 508



WWW
« Répondre #356 le: 10Décembre, 2012, 23:41:45 »

Bon se n'est pas précisément un disque du moment mais comme certains ici sont esthète en matière de musique de filmes... non non je ne vise pas PM... il n'est pas le seul après tout  

Voici donc un livre qui traite du "James Bond theme" (et des musique titre il me semble) :

VARIATIONS SUR LE JAMES BOND THEME de Vincent Chenille.

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=38724

Il y a un aperçu pour se faire une idée du contenu avec le sommaire...

Journalisée

Râler moins
Rôler plus !
SgtPerry
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 589



WWW
« Répondre #357 le: 29Décembre, 2012, 15:16:18 »


Merci à toi PM, il est arrivé ce matin : magique!
Journalisée
PM
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 157



« Répondre #358 le: 29Décembre, 2012, 17:17:52 »

Bon se n'est pas précisément un disque du moment mais comme certains ici sont esthète en matière de musique de filmes... non non je ne vise pas PM... il n'est pas le seul après tout  

Voici donc un livre qui traite du "James Bond theme" (et des musique titre il me semble) :

VARIATIONS SUR LE JAMES BOND THEME de Vincent Chenille.

L'ai commandé. L'ai lu.
Pour l'essentiel ça parle surtout de l'histoire de la prod, des chansons titres et de leurs reprises.
La musique proprement dite est expédiée en un (relativement court) chapitre et par consquent plus survolée qu'autre chose. Dommage.
Journalisée

"Les cons ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnait."
Ohtar Celebrin
PBM TdM : Damangol / PBM YP : Phoïbos-Angfrid
Les Rêveurs
Argoulet
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 508



WWW
« Répondre #359 le: 05Mai, 2013, 21:39:09 »

Vous connaissez tous Dr House ?

Même moi j'ai vu un épisode ou deux...

Je vient de découvrir que  Hugh Laurie l'acteur principal est aussi musicien et chanteur... (pianiste depuis l'enfance apparemment...) comme quoi les sparadrap sur la première photos sont mensongers...
Et bien il se débrouille pas mal du tout du coup j'écoute ça en boucle.

Un article que je n'ai encore eu le temps que de survoler :
http://static1.purepeople.com/articles/0/12/00/30/@/1115559-hugh-laurie-didn-t-it-rain-620x0-1.jpg
Journalisée

Râler moins
Rôler plus !
Pages: 1 ... 22 23 [24] 25 26   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: