Les Salons de la Cour

19Août, 2019, 04:16:55
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Sondage
Question: Votre scénario préféré est :  (Votes clôturés: 12Juin, 2016, 15:43:09 )
Révélations, un scénario Gothlied (Gothlied) - 2 (12.5%)
Lazarus ne répond plus, un scénario Chroniques galactiques (Faenyx) - 3 (18.8%)
Fin de règne à Castamere, un scénario Montségur 1244 (Ayla) - 1 (6.3%)
Le refrain de l'oubli, un scénario Gothlied (Gothlied) - 2 (12.5%)
Valhermes, un scénario Gelui Kwilgan (Ohtar Celebrin) - 1 (6.3%)
Il était une fois Southstreet Seaport, générique tendance Appel de Cthulhu (Mortlock) - 4 (25%)
Vacances, j'oublie tout, un scénario Chill (Faenyx) - 0 (0%)
Harlem micmac, un scénario blaxploitation (Xaramis) - 3 (18.8%)
Total des votants: 15

Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 9   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Votez pour élire le gagnant du 33e concours de scénarios  (Lu 16095 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Mortlock
Lutin d'ovalie
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 364



« Répondre #30 le: 07Mai, 2016, 11:09:57 »

Il était une fois Southstreet Seaport, générique tendance Appel de Cthulhu (Mortlock)

Tiens, ce scénario me fait penser à un épisode de Dr Who pour le contexte… à revoir avant de le faire jouer !
J’aime bien ce scénario, mais je trouve dommage que tu n’ais pas développé les personnages joueurs pour les ancrer un peu plus dans ton histoire.
Là leur implication est un peu hasardeuse et il est peu probable que des personnages lambda soient assez fins pour percevoir la jeune femme en détresse sous les traits du monstre sanguinaire. Il est peu probable qu’ils essaient de la sauver.
Mais c’est un chalenge vraiment intéressant !

Merci pour ton retour Othar !  Je ne suis pas du tout fan du docteur, mais si tu as un N° pour l'épisode en question je suis preneur. Par curiosité j'aimerai bien voir ça. Je ne l'ai pas noté, en effet, mais ma principale source d'inspiration c'est Ethan Ringler Agent fédéral (de Mezzomo et Filippi). Pour le reste tu as raison, que les PJ passent à côté du truc est une possibilité à envisager. 
Journalisée

Il n'était pas ailier, il n'était pas pilier, il nétait pas talonneur, il n'était pas entraineur... Mais alors qui était-il ?
Il était un petit navireuh ! il était un petit navireuh ! qui n'avait ja ! ja !  jamais navigué ohé ohé !!!!
FaenyX
Le Guet
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 752



WWW
« Répondre #31 le: 07Mai, 2016, 13:35:32 »

Tout d'abord bravo à tous les participants ! C'était un véritable plaisir que de vous lire. Vraiment !
Tout à fait d'accord, et les premiers retours sont fort constructifs : ce concours est vraiment reparti du bon pied.
Je rebondis sur les derniers avis sur mes petits scénarios...

Lazarus ne répond plus, un scénario Chroniques galactiques (Faenyx)
A mi-chemin entre Alien et la Guerre Eternelle, mâtiné des mondes d’Aldébaran il y a Lazarus ne répond plus ! A chaque nouvel élément que tu apportes dans l’intrigue j’avais une image très nette en tête. C’est un gros point fort, surtout pour de la SF. Bravo Faenyx ! Si les personnages embrassent la révolte ça pourrait faire un super point de départ pour une campagne.
Je suis vraiment touché que ce scénario, initialement inspiré par l'écoute du dernier opus de David Bowie (ça s'est vu ? ), trouve grâce à vos yeux...Grâce à tous vos retours, des éléments d'enrichissements me viennent à l'esprit. Le fait d'avoir également écrit l'autre scénario m'a, en quelque sorte, libéré : je pense donc que ce scénario, qui semble vous plaire, les amis, fera l'objet prochainement d'un développement plus étoffé.

Vacances, j'oublie tout, un scénario Chill (Faenyx)
Il n’y a pas grand-chose à dire c’est du solide ! J’aime beaucoup le fait que les PJ soient guidés par un rêve. Enfin… Un cauchemar plutôt. Je trouve ça très inspirant et je pense que je tenterai un truc dans le genre un jour. Bravo.
Merci, Mortlock. Si le groupe de joueurs entre bien dans le jeu, je pense que cela peut donner une belle séance...et quelques jolies émotions.


Vacances, j'oublie tout, un scénario Chill (Faenyx)Punaise les amis ! Lorsque vous disiez que c’est un beau concours vous ne rigoliez pas ! Difficile de faire un choix et d’élire un de ces scénarios sans que cela soit un déchirement…
Je vote pour Révélations de Gothlied.
Pour imiter Cavaillon, sur un podium je rajouterai, battu d’une femtoseconde sur la ligne d’arrivée,  Lazarus ne répond plus de Faenyx suivi, dans le même écart de temps, par Fin de règne à Castamere d’Ayla.

Voilà, maintenant je m'en vais pleurer de n'avoir pas plusieurs voix pour voter !
Arghh....
Caramba, encore raté. 
Journalisée

FaenyX
Le Guet
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 752



WWW
« Répondre #32 le: 07Mai, 2016, 13:41:43 »

Lazarus ne répond plus, un scénario Chroniques galactiques (Faenyx)
J’ai bien aimé ce scénario, la trame est simple, les PNJ et le décor mériteraient d’être étoffés mais le cadre est bien posé, les enjeux bien définis et l’ambiance très évocatrice.
A mon sens tu devrais le développer car il a vraiment du potentiel !
Comme cela a déjà été évoqué, ça ferait une excellente introduction à une campagne.
Franchement tu étais bloqué, j’espère que tu pourras nous livrer une version finalisée avec plus de contexte et des PJ et PnJ développés !

Comme je le disais plus haut, j'ai maintenant vraiment envie de développer ce scénario, après avoir eu envie de le laisser tomber. Comme quoi, c'est un étrange mécanisme qui est à l'oeuvre, dans ce concours.
Merci, en tout cas, de ce retour...

Vacances, j'oublie tout, un scénario Chill (Faenyx)
J’avoue que le concept ne me plaît pas. Je n’aime pas beaucoup ces périodes de rêves et d’éveil qui s’enchevêtrent. Un rêve collectif pour engager le truc, je ne dis pas, mais là je ne me vois pas le mettre en pratique. Peut-être est-ce trop oppressent pour moi, je ne saurait dire, c’est peut être ça, auquel cas c’est plutôt un bon point. Mais à partir de là j’ai eu un peu de mal à accrocher. D’un certain point de vue, ça doit bien marcher, tout y est, le cadre faussement tranquille, la communauté bien fermée, un drame affreux... Franchement, en remaniant le point de vue des rêves ça me paraîtrait bien engageant.
Même si ton avis est moins positif, c'est très constructif. Merci, Othar.

Vacances, j'oublie tout, un scénario Chill (Faenyx)Le choix est assez difficile, vraiment. Autant quelques uns ne m’ont pas plus, autant il m’est difficile de départager les autres.
Ma voix revient à Xaramis pour « Harlem micmac » pour son originalité et sa musique !
Argh...
 
Journalisée

Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 183



WWW
« Répondre #33 le: 07Mai, 2016, 14:21:35 »

Harlem micmac de Xaramis
Xaramis fait toujours dans l'original ! Malgré les qualités de ce scénario, je n'ai pas voté pour lui. Je n'arrive pas à l'imaginer en partie, probablement parce que c'est un style, une époque inusités et que je suis pétri d'habitudes (pourtant, j'ai apprécié l'originalité des scénarios de Gothlied et FaenyX     Huh?    )...
Je comprends pleinement cette subjectivité, parce que je la ressens, moi-même, pour des univers ou des types d'aventures dans lesquels je n'arrive pas à me projeter, que ce soit en JdR, en romans, en BD, en films, etc.

Cela étant, je ne désespère pas d'embarquer quelques curieux dans mon ambiance "funky-polar" !
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 183



WWW
« Répondre #34 le: 07Mai, 2016, 14:39:26 »

Harlem micmac, un scénario blaxploitation (Xaramis)
Sans doute le scénario le plus complet de la compétition ! Il y a même la bande son si l’on veut ! Comme le note Faenyx pour ton retour tu nous gâtes, Xaramis.
En premier lieu, j'avais envie de me faire plaisir à moi-même en retrouvant le goût d'écrire. Et ça me fait plaisir de revenir dans la Cour avec quelque chose qui soulève, au moins, de la curiosité. Si j'ai porté une bande-son, ce n'est pas parce que j'aime jouer en musique, mais parce que ça peut donner une idée de l'ambiance à la fois sombre et exubérante, noire et colorée.
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 183



WWW
« Répondre #35 le: 07Mai, 2016, 15:01:23 »

Par ailleurs je dois avouer avoir été surpris que le thème « renouveau » évoque autant de visions négatives, pessimistes.
Parfois, le renouveau doit passer par "la fin d'un monde".
Certains ont peut-être choisi de mettre l'accent sur cette "fin de monde", en laissant imaginer le renouveau qui adviendra.

Citation
Harlem micmac, un scénario blaxploitation (Xaramis)

Ah ça c’est un scénario dont l’ambiance m’attire ! Je pense que je le simplifierai encore si je devais le faire jouer, de peur de me laisser submerger par tous les groupes différents.
Tu parles du choix de l’ambiance, pour ma part je trouve que le déroulement de l’action se prêterait parfaitement à un glissement d’une ambiance noir vers le tragi-comique.
Au début les enjeux sont sérieux,  plus les acteurs entrent en scène, plus le ton passe à la surenchère pour finir sur une exfiltration forcée en corbillard lancé à pleine vitesse dans les avenues de NY.
Le tragi-comique est très présent, à mes yeux, dans les romans de Chester Himes. Et les scènes "plus grandes que nature" n'y manquent pas. Ta façon d'imaginer ce glissement serait donc, à mon sens, pleinement dans le ton.
Pour autant, si je devais maîtriser une telle partie, j'essaierais de faire en sorte que ce "tragi-comique" ne tombe pas dans le grand-guignol, le trop loufoque. Les balles tuent, les accidents de voiture tuent, et je pense que c'est cela qui donnerait une force particulière à cette intrigue un peu folle.

Citation
Ma voix revient à Xaramis pour « Harlem micmac » pour son originalité et sa musique !
Ah, enfin une personne de goût ! J'avais fini par croire qu'elles avaient toutes disparu pendant mon absence de la Cour. Grin

Blague à part, merci pour ce soutien.
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Ohtar Celebrin
PBM TdM : Damangol / PBM YP : Phoïbos-Angfrid
Les Rêveurs
Argoulet
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 465



WWW
« Répondre #36 le: 07Mai, 2016, 18:18:34 »

Il était une fois Southstreet Seaport, générique tendance Appel de Cthulhu (Mortlock)

Tiens, ce scénario me fait penser à un épisode de Dr Who pour le contexte… à revoir avant de le faire jouer !
J’aime bien ce scénario, mais je trouve dommage que tu n’ais pas développé les personnages joueurs pour les ancrer un peu plus dans ton histoire.
Là leur implication est un peu hasardeuse et il est peu probable que des personnages lambda soient assez fins pour percevoir la jeune femme en détresse sous les traits du monstre sanguinaire. Il est peu probable qu’ils essaient de la sauver.
Mais c’est un chalenge vraiment intéressant !

Merci pour ton retour Othar !  Je ne suis pas du tout fan du docteur, mais si tu as un N° pour l'épisode en question je suis preneur. Par curiosité j'aimerai bien voir ça. Je ne l'ai pas noté, en effet, mais ma principale source d'inspiration c'est Ethan Ringler Agent fédéral (de Mezzomo et Filippi). Pour le reste tu as raison, que les PJ passent à côté du truc est une possibilité à envisager. 


Demandez... :

Saison 3, épisode 4 (de la deuxième série évidement)

https://fr.wikipedia.org/wiki/L'Exp%C3%A9rience_finale
Journalisée

Râler moins
Rôler plus !
Mortlock
Lutin d'ovalie
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 364



« Répondre #37 le: 07Mai, 2016, 20:17:24 »


Saison 3, épisode 4 (de la deuxième série évidement)

https://fr.wikipedia.org/wiki/L'Exp%C3%A9rience_finale

Merci Othar ! 
Des hommes cochons dans les égouts    mdr
Journalisée

Il n'était pas ailier, il n'était pas pilier, il nétait pas talonneur, il n'était pas entraineur... Mais alors qui était-il ?
Il était un petit navireuh ! il était un petit navireuh ! qui n'avait ja ! ja !  jamais navigué ohé ohé !!!!
cccp
TDCA
Argoulet
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6 748



WWW
« Répondre #38 le: 08Mai, 2016, 11:24:33 »

Ohtar, j'avoue ne pas comprendre ta critique sur Révalations.


Si j’ai bien compris ce scénario, les personnages vont inéluctablement mourir après être passé par une suite de turpitudes dont ils n’ont aucun moyen de tirer le moindre profit, sur lesquelles ils n'ont aucune prise.
Alors non la mort n'est pas inéluctable. C'est une proposition de jeu. Ce scénario est l'occasion de clore une campagne.

C'est peut être du à ma manière d'écrire, mais entre les cénraio tels qu'ils sont joués et les scénario tels qu'ils sont écrit, il peut y avoir un monde. Le scénario écrit est comment les scènes se succèdent. Il peut dévier, et de beaucoup. C'est pourquoi j'insiste sur les PNJ et leur motivation pour donner les clefs au meneur pour retomber sur ces pattes.

Je ne vois pas le lien avec le renouveau
Le thème du scénario est la résurrection des morts. Je pense que c'est une forme de renouveau.

Mais bon ce qui me choque, c'est surtout ces questions ;

Les personnages accueillent la dame ou la rejettent ?
Nous sommes au début d'un scénario qui commence par une scène de type demoiselle en détresse.
Que veux tu que les joueurs fassent ? Qu'ils la laissent tomber ?
Tes joueurs ils sont venus à ta table pour quoi ?
Ils sont venus pour faire une partie de  jeu de rôle que je sache.
C'est comme si tu me disaient,
Dans un jeu à missions, que se passe t'il si lors du briefing tes joueurs décident de démissionner ?
Dans ton scénario, tu commences par une scènes où des gamins jouent et découvrent des choses, qu'est-ce que tu fais si tes joueurs te disent "oh, non ça fait trop peur, je rentre jouer à la poupée chez mes papa, maman ?".
Plus généralement qu'est qu'il se passe généralement dans un scénario tes joueurs te sortent : "chacun sa merde : je me casse !" Que se passe t'il, s'ils refusent la mission ?

J'ai vraiment du mal à croire cette objection sérieuse.

Le chevalier errant les couvre d’injures.
Ils se mettent à sa poursuite ou reste au chaud ?
Je pense qu'il y a suffisamment d'éléments dans le scénario pour que le meneur puisse répondre à cette question.
Mais j'ai du mal à imaginer que les joueurs se laissent insulter chez eux sans réagir.

Comme je l'ai écris plus haut. J'écris le scénario tel que je pense qu'il va se dérouler avec des réactions normales des joueurs.
J'ai un élément clef : la trahison au pire moment et pour arriver à ce moment, j'ai des étapes qui le justifient.
Les PJ créent ces étapes. Certaines étapes peuvent avoir plusieurs approches.
Il peut arriver qu'une étape ne "fonctionne" pas ; cela ne change pas le déroulement général du scénario.
Il se peut que trop d'étape ne "fonctionnent" pas pour que le scénario se déroule correctement, et ben dans ce cas, je me suis planté et  le meneur doit improviser.

Par contre je suis quand même choqué par ces questions.
Je les trouve injustes.
C'est un peu comme si tu demandais à Faennyx, "qu'est-ce qu'il se passe si les PJ ne pensent pas à aller sur la planète ?", "qu'est-ce qu'il se passe si les PJ décident de ne pas suivre la piste jugeant celle-ci trop dangereuse ?"
Ou si tu demandais à Xaramis ; "Et si les PJ se planquent alors que leur pote se fait agresser ?" Et si "les PJ tentent de faire comprendre que l'Afrique c'est tout pourri" "Et qu'est-ce qui se passent si au lieu d'aider leur pote, ils tentent de lui voler son magot ?"
« Dernière édition: 08Mai, 2016, 11:26:33 par Macbesse » Journalisée

secrétaire général de Gothlied une tragédie épique de chevaliers germaniques.

Page FaceBook
Macbesse
Dalaï-Misu
Le Guet
Pétardier
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 479


Usurpateur à l'ananas


« Répondre #39 le: 08Mai, 2016, 11:28:57 »

J'ai édité ton post, ta quote était rendue bancale par une petite erreur et je n'arrivais pas à te lire. Mais je n'ai rien changé d'autre.
Journalisée

Le monde ne veut pas de politique. Il lui faut le vaudeville français et la soumission russe à l'ordre établi. Lermontov
cccp
TDCA
Argoulet
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6 748



WWW
« Répondre #40 le: 08Mai, 2016, 13:39:37 »

Merci
Journalisée

secrétaire général de Gothlied une tragédie épique de chevaliers germaniques.

Page FaceBook
Ohtar Celebrin
PBM TdM : Damangol / PBM YP : Phoïbos-Angfrid
Les Rêveurs
Argoulet
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 465



WWW
« Répondre #41 le: 08Mai, 2016, 16:59:12 »

Je dis ce que je pense et n’ai pas l’intention d’être injuste.


Bien sûr, si les joueurs peuvent décider de ne pas suivre l’accroche d’un scénario, il sont généralement de bonne composition et acceptent l’aventure qui leur est proposée.
Par contre comme joueur ou comme MJ, je m'attend à ce que les PJ aient d'une part une certaine liberté et d'autre part un certain poids sur les événements une fois entrés dans le scénario.
Dans le cas de mon scénario, quoi que les joueurs fassent ils ne pourront rester dans le village.
Ceci étant dit, tout dépends d'eux, la façon dont se passera l'exode, la cohérence de la communauté, le lieu de leur destination, la façon dont ils pourront être accueillis etc.

Pour moi, dans un scénario il y a d’un coté les accroches ou déclencheurs et d’autre part les résolutions ou choix.
-Le déclencheur est un point fixe du scénario, cela s’entend. Ça peut être l’arrivée de la noble dame,  Théodore qui se perd etc…
Plus le scénario avance, plus le point fixe doit permettre une adaptation pour prendre en compte les actes des PJ.
-La résolution elle est fluctuante, c’est tout ce qui dépend des PJ, plus le scénario avance, plus les actes présent et passés des PJ ont du poids sur la fin.

Mais mon sentiment est que dans le scénario que tu nous proposes, ils sont invités à suivre pas-à-pas l’histoire que tu leur a concoctée.
Il y a les points fixes mais la résolution est soit dirigée, sois sans influence sur la poursuite de ton histoire.

Tu écris « Si les héros lui offrent l’hospitalité, elle leur explique… » mais en fait la proposition « s’ils ne l’accueillent pas » n’est pas envisagée.
Comme tu le fais remarquer c’est l’ouverture du scénario, cela se comprend, les mercenaires acceptent la mission et les chevaliers recueillent la demoiselle. OK.

Mais le reste va de même.

« En fonction de leurs talents, les héros pourront suivre les agissements de Mathys… » mais le rattraper non. Ils restent spectateurs, la poursuite ne sert à rien. « Malheureusement, le mal est fait. ». De toute façon l’état du domaine sera critique pour passer l’hiver.

La chasse permet au mieux de manger une semaine mais au pire de mourir dans la neige.
Quoi qu’il en soit le résultat n’aura aucune incidence sur la suite des événements.

Théodore se perd, c’est une accroche très bien… « Ils peuvent vouloir tenter de le retrouver, mais c’est impossible » ah mince, encore un point fixe, pas de résolution.

etc.

Je suis navré, mais tel qu’est écrit ton scénario, je lis une histoire, intéressante soit, mais déjà écrite.
Les joueurs n’ont à mon sens pas leur place.


Bien entendu cela n’est que mon sentiment, visiblement d’autres que moi ont apprécié ton scénario.
Journalisée

Râler moins
Rôler plus !
killerklown
Flovermind
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 385



« Répondre #42 le: 11Mai, 2016, 00:15:33 »

Il m'en reste 3 à lire, je vous en reparle plus tard...
Mais pour le moment je n'ai qu'une chose à dire: Y'a vraiment plein de scénars sympas !
Et déjà au moins 2 que je vais faire jouer
Journalisée

[W.I.P.]De la weird Fantasy à Londres en 1814, motorisé par into the odd
Into London 1814
Qui Revient de Loin
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 141



WWW
« Répondre #43 le: 11Mai, 2016, 21:53:17 »

Bonjour à tous,

Après lecture dans le train qui m’emmenait et me ramenait de week-end de l’Ascension, mon coup de cœur se porte sans hésitation sur Fin de règne à Castamère d’Ayla, même si l’exercice de la tragédie n’est pas facile à faire jouer. Sur le podium en 2e place se trouve pour ma part Vacances, j’oublie tout de FaenyX dont j’aime beaucoup l’ambiance provinciale étouffante et le jeu avec les rêves. Harlem micmac de Xaramis est en 3e place pour son thème et son cadre que je trouve bine exotique par rapport à tout ce que j’ai mené jusqu’ici.

J’ai privilégié les scénario que j’ai trouvé originaux tout en restant assez jouable, mettant de côté d’autres que je trouvais bien construits et qui me donnaient envie de jouer sans toutefois renouveler ma pratique.

(PS: je n'ai pas encore pris le temps de lire tout vos échanges)
EDIT: bon, j'ai tout lu et je m'aperçois que j'ai été un peu brut de décoffrage et que j'ai peu appuyé sur ce que j'ai trouvé de bien dans les scénarios, désolé, je le ferais certainement lors des échanges ultérieurs. Par ailleurs, sur le scénario Révélations de Gothlied, je suis sur une ligne similaire à celle d'Othar, mais j'ai l'impression que c'est surtout la façon d'écrire de Gothlied, telle qu'il l'explique, qui me gêne. Présenté autrement, comme avec des bangs par exemple, ça passerait bien mieux car en soit le fond de ce scénario est intéressant et riche en défis.

Révélations
Ce scénario me parait beaucoup trop dirigiste (ce qui me hérisse le poil, donc je suis très subjectif là), avec notamment plusieurs passage où le comportement des PJ est dictée (« Gageons que les perso ne… », « Chacun doit partir de son côté », « L'hiver passé, les PJ lancent l’assaut… », etc.). A la place je propose de laisser les PJ faire leurs choix, mais sous forme de dilemmes cornéliens qui pousseront la situation à s’envenimer, puisque c’est là l’enjeu du scénario, et mener au clash avec un des vassaux des PJ et à la famine.

A noter que plusieurs choses m’échappent, qui doivent être liées au monde de Gothlied ou aux autres scénarios qui semblent constituer la campagne dans lequel ce scénario prend place. Donc certaines choses que je dis ici sont peut-être non pertinentes.

Le passage sur les agissements de Mathys par exemple pourrait être traités sous formes de signes avant coureurs allant crescendo (rumeur, trainées de fumée, doléance de fermiers), la conduite des PJ menant à une perte plus ou moins importante de nourriture mais aussi à devoir trancher entre deux vassaux-conseillers, en s’attirant l’inimitié de l’un des deux.
 
Le passage de la chasse laisserait le choix des PJ sur la tactique de chasse, chacune ayant ses avantages et inconvénient en termes de risque (et donc d’inimitié d’un vassal) et de gain de nourriture (et donc d’arriver de la famine). Idem pour la recherche de Théodore.

Le coup de la mort de froid automatique m’a fait tiquer, mais apparemment c’est évitable par une dépense de ressource, donc ça va. Il faudrait même pousser la logique si c’est possible à faire correspondre cette ressource avec un vassal ou de la nourriture.

Et ici, la disparition de Théodore pourrait ne pas être automatique si les PJ se démènent. Dans ce cas ce n’est pas Odelin et son fils qui trahiront, mais un autre vassal dont les PJ se seront attiré l’inimitié.
Par exemple, lors du passage des saint Innocent, ce pourrait être la femme d’un autre vassal qui tente un PJ pour une raison qui lui est propre, ou au cours d’une beuverie. Et si le PJ la repousse, elle pourrait dans son orgueil blessé l’accuser publiquement d’avoir tenté de la violenter et créer ainsi l’étincelle du conflit destructeur.

Bref, je suggère de présenter le scénario sous forme de Bangs focalisés sur la famine (en renforçant notamment cet aspect) et les tensions entre vassaux, avec une échelle de dégradation du moral au cours de la saison et en fonction des actions des PJ, et de laisser les choix des PJ définir lequel les trahira et pour quelles raisons.

Pour finir, le paragraphe « Fin » parle d’ « allusions transparentes » qui ne le sont pas pour moi. S’agit-il des mythes cités (apocalypse de Saint Jean, Ragnarok), que je ne connais qu’à peine, ou s’agit-il d’éléments de Gothlied et de sa campagne ? Et si je pose cette question, d’autres PJ pourraient aussi bien être à côté de la plaque que moi…

Lazarus ne répond plus
Il manque une info pour les PJ au début sur le nombre d’hommes et de femmes de l’expédition, qui permettrait de juger de l’ampleur du désastre et de la viabilité de la colonie autonome.

Par ailleurs, le scénario suppose que les PJ explorent la planète à pied, alors qu’ils ont un vaisseau. Mon premier réflexe en tant que joueur serait de faire exploration bien à l’abri et avec plus d’efficacité par la voie des airs… A moins que dans le jeu les vaisseaux ne sont pas aptes à cela ?

Par ailleurs, la réalisation du plan du Major me parait bancale : s’il veut qu’on les laisse en paix, n’aurait-il pas dû monter un canular dans la base abandonnée pour rendre plausible la disparition de tant d’hommes et faire croire qu’il n’y a finalement aucun intérêt économique à exploiter la planète. Sinon, il ne fait qu’attirer l’attention sur le mystère de la disparition sans dissuader une nouvelle expédition.

De même, puisque Cornell et les autres ont participé à la mutinerie, ne devraient-ils pas mentir comme des arracheurs de dents pour dissimuler leur trahison et leur culpabilité ?

Fin de règne à Castamère
Pas grand-chose à ajouter, si ce n’est d’expliciter la nature des relations dans le diagramme relationnel pour améliorer cette aide de jeu.

Je proposerai aussi dans le chapitre « préparation » de suggérer fortement au MJ d’expliciter à ses PJ qu’ils vont jouer une tragédie, et tout ce que cela implique en matière d’histoire, de RP, de défi ludique.

Le refrain de l’oubli
Le concept est intéressant, mais je suis embêté par le fait que lors de plusieurs scènes on se demande ce que font au final les PJ. Par ailleurs, le nombre important de micro-scène dans le plus grand désordre rend la reconstitution de l’histoire très complexe. Heureusement qu’il y avait les numéros des scènes, mais les PJ n’auront pas cette aide. Et je n‘ai pas bien saisi le rôle d’Anguelrude, qui semble sortir de nulle part.

Je me demande si la chose n’aurait pas été plus ludique en proposant aux PJ de raconter une histoire émergente à rebrousse temps, façon « Boule de neige » avec une liste de mots-clefs imposés par scène : Lyre de l’oubli, parricide, cérémonie funèbre, banquet troublé, baleine, cerf, or rouge, géants, monastère inondé, etc.

Valhermes
Autre concept intéressant, même s’il semble complexe à mettre en place.

Il manque des conseils sur la manière de gérer les scènes/problèmes de l’acte II, car en l’état je ne vois pas comment je pourrais animer cette phase du scénario si je la proposais à mes joueurs.

Enfin, l’annexe avec les échelles m’interroge car il n’y a que 3 niveaux pour les critères, ce qui me parait peu pour intégrer les multiples moyens que les PJ ont de faire évoluer les choses dans un sens ou dans un autre. Je vois donc mal comment l’utiliser.

Il était une fois South Street Seaport
Je n’ai rien à redire, le scénario me parait très clair et sans faille.

Vacances, j’oublie tout
J’ai beaucoup aimé et les scènes de répétitions du rêve ont été un écho à ma lecture de Mener des partie de JDR qui aborde ce type de scène. Toutefois, il y a une chose que je comprends, et qui me parait induire les PJ en erreur : pourquoi la noyade ? Alors que la gamine ne s’est ni noyée ni n’a été enlevée sur l’eau ? Vu qu’au cours de la répétition des rêves l’apparition se rapproche de plus en plus du marais de l’autre côté ou elle a vécu son calvaire, la première apparition ne devrait-elle pas avoir lieu dans le village ou sur la plage ?

Harlem Micmac
Là encore, je n’ai quasiment rien à dire, si ce n’est que j’apprécie beaucoup les conseils musicaux, étant particulièrement nul en la matière.
« Dernière édition: 11Mai, 2016, 22:24:43 par Qui Revient de Loin » Journalisée

Comment ça marche ce truc ? Au secours ! Aidez-moi ! Je fonds, ah je fonds...
---
Mon blog sur le JDR, les BD, les films, etc. de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/
Mortlock
Lutin d'ovalie
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 364



« Répondre #44 le: 12Mai, 2016, 10:28:57 »

Merci pour ton retour, Qui Revient de Loin !  J'espère que mon scénario fait partie de ceux qui t'ont donné envie de les faire jouer 
Journalisée

Il n'était pas ailier, il n'était pas pilier, il nétait pas talonneur, il n'était pas entraineur... Mais alors qui était-il ?
Il était un petit navireuh ! il était un petit navireuh ! qui n'avait ja ! ja !  jamais navigué ohé ohé !!!!
Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 9   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: