Les Salons de la Cour

07Avril, 2020, 20:02:17
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 ... 5 6 [7] 8   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Star Wars 7 - le Réveil de la Force  (Lu 14249 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Léo
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 481



WWW
« Répondre #90 le: 07Janvier, 2016, 22:26:08 »

Citation de: cavaillon
les monstres dans le vaisseau de Han et Chewie leur auraient filé des cauchemars

à moi aussi J'ai trouvé toute cette scène de course-poursuite avec les monstres affreusement lourdingue et mauvaise. Enfin bon, on va dire que c'est le moment Disney du film… (Chewie aurait dû en profiter pour pousser la chansonnette )

Sinon, je suis assez d'accord avec ceux qui n'ont pas été soulevés d'enthousiasme par les méchants… or de bons méchants, c'est important dans un tel film.
Le manque de charisme de Kylo Ren ne m'a pas dérangé, c'est volontaire je pense, mais c'est vrai que de le voir piquer ses crises et tout casser autour de lui à coups de sabre laser laisse un peu perplexe. Par contre, la nouvelle Étoile Noire m'a semblé très mal présentée (surtout que ça vient après la nouvelle Tatooine, le nouveau R2, le nouveau Vador, le nouvel Empereur, la nouvelle cantina, etc) et, du coup, la bataille pour la détruire très secondaire, malgré ses capacités redoutables. D'ailleurs ces génocides planétaires ne paraissent pas émouvoir pas grand-monde… On voit brièvement les gens sur les planètes avant leur destruction, contrairement à Alderaan, mais au moins dans le IV on voyait que ça mortifiait Leia. Dans le même genre, pour bien nous faire comprendre que le Premier Ordre est très méchant, on assiste au massacre d'un village (avec un lance-flamme en plus, gros sabots obligent), le type de scènes qui n'était que suggérées ou mentionnées dans les épisodes précédents. Génocides planétaires ou villageois massacrés, pourquoi pas après tout ? Mais le pire dans cette débauche d'effets destinés à nous faire comprendre qu'ils sont très méchants c'est le ridicule discours grandiloquent façon nouvel ordre mondial…

Alors que bon, pas la peine d'en faire des tonnes : des gars qui emploient des stormtroopers et compagnie, on SAIT qu'ils sont méchants
Journalisée

Mortlock
Lutin d'ovalie
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 385



« Répondre #91 le: 08Janvier, 2016, 11:22:28 »

C'est marrant toutes les théories qui sortent sur qui est réellement qui et autres conjectures. Je n'ai pas l'impression que c'était autant le cas pour la prélogie ni pour la trilogie "historique". Je me demande si ce n'est pas ça aussi la patte J.J. Abrams, faire imaginer/fantasmer les spectateurs sur la suite comme il a fait pour Lost par exemple. Quitte à être décevant peut être..; Comme pour Lost par exemple  Grin

Dernières théories aperçues :
- Snoke est en fait Dath Vader... si si...  Grin
- Rey est la fifille à son papy Obi-wan Kenobi voilà voilà  Grin
- Divers anagrammes de Kylo Ren ont été aussi soumis. Je ne me souviens plus de tous, mais ils avaient tous en commun d'être franchement tordus du style : Kylo anagramme de "Rely on K" pour "compter sur K". K comme Kenobi
Journalisée

Il n'était pas ailier, il n'était pas pilier, il nétait pas talonneur, il n'était pas entraineur... Mais alors qui était-il ?
Il était un petit navireuh ! il était un petit navireuh ! qui n'avait ja ! ja !  jamais navigué ohé ohé !!!!
Rom1
Auteur pédant
Les Rêveurs
Maistre de camp
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 404



« Répondre #92 le: 08Janvier, 2016, 12:53:51 »

Citation
C'est marrant toutes les théories qui sortent sur qui est réellement qui et autres conjectures. Je n'ai pas l'impression que c'était autant le cas pour la prélogie ni pour la trilogie "historique".

L'existence (dans un cas) ou la popularité (dans le second) d'internet y était sans doute pour quelque chose. 
Journalisée

Mortlock
Lutin d'ovalie
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 385



« Répondre #93 le: 08Janvier, 2016, 13:38:35 »

Citation
C'est marrant toutes les théories qui sortent sur qui est réellement qui et autres conjectures. Je n'ai pas l'impression que c'était autant le cas pour la prélogie ni pour la trilogie "historique".

L'existence (dans un cas) ou la popularité (dans le second) d'internet y était sans doute pour quelque chose. 

Hé ! hé ! C'est pas faux ^^ Je suis un idiot.
Journalisée

Il n'était pas ailier, il n'était pas pilier, il nétait pas talonneur, il n'était pas entraineur... Mais alors qui était-il ?
Il était un petit navireuh ! il était un petit navireuh ! qui n'avait ja ! ja !  jamais navigué ohé ohé !!!!
jibe
Lanspessade
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 431



« Répondre #94 le: 08Janvier, 2016, 14:17:03 »

Ah enfin ! je l'ai vu... et j'ai évité tous les spoils ! joie !

Du coup je vais permettre de spoiler à mort.

résumé de l'histoire:
Constatant et se sentant responsable du retour en force de tout ce qu'il a toujours combattu Lionel Jospin Luke Skywalker s'exile sur l'île de Ré.
Le coté obscur suit son chemin, et finalement la petite fille le petit fils du leader charismatique désormais écarté ne manque d'emporter/détruire une région que grâce à une alliance vaguement contre-nature au sein des républicains.

Mon avis sur le film ensuite.
L'enfant qui est en moi, dès l'apparition du logo "Lucas film" et le premier coup de trompette sur le Titre "Star Wars", il prend les commandes. distance critique = 0. Je me retrouve strictement dans l'état de transe inoubliable qui m'avait saisi lors de l'épisode IV vu au cinéma quand j'avais 8 ans. C'est très agréable d'avoir 8 ans pendant toute une séance de cinéma. Et même quand de temps en temps l'adulte revenait en douce avec son esprit critique à la noix, il ne m'a jamais fallu beaucoup d'effort pour retrouver l'état de grâce. Un sentiment qui n'a pas du tout eu lieu avec la prélogie, la transe s'arrêtant définitivement quelque minutes après le début du premier film avec l'apparition de l'espèce de grenouille.

L'enfant qui est assis a coté de moi.
C'est mon fils. Il a dix ans, il réagit à tout, on en parle toute la soirée, il cherche plein d'explications au moindre mystère, il m'avoue le lendemain matin avoir rêvé de vaisseaux spatiaux. Il est donc à fond. Tout juste a il un bémol sur Kylo Ren "Il a trop la classe mais il faut pas qu'il retire son masque".

Ce film est donc à mon sens une double réussite, réussissant le tour de force de réveiller les fans d'ancienne génération et de s'assurer une génération de futurs fans.
 
Ceci dit, après la séance, on peut quand même réfléchir en adulte et c'est la que commence le malaise.

En fait je suis presque entièrement d'accord avec les critiques du Pixx ET les critiques de Rom1 ! (mon coté esprit de synthèse mou-du-genou je suppose)

En effet tout ce que dit Rom1 est présent dans l'histoire et tout ce qu'il dit est juste... sur le papier. Parce-que sur l'écran, il faut une sacré indulgence (ou une âme d'enfant intacte) pour y lire et y retrouver tout ce que dit Rom1. C'est possible, mais un peu à condition de se refaire son propre film, de réinterprêter ce qu'on voit, de traduire... de se refaire sa petite mise en scène perso.
Car, comme le démontre le Pixx, niveau réalisation/ mise en scène, ce film est plutôt une catastrophe. Au fond c'est un thriller familial: Avec une mère autoritaire et absente, un père qui passe son temps dans les tavernes, l'éducation du fils se voit confié à l'oncle un peu barré... Et ça tourne mal. Ce film aurait du être réalisé par Claude Chabrol !   (mais il est pris ailleurs).

Le paradoxe de Star Wars, c'est que toute l'action est justifiée par des situations psychologiques intéressantes, mais en général très mal mises en scènes. Et ça vaut pour à peu près tous les épisodes, sauf peut être l'Empire Contre Attaque qui a peut être bien sauvé toute la saga avec le formidable "Je suis ton père".

Dans l'épisode VII, c'est particulièrement marquant pour le personnage de Kyloren. Rom1 voit juste, c'est le double inversé de Vador. Parcequ'il était impossible de mettre en piste un super-Vador, encore mieux qu' l'ancien, les scénaristes, qui ont vu les 8 saisons du Docteur, on compris qu'ils pouvaient faire passer la pilule du changement de personnage principal avec son exact opposé: en place de la figure paternelle autoritaire, inflexible de vador, on met un adolescent capricieux, faible, pleurnichard, comédien, incapable de se contrôler, et qui n'a même pas l'autorité sur les stormtroopers (les deux stormtroopers qui s'éloigent pendant qu'il fait sa crise: un des meilleurs gags du film). Je trouve ça très bien vu ! Seulement ça se traduit à l'image par un "méchant puéril" sans profondeur auquel on a du mal à s'intéresser vraiment. Pareil pour Han solo dont le personnage est "l'ancien héros fatigué mais qui a toujours autant la classe": qu'en fait le réalisateur ? rien. Il laisse le soin à Harrison Ford de se démerder (ce qu'il fait magnifiquement). Rey, au moins au début est une sorte de carapace vide s'interdisant le moindre sentiment étant donné la rudesse de son existence, une actrice comme Isabelle Huppert l'a souvent joué ça peut être très fort, limite flippant, malheureusement, en l'absence de direction d'acteur, la pauvre fille qui joue Rey a plus l'air d'un poisson rouge qu'autre chose.

Pour finir j'ai l'impression que le montage de ce film est assez foireux. Il m'a semblé (mais il faudrait que je vérifie) que le montage en parrallèle classique des anciens Star wars (5mn coté clair, 5mn coté obscur, pèpère) a été remplacé par un espèce de salmigondi pseudo moderne ou l'action dans les deux camps se mélange de manière assez vive, visiblement essentiellement pour soutenir un rythme, comme si le réalisateur se sentait incapable de prendre son temps, comme si le spectateur était incapable de se concentrer plus d'une minute d'affilée. J'en ai ressenti une certaine confusion après coup.
 
« Dernière édition: 08Janvier, 2016, 14:18:52 par jibe » Journalisée
Rom1
Auteur pédant
Les Rêveurs
Maistre de camp
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 404



« Répondre #95 le: 08Janvier, 2016, 14:34:57 »

Citation
C'est marrant toutes les théories qui sortent sur qui est réellement qui et autres conjectures. Je n'ai pas l'impression que c'était autant le cas pour la prélogie ni pour la trilogie "historique".

L'existence (dans un cas) ou la popularité (dans le second) d'internet y était sans doute pour quelque chose. 

Hé ! hé ! C'est pas faux ^^ Je suis un idiot.
Non mais plus sérieusement.
Sur la première trilogie, y avait pas vraiment de mystère ou autre. A la rigueur la phrase "Il y en a un autre" pouvait un peu faire tergiverser.
La prélogie, on savait que c'était l'histoire d'Anakin. Tous les protagonistes étaient connus : le futur Vador, Obiwan, Palpatine... Forcément, pour une "suite" se passant avant.
Là par contre, outre internet, on sait qu'il va y avoir de l'inconnu, du secret - vu qu'on est dans une saga dynastique et que tout n'est pas révélé dès cet épisode, ça donne du grain à moudre. Car cette suite ouvre sur le futur - donc par essence sur l'inconnu.
Journalisée

jibe
Lanspessade
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 431



« Répondre #96 le: 08Janvier, 2016, 15:31:13 »


Non mais plus sérieusement.
Sur la première trilogie, y avait pas vraiment de mystère ou autre. A la rigueur la phrase "Il y en a un autre" pouvait un peu faire tergiverser.

Il y avait l'incompréhensible "Episode IV..." qui laissait penser qu'il existait trois épisodes inédits, qui déjà laissait planer l'ombre d'un immense mystère, et qui faisait beaucoup parler dans les cours de récré !
Journalisée
Rom1
Auteur pédant
Les Rêveurs
Maistre de camp
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 404



« Répondre #97 le: 08Janvier, 2016, 15:55:58 »


Non mais plus sérieusement.
Sur la première trilogie, y avait pas vraiment de mystère ou autre. A la rigueur la phrase "Il y en a un autre" pouvait un peu faire tergiverser.

Il y avait l'incompréhensible "Episode IV..." qui laissait penser qu'il existait trois épisodes inédits, qui déjà laissait planer l'ombre d'un immense mystère, et qui faisait beaucoup parler dans les cours de récré !
Héhé, non car à la sortie ce film ne s'appelait que Star Wars. Episode IV et a New Hope sont venus après, quand certitude fut acquise que l'Empire contre-attaque allait pouvoir se faire.
Journalisée

jibe
Lanspessade
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 431



« Répondre #98 le: 08Janvier, 2016, 16:07:31 »

Héhé, non car à la sortie ce film ne s'appelait que Star Wars. Episode IV et a New Hope sont venus après, quand certitude fut acquise que l'Empire contre-attaque allait pouvoir se faire.

Dans mon souvenir la mention du quatrième épisode est la depuis toujours. Je me souviens de conversations endiablées autour du mystère de l'épisode IV, mais effectivement plutôt au collège, peut être avec des camarades qui avaient découvert le film à la télévision.
Journalisée
Mortlock
Lutin d'ovalie
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 385



« Répondre #99 le: 08Janvier, 2016, 16:19:33 »

Je suis d'accord avec Rom1 au départ il n'y avait pas de notion d'épisode 4. Par contre, par des allusions on savait qu'il s'était déroulé "des choses" avant. Notamment la guerre noire dont fait mention Obi-Wan quand il rencontre Luke. Ça nous faisait effectivement causer dans la cour de récré. Mais bon, on en disait pas grand'chose non plus. On n'avait pas assez de matière à spéculation si ce n'est qu'elle avait été terrible et mystérieuse.
Journalisée

Il n'était pas ailier, il n'était pas pilier, il nétait pas talonneur, il n'était pas entraineur... Mais alors qui était-il ?
Il était un petit navireuh ! il était un petit navireuh ! qui n'avait ja ! ja !  jamais navigué ohé ohé !!!!
cavaillon
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 338



« Répondre #100 le: 09Janvier, 2016, 13:30:06 »

Oh oui ! George Lucas n'aime pas ce nouvel opus. Juste un lien qui résume ses déclarations : celui là parmi d'autres.

C'est épatant ! Il a commis une pré-logie que bon nombre (une majorité ?) de fans ont trouvé naze/décevante/bien-mais-pas-du-Star-Wars... et il critique un nouvel épisode que bon nombre (une majorité !) de fans trouve de très bonne facture.

Je reconnais à Lucas la vertu d'avoir créé "La Guerre des Etoiles", d'avoir donné vie à son extraordinaire univers avec des effets spéciaux pourtant très limités, d'avoir créé un mythe, puisqu'on parle encore avec ravissement des vieux épisodes, et que c'est maintenant une nouvelle génération qui baigne dedans.

Mais en prenant du recul, force est de constater que le meilleur des anciens épisodes n'était pas dirigé par Lucas, que la prélogie a été relativement mal perçue, et qu'il était sans doute temps de passer le flambeau...

En l'occurrence, ça me semble une bonne transmission et je trouve dommage qu'il garde l'amertume de ne pas avoir eu ce que lui voulait, sans tenir compte du plaisir de ses fans.
Journalisée

Quand une femme vous dit "Quoi ?", ce n'est pas qu'elle a mal entendu ; elle vous laisse une chance de modifier ce que vous venez de dire.
taillefer
Lanspessade
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 471



WWW
« Répondre #101 le: 11Janvier, 2016, 15:43:01 »

Bien après la bataille:

je garde un avis mitigé de ce film, un côté "bien mais pas top".

Bien:
les premières minutes du film. La nostalgie revient, tu as envie de t'attacher aux nouveaux persos.
Han Solo: Selon moi, une des vraie réussite du film tiens à la presta d'Harrison Ford, qui fait réellement le taf. Tu as envie de le suivre, d'en savoir plus sur son parcours. Il a un rôle de passeur de relais qui fonctionne bien et on retrouve l'humour (à mon avis caractéristique du perso) des épisodes IV-V-VI.
Le visuel: j'accroche, tellement rien à voir avec la prélogie. Oui, il y a du fond vert et ça peut paraître déplacé de dire cela mais c'est fait avec "parcimonie" (notez les ").

pas top:
Snoke: pas crédible, "le tic-tac du mal, 2 calories seulement, pas assez méchant" (copyright Austin Powers). Scénaristiquement, il me fait peur.
Les persos: manque global de profondeur. J'ai envie de les aimer, mais ça ne fonctionne pas, hormis pour Rey et Poe.
Le Stormtrooper méritait mieux, il est caricatural. Kylo Ren démarre bien mais ses accès de fureur sont mal gérés, de même que son côté "redeviens-je gentil ou pas".

Tout ça est très succins et je pourrai développer sur BB8 (pur objet marketing?).
J'ai du mal avec l'hommage ou le copier/coller de l'épisode IV (Tatooine, Cantina, Deathstar, Mentor qui cane,...)
On ne comprends rien à ce Premier Ordre qui du coup peine à convaincre; la République est balayé d'un coup de laser de manière (à priori) tellement définitif que la Résistance et les héros ne semblent pas s'en émouvoir plus que cela.

J'ai envie d'y croire en me disant que cela plante le décor du suivant, mais je suis tout de même trèèèèès inquiet!

En fait, j'ai le même sentiment qu'après "Prometheus", à savoir un réel malaise à défendre ce film et à me faire un jugement autre que "oui/non, mais..."
Je crois malheureusement que mon jugement serait autre si j'avais payé plus de 7balles, si j'avais été mal assis, si mon voisin avait textoté ou parlé,...
Journalisée
Rom1
Auteur pédant
Les Rêveurs
Maistre de camp
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 404



« Répondre #102 le: 20Janvier, 2016, 16:11:14 »



Mon ultime critique de Star Wars épisode VII - le Réveil de la Force.
Journalisée

Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 262


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #103 le: 20Janvier, 2016, 16:38:01 »

Très intéressant ! 

Je n'avais jamais réfléchi au parallèle Lancelot - Han Solo. On peut effectivement faire un parallèle avec Luke - Arthur, les deux se disputent la Princesse - La Reine. Star Wars évacue la rivalité en faisant de Leia la soeur de Luke. Toutefois si Han Solo est clairement l'archétype du "trickster" (au contraire du pitoyable et abominable Jar-Jar Binks), ce n'est pas vraiment le cas de Lancelot...
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Rom1
Auteur pédant
Les Rêveurs
Maistre de camp
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 404



« Répondre #104 le: 20Janvier, 2016, 16:43:24 »

Oui, heureusement que ce sont des variations et pas des transpositions pures. Et c'est justement intéressant de s'y pencher.
Ainsi, si Luke fait penser tout d'abord à Arthur, il finit en espèce de chevalier solitaire (il va affronter seul Vador / Palpatine) et à la fin du Retour du Jedi, il reste en retrait durant la fête) et n'est pas une figure royale.
Journalisée

Pages: 1 ... 5 6 [7] 8   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: