Les Salons de la Cour

26Mai, 2020, 19:09:42
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 ... 34 35 [36]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Je suis sur le fondement car…  (Lu 55202 fois)
0 Membres et 2 Invités sur ce fil de discussion.
cccp
TDCA
Pétardier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 119



WWW
« Répondre #525 le: 25Février, 2020, 13:51:36 »

PHB ?
Journalisée

secrétaire général de Gothlied une tragédie épique de chevaliers germaniques.

Page FaceBook
estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 381


« Répondre #526 le: 25Février, 2020, 14:23:45 »

player's handbook ?

Journalisée
killerklown
Flovermind
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 468



« Répondre #527 le: 25Février, 2020, 15:52:02 »

exactement, merci Estrella
Journalisée

[W.I.P.]De la weird Fantasy à Londres en 1814, motorisé par into the odd: Into London 1814
Nouveau Blog OSR/D&D5 : D.R.E.A.D.
Eunostos
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 223



WWW
« Répondre #528 le: 25Février, 2020, 17:15:40 »

J'ai reçu la monographie de Julien Delval à laquelle j'avais souscrit au moment de son financement il y a un peu moins d'un an. C'est aussi beau que je l'espérais et c'est peu dire. Delval faisait déjà du très beau travail sur les couvertures de romans de fantasy dans les années 1990-2000 et sur le jeu de rôle Agone, mais il a encore progressé et ses art books sont une splendeur.
Quelques aperçus de toiles postées il y a un moment sur son site (cliquez pour agrandir) :











« Dernière édition: 25Février, 2020, 17:19:08 par Eunostos » Journalisée

Kosmos, mon jeu de rôle sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les textes antiques.
Usher
Chambellan
Colonel Général
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 645



« Répondre #529 le: 26Février, 2020, 00:22:13 »

Très belles toiles. Plusieurs d'entre elles semblent porter l'empreinte des ruines d'Hubert Robert.
Journalisée
Moona
Marmotte rêveuse
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 197


« Répondre #530 le: 26Mars, 2020, 21:02:41 »

Il a fallu une épidémie pour transformer mon coloc...

C'est la troisième fois de la semaine qu'il se lave. Alors qu'avant il fallait être heureux quand il se lavait une fois par semaine.

Pareil, il fait plus de lessives qu'avant.

Bon faut pas rêver pour la poussière dans sa chambre et ailleurs dans l'appart. Tout comme passer un coup de serpillière... 

Espérons que ça continue après cette crise.
Journalisée
Rom1
Auteur pédant
Les Rêveurs
Maistre de camp
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 408



« Répondre #531 le: 27Mars, 2020, 16:41:39 »

Mais... ton coloc', c'est bien un humain ?
(je sais que plein de gens parlent de leur animal de compagnie comme d'un coloc' alors j'ai un doute  )
Journalisée

estrella
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 381


« Répondre #532 le: 27Mars, 2020, 17:00:27 »

Mais... ton coloc', c'est bien un humain ?
(je sais que plein de gens parlent de leur animal de compagnie comme d'un coloc' alors j'ai un doute  )

 Grin

Sérieusement Moona, tu devrais poster ça sur VDM.
Journalisée
Moona
Marmotte rêveuse
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 197


« Répondre #533 le: 28Mars, 2020, 01:37:20 »

Il est bien humain... très particulier comme mec concernant les divers aspects liés à l'hygiène et à la propreté (sujets de nos engueulades), mais à part ça il est très sympa.

Journalisée
Usher
Chambellan
Colonel Général
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 645



« Répondre #534 le: Hier à 09:47:30 »

Nos inspectrices pédagogiques régionales de lettres sont vraiment à la ramasse.
Suivant sans doute l'exemple du ministre qui avait annoncé qu'il n'était pas prévu que les établissements scolaires ferment quelques heures avant que Macron n'annonce le confinement, elles avaient déjà envoyé un e-mail circulaire à tous les profs de lettres de l'académie pour recommander des sorties scolaires au cinéma quand les bahuts venaient de fermer.  
Plus récemment, elles nous ont annoncé que le nombre de textes à présenter à l'épreuve orale aménagée du bac de français était de seize, alors que le ministère spécifie au moins quinze. Au moins quinze égale seize. (Rétropédalage d'urgence peu après devant le tollé probable sur leur boîte mail.)
Ouvrant ma messagerie, je découvre un nouvel e-mail circulaire où elles nous recommandent une émission de France Culture sur La malade imaginaire. (Sachant en plus que Le malade imaginaire sera au programme de première l'an prochain…)

Cela ne leur réussit pas, la cueillette des fraises.
« Dernière édition: Hier à 14:47:09 par Usher » Journalisée
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 509



WWW
« Répondre #535 le: Hier à 12:17:08 »

Au moins quinze égale seize.
Peut-être dans une version spéciale "Éducation nationale" de l'arithmétique.
Tu pourrais lui demander si "au moins quinze égale seize" s’applique aussi aux jours de congés.

Citation
Ouvrant ma messagerie, je découvre un nouvel e-mail circulaire où elles nous recommandent une émission de France Culture sur La malade imaginaire.
Il n'y a pas de raison que la maladie imaginaire soit réservée aux hommes. On trouvera bien quelques extrémistes pour défendre ce genre de position, ou la réécriture des pièces de Molière en écriture inclusive. Et en supprimant toute référence au Turc chez m'sieur Jourdain, sur demande express d'Erdogan.

On peut aussi retourner la chose, et se demander si "La malade imaginaire", c'est pour tester les candidats au Bac qui s'étaient déclarés floués par le fait qu'Andrée Chedid fût une femme. (Faut reconnaître que si Amédée, Thésée et Énée sont des hommes, ça n'aide pas !).
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Usher
Chambellan
Colonel Général
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 645



« Répondre #536 le: Hier à 15:11:32 »

Tu pourrais lui demander si "au moins quinze égale seize" s’applique aussi aux jours de congés.
Une idée qui a d'abord suscité mon enthousiasme, mais je vais quand même m'abstenir de crainte que le ministère n'applique la même arithmétique à notre service horaire.

Il n'y a pas de raison que la maladie imaginaire soit réservée aux hommes. On trouvera bien quelques extrémistes pour défendre ce genre de position, ou la réécriture des pièces de Molière en écriture inclusive. Et en supprimant toute référence au Turc chez m'sieur Jourdain, sur demande express d'Erdogan.

L'écriture inclusive, j'y avais aussi pensé mais pas osé l'écrire. Quand l'auto-censure et son emprise délétère brident le mauvais esprit…
Je me suis également demandé si ce lapsus n'était pas une forme d'aveu métonymique de la part de nos inspectrices. 

On peut aussi retourner la chose, et se demander si "La malade imaginaire", c'est pour tester les candidats au Bac qui s'étaient déclarés floués par le fait qu'Andrée Chedid fût une femme. (Faut reconnaître que si Amédée, Thésée et Énée sont des hommes, ça n'aide pas !).
En plus, dans Le/la malade imaginaire, il y a des hommes qui s'appellent Béralde et Cléante et une jeune fille qui s'appelle Louison. De quoi axer axer le sujet de dissert' sur les gender studies dans le théâtre moderne. Déjà que les élèves ont le plus grand mal à accorder correctement les participes passés, ils n'ont pas fini d'en souper avec la théorie du genre.
(Ah zut ! J'aurais dû pondre un sujet de cette eau à propos de Chérubin dans Le Mariage de Figaro, qui est au programme cette année !)
Journalisée
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 509



WWW
« Répondre #537 le: Hier à 15:42:50 »

Une idée qui a d'abord suscité mon enthousiasme, mais je vais quand même m'abstenir de crainte que le ministère n'applique la même arithmétique à notre service horaire.
Quand je vois, au travers des yeux de mon épouse instit', le ton de certains échanges avec les différents niveaux d'"inspections" (circonscription, académie) et la "base" des professeurs des écoles, j'ai l'impression que le message ultralibéral qui veut que les profs ont des fainéants et qu'ils ont de la marge de manœuvre pour travailler plus a largement percolé, jusque dans le monde de l'EdNat lui-même.

Citation
L'écriture inclusive, j'y avais aussi pensé mais pas osé l'écrire. Quand l'auto-censure et son emprise délétère brident le mauvais esprit…
Je me suis également demandé si ce lapsus n'était pas une forme d'aveu métonymique de la part de nos inspectrices. 
Il faudrait consulter les spécialistes du lapsus révélateur.

Citation
En plus, dans Le/la malade imaginaire, il y a des hommes qui s'appellent Béralde et Cléante et une jeune fille qui s'appelle Louison. De quoi axer axer le sujet de dissert' sur les gender studies dans le théâtre moderne. Déjà que les élèves ont le plus grand mal à accorder correctement les participes passés, ils n'ont pas fini d'en souper avec la théorie du genre.
(Ah zut ! J'aurais dû pondre un sujet de cette eau à propos de Chérubin dans Le Mariage de Figaro, qui est au programme cette année !)
Attends que les thuriféraires des combats sur "l'appropriation culturelle" s'y mettent.
Hors sujet de la littérature, j'ai entendu des militants de ce courant qui discutaient très sérieusement d'attaquer les acteurs des sports nautiques (fabricants, loueurs, fédérations sportives, etc.) qui se font indûment de l'argent avec les canoës d'inspiration amérindienne et les kayaks d'inspiration inuit. Le tout, évidemment, en s'érigeant en défenseurs des droits de peuples qui, sur le sujet, n'ont probablement rien réclamé.
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Pages: 1 ... 34 35 [36]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: