Les Salons de la Cour

20Octobre, 2019, 14:58:20
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: PbP à la sauce Night Witches  (Lu 2880 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Qui Revient de Loin
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 141



WWW
« le: 18Mai, 2015, 14:42:41 »

Bonjour à tous,
Je me prépare à me lancer dans mon premier PbP en tant que MJ vace un petit groupe (4-6) de fidèles joueurs connus de longue date . on sotrt d'une PbP d'un an (à un rythme lent: 1/2 post/semaine, tout au vu et au su de tous) sur Rogue trader, où j'était PJ, et je voudrais remettre le couvert.

Je pars sur un univers dieselpunk (http://www.we-can-utopia.com/article-qu-est-ce-que-le-dieselpunk-68627796.html) à la croisée de Night witches (http://www.bullypulpitgames.com/games/night-witches/) , Nausicaä, Last exile (clip https://www.youtube.com/watch?v=SUjiXriGFbo) et GUTS (cf. la BD http://lapinmarteau.com/wp-content/uploads/2011/09/GUTSBD-final.pdf).

J'ai bien envie d'utiliser le système (apocalyspe world) et la structure de jeu de Night witches (progression de base en base, avec à chaque fois 4-6 missions de jour à accomlir pour passer à la base suivante, et du drama lors des phases nocturne).
Toutefois, je me demande si c'est judicieux, car la phase d'aviation diurne me semble expédiée en 2-6 jets de dés et la phase de drama nocturne risque de s'étendre plus que de raison. Par ailleurs, nous avons pris l'habitude de jouer à grande échelle, autrement dit de résoudre en un post des conflits d'envergure en termes de temps (plusieurs jours/semaines) et de moyens (nombres d'hommes, déroulement stratégique), etc. et je crains de retomber dans des posts plus "atomiques", du type "1 post= une action élémentaire d'un PJ".

Qu'en pensez-vous, pour ceux qui connaissent Night witches ou les apocalypseries ?

Sinon, pour les curieux, voici le projet de cadre de jeu:
Une terrible guerre a chassé les hommes de la terre et a recouvert la surface d’un smog opaque, dont les poussières métalliques abîment gravement les moteurs. Dessous, c’est  une nuit et un hiver permanents, agités de terribles tempêtes et hantés, dit-on, par les armes de jadis. L’humanité s’est réfugiée en haut des montagnes et des hauts plateaux, qui dépassaient le smog, et dans des cités volantes, dont le fonctionnement est devenu hermétique… et capricieux (Rogue trader style).

Les personnages sont issus de la société qui vit précairement là où cela est possible aux limites du fog toxique : Les Gris (à cause de leurs cheveux décolorés très tôt par le smog).
C’est une société indispensable au reste de la confédération mais méprisée à cause de sa réputation de toxicité et d’impureté et surtout à cause des différences marquées de leur mode de vie par rapport à la norme dogmatique de la confédération.

Les gris vivent dans les zones de flux et reflux du smog, survivant dans des abris lorsque leurs communautés sont recouvertes. Ils font fonctionner tant bien que mal des usines, des puits de pétrole et des raffineries indispensables lorsqu’elles ne sont pas recouvertes.

Malgré leurs efforts pour se protéger, les gris subissent lourdement l’influence des particules empoisonnées du smog. Pour un gris, à 20 ans il est bien trop tard pour espérer avoir des enfants viables. Et entre 30 et 40 ans leurs muscles et poumons sont trop abimés pour travailler ou combattre durement, les hommes ont tendance à céder en premier à l’influence pernicieuse des toxiques.

Leur société s’est adapté, les vieux s’occupent d’élever les enfants, des tâches domestiques et de diriger la communauté. Les jeunes ont très tôt un ou deux enfant qu’ils n’élèvent pas. Entre ces deux stades hommes comme femmes rejoignent indifféremment la toujours trop petite partie de la communauté qui peut travailler et se battre (et être conscrite). Bien évidemment aucune différence sur le genre n’est faite chez les gris de cet âge.

Cette égalité des sexes et cette absence de structure familiale explique le mépris des autres peuples de la confédération conservative et machiste pour les gris et en particulier leurs femmes.

Et évidement, la confédération est en guerre contre son ennemi de toujours, la course aux rares ressources ayant entrainée une course aux armements…
(Dédicace à Nausicaä et la vallée du vent de Miyazaki).

Et comme la confédération méprise les gris, et que l’armée est le temple du machisme, toutes les femmes des gris sont rassemblées dans des unités composées uniquement de femmes (les mères de famille, les filles, leurs chaperons/amis/servantes et leur staff, féminin lui aussi), peu équipées et assignées aux missions les plus ingrates, les plus dangereuses.

Mais l’opiniâtreté, le sacrifice et les exploits de ses femmes leur attireront un soutien de plus en plus fort auprès de leurs communautés et du peuple confédéré. Cela leur a déjà valu un nom : les Sorcières grises (à la Night Witches/Grand duc).

Pour la structure du jeu, je pense faire comme dans notre précédente partie de PbP, avec un prologue, des chapitres et un épilogue, avec deux sections : [Journal de guerre] (histoire RP) et [Discussion] (HRP/métajeu).

Je pense centrer les chapitres sur les bases d’opérations des perso, avec des « missions » de Jour (combats aériens) et de Nuit (relations sociales, intrigues personnelles, emmerdes…) dans une ambiance à la pont d’envol du Battlestar Galactica, notamment de l’épisode « 33 minutes ». On créerait d’ailleurs une partie du staff de la base de manière collective (comme dans GUTS).

A chaque nouveau chapitre, l’unité sera déplacée sur une autre base, en fonction de l’évolution du front (et donc des réussites/échecs des missions aériennes, mais aussi de la phase de jeu macro) et 3-4 missions de jour lui seront assignées (à accomplir pour passer à la base/chapitre suivant).

A moins bien sûr que les PJ ne se rebelle ou que la communauté des gris ne soit démembrée par la guerre et les jalousies du système…
Journalisée

Comment ça marche ce truc ? Au secours ! Aidez-moi ! Je fonds, ah je fonds...
---
Mon blog sur le JDR, les BD, les films, etc. de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/
Qui Revient de Loin
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 141



WWW
« Répondre #1 le: 27Mai, 2015, 11:33:11 »

Pour ceux que cela intéresse, j'en parle plus abondamment ici: http://www.pandapirate.net/casus/viewtopic.php?f=26&t=25875
Journalisée

Comment ça marche ce truc ? Au secours ! Aidez-moi ! Je fonds, ah je fonds...
---
Mon blog sur le JDR, les BD, les films, etc. de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: